Skip to main content

Quand tu en auras marre d’être avec tes copines, viens me voir

Quand tu en auras marre d’être avec tes copines, viens me voirLe 5 décembre 2012,

Lundi, j’devais aller à la LMDE pour renouveler ma sécu’ étudiante. Sur place, j’ai pris le ticket numéro 25 alors qu’on appelait le 14. J’ai donc attendu pendant presque une heure ! Pour tuer le temps, j’ai cherché quelles conneries j’pouvais bien faire avec mon portable… J’ai envoyé quelques blagues à des potes, écrit des trucs obscènes à des filles et soudain pensé à une copine à qui je reparle sur Facebook depuis un moment. J’avais rencontré cette nana lorsque j’étais un peu en couple et, bizarrement, elle n’avait pas trop apprécié le fait que j’aie une copine alors on n’était pas allés plus loin. J’lui ai proposé de se voir vers 16h.

On a bu un coup au bar EN BAS DE CHEZ MOI (non je n’avais pas d’idée derrière la tête), ça s’est super bien passé. Elle avait un pull noir qui me donnait envie de passer mes mains dessous et un jean qui la mettait en valeur : j’suis sûr qu’elle a perdu 4 ou 5 kg depuis l’année dernière… comme quoi, j’ai bien fait d’attendre ! Sa famille mange à 19h donc à 18h20 je l’ai raccompagnée au bus. Comme il pleuvait, elle m’a abrité sous son parapluie violet (tout le monde a un défaut). Sur le chemin, j’ai passé mon bras autour de sa taille, elle a eu l’air d’apprécier. Elle m’a dit que j’étais trop grand et qu’elle devait tenir trop haut son parapluie alors je l’ai pris et j’l’ai mis rien qu’au-dessus de moi, pour la taquiner. C’est bien la première fois qu’on me dit que je suis trop grand, c’est elle qui est petite en réalité, j’crois qu’elle fait 160cm voire un peu moins… Bref, son bus allait partir alors j’lui ai juste soutiré un smack puis envoyé le SMS rituel « J’suis sûr qu’on peut faire mieux que ça.
– Oui, ça c’est sûr !
Cool, la prochaine fois on met la langue.
– Ah ben oui bien sûr.
– Samedi ? » Puisqu’on avait beaucoup parlé de films, on a convenu d’aller au ciné.

21h30 mardi, Comme des frères avec l’ami Nico Duveauchelle. Ce film est sympa mais ne vaut pas 9€ sauf si on peut en profiter pour peloter une copine. Heureusement, on s’est caressés pendant 1h48. Petite anecdote, il y a un passage qui se déroule à Aix où les héros se garent place des Augustins (interdit d’accès en voiture en réalité), circulent dans les rues piétonnes, c’est n’importe quoi. Autre incohérence : ils marchent rue de la Verrerie, tournent un angle et se retrouvent cours Mirabeau.  J’en ai noté d’autres mais j’ai oublié… Enfin bref, ça m’a un peu soulé qu’ils présentent Aix by night comme une ville chiante et morte alors que ça bouge pas mal en vrai. 23h, fin du film, elle avait l’air pressée de sortir. Sur le chemin du retour, on est arrivés à un carrefour « Hey, où tu vas, c’est là que je suis garée ?…
– Ouais mais c’est par là que j’habite.
– Tu me raccompagnes pas ? :(
– T’es sûre que tu dois rentrer tout de suite ?
– Oui parce que demain j’ai sport à 9h et j’suis fatiguée et blablabla » J’ai pas insisté, de toute façon sa décision était déjà prise: elle ne voulait pas passer pour une fille facile. Elle veut que j’la désire. Je veux bien jouer le jeu, mais pas plus de trois RDV quand même, faut pas déconner. En ce moment, je pratique beaucoup les dragues en deux temps : boire un verre + chez moi. Mais en trois étapes c’est correct aussi… Si j’avais insisté lourdement, j’aurais perdu de la valeur car j’serais passé en mode demandeur. Là, je suis resté imperturbable et c’est elle qui s’est remise en question du coup. Bon, j’ai quand même fait monter la température dans l’ascenseur du parking, puis contre sa voiture, histoire que ça la travaille et qu’elle ne résiste pas la prochaine fois. « Bonne nuit mon chat.
– Miaou. Non mais j’vais sortir moi maintenant. » Elle était dég’.

Arnaud m’avait proposé un apéro intime chez lui avec Hafid : je ne les avais pas vus depuis un moment, alors ça m’intéressait. On a parlé de cul, des piercings à la langue ainsi que d’autres sujets passionnants comme Nolwenn Leroy. Hafid textotait avec des meufs, du coup on les a rejointes dans un bar.

J’y ai ouvert quelques groupes en me présentant comme Batman a des filles qui avaient des oreilles de chat (Catwoman), j’ai demandé à une coquine qui revenait du vestiaire pourquoi elle n’y avait pas laissé ses autres vêtements et j’ai fait d’autres blagues qui montrent que je suis un mec super mature !

J’suis dans ma période « ouvertures contextuelles », par exemple plus tard en boîte, dans la queue du vestiaire (pas la mienne) des filles dansaient et doublaient. J’leur ai demandé si c’était la danse du grugeage de file, elles m’ont répondu oui, alors j’ai demandé si je pouvais jouer avec elles, et elles m’ont répondu oui. Aussi, une fille avait de la buée sur ses lunettes alors j’l’ai taquinée. Ceci dit, en boîte, une fois l’intro passée, je ne me suis pas senti pousser des ailes. J’me sentais même limite impuissant. Du coup, avec Hafid, on est sortis prendre l’air et on est allés dans le club d’en face, histoire de prendre un nouveau départ.

