Skip to main content

J’adore avoir des maîtresses !

J'adore avoir des maîtresses !

Le 24 octobre 2015,

Lundi, j’ai récupéré mon investissement initial avec Alison (+ les intérêts).

Mardi, j’ai fait un numéro d’équilibriste pour réaliser mon deuxième F-close de la semaine avec une ardente coquine aux origines italiennes et corses. Elle m’a déjà envoyé un texto pour proposer que l’on se revoie mais je n’ai pas le temps…

Mercredi, j’ai vu ma cardiologue. Elle m’a fait un pressing de fou pour me voir davantage. Une fois par semaine, ça ne lui suffit plus. Je ne savais pas bien où je pourrais bien la caser dans mon emploi du temps de queutard, alors je lui ai dit « non ».

Jeudi, la chercheuse m’a encore flaké « ahlala, je travaille trop, à cause de mon stage, je ne peux pas avoir de vie privée, désolée ». C’est quand même peu crédible quand ça arrive 2 soirs dans la même semaine. Alors, au lieu de la niquer, j’ai fait 1h de sport. Ça faisait longtemps, ça fait du bien. Puis, j’ai revu la cardiologue : elle était contente !!! On a fait une levrette de ouf devant le miroir de ma salle de bain puis elle m’a sucé sur mon lit en face de la fenêtre. Mes voisins faisaient une soirée sur leur balcon et y’a des beaufs qui m’ont vu alors ils m’encourageaient bruyamment « aller vas-y, champion » ! Du coup, elle a voulu qu’on ferme le store au bout d’un moment ! Dommage, moi ça m’excitait !

Vendredi (hier), la cardiologue a découvert mon blog et a été très choquée. Pourtant j’ai été honnête avec elle, je lui avais dit que je baisais d’autres meufs mais je ne crois pas qu’elle avait capté que c’était à ce point. Elle m’a traité de connard et tout, j’ai trouvé ça injuste. Et elle ne veut plus me voir. Parfois j’me sens effectivement comme un gros connard : je suis désolé de lui avoir fait du mal, je me sens triste… mais après j’baise une bonnasse et ça va mieux ! Ce que j’en retiens c’est que quand on fait du pick-up, il faut un peu se blinder car sinon ça rend fou.

Hier soir, vers 21h, j’avais un rendez-vous Adopte avec une maîtresse d’école. J’adore avoir des maîtresses. Elle est en vacances, elle, donc c’était pratique pour convenir d’un rendez-vous.

Je l’avais chauffée avec des textes érotiques (speed-seduction écrite) et elle m’en avait écrit en retour. Je partage quelques passages avec vous :
« Tu devrais cependant prendre deux choses en compte: la première est que j’ai tendance à exprimer mon plaisir sans trop de pudeur, la seconde est que je suis une ancienne gymnaste. »
« Je me permettrai de participer à la réécriture de ton avant-dernier paragraphe. Je t’ai donc plaqué sur le lit, et je te tiens les mains pendant que je me frotte à toi et que je te dépose quelques baisers enflammés: dans le cou, sur la bouche, la poitrine… Ma main droite, finalement, glisse le long de ton corps pour toucher tes couilles, puis ton pénis. Et comme nous en mourront tous les deux d’envie, tu restes allongé alors que je descends plus bas, plus bas, plus bas. Ardemment je te les lèche pendant que ma main entame quelques doux va-et-vient sur ta verge. Parfois ma langue glisse jusqu’à ton gland, juste pour le frustrer un peu. Finalement, ton gland m’intéresse davantage. J’y reste, je joue, avant de finalement le mettre dans la bouche. Je t’entends grommeler quelques trucs. Ta verge est désormais dans ma bouche, un peu plus, un peu plus, un peu plus. Je vais, je viens, tu sens la pression de mes lèvres et ma langue glisser… Mais arrive le moment où tu n’en peux plus de voir ma cambrure et mes petites fesses s’agiter à mesure que je te suce. Tu m’agrippes, tu me remontes à toi. Après quelques secondes d’hésitation, je te chevauche. Doucement, et puis plus vivement. J’aime cet instant où je sais que je peux faire ce que je veux de toi… »
– « Cher Fabrice, ce fut court mais intense. Il est temps que je te révèle certains éléments, afin que ton imagination puisse travailler mieux encore. Sache qu’aujourd’hui, ma lingerie est de dentelle noire. Sache également que je ne porte que des bas brésiliens et des strings. Pour le corps qu’ils habillent, je te laisserai le plaisir de le découvrir. Je porte également le plus souvent des robes et des jupes. Et des talons. Sexy et pratique. Jamais je n’ai eu de relations dans des lieux publics, j’en ai toujours eu envie. Ton récit n’a fait que redoubler cette envie. Tu peux également savoir que je n’ai absolument rien contre une certaine bestialité, du moment qu’elle est à propos: fessée, légère morsure, tirage de cheveux ou léger étranglement. J’insiste sur le léger ;) Enfin, concernant ton dernier paragraphe (encore!), sache que tu ne me lècheras au matin que si je ne me suis pas réveillée avant et si je ne te suce pas déjà. Je suis également très friande de ce genre de réveil. J’espère avoir de nouveau réveillé l’homme. Et que cela t’inspirera une nouvelle prose. »

