Cette année 2016 promet pas mal de bizarreries

Le 22 janvier 2016,

Ce qui suit est une purge émotionnelle. Décidemment, cette année 2016 promet pas mal de bizarreries : j’en ai fait les frais hier, encore. Mais reprenons du début.

Depuis mon dernier field-report, j’ai eu mal à la bite pendant une semaine. Faut dire qu’en plus de la réunionnaise, j’ai baisé pas mal fort La Prof et l’Agent Immo.

Vendredi, j’ai reçu la visite de Virginie. J’étais content mais… elle m’a cassé les couilles. Y’a rien qui allait comme elle voulait, elle comptait les calories de ce que je mangeais en me disant que je ne l’attirais plus car j’étais devenu trop gros. Ce que je lui proposais de faire le samedi après-midi ne lui convenait pas, puis elle me reprochait de ne rien proposer. Alors on a regardé des films… qui ne lui plaisaient pas, bien sûr. La nuit, je ronflais trop fort à son goût, alors elle est allée dormir dans la salle de bain, se plaignant de m’entendre même la porte fermée. Elle ne faisait aucun effort de conversation, répondait par « oui » ou « non » (le plus souvent non) et quand j’essayais d’engager la conversation, j’avais droit à un cassage de petite peste, du genre « tu connais ça ?
– non et toi ?
– BEN NAN SINON J’TE DEMANDERAIS PAS. »

Bref, elle était en mode chieuse. Elle me disait que je ne comprenais rien et tout. Du coup, je me suis énervé et je l’ai larguée. P’t’être qu’inconsciemment, c’est ce qu’elle cherchait. Sauf que je l’ai fait le samedi aprèm et qu’elle est restée jusqu’au dimanche soir (Blablacar réservé oblige). L’ambiance était tendue du coup, c’était vraiment lourd. Je pense néanmoins, au fond de moi, que c’est pour le mieux, c’est plus honnête vis-à-vis de la Prof de ne pas avoir de copine.

Lundi dernier, je devais avoir rendez-vous avec une petite bonnasse de 19 ans mais elle s’est chié dessus au dernier moment « j’ai mes règles mais si tu veux on peut se voir quand même si tu penses que je vaux le coup quand même
– OK.
– Heu… ça te dérange si on se voit en tant qu’amis ce soir ?
– Bah ouais mais on peut se chauffer même si t’as tes règles.
– Non mais j’ai pas envie.
– OK ben alors ouais ça me dérange. »
Du coup, elle n’est pas venue et ne répond plus aux messages. J’sais bien que c’était une sorte de shit-test mais j’en ai ras-le-cul de cette mentalité. A la place, j’ai regardé Le tout nouveau testament et j’me suis endormi devant. J’avais bien besoin de repos.

J’suis vraiment tendu en ce moment (le moindre truc me casse les couilles). Je digère sans doute ce week-end de merde et la rupture avec Virginie : après deux ans de relation, ça fait chier quand même. J’ai peur que mon dark modjo ne reprenne le dessus. Surtout que je suis pressurisé au boulot à cause de la putain de période fiscale. Mon patron veut même que je vienne travailler le samedi pendant trois mois. Heureusement que mon papa est venu me rendre visite cette semaine. On a passé trois jours tranquilles. Il est cool, mon papou, il a bien rangé mon appart. Ca m’a remonté le moral.

Mardi : j’ai parlé avec une meuf sur Adopte qui m’a dit être « transgenre ». J’ai demandé ce que c’est, elle m’a répondu « je prends des hormones pour me transformer, mon pénis est devenu petit et j’ai des seins qui poussent. » Par curiosité je lui ai demandé ce qu’on pourrait faire « je te suce, et sodomie. » Ouais bon, bof, j’ai zappé. J’suis pas très branché sodomie, y’a une boîte à plaisir plus intéressante devant, je trouve. J’ai ensuite parlé avec une beurette qui voulait faire sa première fois dans le noir total… sans connaître le mec. Elle a déjà essayé avec un autre mec du site mais le gars n’a pas réussi à lui rentrer sa bite. True story. Ca, ça pourrait être marrant mais il s’avère que c’est une totale LSE qui n’a aucune confiance en elle. Le genre qui dit toujours « tant pis alors bye » si je ne réponds pas dans un délai d’une heure (alors qu’elle a envie qu’on continue la conversation en fait).

Mercredi, j’me suis mouché en arrivant au boulot à 8h et le mouchoir était plein de sang après. J’ai bien flippé de faire un AVC ou quoi. Bon, j’ai survécu mais ça fait peur. J’ai même fait une petite crise d’angoisse…

Hier, c’était une sacrée journée : j’avais rendez-vous avec une bretonne très mignonne mais j’étais super fatigué à cause de la piscine et j’avais franchement la flemme de la gamer. Je l’ai quand même faite venir : peut-être aurais-je dû écouter la Force et m’abstenir.

Notre histoire avait débuté il y a 3 mois, elle devait venir mais avait annulé 3 fois au dernier moment prétextant « devoir rester tard au boulot ». Je lui ai envoyé le message de la dernière chance et elle a bien voulu qu’on se voit cette fois, en admettant que ce qu’elle m’avait raconté avant était du mytho.

