Audrey Hepburn et moi

Audrey Hepburn et moi Le 1er novembre 2012,

J’ai cassé mon téléphone hier. J’avais envie de pleurer. Trop pété de la veille, j’ai ce matin raté mon bus et marché dans une flaque d’eau. « Nixamère la vie » pensais-je. Heureusement, un petit être a su me redonner foi en l’humanité.

Ainsi, je parlais de choses et d’autres avec cette nana via FB : les amis en commun, la musique. Je regardais ses photos et j’avais la langue qui traînait par terre (son corps a des proportions tout bonnement hallucinantes). Marylou et moi avions convenu d’un rendez-vous deux jours plus tard mais, durant cet intervalle, on n’arrêtait pas de se parler sur le t’chat. Le jour J, on devait se retrouver vers 18h30 aux Allées Provençales, je suis arrivé en retard (évidemment) vers 19h.

Je l’ai amenée directement chez Jules pour me conseiller sur des trucs vestimentaires puis on est allé boire un coup dans un célèbre bar posé de la vieille ville. Elle me parla de sexe, de séries TV et… de son ex (!!!) qu’elle disait détester (mouais à mon avis elle veut juste enchaîner les pénis comme pour le punir, c’est la boulimie post-relation). Elle paya mon verre de muscat, c’était cool, elle a ainsi marqué des points. Ensuite, on est allés manger une pizza à côté : je la lui ai offerte. Tandis que je faisais des démonstrations de haute valeur, une de ses meilleures copines passa et Marylou l’interpella (cela m’a prouvé qu’elle n’avait pas honte de moi et que je pourrai sans doute la levretter sans trop de difficultés).

On est restés là, au frais jusqu’à 23h. Le contact passait vachement bien même si c’est une accro du portable. Elle me parlait toujours de sexe, de son envie de faire un plan à 3 avec son moniteur d’auto-école et sa meilleure amie, se plaignait des nanas qui font leurs timorées et me raconta même sa première sodomie… Là, elle a commencé à me flatter et à énumérer mes qualités physiques et toutes ces flatteries destinées à faire bander un taureau. J’ai pu voir qu’elle envoyait un texto à une de nos amies communes en lui disant qu’elle m’aimait bien. Ensuite, je lui ai dit qu’on devait passer chez moi pour que j’aère mon appart. Elle est restée dans le hall pendant que j’ouvrais les fenêtres. Elle me demanda si je pouvais la déposer chez elle en voiture car il n’y avait plus de bus. C’était demandé si gentiment alors j’ai dit oui.

Arrivés devant chez elle, elle ne descendit pas de ma caisse et on est restés jusqu’à 1h du matin à parler (surtout elle, d’ailleurs, en tripotant ses clefs) puis elle m’a dit des tas de choses super cool du genre « tu as vu comme je suis forte, je peux être avec des mecs qui ont un super sourire alors qu’il y a plein de nanas qui sont seules » et des choses plus provocatrices comme « tu ne seras jamais aussi beau que Damon » (son fantasme). A cet instant, elle a mis le doigt sur quelque chose puisque mon père et mon grand-père étaient tellement grands et BG que j’en fais un complexe et me considère moi-même comme un raté. J’essaie peut-être de compenser, en quelque sorte, avec l’apprentissage de la séduction. Enfin bon, j’ai passé l’âge de ces conneries d’adolescent et je sais maintenant que même si Damon est un des plus beaux mecs de la terre, il ne baiserait pas des masses s’il avait une attitude de lavette dépressive (et en attendant c’est avec moi qu’elle est, pas lui). Ça n’a finalement fait que me conforter dans ma vision de la séduction : le physique sans l’attitude c’est naze, l’attitude sans le physique c’est presque aussi bien voire mieux dans certains cas que l’attitude et le physique… parce que ça pousse à aller plus loin pour compenser (cf. Gainsbourg).

Revenons à nos brebis égarées : mon objectif à ce moment-là était de l’embrasser et d’avoir une relation avec cette excitante déesse, j’adore ce genre de fille. Elle représentait la tentation. Je l’ai donc embrassée, ai passé ma main sous son t-shirt en remontant entre ses seins et en ressortant par le col pour lui caresser le cou. Elle m’a dit « je veux monter sur toi » donc j’ai reculé le siège de ma voiture et elle a commencé à m’ouvrir le pantalon. Elle m’a branlé un moment puis « j’ai envie de te sucer » alors elle s’est postée sur le siège d’à côté et s’est attelée à la tâche (ça demande beaucoup de concentration). Elle disait avoir ses règles (vrai ou faux ?) donc ne voulait pas que je la prenne ni la lèche. Dommage pour elle.

Elle enleva spontanément son haut en disant qu’il faisait chaud (je confirme), j’adore ses seins, je lui ouvris quand même le jean pour caresser ses fesses, j’adore ses magnifiques fesses. La voiture était pleine de buée, des flics et des petits cons sont passés juste à côté de nous. Pour ma part j’ai éjaculé dans sa bouche au bout de 30min, elle s’est par la suite dite fatiguée mais que c’était de la « bonne fatigue ». J’adore cette fille. Si vous voulez voir à quoi elle ressemble, c’est bien évidemment possible… Tapez « Audrey Hepburn » sur Gogole et je vous jure que c’est son sosie (à 21 ans).

« Bon nouit », comme dirait une Erasmus que j’ai rencontrée l’autre jour… Que le Dieu du Game soit avec vous.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*