French touch seduction

Le site concurrent Frenchtouchseduction donne des conseils en séduction depuis bien plus longtemps que moi.

Ils se décrivent comme suit :

« Comment plaire, comment séduire une femme, comment draguer ? Les conseils, techniques et bons réflexes pour faire des rencontres plus facilement.« 

Je trouve que leurs articles sont de qualité et que leur forum regorge de membres intéressants.

J’ai appris beaucoup de choses dessus et même si je me suis un peu embrouillé avec certains membres qui s’appliquent sûrement encore aujourd’hui à me faire une mauvaise réputation, je leur suis vachement reconnaissant pour ce que je suis devenu. Je dois admettre que j’ai fait une erreur, que je regrette aujourd’hui et qui ne porte plus à conséquence… donc bon, je ne leur en veux pas…

 

Je propose maintenant un contenu très différent de FTS mais il m’arrive souvent de conseiller à des mecs d’aller sur French touch seduction parce que leur forum est très actif et qu’il y a des bons membres : c’est donc idéal pour trouver des wingmen (des copilotes). J’apprécie également les articles qu’ils ont rédigés sous forme de dossiers. J’ai toujours aimé le fait qu’ils traduisent des textes de speed seduction (même si cela mettait Sébastien Night en colère).

Pour conclure, je dirais que French Touch Seduction c’est bien, surtout si on cherche un forum et des conseils « grand public » de qualité (mais que je trouve moche, désolé).

Ce serait quand même vachement mieux que la communauté arrête de chercher toujours à tirer la couverture à soi et à se tirer dans les pattes pour plutôt s’entraider.

Je suis pour ma part prêt à enterrer la hache de guerre avec FTS (j’ai d’ailleurs rédigé des excuses publiques au membres à qui j’ai fait un coup de pute). On fait tous des erreurs, non ? J’ai beaucoup changé, progressé depuis, et suis toujours ouvert à une discussion.

Entendons-nous bien, j’suis pas obligé de vous en parler mais j’le fais par soucis d’éthique et d’honnêteté. C’est sûrement une erreur de communication, car en théorie il faut soigneusement éviter de ce qui est négatif (ou le minimiser) et mes détracteurs les moins intelligents se feront un plaisir de s’en servir contre moi mais je tiens à le faire parce que je ne suis pas hypocrite et surtout parce que ça a contribué à faire de moi celui que je suis aujourd’hui (et parce que j’avais dit à un de ses potes du forum que je le ferai or je tiens toujours parole). Gardez en tête que je suis humain, donc faillible : OUI j’ai déconné mais je fais de mon mieux depuis pour me rattraper. J’ai vraiment du mal à commencer, à trouver mes mots, ça demande un sacré courage de parler de ses pires hontes… Bon. Il y a quelque chose comme 5 ou 6 ans, suite à la mort coup sur coup de trois de mes proches, j’étais pas bien du tout… j’ai même fait une dépression dont je me suis sorti à coup de cachetons. La grosse loose quoi. Je cherche pas à me trouver d’excuses mais quand tes plus proches grands-parents meurent après que tu les aies vus agoniser (cancer et pneumonie) et qu’une amie se jette sous le métro… ça fait drôle. J’utilisais le Game d’une façon malsaine : je sortais et baisais des meufs mais plus par automatisme et pour combler un vide que par souhait d’élever mon âme et de donner du plaisir aux autres. J’ai dû prendre 10kg à cette époque, sans mentir. J’essayais de trouver un sens à ma vie mais j’étais une merde, faut le dire, alors j’en trouvais pas : je buvais, je traînais avec des gens malsains, j’étais embourbé dans des études qui me gonflaient, je mangeais de la merde, je ne faisais pas de sport, par contre je faisais des crises d’angoisse, etc. C’est donc durant cette période néfaste que j’ai fait les deux trucs que je regrette le plus de toute ma vie. J’en ai encore honte pourtant ça commence à dater, c’est dire. Je vais maintenant arrêter de tourner autour du pot et les mettre par écrit, comme une sorte de confession… j’espère que ça me libèrera un peu du poids que je sens encore dans ma poitrine lorsque j’y repense.

