Skip to main content

Arrêtez d’idéaliser les filles, hein, elles veulent du cul même si elles font leurs saintes-nitouches…

Arrêtez d'idéaliser les filles, hein, elles veulent du cul même si elles font leurs saintes-nitouches...Le 18 avril 2013,

Vendredi dernier, j’ai passé la nuit avec la rousse. Je vais la faire courte parce que j’ai pas envie de faire long : elle avait ses règles et tout mais voulait ma bite alors elle m’a dit « il faut bien que quelqu’un en profite » puis m’a sucé et a avalé. Une grosse cochonne (maquée) comme on les aime. Elle suce super bien, parce qu’elle lubrifie ma bite efficacement, en gros j’avais l’impression d’être dans un vagin. La grosse affaire.

Depuis lundi, c’est les vacances pour tous les ados mais moi je bosse. Je fais mon stage et tout, je suis dég’. Bon, pas grave, j’suis quand même sorti parce qu’il y avait une occaz’ particulière. En gros, c’était la réédition de la Champagne Showers à Aix et j’avais encore gagné deux places en faisant des invits sur FB pour les organisateurs (c’est la soirée où j’ai embrassé 12 nanas la dernière fois en février). Ca valait le coup a priori, alors j’ai emboucané mon patron en lui racontant que j’étais chez un client et tout le lendemain matin afin de pouvoir pioncer tranquille avec Chat. Ceci dit j’avais aucunement envie de ramener une poulette parce que pour la dégager et aller au TAF ça aurait été la galère. Et ouais, je suis quelqu’un de responsable. ;)

Bon, cette fois c’était un peu différent de la dernière fois… Déjà, parce que je me suis fait accompagner de mon pote Padawan alors que la dernière fois c’était le Coach. Puis aussi, il y avait moins de monde (mais y en avait pas mal quand même). Enfin, l’ambiance m’a parue un peu moins chaude. Bref, la morale c’est : on n’a pas idée de faire une soirée un lundi parce que le problème quand y a pas beaucoup de bêtes de chnek c’est qu’on les a rapidement toutes abordées.

Au début, on a voulu la jouer soft, sauf que je ne sais pas jouer soft longtemps. J’ai donc rapidement fait du crash&burn, mais malheureusement pas à l’échelle de la dernière fois avec Coach. Au début j’étais un peu bloqué alors Padawan a fait la première approche (merci bro) puis ensuite j’ai lâché la bête qui sommeille en moi. J’ai testé une variante dans la phrase d’accroche (opener) : la dernière fois on faisait « ça te ferait plaisir de m’embrasser ? » et cette fois-ci j’ai raccourci en « on s’embrasse ? ». Tout simplement.

La première nana qui a eu droit au « on s’embrasse ? » était le genre de cagole à péter mille fois plus haut que son cul (et à avoir un peu de merde derrière les oreilles du coup). Elle était assez jolie puis arrangée à la dernière mode c’est pour ça qu’elle faisait la belle adossée à un mur de la boîte, attendant ses copines qui posaient leurs vestes au vestiaire. Le genre de nana que les mecs abordent de manière indirecte pour cacher leur jeu parce qu’ils sont intimidés ou je ne sais quoi. Je suis arrivé face à elle, lui ai glissé à l’oreille les deux mots magiques puis ai attendu sa réaction. Elle a ouvert de grands yeux genre c’était vraiment surprenant ce que je lui venais de lui chuchoter. Elle avait l’air d’halluciner quand elle n’en croyait pas ses oreilles et m’a demandé « de quoi j’ai pas compris ? » J’ai explosé de rire tellement sa tête était marrante puis ai reposé la question. Elle a dû se dire « ah oui j’avais bien entendu, il est taré ». Elle a répondu que non et tout puis s’est marrée. Y en a pas mal qui ont fait de drôle de têtes face à cette approche pour le moins déconcertante de simplicité, c’était vraiment amusant. C’est ce game là que je kiffe : simple, ludique et plein d’adrénaline.