Bref, c’est une putain de littéraire, une fan des liaisons dangereuses ! J’crois que j’pourrais tomber amoureux de ce genre de meuf…

Je lui ai donné rendez-vous à l’arrêt de métro en bas de chez moi car, au début, elle voulait aller boire un verre en ville avant de venir baiser… mais ça m’a gavé. C’est elle qui était la plus demandeuse donc elle a finalement fait mes 4 volontés. J’étais en retard alors elle avait peur que je la flake et m’a envoyé plusieurs SMS inquiets… apparemment on lui a déjà posé des lapins. Y’a des mecs qui ne veulent pas baiser une nana comme ça ?! Sérieux, elle est bien bonnasse et a une belle façade. A mon avis, les gars s’étaient juste dégonflés. En plus, elle avait amené des chouquettes car c’est une nana polie qui ne veut pas venir les mains vides. Putain, les chouquettes c’est ce que m’achetait ma grand-mère quand j’étais petit : je l’ai tout de suite kiffée !

Je l’ai donc ramenée chez moi et on a bu un verre de vin. Puis, j’ai proposé un strip – jeu de cartes. Putain, j’ai halluciné sur sa paire de seins : 85D pour 1m60 et d’une fermeté incroyable (elle fait du sport) avec des jolis petits tétons. Le tout accompagné d’un ventre plat et d’un cul de fitgirl.

Je lui ai demandé si elle avait des origines et ça l’a énervée parce qu’on la prend apparemment souvent pour une beurette alors qu’elle est italienne. Bon sang, ça doit être à cause de ses yeux de coquine et de son teint mat !

Elle a soudain aperçu le classeur « blog » qui traînait sur mon bureau (c’est sûrement à cause de lui que cette satanée insomniaque de cardiologue m’a démasqué) et m’a posé plein de questions dessus. Donc j’ai joué carte sur table et lui ai montré mon site. Elle a trouvé ça excitant, ELLE.

Après le jeu, je me suis positionné derrière elle, toujours assise. Elle a eu droit à mes doigts, à un caressage de clito en bonne et due forme, puis à un cunni sur mon lit jusqu’à ce qu’elle me supplie de la prendre. Ensuite : amazone, lotus, levrette, missionnaire, branlette, pipe, éjaculation. Elle a bien pris son pied et moi aussi.

Après, on a rebaisé. La levrette est magique avec elle ! Je vais la revoir, je pense. Elle m’a dit qu’elle est super partante : elle me dit que je suis le meilleur coup de sa vie pour l’instant. Elle a un autre plan cul actuellement, un ours apparemment bien poilu, mais il ne tient que 2/3mn alors il s’est fait voler sa place.