J’m’étais inventé une fausse identité. C’est pas des blagues. J’avais mis un nom de bourgeois sur FB, un truc qui sonnait bien, parfait pour la ville peuplée de gens superficiels dans laquelle je vivais (plein de gens mettent des pseudos mais bon c’est pas tout à fait pareil). Y’avait même une particule. J’utilisais cet avatar comme une excuse pour être un gros con… et, paradoxalement, j’ai baisé plein de meufs en un temps record (pendant plusieurs mois, j’ai eu une moyenne de 1 FuckClose par semaine, sans jamais vraiment comprendre à quoi ça tenait juste j’en profitais). J’avais mis une photo un peu classe sur FB et puis elles étaient attirée par le côté soi-disant « riche » et tout… c’est même souvent elles qui me contactaient « l’air de rien » pour tout vous dire. Et des bonnes en plus. Le « vrai » moi avait censément une copine, mais bon, elle m’étouffait et j’étais trop lâche pour la quitter. C’est une période sombre de mon histoire personnelle, j’n’en suis pas fier, mais il y a toujours du positif : c’est grâce à ça que j’ai compris combien l’agressivité sexuelle paye. M’enfin c’était malsain : ces nanas n’étaient rien pour moi, on ne partageait pas grand chose, on allait boire un verre parfois deux et boum-boum le plus souvent chez moi (y’en a même à qui je laissais espérer une relation de couple pour les niquer au lieu d’être franc) c ‘était juste pour le sport et ajouter un max de prénoms sur une liste inutile. Pour l’anecdote, y’a sûrement encore quelques meufs en ville qui pensent être sorties avec ce gars qui n’existe pas. J’n’ai jamais osé recontacter la plupart de ces nanas, par orgueil sûrement, alors j’en profite pour leur présenter ici mes excuses si jamais elles me lisent un jour… j’espère qu’elles les accepteront… Y’en a même une avec qui j’ai été assez nul au pieu (j’avais déjà pas mal d’expérience mais j’étais assez irrégulier et elle m’a surpris en étant si bonne et si serrée). C’est sûr qu’elle aurait pu me donner une deuxième chance au lieu de me supprimer de FB, elle n’aurait pas été déçue (enfin je pense) mais bon c’est comme ça. Ca fait un peu beaucoup à la fois mais j’n’avais encore jamais osé parler de cet épisode dans mon journal alors j’en profite pour le faire à fond. Aujourd’hui, si je m’en suis sorti, je pense que c’est grâce au Game… en me concentrant sur le côté « développement personnel » plutôt que de bêtement « niquer des meufs » à tout prix comme si je faisais un concours de bite contre moi-même. Quand je repense à l’enculé que j’ai été, je me dis que ce n’est plus moi et que c’est une dérive à éviter impérativement.