En fait, y’en a plein qui se sont marrées, c’était le cas le plus répandu. Sinon y avait de la connasse en veux-tu en voilà, y en a même une qui m’a sorti toute fièrotte la merdeuse « ah j’crois pas nooooooooooooooon ». Une autre m’a tiré la langue, true story. Une m’a sorti « je suis trop vieille pour toi » puis m’a tapé 5 minutes de causette par-dessus mon épaule. Y en a que j’avais déjà emballées à la Showers précédente alors je suis allé les voir mais la plupart ne se souvenaient pas de moi. Arrêtez de boire sérieux, même si ça m’arrange bien quand vous êtes désinhibées : je me sens blessé dans mon ego lorsque vous avez l’affront de ne pas vous souvenir de ma sainte langue baladeuse. Y’en a une qui m’a expliqué que ce n’est pas comme ça qu’il faut faire et tout (le plus sérieusement du monde), elle devait me prendre sincèrement pour un puceau demeuré qui ne sait pas s’y prendre. Une m’a prétendu être gouine, je lui ai dit que j’n’y croyais pas et elle m’a fait signe genre t’es « toc toc » mon pauvre. Une autre m’a dit « ah mais je te reconnais, j’ai lu ton textes sur FB (j’ai simplement publié le FR du mois de février sur la page de l’event et obtenu 10 likes)…
– Ah OK. Bref, on s’embrasse ?
– Non désolée ». Consécration quand même.

J’devais en être à une petite dizaine d’approches pour aucun résultat et sur le point de renoncer quand j’ai enfin pu goûter les lèvres d’une blonde pas trop mal. Je l’avais déjà repérée sur le dancefloor d’ailleurs, bonne satisfaction. A partir de là j’ai enchaîné une deuxième : je lui ai demandé, elle s’est tournée vers moi et j’ai lu dans ses yeux « What The Fuck » (le temps que ça monte au cerveau) j’ai soutenu son regard et BAM. Deuxième kiss close. Pas trop mal non plus, sans être orgasmique.

Quelques minutes plus tard encore, Padawan m’a fait signe « putain mec elle est sur adopte elle » en me désignant une poulette. Padawan jouit d’une capacité à reconnaître les gens qui sont sur Adopte en ayant simplement survolé leur profil une fois. Il aime également beaucoup les troller aussi. Cette particularité ne s’applique pourtant qu’à AUM puisqu’on a fait une soirée avec la rousse une fois dont je lui avais montré les photos sur FB et il n’avait pas capté que c’était elle. MDR. Bref, la meuf en question : je suis allé la voir en lui disant « t’es sur Adopte toi ». Elle a rigolé et on a un peu parlé de ça et tout puis je lui ai dit « on s’embrasse » et elle m’a dit « oui », « c’était pas une question ». Plus tard dans la soirée, on s’est recroisés et ré-embrassés trois ou quatre fois, mais pas assez pour que j’aie la gaule malheureusement. J’ai pris un contact (son FB).

Ensuite, ça n’a plus trop fonctionné (la technique est quand même à chier faut le dire enfin être si frontal ça ne peut fonctionner que sur des meufs intéressées de base) puis faut dire aussi que j’ai pas mal changé d’approche parce que je ne me souvenais plus qui j’avais déjà abordé ou quoi, alors je tentais des « wesh ça gaze ma vieille ? » et d’autres merdes dont je ne me souviens absolument pas.   J’ai fait pas mal de conneries, ai profité de la foule pour glisser quelques mains au cul et enfin réussi à pénétrer le carré VIP. J’parlais d’en haut aux nanas qui étaient sur le dancefloor. Je demandais à certaines si elles voulaient m’embrasser et tout et des putes vénales répondaient « OK si tu nous invites à ta table.
– OK venez ». Le truc, c’est que j’avais pas de table, j’étais un parasite, alors elles se faisaient toutes refouler par le videur. Punition mention « pas assez bonne pour le carré » pour votre superficialité. Vexées comme des poux dont le propriétaire viendrait d’acheter du Head&Shoulders, elles sont parties danser à l’autre bout de la boîte. Une nana du carré m’a fait la bise et avec le sourire qui plus est. Y a vraiment de tout, des meufs sympa et des connasses (mais y en a quand même peu qui comprennent le second degré). Bon, j’ai pas tardé à me faire dégager par le grand videur noir mention « sale squatteur tu dégages et arrête de brancher nos meufs c’est réservé aux riches fils à papa ».

