Skip to main content

De retour pour une nouvelle saison de drague scandaleuse à Aix

De retour pour une nouvelle saison de drague scandaleuse à AixLe 12 janvier 2013,

Salut ! J’espère que tout va bien pour vous ! Bien reposé après quelques jours à la montagne, je suis de retour pour une nouvelle saison de drague scandaleuse à Aix. Bienvenue en 2013.

Hier soir, j’ai passé une méchante soirée : j’ai mangé un burger en ville avec Marie (ma relation ouverte), je l’ai baisée bien sûr et… quand elle est partie, je suis allé sur Facebook.

J’y ai discuté avec une nana presque aussi scandaleuse que moi, qui m’avait ajouté quelques jours auparavant. Petit bémol, elle se la pète tellement que ça n’en est pas crédible : elle prétend être « du haut de gamme » et ne vouloir « que le meilleur dans son lit ». J’ai trouvé ça surfait d’oser me gamer de la sorte. Elle m’a dit « on m’a parlé de toi, tu me fais bien rire, donc je suis à moitié dans ton lit, à toi de faire le reste ». J’ai trouvé ça tellement beau que j’ai failli chialer. Elle m’a aussi dit qu’elle était actuellement dans le bar en bas de chez moi et m’a mis au défi de venir.

Ça tombait bien : j’avais rendez-vous avec mon  nouveau Padawan (un pote du collège qui a été en couple depuis toujours mais qui a rompu pendant les vacances de Noël et qui a donc décidé d’apprendre le Game) alors on y est allé, histoire de pas perdre la face. On a un peu bu, on a cherché la coquine en question et quand on a eu localisé la cible… voici l’échange de messages :

23:34 MOI : Viens aux toilettes
23:35 ELLE : Tu m’as reconnu ?
23:37 MOI : Il est très pratique d’enlever ton soutien-gorge avec cette tenue (elle avait un dos nu)
23:37 ELLE : Mdrrr Je te capte pas
23:39 MOI : Je te fais pourtant des signes obscènes depuis tout à l’heure !
23:40 ELLE : Je capte pas

Là, nos regards se sont croisés et j’ai levé mon verre genre « à ta santé ». Je picolais un Get-Perrier. Puis, on est allé prendre l’air avec Padawan.

23:42 MOI : Je viens te voir après, là on est allé fumer un oinj
23:43 ELLE : Fait tourner
23:45 MOI : Beh, sors ou rendez-vous aux toilettes
23:45 ELLE : Dehors
23:47 MOI : T as peur que j’te viole ? Bon, on va au comptoir
23:47 ELLE : Viens dehors je fume av un pote

On a un peu parlé avec son pote et elle puis on a bu à leurs frais à leur table mais je me suis fait renverser une demi-bouteille de rosé dessus. Elle m’a dit « regarde moi aussi j’en ai sur mon jean » et elle a pris ma main pour la mettre sur sa cuisse. Alerte rouge ! Bon, après, on s’est tripoté et tout (elle me faisait des bisous sur la joue pour me chauffer mais je restais stoïque tel James Bond) puis elle est allé danser sur une chaise telle une délicieuse biatch et son pote en a profité pour me glisser à l’oreille « elle embrasse pas le premier soir !
– moi non plus ». Alors je suis allé la retrouver et je lui ai susurré (ce mot a de bonnes connotations) « j’embrasse pas le premier soir ! » elle a rigolé « moi non plus » (on est sur la même longueur d’onde).

Je suis allé me rassoir puis elle a chauffé son pote en se frottant à lui. J’ai commencé à mettre ma veste, elle a alors accouru et m’a demandé « t’es jaloux de mon pote, tu pars ?
– non j’avais froid. » Alors elle s’est rassise à côté de moi, a commencé à jouer avec des glaçons puis m’en a mis trois dans la bouche avant de venir les chercher avec sa langue. Bon on s’est un peu galochés et tout puis j’ai soudain reçu un texto. Comme j’avais pas enregistré le numéro, j’ai envoyé un élégant « c’est qui ?
– Mélanie et toi ?( une autre qui m’avait ajouté sur FB au début de la semaine)
– Barney Stinson. » On a convenu de se retrouver à la place de la mairie pour faire la night ensemble.

Puisque je suis un de ces rares mecs qui peuvent faire deux choses à la fois, je dansais en même temps avec la fille des glaçons. A un moment : elle a pris ma main droite, l’a posé sur ses fesses et m’a dit « c’est mon atout mes fesses. (elle doit kiffer la levrette)
– Faudrait que j’les vois sans le jean pour confirmer. » Elle m’a violemment poussé sur la banquette et a dansé avec une de mes jambes entre les siennes… elle se tortillait, montait et descendait… ce qui signifie que, ça va, elle doit bien bouger au pieu.

J’ai raté l’heure du RDV avec Mélanie à cause d’elle, du coup j’ai reçu « t’es scandaleux » par SMS. Bon, j’me suis motivé pour bouger. De toutes façons, la joueuse aux jolies jambes fines voulait rentrer et son pote (tête sympathique mais devenu un peu gros à force de boire) aussi. Elle m’a fait une bise sur le coin des lèvres et j’ai répondu « c’est quoi ça ? » Sur le trajet pour le centre-ville : j’ai reçu son adresse, ça m’a excité mais bon… Ca m’a paru un peu trop beau pour être vrai et puis j’avais un autre plan, donc voilà… Un tien vaut mieux que deux tu l’auras comme disait ma maman.

01:08 ELLE : 7 rue Lou****
03:37 MOI : Désolé j’étais en boîte j’ai reçu que maintenant (j’ai menti pour rester dans la course)

Padawan est rentré et j’suis allé dans un autre bar avec Mélanie cette  fois (jolis yeux verts mais moins fraîche que la fille des glaçons) : on y a retrouvé Hafid et Arnaud. La meuf m’a attaché les mains avec son écharpe à la barre de strip-tease alors je gueulais « libérez-moi, à l’aide » mais tout le monde s’en foutait. Monde d’égoïstes ! Elle est ensuite monté sur le podium et j’lui ai dit, un peu par provoc’,  « on fait l’amour quand ?
– quand tu veux. » Je l’ai embrassée et elle est restée stupéfaite… elle devait pas penser que j’oserais le faire dans ces conditions. Bon,  j’ai également sympathisé avec un gars qui portait une perruque blonde mais cet enfoiré m’a léché la joue par surprise. True story.

On a ensuite bougé en boîte, j’avais très envie de faire pipi. Après, j’ai ouvert ma chemise ainsi que mon pantalon et j’ai re-choppé Mélanie : j’ai dansé fesses contre elle en lui tripotant discrètement la techa. J’avais l’air con mais c’était original et discret. Après, on est allé chez moi, on a bu un thé afin de se purifier et on a baisé.

Elle m’a dit qu’elle faisait parfois des partouzes genre à 8 et tout alors j’me devais d’assurer pour qu’elle aie envie de m’inviter. Bon, voilà, j’vais voir si y’a moyen de niquer aussi la petite meuf des glaçons ce soir (j’lui ai mythonné que c’était mon anniversaire alors elle dit qu’elle voulait me faire un cadeau ce soir). Que de la bouche ou réelle hédoniste ? L’avenir le dira, j’ai rien à perdre.

Que le Dieu du Game soit avec vous ! Bisous.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*