Des conneries gentilles, j’en ai faites, sans nul doute (je les raconte d’ailleurs régulièrement dans ce journal). Mais des conneries que je juge comme « graves » (allant à l’encontre de mes valeurs, de mes principes, que je regrette au quotidien) il n’y en a eu QUE deux. La première dont je viens de vous parler (prendre un nom d’emprunt pour tromper mon monde et baiser des meufs en leur mentant… honteux… je ne sais pas ce qui m’est passé par la tête) et la seconde que je vais coucher sur le papier dans un instant. Accrochez-vous : j’n’ai tué personne et j’suis ni pédo ni zoo ni nécrophile, mais bon, ça pue du cul quand même. J’sais pas trop comment commencer alors j’vais introduire en vous parlant de cet épisode de la saison 5 de Castle dans lequel il raconte comment il est devenu écrivain. Il dit (en gros) qu’il avait payé un gars pour écrire un papier et que ce papier avait eu énormément de succès. Il n’a ensuite jamais osé avouer que ce n’était pas lui qui l’avait écrit. Du coup, par ego, il s’est bougé le cul pour devenir aussi bon que ce que les gens attendaient désormais de lui. C’est un peu ça, mon histoire, à moi aussi. Désolé si le texte est confus, mais c’est parce que mon cerveau voudrait effacer cette période, alors il lutte contre mes doigts qui cherchent à s’en souvenir avec précision… j’crois bien que le plus dur va être de cliquer sur « publier » tout à l’heure. Bref. Il y a quelques années, j’avais « écrit » un livre. Sauf que c’est pas vraiment moi qui l’avait écrit. Je développe. J’avais découvert un gars sur un grand forum de séduction… il tenait un journal marrant et efficace que je kiffais lire (les intéressés se reconnaîtront). Or, tous les ans, avec ma famille, on part dans un chalet à la montagne où il n’y a pas Internet ni le téléphone (attendez, vous allez bientôt voir le rapport). J’avais donc fait un document word avec son journal et ses posts qui me paraissaient les plus intéressants pour les lire tranquillement là-haut (y’avait aussi d’autres textes que j’avais trouvés ailleurs sur différents forums que je lisais également). Alors voilà, j’étais là avec tout ça sur mon ordi et un beau jour je suis allé sur le forum en question où j’ai constaté qu’il avait tout effacé (du moins je pensais que c’était lui). J’étais dégoûté… j’adorais lire sa « chronique ». Pour moi, c’étaient juste des textes qu’il ne voulait plus, du coup, j’n’ai pas trop réfléchi et j’ai sauté sur l’occasion… j’avoue que c’était très maladroit et que j’aurais au moins dû lui demander l’autorisation avant (c’est idiot mais j’avais trop peur qu’il me dise non et une fois que le travail était fait mon principe de cohérence a pris le dessus et je suis allé jusqu’au bout) : j’ai utilisé 2/3 autres journaux en parallèle pour monter une sorte de roman en utilisant son histoire personnelle comme trame principale… j’y ai casé pas mal de ce que j’avais dans le document word même si j’ai dû réorganiser, changer des noms et réécrire des trucs (orthographe, syntaxe) pour monter une histoire sympa. C’est ainsi que j’ai écrit mon premier bouquin, en même pas un mois, et que je l’ai publié sur Facebook. Mais c’était une très mauvaise idée : quelques semaines plus tard, tous ses potes du forum sont venus m’engueuler. Et c’est pas tout. Ensuite, ils m’ont accusé d’avoir piraté le serveur dans le but d’effacer ses textes afin d’écrire ce bouquin. Là, c’était un peu du grand n’importe quoi et ceux qui me connaissent s’en rendront compte : j’n’ai aucun matériel, juste un ordi portable, et j’suis comme qui dirait nul en informatique… Mais surtout, pour rien au monde j’aurais voulu que ce mec arrête de nous abreuver de sa prose que je trouvais magique alors j’ne lui aurais jamais fait un coup de pute comme ça. Sérieux, je pense être quelqu’un avec un bon fond même si j’ai sauté sur l’occasion comme un chien sauterait sur le steak de son maître tombé par terre, et surtout je ne lui voulais pas de mal (c’était une connerie de gamin, j’étais un petit con pas mûr et pas fini, mais j’n’ai jamais été irrespectueux ou téméraire au point de m’attaquer à un forum célèbre ou à ce mec après ce que j’avais lu sur lui). On s’est parlé sur FB, j’ai essayé de lui expliquer que, certes j’avais abusé, mais que je n’étais pas allé aussi loin que ce qu’il semblait croire. Rien à faire, il avait la rage (ça, je peux le comprendre), c’était impossible de discuter… il voulait me faire un procès pour hacking ! Au début, j’me suis dit qu’il regrettait d’avoir effacé ses textes et voulait récupérer le bouquin en me menaçant, alors j’lui ai proposé de rajouter son nom sur la première page et de le republier… après tout je kiffais son style et lui devais bien ça, mais il n’a pas voulu. Il était trop énervé et me traitait de voleur. Je ne le saurai jamais avec certitude mais peut-être qu’effectivement quelqu’un de jaloux ou quelqu’un à qui il a fait une crasse (ce mec c’est apparemment pas