Quand on a eu fini de baiser, il était déjà 3h du matin. Où est passé le temps ? Elle n’a pas pu rentrer chez elle car il n’y avait plus de métro alors on a fait dodo ensemble. Ça ne m’a pas gêné car je sens une vraie connexion entre cette prof des écoles et moi.

Sur l’oreiller, elle m’a dit qu’elle baise rarement avec des mecs d’Adopte et qu’ils ne tiennent que très rarement leurs promesses… mais comment la croire ?! Elle a 23 piges et préfère habituellement les hommes dans la trentaine… donc je me sens jeune, pour une fois ! Elle m’a avoué qu’elle a eu envie de me baiser dès qu’elle m’a vu car je dégage soi-disant une aura sexuelle : quelle petite flatteuse !!! Ah, j’allais oublier, c’est une ancienne lesbienne donc elle a UNE ex et aimerait remettre ça avec une fille lors d’un plan à trois. C’est intéressant…

Ce matin, elle m’a sucé jusqu’à midi (elle ne voulait pas rebaiser car avait déjà pris trop cher). Ça m’a mis en retard alors j’ai couru (avec les jambes en mousse à cause de la longue fellation de ouf) pour aller à mon rendez-vous chez le psy à 12h30 (je fais actuellement une TCC pour lutter contre mes crises d’angoisse).

Cet après-midi : l’interview de Snipe, c’est dans la boîte. Puis, j’ai fait la sieste, et me voilà tapant mon FR.

La semaine prochaine, je serai hors-jeu à partir de lundi soir : ma mère débarque jusqu’à vendredi midi… et vendredi soir, Virginie débarque à son tour jusqu’à dimanche soir (on s’est expliqués et un peu rabibochés).

Bon courage à vous ! Pour ma part, il va m’en falloir au boulot même si je me suis un peu calmé depuis mercredi.

Bisous.

Que le Dieu du Game soit avec vous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game !

7 réponses à “J’adore avoir des maîtresses !

  1. C’est incroyable, t’es arrivé au niveau du célèbre Style ;)
    Quand est-ce que tu attaque des coaching ?

    Impatient d’avoir rien que la moitié de ce niveau dans le game !

  2. Salut,
    je lis ton blog depuis quelques temps principalement pour les témoignages de tes expériences car c’est quelque chose qui me plait, pour le reste je suis assez expérimenté ( drague sur le net, drague IRL, ébats, préliminaires … )
    Etant plus vieux que toi je tape plus sur les nanas de 28 à 36 ans, qui necessitent un level et un game autre tant il est vrai que les filles qui ont la vingtaine ont d’autres préoccupations dans la vie et sont beaucoup plus simplistes, mais ça tu le sais déjà :)
    j’étais fan à l’époque de je nique sur meetic et il faut dire que ses narrations étaient beaucoup plus concises, je préfère nettement les tiennes … d’ailleurs un jour j’aimerai écrire sur mes expériences également, qui sont un peu plus dans le brain-fucking ….

    J’en viens à la question que j’ai et qui m’a poussé à faire un commentaire : est ce que tu as poussé le vice ;) à continuer le game et la drague via ce billet tout en sachant pertinemment que la maîtresse d’école viendra lire ton blog bien au chaud chez elle et qu’elle se sentira sublimée en lisant le billet sur son expérience avec elle. ? Notamment les passages où tu dis que tu pourrais être amoureux d’une nana comme ça, la corrélation avec la cardiologue qui elle n’accepte pas qui tu es, si tu vois où je veux en venir ?
    A plus dans le bus, Fab’

  3. Haha trop fort mec ! Mais on se demande bien comment se sont fini ces deux fellations ?

  4. Merci à tous pour vos commentaires !

    @Alexis : Oui, je vois ce que tu veux dire mec ! On peut dire que je la game à travers ce billet oui, c’est une façon de voir les choses. Mais je le pensais quand je l’ai écrit lol. Je suis très heureux si tu as une super vie sexuelle, j’espère que la plupart des gens seront bientôt dans ce cas, c’est que j’aurai gagné mon combat perso ;)

    @Rachid : Ce que je préfère c’est quand ça se fini au fond de la gorge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*