On a choppé des verres sur le comptoir puis on est allé traîner près du videur histoire qu’il croit qu’on consomme des trucs chers. Perso, j’ai pas bu d’alcool depuis 15 jours, je tiens à essayer pendant un mois la méthode alimentaire que j’ai lue dans Pouvoir illimité (le principe est de laver son corps de toutes les merdes qu’on ingurgite quotidiennement pour avoir plus d’énergie). On s’est ensuite positionnés dans un lieu de passage histoire de choper des Eye Contacts… Plus tard, Arnaud nous a rejoints et m’a poussé au cul pour que j’aborde. Arnaud, il est super cool parce qu’il est toujours partant, toujours volontaire et jamais démotivé. C’est super frais, j’avais pas envie d’le décevoir. Du coup, on est repartis en chasse.

J’suis passé devant un groupe dans un coin où la musique n’était pas trop forte alors j’essayais d’entendre ce que disait une meuf quand j’ai capté que sa copine me regardait « J’essaye de comprendre ce qu’elle dit…
– Elle essaie de rembarrer ce mec mais avec 3g dans le sang c’est pas facile… » J’observais pendant ce temps qu’en me parlant, elle avait totalement tourné le dos à son groupe, s’était penchée vers moi et avait les pieds rapprochés (envie de rester). On a un peu parlé, regard intense, puis ses amies sont parties et elle s’est barrée avec après néanmoins une petite hésitation. Hafid m’a demandé « Qu’est-ce que t’as foutu ?
– J’sais pas. » Du coup, quand j’l’ai recroisée je lui ai sorti un truc spontané et rentre-dedans « Quand tu en auras marre d’être avec tes copines, viens me voir.
– Quand tu en auras marre d’être avec tes potes, viens me voir.
– Ca y est. » Mais elle s’est re-barrée avec ses cop’s.

« Nixamère j’y comprends rien » ai-je lancé à Hafid « J’vais tenter ma chance pour de bon.
– Bon ben si tu l’embrasses, je rentre ». J’pensais pas qu’il le ferait du coup j’suis parti en chasse. J’l’ai croisée, et d’un signe de la main lui ai demandé de venir (j’adore faire ça). Elle l’a fait et m’a surpris « Je te cherchais…
– Moi aussi. Comment tu t’appelles ?
– Marine.
– Marine, j’vais te dire un secret… il parait que j’embrasse bien. » Vous me croirez ou non mais elle a baissé son regard et a commencé à partir genre « c’est quoi ce con ?! » alors j’l’ai retenue par le bras pour lui expliquer que c’était une boutade plus qu’autre chose et l’ai embrassée sans autre forme de procès. Le problème c’est qu’on n’avait pas grand-chose à se dire au début, alors j’ai décidé de pas faire d’effort, pour l’obliger ELLE à relancer la conversation (ça démontre de l’intérêt) « Tu fais quoi dans la vie ? ».

Au bout d’un moment, elle a décidé de sortir fumer. J’l’ai accompagnée et une fois dehors, on a mieux parlé. J’ai découvert qu’elle est très drôle et super sympa et tout. Elle voulait rentrer chez elle parce qu’il était genre 4h mais j’lui ai dit qu’on pouvait retourner au chaud dans la boîte pour commencer. Là, j’l’ai chauffée, elle a levé la cuisse spontanément alors j’ai fait des va-et-vient pour l’exciter. Quelle finesse, Fabrice. Elle a ensuite fait preuve d’une infinie sagesse « de toute façon, c’est pas mon boulot qui va changer le monde.
– Qu’est-ce que je dois comprendre ?
– Que si tu cherches un endroit où dormir, j’habite à 2mn30… » J’ai pas montré trop de signe d’intérêt puisque je pesais le pour et le contre : chez moi il y avait des capotes / mais c’était pas sûr qu’elle voudrait venir. Alors j’ai décidé de tenter le coup chez elle… c’est toujours mieux que de rentrer chez soi pour se branler.

Elle m’a dit que j’étais le premier mâle à entrer chez elle depuis qu’elle est arrivée à Aix (fin Août). Bizarre que j’y pénètre si facilement du coup, enfin bon, c’était pas le moment de poser trop de questions et puis peut-être qu’elle était tout simplement en manque. Son chat m’a tout de suite adopté (comme tous les chats). Elle avait des capotes « la sensation de ne rien porter », j’les ai testées et j’en ai conclu qu’elles sont mieux que celles que je prends d’habitude. On a dû le faire 4 ou 5 fois. J’ai eu le temps d’en apprendre plus sur la poupoune.

Brune aux yeux bleus mais pas fades plutôt comme ceux de Misha Cross (c’est ce qui m’a plu), seins super gros qui m’ont fait croire à tort (putain) qu’elle était grassouillette alors qu’elle a le ventre plat. Elle a l’air blindée de thunes, c’est un plus. Elle fait du taekwondo, du coup j’dois faire attention à ce que je dis… Encore une qui fume après l’amour (c’est parce que je les fais trop chauffer je pense). En partant, j’lui ai laissé mon Facebook et elle vient de m’ajouter. On pourra se revoir, c’était sympa.

Sinon, en ce moment je travaille ma voisine par SMS : elle est sexe et a un côté mystique qui m’excite énormément, comme si elle pouvait ouvrir ma braguette par la pensée. Bref, j’ai rencard cet aprèm, on verra bien. Et pour finir la liste des réjouissances, un pote m’a passé un compte AUM qui fonctionne encore gratuitement… Qu’il soit béni (et que le Dieu du Game soit avec vous) !

Zou bisou bisou.

---

Fab

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*