un enfant de chœur d’après ce qu’il raconte… loin de là) ou quelqu’un qui avait intérêt à ce que des trucs qu’il avait raconté disparaissent a vraiment piraté ce forum (une meuf ?). Des tordu(e)s, ça ne manque pas. Pour ma part, je jure que je n’ai piraté aucun forum surtout que je ne sais même pas comment on fait et que doué comme je suis je me prendrais des virus si j’essayais. Pour ma défense, je peux même m’innocenter facilement parce que je n’ai pas de mobile : il y avait plusieurs textes qui n’étaient pas à lui dans ce bouquin et qui n’ont pas pour autant disparus des différents forums… si mes intentions étaient de faire croire que j’avais tout inventé, j’aurais tout effacé, enfin il me semble. En outre, j’n’essayais pas de tromper mon monde ni de me faire « passer pour lui » comme certains l’ont sous-entendu. Y’avait écrit au début du bouquin que c’était une fiction (surtout que je ne savais pas si ses histoires à lui étaient réelles) : c’est juste que c’était raconté à la première personne… alors, malgré la différence d’âge et d’autres détails, beaucoup de lecteurs de la version que je distribuais gratuitement ont fait la confusion (par facilité je n’ai pas eu les couilles de les décevoir mais je les ai aujourd’hui). Pour être clair, de l’eau a coulé sous les ponts depuis, je n’ai plus ces textes qui ne m’ont attiré que des emmerdes, ils ne sont pas sur mon blog (même s’il m’en est peut-être resté une influence, un style, que vous pouvez encore palper). Voilà, tout est dit. Si je pouvais faire quelque chose de constructif pour me rattraper à ses yeux, je le ferais mais j’ai retourné ça un nombre incalculable de fois dans ma tête (ça me travaille encore) et je n’ai rien trouvé car chaque fois que j’essaie de le contacter, il m’insulte… J’en parle ici parce que ça fait partie de la vie, les conneries. C’est vrai… qui n’en a jamais fait ? Qui n’aimerait pas être pardonné ? Qui ne souhaiterait pas une deuxième chance pour prouver ce qu’il vaut vraiment ? Je sens que je vais en baver mais ne faites pas non plus comme si vous étiez outré car vous seriez exemplaire sur tous les plans, on a tous une dark side, c’est humain, alors mieux vaut l’admettre. Voilà, je me suis mis à nu, maintenant c’est fait c’est fait, donc à vous de voir… Je comprends si vous ressentez de la déception mais il y a comme toujours un bon côté : si on y réfléchit bien, en me confessant, je m’oblige à ne pas raconter de conneries, je veux dire plus JAMAIS, et on peut donc le voir comme un gage de bonne foi qui certifie que tout ce qui est sur mon blog actuel est vrai et m’est arrivé. Je fais amende honorable, en quelque sorte. Le pire du pire, c’est p’t’être que je n’ai rien touché sur la vente de ce truc (le seuil minimum de règlement était de 30€, je touchais 8€ sur une vente, j’en ai vendu 3) et en plus j’me suis fait haïr par un mec que j’aimais bien lire donc j’ai bien bien déconné. Ça m’a appris comme c’est la merde après un mensonge et qu’il vaut mieux toujours être franc et honnête. Par contre, j’avoue que je le lui dois beaucoup. C’est grâce à cette sale aventure que j’ai eu envie de me mettre à écrire mes propres aventures, il m’a mis sur la voie et, après plusieurs essais pour trouver mon style, voilà où j’en suis (lui, je ne sais absolument pas où il en est depuis). J’ai peu à peu tué mon ego depuis et suis maintenant capable de vous parler des pires trucs de ma vie avec honnêteté. J’ai eu le temps d’y repenser et de regretter, croyez-moi, d’autant que je me suis puni tout seul : pendant des mois, à chaque fois que je sortais de chez moi, je flippais, je faisais même des cauchemars… j’avais la trouille de le rencontrer ou qu’il essaie de me retrouver surtout que c’est un grand boxeur costaud et qu’il habitait près de chez moi. Chaque fois qu’une fille me draguait de façon un peu trop rentre-dedans, j’étais persuadé que c’était lui qui l’envoyait pour savoir où j’habitais… Je ne suis décidément pas fait pour être malhonnête (j’ai bien retenu la leçon, c’est sûr que je ne risque pas de recommencer). Alors, ouais, j’ai fait une connerie dans le passé et je présente à Q.M. mes plus plates et sincères excuses publiques (et aux autres membres du forum aussi). Je les présente également aux gens qui me/le lisaient à cette époque (il y a environ 5 ans) et qui auraient pu faire la confusion. Pour finir, chers lecteurs, ça ne change rien entre nous, ça ne fait pas de moi un escroc ou un puceau… depuis j’ai fait du chemin : tout ce qui est sur ce blog est MON contenu et est VRAI, je le répète et je n’insisterais pas comme ça si ce n’était pas le cas. On peut même dire que j’essaye de me racheter en faisant un blog irréprochable (parce que j’ai quand même salement merdé surtout que j’ai récidivé avec ces textes quelques semaines plus tard avant de me rendre PAR MOI-MEME cette fois-ci que je m’enfonçais et qu’il fallait me reprendre avant qu’il ne soit trop tard.)

