Skip to main content

Que le Dieu de la levrette me pardonne

Que le Dieu de la levrette me pardonne Le 24 novembre 2012,

J’dis pas que j’ai décidé de me caler en couple parce que j’ai conscience qu’il ne faut pas s’emballer (mais on peut emballer des filles pour relativiser). Cependant, j’ai rencontré une nana avec qui j’pense ça pourrait le faire. Ouais, vous avez bien lu : j’ai senti une connexion vraiment très spéciale entre nous, puis elle remplit tous mes critères… alors pourquoi ne pas tenter l’aventure ?! J’ai bien assez déconné de toute façon…

Je plante le décor : ça fait deux mois qu’on échange sur FB (le pouvoir du poke), je lui ai parlé de tout, même de mon blogue de séduction qu’elle a lu quasi-entièrement. Durant cette période, je lui ai fait deux faux plans (par flemme… je suis scandaleux) et me suis fait engueuler comme il faut. C’est en m’envoyant chier qu’elle a pris de la valeur à mes yeux… Quelle fille de caractère pour oser me recadrer de la sorte ! Bref, j’me suis battu pour négocier une dernière chance.

Tout à l’heure, j’devais la rejoindre à la fermeture de la bibliothèque vers 19h pour aller boire un coup. Je savais que, si j’annulais au dernier moment ou quoi, elle allait me zapper forever et je passerais à côté de quelque chose… J’y suis allé avec dans l’idée de l’embrasser direct au lieu de lui faire la bise. Sur le chemin, plusieurs pensées m’ont traversé l’esprit, « et si en fait elle était moche ? et si je ne lui plaisais pas ? etc. » J’me dis que c’est pas normal qu’après le nombre de rencontres que j’ai faites, j’ai encore le trac. Ca ne passera donc jamais ?

Au moment de passer à l’acte, j’me suis pas senti le Mo-Djo, alors j’lui ai tapé une bise sur le coin des lèvres, ça ressemblait à rien mais c’était marrant… On a marché un peu et nos doigts s’effleuraient mine de rien puis on s’est calés dans un bar sympa (elle y a ingurgité trois mojitos en m’expliquant qu’à cause de ses études de médecine elle ne sort pas souvent). Elle parle beaucoup, mais me fait rire. Elle est fille de médecins (orthodontiste et dentiste), elle ne se la pète pas mais est friquée, studieuse étudiante en médecine de 19 ans, elle est grande, bien foutue : ventre plat mais dotée de seins parfaitement proportionnés à ma main ainsi que de belles fesses, longs cheveux blonds vénitiens bouclés qui lui donnent un côté angélique, elle a un visage pas classique mais joli (nez aquilin), les yeux bleus clairs, bref : pleine de charme. Que demander de plus ?

Tellement j’ai accroché avec elle, que j’ai eu du mal à garder la tête froide et à développer une stratégie de séduction. C’était vraiment du pur feeling… on a même mangé à Flunch. J’adore les filles simples comme ça. Elle a bouffé mon poulet parce que je ne mange plus de viande. Faut que je vous explique mon nouveau régime… En fait en ce moment je lis Pouvoir Illimité d’Anthony Robbins et ce bouquin m’a fait prendre de conscience de plein de choses, il m’a carrément convaincu de changer mon mode de vie. Alors voilà, j’ai compris l’importance de l’alimentation. Du coup, j’essaie une cure spéciale pour booster mon corps et mon mental. Vais-je tenir le coup ?

Le dernier bus pour aller chez sa copine (chez qui elle devait dormir) était à 20h55 mais elle l’a appelée pour lui demander si elle ne pourrait pas rester plus longtemps avec moi finalement. J’y ai vu plus qu’un signe d’intérêt : un feu vert. En sortant du « restau », il faisait froid alors j’lui ai dit que je connaissais un coin sympa pas loin où il faisait chaud et où il n’y avait pas de vent : je l’ai emmenée chez moi sans verbaliser la chose.

Elle m’a demandé si j’avais quelque chose à boire… puisque j’avais rien : je l’ai plaquée contre le mur et l’ai embrassée sans répondre. Puis on s’est tripotés sur le canapé pendant 2h, facile ! J’lui ai dit que j’avais très envie d’elle mais que je préférais qu’on se revoie et tout, histoire de faire ça bien.  Puis comme elle a lu mon blog, elle connait toutes mes techniques, et je voulais pas en faire un « one shot » de plus… J’voulais pas qu’elle me prenne pour un pervers qui la manipule ou quoi. Que le Dieu de la levrette me pardonne.

Je me dis qu’il faut que j’arrête d’être si superficiel et peut-être donner une chance à cette nana d’être la première à me faire tomber amoureux. Après tout, j’crois que je cherche ce que tout le monde cherche : un amour qui me consume : rires, passion et peut-être même un peu de danger.

Pour se quitter, j’l’ai raccompagnée aux taxis et on s’est fait un bisou d’une pureté inimaginable. Extra. C’était trop beau, digne d’un film avec Julia Roberts. En plus avec son baume à lèvres, ça m’hydrate, enfin, c’est une sensation super agréable. J’entends encore dans ma tête la voix d’un groupe qui passait dans la rue à côté de nous et qui a lancé un « on en voit plus qu’au cinéma des baisers comme ça… » Là elle est repartie à Marseille pour la semaine, je suis sur un petit nuage en attendant de la revoir la semaine prochaine <3 je suis sûrement ridicule quand je parle comme ça mais je m’en balek ! Quel bien-être !!!

Le vent est en train de tourner. Que le Dieu du Game soit avec vous.

---

Vous pouvez maintenant, si vous le souhaitez, vous inscrire à ma NEWSLETTER afin que nous restions en contact et surtout pour ne pas rater le meilleur du blog ! En plus, je vous enverrai gratuitement 2 ebooks faciles-à-lire :
- Comment sexualiser vos conversations avec les inconnues ;
- Pourquoi et comment vaincre la pression sociale.
(Pas de spam, pas de harcèlement, vous pouvez vous désinscrire à tout moment.)

Fab

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

thomas davisthomas davis