J’ai croisé mon pote, le serveur, qui m’avait filé les places. J’lui ai dit « la fille des glaçons elle veut ta bite j’crois » (elle était pas à la soirée pour cause de concours mais c’est une pote qu’on a en commun qui m’embrasse en me foutant des glaçons dans la bouche à chaque fois). Il m’a répondu « et elle l’a eu… d’ailleurs depuis on ne se parle plus trop. » Comprenez, c’était censé être sa bestah comme on dit chez les kikoolols. Sauf que j’avais bien capté qu’elle lui mangeait le kiki du regard. J’lui ai demandé si ça le gênait que je passe après et il m’a dit « mais elle te veut pas toi, elle joue juste, elle me l’a dit ». A vrai dire j’m’en fous bien pas mal d’elle-même si elle est bonnasse mais j’aime pas qu’on me prenne pour un con car actuellement elle est là sur FB à me dire « ouais après mes concours on baise dans la mer et tout » mais concrètement R-A-S. Perso, je ne me fie qu’aux actes. Le pompon ça a été quand il m’a appris qu’elle faisait la maligne niveau cul mais qu’elle ne connaissait rien, en gros elle était vierge et il vient de la dépuceler.

Sur le coup de 4h, dernier tour de boîte, j’ai revu la meuf qui est sur Adopte et j’l’ai kiss comme il faut. J’ai essayé de la ramener chez oim sans être lourd mais pas moyen alors j’me contentais de l’emballer, et de la peloter tout en l’embrassant. Padawan a pris une photo, je crois que ça va devenir notre nouveau jeu ça, de se prendre en photo quand on kiss des nanas en boîte. Bravo bro, tu viens de lancer une mode <3 ! Sinon y en avait une qui faisait un peu trop son mannequin inaccessible alors je lui allé la voir et lui ai lancé un provocateur « bon, on rentre et on fait l’amour ? » alors que je ne la connaissais ni d’Eve ni d’Adam. Elle a capoté… et m’a dit « non merci » l’air ébahi. Mon pote le serveur, sensément en couple, a baisé une bonnasse qui l’attendait à la sortie. J’l’ai vue en plus, elle était pas mal fraîche.

En sortant vers 5h, il faisait trop bon, alors on s’est posé sur un banc avec Padawan, en face de la Rotonde, histoire de faire le point. Il m’a dit que ça l’avait motivé de se prendre autant de râteaux (les râteaux on s’en branle parce que comme dit la sagesse « si tout le monde est votre client alors personne n’est votre client ») et qu’on allait faire du crash&burn en SPU. Il a promis aussi de me filmer quand je tenterai un « on s’embrasse ? » de jour dans la rue. Bref, ce jeu est addictif. La séduction est un hobbie addictif de toutes façons. Sinon, y a pas mal de trucs qui m’ont fait cogiter, et sur lesquels je cogite encore deux jours plus tard. Cinq points, principalement.

1/ Pourquoi les nanas fantasment-elles sur les serveurs de cette boîte ? Sérieux, c’est pas le sommet de la pyramide de la bourgeoisie, c’est juste des serveurs, allô, non mais allô quoi. Bref, c’est trop facile pour eux et même si le crash&burn peut s’apparenter à du ramassage, c’est rien à côté du rôle de barman ou serveur en club. OK, j’bande sur les serveuses aussi, mais c’est leur côté soumis qui m’excite justement. Plus j’y pense et plus c’est pas logique cette affaire. Un mec même gras et pas spécialement beau, prend tellement de valeur que des avions de chasse se battent pour lui et l’attendent à la sortie. Juste parce qu’il est le point de mire dans le club ? Ou c’est pour s’en vanter auprès des copines ? Bref, est-ce que cette position est néanmoins enviable ? Car les nanas qu’il se tape ne doivent pas être très futfut, droguées et alcooliques mais canon… On en revient toujours là… Ils peuvent même se permettre même de faire les difficiles ! Ces mêmes meufs qui te prennent de haut on sait pas pourquoi, y en a qui sont même pas mignonnes ni riches mais juste elles font les belles… Connasses, vous méritez la sodomie, ce serait jouissif.

2/ Le SPU c’est l’avenir. C’ est ludique, c’est l’arme ultime du séducteur. N’importe qui, n’importe quand, n’importe où, tel est mon nouveau credo. Tiens, samedi j’ai une soirée déguisée, je vais me déguiser en vampire, Cyprineman le PUA vampire qui mord les filles dans le cou. On verra bien si ça marche.

