Skip to main content

Le Paradis virtuel

Le Paradis virtuel

Le 8 septembre 2012,

Tout a commencé sur Adopte, il y a quelques semaines (au mois d’Août donc). Adopte c’est le seul site de rencontre en France où il y a des jeunes. Par contre, comme tout site de rencontre, le ratio est de 10 AFC / 1 fille (malgré le fait que c’est gratuit pour les filles). Les nanas y ont leur ego boosté : elles choisissent qui peut leur parler et qui ne peut pas mais malgré ça, quand on leur écrit, elles se permettent de nous prendre de haut (c’est le mode princesse). Je crois que même pour les filles qui draguent sur Internet, un mec qui s’inscrit sur un site de rencontre est immédiatement étiqueté “loser”, donc il mérite d’en prendre plein la gueule (d’après elles). Il n’y a qu’une seule façon d’empêcher ça, c’est de montrer que vous ne prenez pas la drague sur Internet au sérieux, que vous n’avez pas besoin de ça.

Bref, j’avais décidé de bénéficier de l’offre estivale (3 jours gratuits pour les barbus) du coup, je me suis monté un profil un peu à l’arrache (mec scandaleux cherche fille à sa hauteur, exit les mineures, les moustachues et les femmes avec un pénis) avec seulement 2 photos. Assez rapidement, une nana de 19 ans (bien foutue, avec du charme et qui avait l’air assez libérée) m’a ajouté directement à son panier. J’aime beaucoup ce rôle d’homme-objet, du coup j’me suis pris au jeu et la conversation a rapidement été orientée par mes soins vers les relations hommes/femmes (et quand je dis « relations » c’est « relations sexuelles »).

Sur le coup, j’ai pensé « bababa quelle aubaine, tel Christophe Colomb, je viens de découvrir une nouvelle terre à vandaliser (pleine d’indigènes sexy) » ! Manque de bol, les trois jours étaient déjà passés quand elle a répondu : je n’avais déjà plus le droit de lui écrire sans payer… une vraie arnaque ce site, si vous voulez mon avis. Mais j’ai décidé de ne pas me laisser abattre : du coup, j’me suis inscrit en tant que fille pour l’ajouter « en tant que copine » en lui expliquant bien sûr qui j’étais et pourquoi j’en arrivais à de telles bassesses.

C’était vraiment très malin de faire ça, et j’dis pas ça pour me lancer des fleurs ni rien. Mais en créant un compte de femme, j’ai immédiatement bénéficié de toutes les fonctionnalités du site (message + contact + blog féminin de conseil de drague) de manière illimitée et gratuite (ouuuuh quelle injustice! A bas le sexisme) ! Du coup voilà… j’ai traîné sur le site presque deux semaines avec mon avatar féminin en contactant des coquines par-ci par-là. Ca payait bien et je suis pendant longtemps passé à travers les filets des modérateurs mais faut dire que j’ai été prudent : j’avais réuploadé deux photos de moi sauf que dans ma description j’avais écrit « JE SUIS UN TRAVESTI ». Finalement, un jour, j’ai été balancé par un “Judas” et banni à vie de ce Paradis virtuel.

Bref, pour en revenir à la nana de 19 ans (en France, la majorité est à 18 ans) : elle m’a donné son numéro après quelques mails, puis la discussion s’est faite de plus en plus coquine… elle me tendait de nombreuses perches alors, avec tout le tact qui me caractérise : je lui ai demandé des photos d’elle nue. Elle n’attendait que ça je crois, parce qu’elle m’en a envoyé sans trop de difficultés (la belle a immédiatement grimpé au rang de fantasme sur l’échelle de mon estime). Cette fille n’avait donc pas froid aux yeux, c’est si sexy une aventurière qui sait ce qu’elle veut et fait ce qu’elle peut pour l’obtenir… j’aurais pu l’épouser rien que pour ça (et aussi parce qu’elle est bien foutue bien que petite). Enfin voilà, la conversation a viré à l’érotique. J’avais envie d’elle, et tandis que nous nous chauffions réciproquement avec nos plumes, la tension montait : elle m’a même avoué se toucher. Après avoir partagé un moment si excitant bien que virtuel, je pense que les deux personnes ont ensuite ont 100% de chances de coucher ensemble si elles se rencontrent… Le truc, justement c’est qu’après ça, on ne s’est pas rencontrés puisqu’elle est partie en vacances. Du coup, j’ai effacé ses photos parce que je croyais qu’elle s’était dégonflée (sauf une, je l’avoue, elle m’excitait trop dans cette position). De plus, un Pick Up Artist suit un code d’honneur, donc ne trahit pas la confiance des filles. A la réflexion, si on ne peut pas la reconnaître sur la TOF (si on ne voit pas son visage), et si EN PLUS elle n’est qu’en sous-vêtements (c’est pas comme si elle était à poils, plutôt comme si elle était en maillot), je ne vois pas qui ça peut gêner à part ceux qui font toujours chier pour le principe…

