Dirty talk : un fantasme pour beaucoup de femmes et d’hommes ?

Définition

Le dirty talk est une forme de communication verbale employée comme excitant sexuel pendant les préliminaires ou le rapport sexuel. Le dirty talk est un jeu de rôle dans lequel votre partenaire et vous oubliez votre pudeur et laissez exprimer votre désir sexuel et votre côté animal.

Précautions

Beaucoup de femmes aiment entendre des mots crus, des cochonneries au lit (certaines kiffent même se faire insulter… mais dans, ce cas-là, on se rapproche dangereusement du BDSM !)

D’ailleurs, en faisant des recherches pour écrire le présent article, j’ai remarqué que beaucoup de sites féminins décrivent le dirty talk comme un fantasme répandu. Ça tombe bien : c’est une pratique qui m’excite également beaucoup parce qu’elle me place un peu en position de dominance (je ne dis pas que l’homme doit soumettre la femme car nous sommes égaux… mais le fait est, qu’au lit, beaucoup prennent leur pied en étant dominées et que beaucoup d’hommes adorent se retrouver en position de dominant).

Beaucoup d’hommes éduqués au féminazisme et pleins de croyances limitantes pensent que parler à une femme comme à une salope est un manque de respect (et ça l’est car, présenté de cette façon, cela peut s’apparenter à une agression). Sauf que, si ça excite votre partenaire et lui fait prendre son pied, est-ce que ce n’est pas plutôt le fait de la priver de ce qui lui plaît qui constitue un manque de respect ?

Un sondage corrobore mes dires : il a montré qu’alors que 36 % des gens ont des difficultés à exprimer leurs désirs sexuels, 44 % disent aimer les mots cochons au lit.

De plus, le Marquis de Sade serait également d’accord avec moi à propos de l’importance du l’art du dirty talk pour rendre vos partenaires folles de désir avec des mots cochons puisqu’il a écrit « une femme bande par l’oreille ».

Murmurer des choses coquines à votre copine est donc à la fois amusant, excitant et très efficace.

Comment amener le dirty talk ?

Avant tout, il vous faut instaurer un climat de confiance avec la femme à qui vous souhaitez dire des mots crus. En effet, certaines nanas peu ouvertes d’esprit pourraient vous confondre (vous, l’expert en dirty talk) avec un tocard qui ne sait pas parler aux femmes : quel outrage ! Il vous faut donc préparer un peu le terrain avant de la chauffer.

Pour les timides, une des meilleures façons d’introduire des échanges coquins est de commencer par des SMS, car un message écrit met moins de pression (à vous et aux femmes)!

Cela fera monter la tension sexuelle entre vous deux. Mais ne cherchez pas à précipiter les choses si vous débutez : commencez par des messages légers… puis essayez d’aller de plus en plus loin… le plus loin possible !

Attention, vous n’êtes pas le seul qui peut transgresser les limites et parler crûment… si ça la fait kiffer, laissez la fille prendre l’initiative et répondez-lui soit en faisant le faux-timide soit en jouant le gros cochon (chacun son style).

Qu’est-ce qu’un bon dirty talk ?

La première chose importante est de faire simple ! Les deux erreurs les plus communes sont de vouloir en faire trop ou de ne pas assumer et de trop se freiner. Pas besoin de trop réfléchir : exprimez simplement votre désir avec des mots.

Il va également falloir varier vos propos : un minimum de créativité est toujours le bienvenu.

Enfin, lorsque vous faites l’amour, la glace se brise et il devient de plus en plus facile de se lâcher ! C’est, par exemple, efficace de lui murmurer des saloperies dans l’oreille tandis que vous la prenez dans une position tranquille comme le missionnaire ou la levrette.

« J’ai attendu de te prendre toute la journée » ; « Tu la sens bien, là, ma bite ? » ; « Ecarte-moi ces cuisses que je te dévore » ; « Je vais te faire jouir jusqu’à ce que tu en puisses plus… »

Ce qui est intéressant avec cette forme de flirt, c’est que vous pourriez être surpris par la réaction de votre partenaire. Plus vous taquinez et plus certaines femmes réagissent de façon hardcore. Certaines m’ont dit « J’ai trop envie que tu me baises » ; « Tu vas me la mettre cette grosse bite, oui ? » ; « Oh oui, je suis ta chienne ! » ; « Faut trop que je te suce pour te remercier ! »

Et si elle réagit mal ?

Ne soyez pas sexiste mais sachez que certaines femmes aiment entendre « T’es une grosse cochonne, toi » voire même « Tu l’adore ma bite, hein, salope. » N’oubliez pas qu’il s’agit d’un jeu de rôle pour pimenter les ébats et que toutes les femmes ne vont pas jusqu’à ce stade.

Le plaisir vient du fait de dépasser les bornes en se surprenant et en se provoquant (parler crûment est un fantasme : il ne faut donc pas prendre les mots au premier degré). Mais il faut que la fille le comprenne et soit d’accord. De plus chaque personne a ses propres limites…

Certaines sont plus coincées que d’autres : vous pouvez tomber sur une nana qui fera la choquée et vous demandera de lui parler « correctement » (c’est assez rare) tout comme vous pouvez tomber une nana qui aime vous défier et vous exciter en jouant la chaudasse.

Si la meuf vous semble plutôt timide, si vous n’êtes pas sûr de sa manière de réagir, alors faites des tests. L’idée principale à retenir, c’est que ces mots ont une charge émotionnelle forte et sexuelle dans le cerveau de la fille. Tout l’art consiste à bien les enrober et à les utiliser de manière progressive pour obtenir l’effet désiré.

N’ayez pas peur de vous planter : commencez sobrement, improvisez, tournez vos propres phrases et amusez-vous ensemble !

Quoi qu’il en soit, soyez joueur et provoquant et préférez balancer des énormités. On a parfois trop peur de perdre la fille en y aller trop fort alors que c’est souvent la meilleure chose à faire.

Néanmoins, si une femme vous demande d’arrêter de lui parler comme à une chienne, ce qui arrive rarement quand c’est bien amené, ne discutez pas et respectez-la.

Pour aller plus loin, sachez que je parle de beaucoup de fantasmes féminins et masculin dans Le guide du bon coup ! ;)

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*