Elle a demandé un verre d’eau avant de baiser tout en s’asseyant d’office sur le lit. La discussion était sympa même si elle semblait un peu tendue. J’essayais de la mettre un peu en confiance, je la taquinais et la faisais parler de sa passion pour son métier (la recherche biologique) et d’autres conneries comme ça.

Quand j’ai commencé à me faire un peu chier, je l’ai tripotée. Elle a kiffé. Ensuite, ELLE a proposé de se mettre en sous-vêtements sous la couette. Je lui ai dit qu’elle était jolie… elle m’a répondu « merci toi au moins tu fais des compliments… tu dis ce que tu penses.
– Quoi comment ça ?
– Non rien. Laisse tomber. Pas envie d’en parler. »
J’ai pensé que c’était une ancienne grosse ou une complexée. Quoi qu’il en soit, j’ai branché son cerveau sur un mauvais truc, j’crois.

Une fois tous deux installés comme il se doit, je me suis dit que j’allais lui caresser la chatte. Elle accepté. Je l’ai embrassée puis ai mis ma main dans sa culotte, l’ai doigtée et suis descendu lui faire un cunni tout en léchant son ventre.

Au bout d’un moment, alors qu’elle était inondée, elle s’est mis à me dire « Non, non, on doit pas ». Alors je lui ai dit que si, on devait, et tout, et là, elle a commencé à me tirer les cheveux puis m’a dit « oh oui, continue ». Alors voilà, on était là dans le lit à faire des trucs marrants et tout ça, puis tout à coup, elle a pété les plombs. Elle s’est relevée d’un coup et s’est mise à se tenir la tête et à dire des trucs bizarres. « Non putain, on peut pas faire ça. On ne peut pas faire ça.
– Ah…
– Non sérieux non. J’peux pas ! C’est tout. On peut pas faire ça, c’est impossible. C’est juste fou. Je peux pas. Je sais que je t’ai chauffé par messages ! Que j’ai fait la meuf chaude ! J’ai honte, je suis désolée de te faire ça, en plus t’es super gentil et mignon ! J’ai honte ! Tu ne mérites pas ça.
– Bon bon, calme-toi. C’est pas grave.
– Je dois y aller, je dois rentrer chez moi. Je suis avec un autre dans ma tête, c’est pas honnête. J’aime être dans le truc quand je le fais. C’est pas toi c’est moi. T’as rien fait de mal ! »
Ca me fait une belle jambe que ça soit elle, pas moi ! Enfin bon, ça se voyait qu’elle n’avait pas trop d’expérience, donc je pense qu’elle a juste flippé et qu’elle est en OI sur son ex.

Elle a commencé à se rhabiller, alors j’ai fait mine de me branler et lui ai demandé de m’aider. « Tu veux que je te fasse éjaculer, c’est ça ?
– Ben ouais, tu vas pas me laisser comme ça.
– Désolée, mais je me sentirais abusée. Je peux pas. Désolée. »

J’ai bien capté qu’elle faisait une crise de stress, de nerfs ou d’angoisse ou quoi. Sa culotte et son jean étaient pourtant trempés. Alors je lui ai proposé de se caler dans mes bras 5 minutes, le temps de se calmer. C’est alors qu’elle a commencé à m’embrasser comme une espèce de passionnée psychopathe, mais ne me laissait plus aller sous ses vêtements.

Elle a ouvert la porte de ma chambre, et l’a refermée en la claquant violemment. Bref, finalement, elle est partie alors je suis allé faire la gueule sur mon forum préféré et me suis endormi. Voyons le positif : j’ai caressé le corps d’une jolie meuf, je me suis couché tôt et j’vous raconte une histoire de last minute resistance insurmontable (j’crois pas l’avoir déjà fait).

Mais sérieux plus j’y pense et plus je me dis : WTF ? C’est quoi ça ? A partir du moment où elle a commencé la démarche de se dévergonder, d’où elle me sort qu’elle est avec son ex ou un copain hypothétique dans sa tête ? Faut toujours aller au bout de ses actions (quand elles ne sont pas mauvaises) ! Désolée de quoi, putain. Pour moi, c’est une connerie de préférer vivre dans un rêve et être malheureuse que de prendre ce que la vie lui donne de bon et d’en jouir. Les gens ont de moins en moins conscience de l’importance du moment présent. Les meufs ont vraiment l’art de se prendre la tête ! J’aurais peut-être dû l’enfourner sans prélis. Ca nous aurait fait du bien à tous les deux. Après tout, n’est-ce pas possible de s’oublier dans le sexe, comme dans n’importe quelle chose addictive ? Pourquoi est-ce que le cul c’est tabou alors que l’alcool est toléré et qu’on parle même de légaliser le cannabis ?

A défaut de son sexe, beaucoup de question m’ont effleuré : est-ce que je ne lui ai pas plu ? Est-ce que j’ai trop grossi ? Est-ce que je l’ai mal léchée ? Est-ce que je sentais le chlore ? Est-ce que j’ai pété au lit sans m’en rendre compte ? C’est pas très bon pour la confiance avant le match France-Russie, toutes ces interrogations.

Le Dieu du Game ne fut pas avec moi.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*