Silence radio pendant 3 semaines puis, quand elle est rentrée, j’ai eu une bonne surprise dans ma boîte mail : elle m’a convoqué un après-midi ensoleillé. Je l’ai bue et on a vu un verre (ou le contraire). Elle est très bandante, je kiffe ses cheveux et son humour. Le soir même, elle m’a rappelé pour me dire qu’elle était en ville, à l’anniv’ d’une copine,  qu’elle s’emmerdait et voulait que je vienne lui tenir compagnie… J’étais en ville à glander aussi, du coup voilà, à partir de là, tout s’est passé très vite : vers minuit elle me tenait déjà par la main et tout… On s’est embrassés juste après. Un premier baiser sur le cours Mirabeau, c’est romantique. On a un peu parlé, elle me racontait comment elle taillait des pipes à son ex et tout alors je lui proposé de continuer cette enrichissante conversation dans un bar (il fallait l’encourager dans cette voie du coup j’ai payé 2 pintes). Elle a quand même dit un truc qui m’a perturbé : elle m’a parlé de son envie subite d’être en couple. Sûrement un peu pour voir comment j’allais réagir : comme d’hab, je me suis montré pas affecté.

Elle a ensuite offert deux autres bières, un peu à contrecœur “je suis sûr que si je te disais que j’allais coucher avec toi Fabrice, là, tu m’offrirais tout ce que je veux” j’ai tenu bon. Tout cet alcool a contribué à nous mettre dans l’ambiance, et je lui ai logiquement proposé de venir admirer mes poissons d’eau douce. Or, les seuls poissons rouges que je possède sont les motifs de ma couette sur mon lit (hahahaha). Elle n’a pas relevé la finesse de ma blague mais, au bar, m’a aimablement informé qu’elle avait envie de faire pipi et a proposé d’elle-même de monter chez moi. On s’exécuta. Arrivés chez oim, elle a fait ce qu’elle avait à faire tandis que je l’attendais sur le balcon. Quand elle m’a rejoint, je lui ai soudainement ordonné de se « casser maintenant » en la tirant vers moi pour l’embrasser (j’ai créé un contraste pour rigoler). Je l’ai direct soulevée et lui ai mis des coups de bassin contre le mur… elle m’agrippait de plus en plus. La tension montait en flèche, c’était très sauvage. Elle m’a brusquement menacé « toi mon gars, tu vas voir », m’a attrapé par la main et jeté sur mon lit… j’ai été chanceux de la trouver, c’était vraiment très agréable de lui faire l’amour…

Dans la chambre, elle m’a fait grimper aux rideaux en me faisant des gorges profondes avec son corps super sec et ses seins vraiment sympas (c’était vraiment top ! Quel pied !) De mon côté, je n’ai pas vraiment assuré… je sais pas, j’étais pas dans un bon jour. Je n’étais pas satisfait de ma prestation et j’suis pas arrivé à rebander pour « sauver l’honneur ». C’est rare que ça arrive, mais bon, ça m’était déjà arrivé quelques fois… pas de chance. Ca me rappelle aussi à l’ordre : il faut encore que je bosse pour que ça ne m’arrive plus.

Bref… Je l’ai raccompagnée au bus, on se tenait par la main et tout, c’était vraiment mignon. Malgré le fait que je n’ai pas aussi bien assuré au lit que ce que j’aurais voulu, elle m’a déjà envoyé un texto, elle aimerait apparemment qu’on se revoie… sûrement pour me donner une deuxième chance. Faut que je me dépêche avant qu’elle ne change d’avis, mon « honneur » est en jeu ! Non, je rigole, je m’en bats les couilles… je suis sûr que c’est une fille intelligente qui comprend que ça peut arriver (même aux meilleurs).

Que le dieu du Game soit avec vous.

---

Fab

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*