Ce texte sert aussi de réponse à ceux qui s’amusent à raconter de la merde sans preuve sur les sites de séduction comme quoi mon journal est fake, non non, tout est vrai : j’n’ai jamais foiré quand je tenais mon carnet de bord à jour sur le forum Art de séduire, ni sur mon blog. J’étais jeune, j’ai voulu aller trop vite, certes… mais j’ai fait du chemin et ça m’a motivé pour devenir meilleur donc je vais faire de mon mieux pour vous étonner. Si vous êtes un hater de nature, écoutez donc l’adage qui dit de ne pas sortir votre langue de pute quand vous ne savez pas de quoi vous parlez, c’est ce que je fais dans ma vie, et je suis sûr qu’on s’en porterait tous mieux si everybody faisait de même ! Ne laissez pas non plus « la rumeur » monter tout ça en épingle car il y en a plus d’un qui serait heureux de vous manipuler pour virer un p’tit nouveau du marché histoire de garder leur business sans avoir à vraiment s’investir ni à chercher à faire de la qualité. Maintenant que tout est précisé, je n’ai plus rien à cacher (par contre vous comprendrez aisément que je n’ai pas trop envie qu’on vienne m’en reparler tous les jours, j’ai vidé mon sac, je l’ai payé cher, maintenant c’est derrière). Vous l’aurez saisi, certes je m’énerve un peu parfois contre la connerie humaine, mais si je suis aussi compréhensif c’est parce que j’ai moi aussi été un con de première classe, alors j’essaye de donner de l’amour et de proposer aux mecs ma vision de la vie pour accomplir des choses positives et constructives. J’espère que mon expérience aidera un maximum de gens à être plus épanouis dans leur vie sentimentale. Si ça ne plait pas à tout le monde, tant pis, j’n’essaye pas de faire un carton mais plutôt un blog réaliste qui raconte des situations (surtout de drague) que les mecs (comme les filles) peuvent vivre quotidiennement… le tout en mettant mon ego de côté parce que je pense que le web manque de pages qui parlent de ces choses avec sincérité. Si vous pensez que je ne pas apporter ma pierre à l’édifice de la communauté de la séduction, ou si ça vous amuse de me faire une sale réput’ sans savoir vraiment pourquoi, je vous réponds que j’ai la vraie passion de la séduction, que je suis prêt à me mettre en quatre pour aider les autres à améliorer leur vie sexuelle (je le fais pour moi mais aussi pour les autres et j’ai déjà eu des feedbacks comme quoi j’avais aidé plein de mecs à comprendre des concepts et à progresser), que je suis bon en anglais (langue dans laquelle sont les meilleures ressources), que je suis bosseur, expérimentateur, persévérant, ouvert d’esprit, etc. Si vous êtes sûr que je ne peux rien vous apporter, allez voir ailleurs, mais pour ceux qui restent malgré ma « révélation », je vous promets que je vais vous surprendre en vous faisant part de tout ce que je découvre au cours de mes aventures parce que je ne m’arrête pas au premier truc qui fonctionne. Je termine en répondant à ceux qui me reprochent de ne pas avoir inventé tout ce qu’il y a dans mes bouquins : si vous aviez lu avant de parler vous sauriez que je cite toutes mes sources, que j’ai lu des dizaines voire des centaines de bouquins, que je les synthétise et m’approprie tout en testant pour voir ce qui fonctionne en France. Je ne pense pas qu’il faille toujours tout réinventer mais plutôt se baser sur ce qu’ont fait nos prédécesseurs pour aller plus loin. A quoi servirait d’inventer et d’enseigner une méthode 100% personnelle si elle ne mène pas au succès escompté ?… Et plus important encore, je n’écris pas quand je ne maîtrise pas, j’écris seulement quand je sais de quoi je parle sinon je ferme ma gueule. Je cherche juste à démocratiser la satiété sexuelle (putain c’est beau ce que je viens d’écrire). Après, si on parle éthique, faut savoir que la plupart des blogs concurrents, des ebooks et des coaches ne citent pas leurs sources du tout, EUX. C’est plus facile et puis comme ça les autres peuvent garder leur business (qui leur rapporte 6000e par mois alors que je me lève le cul pour vivoter) sans avoir à vraiment s’investir et chercher à faire de la qualité (ce n’est pas le cas de tous heureusement mais je pense là à celui qui se vante d’avoir écrit sa méthode en 3 jours). Conclusion : on peut se focaliser sur ce que j’ai fait quand j’étais un gamin, vivre dans le passé et faire du sur place… ou alors, vous me pardonnez, on va de l’avant, on parle de séduction car c’est ce qui nous rassemble tous ici, je crois, et que j’ai des choses à dire sur ce sujet.

Sinon, votre avis sur French Touch Seduction ?

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

2 thoughts to “French touch seduction”

  1. Salut, je vais revenir sur le point ou tu t’étais créé un deuxième compte facebook. Tu as conseillé dans un autre article qu’il etait judicieux d’avoir un compte facebook dédié a la drague, pour eviter de tout mélanger avec la famille etc… comment tu as fait pour rendre ton compte crédible ? Je veux dire tu ne devait etre tagué sur aucune photo et tu n’avais pas de publication d’amis donc la fille qui te stalke doit trouver ca bizarre

    1. J’étais pas tagué dans des photos mais j’avais des photos avec des potes quand même (prises sur mon compte normal) juste que personne était tagué dessus. A force de brancher des meufs notamment sur le net et de les envoyer sur ce profil il devenait vivant et avait des amis je n’avais plus besoin de cacher ma liste d’amis ! Le problème là était que j’avais mis un faux nom et prénom, bref, j’étais devenu un peu schyzo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*