3/ Y a pas mal de meufs qui m’ont mis sur liste d’attente j’ai l’impression. Dont notamment la nana des glaçons, celle qui doit venir me sucer direct et Pauline. Pauline c’est la meuf que j’avais décidé de faire poireauter 10 RDV avant de la niquer… Sauf qu’elle  m’esquive depuis le 8ème. Sérieux les gars, ne jouez pas à ça et baisez-les quand l’occasion se présente. J’crois qu’elle s’est lassée. Arrêtez d’idéaliser les filles, hein, elles veulent du cul même si elles font leurs saintes-nitouches… Bref, j’crois que je vais friendzoner tout ça, leur dire « je t’aime bien j’apprécie notre complicité on peut s’embrasser de temps en temps mais je pense que c’est mieux si on ne va pas plus loin » histoire de voir comme ça va réagir. Mais ça ne marchera que si je suis vraiment désirable : donc j’arrête l’alcool, je ne mange plus le soir (que des légumes) et j’continue la muscu (3/4 fois semaine). Objectif ventre plat et six pack pour baiser dans la mer fin juin.

Comprenez, trois meufs dans la soirée c’est pas mal en soi. Mais je ne suis pas satisfait de ma prestation, je voulais battre mon record de 12 de la dernière fois. Prochain RDV en juin. Ceci dit, la finalité c’est quoi, si je prends pas de contact après avoir kiss ? Aussi, je me donne un mois pour baiser une meuf issue du SPU. Le truc c’est que j’ai pas masse de temps à y consacrer, alors j’vais tenter que du direct game. Puis putain, faut que je monte à Paris me faire valider par le CPP pour avoir accès aux ressources de Snipe (meilleur PUA connu selon moi). Côté masturbation intellectuelle, j’ai lu dans Game Accelerator 2.0 (je vais bientôt le traduire) que les meilleurs PUA américains qui font ça tout la journée et qui ont de bons fields montent à 9 meufs par mois.

4/ Le lendemain matin, mon patron m’a appelé à 9h, rien de fou, il voulait un code pour un ordi. J’ai flippé, je suis sorti sur le balcon pour faire genre que j’étais dans la rue et ai pris ma voix la plus réveillée. Sinon, la blonde d’Adopte (ouais j’ai emballé que des blondes ce soir-là) est venue me parler sur FB « on s’est parlé hier soir non ? j’ai que de vagues souvenirs.
– oui on s’est parlé » puis je lui ai envoyé la photo où on s’embrasse « ah d’accord ». J’lui ai filé mon num mais j’ai pas envie de me fatiguer à la recontacter alors j’verrai bien si elle m’appelle ce WE. C’est moi le prix, bordel.

L’après midi mon patron m’attendait de pied ferme. Pour me féliciter du dossier que je lui avais donné à manger la veille au soir pour l’occuper. Tellement que le lendemain on a mangé ensemble et que j’ai trop kiffé : il est mentaliste, qui s’en serait douté. On a passé deux heures à faire de la magie. Y a bien trois-quatre trentenaires que je baiserais volontiers au boulot mais voilà ma technique étant très sexualisée, si je franchis la ligne blanche ça pourra s’apparenter à du harcèlement sexuel. Je préfère donc me tenir à carreau au bureau.

5/ Sinon Arnaud et ma femme mariée maronnent toujours comme des salopards. Et j’ai une nouvelle voisine espagnole sacrément bonne. Faudra que j’aille chercher du sucre. Bon, faut aussi que je fasse un tour sur Adopte, non pas que je kiffe perdre mon temps en ligne au lieu d’aller dans la rue mais quand j’les croise en vrai dans un bar ou quoi (la ville où je vis n’est pas grande du tout) ben c’est easy de les serrer. Bon, je reposterai une autre fois si j’ai encore des trucs à dire.

OKAY BIZOUX. Que le Dieu du Game soit avec vous !

---

Vous pouvez maintenant, si vous le souhaitez, vous inscrire à ma NEWSLETTER afin que nous restions en contact et surtout pour ne pas rater le meilleur du blog ! En plus, je vous enverrai gratuitement 2 ebooks faciles-à-lire :
- Comment sexualiser vos conversations avec les inconnues ;
- Pourquoi et comment vaincre la pression sociale.
(Pas de spam, pas de harcèlement, vous pouvez vous désinscrire à tout moment.)

Fab

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

thomas davisthomas davis