Skip to main content

Comment réagir en cas de râteau ?

Comment réagir en cas de râteau ?

Si vous voulez apprendre le pick up et faire beaucoup de rencontres,  vous devez être prêt à encaisser un grand nombre de rejets. Parce qu’il n’existe aucune méthode infaillible pour séduire toutes les filles, pas même la dark seduction (cette branche du game basée sur l’hypnose, la PNL et la manipulation en général).

Eh oui, on se prend encore des râteaux même quand on a baisé 215 meufs. Pourquoi ? Parce qu’on ne peut pas plaire à tout le monde… par contre, là où tout se joue, c’est que quand on plaît à des nanas qui nous plaisent, il faut être capable de provoquer la chance et de conclure.

 

Les croyances constructives

Beaucoup de mecs abordent en mode sous-marin, de façon discrète et indirecte, pour ne pas se sentir mal en cas de rejet. C’est une très mauvaise idée : ce n’est pas ce qui les aidera à progresser. En plus, ça communique juste qu’ils n’ont pas les couilles d’assumer leur intérêt, ce qui n’est pas très vendeur. Accepter la réalité du râteau et dépasser la peur du rejet est la solution qui permet de s’endurcir, de prendre des bonnes leçons de vie et de développer son intelligence sociale.

D’ailleurs, le râteau n’est pas forcément quelque chose de désagréable. C’est comme pour tout, ça dépend de notre réalité, de comment on voit les choses. Un râteau peut et devrait rendre fier, parce que ça signifie qu’on est passé à l’action, ce qui est un grand pas vers le succès. Vous devez préférer un râteau au fait de ne pas aborder, car prendre un râteau signifie que vous avez surmonté toutes les excuses que les mecs s’inventent généralement pour ne rien tenter !

On lit beaucoup sur Internet que, lorsqu’on est rejeté, ce n’est pas nous qui sommes rejetés mais l’image que nous donnons au moment où nous abordons. Et que donc, si on se prend des râteaux, c’est qu’on a forcément un mauvais game. C’est logique mais stupide. Ce n’est vrai qu’en partie mais ça permet de culpabiliser les mecs et leur faire acheter des coachings à 3000€ la semaine… alors cette légende perdure. Pour rester sain d’esprit, il faut absolument rationnaliser la chose et comprendre que le problème peut venir de la femme que l’on a abordée. S’il lui manque une case niveau sociabilité, vous n’y êtes pour rien. Elle pouvait être pressée, en couple et fidèle, mal élevée, fatiguée, énervée par les 10 lourds qui vous ont précédé, lesbienne… ou juste trop fermée d’esprit. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas vous qu’elle rejette mais votre proposition : ça ne veut pas dire que vous l’avez forcément mal abordée ni qu’elle vous trouve trop moche, c’est juste qu’elle n’est pas intéressée (comme si vous vouliez vendre des chaussures à un cul-de-jattes).

Votre estime de vous-même ne devrait donc pas diminuer avec le rejet car ce dernier ne devrait pas être vécu comme un échec. Par contre, elle devrait grandir avec le succès, ce qui vous rendra en quelques sortes invincible. « Si ça marche tant mieux, sinon on s’en balek » : avec un tel état d’esprit, on est tout de suite plus confiant et plus détendu. Cela signifie qu’il faut se détacher du regard des autres : si vous avez besoin de leur avis pour vous prouver que vous êtes géniaux, vous n’avez pas encore acquis le bon état d’esprit.

 

La définition du râteau

Un râteau c’est quoi ? Là encore, ça dépend de votre réalité. Je prends personnellement très peu de râteaux mais y’a pas mal de filles qui ne me donnent pas leur numéro de téléphone ou qui ne veulent pas m’embrasser en boîte. Parce que, pour moi, un râteau ce serait une nana dont j’ai vraiment envie, en qui j’ai investi du temps et de l’énergie (voire de l’argent), que je pensais pouvoir me faire mais qui en fait ne veut pas de moi. Un râteau serait un refus d’une meuf dont je ne me fous pas, en fait. J’dois en prendre un par an, un truc comme ça…

Et pour vous, est-ce qu’un râteau c’est une nana qui swipe à gauche sur Tinder ? Une fille qui ne veut pas vous donner son numéro ? Une fille qui ne veut pas vous embrasser ? Une qui ne veut pas coucher avec vous ? Une qui vous dit « casse-toi pauvre con ? » Ou pire, une qui vous met dans la friendzone ? Choisissez une réalité qui vous aide à vous épanouir…

 

Comment réagir ?

Il n’est jamais agréable de se prendre un vent, surtout quand on a les meilleures intentions du monde. Alors, pour tenir sur la durée, il faut se détacher un peu du résultat et être désinvolte.

Dans le cadre d’une interaction respectueuse, il faut arriver à ne pas être affecté par le rejet (social, tactile ou sexuel), à ce que ça ne nous fasse pas mal, et surtout à ne pas être énervé après la fille (n’insultez pas).

Par contre, si on aborde de façon respectueuse mais que la nana se montre irrespectueuse (pour certaines, sortir et jouer la connasse, c’est marrant) : là, je suis désolé mais on a le droit d’en rire (de toute façon on a toujours le droit d’en rire parce que le game est un jeu), voire de lui rire à la gueule et de la troller. C’est mieux de réagir comme ça que d’accumuler de la frustration et de tabasser des SDF comme les mecs du film Confession d’un dragueur.

Ce que je dis n’est pas facile à appliquer pour un débutant et j’en suis désolé (mais si c’était facile tout le monde le ferait). Mais il faut avoir une bonne philosophie de vie pour ne pas devenir fou : faire preuve d’humilité, s’efforcer de rester positif,  juste y aller et oser. Si votre wingman (= coéquipier de drague) a osé aborder mais s’est fait refouler, n’hésitez pas à l’encourager, ne vous moquez. Nous, les players, devrions être solidaires entre nous.

Il faut aborder beaucoup, c’est important car les résultats des rencontres sociales sont statistiques. L’anxiété d’approche sera toujours un peu là, mais les premières approches (l’échauffement) permettent de se désinhiber… tout est basé sur un élan : vous pouvez être un Dieu avec les femmes pour une seule nuit mais ça ne veut pas dire que vous serez magique les autres jours de la semaine.

Une fois chaud, vous devenez un chevalier Sith de la drague (pas un Jedi car j’crois que ce sont des puceaux !) C’est l’adrénaline qui devrait vous maintenir en vie, soldat ! Vous devez aimer le défi, les challenges. Abordez surtout les meufs qui vous semblent inaccessibles. Parfois, en soirée, je me transforme en Dark Vicious, mon double maléfique, et j’aborde des filles n’importe comment. « Wesh ma caille, ça gaze ? T’es venue pour pécho ? » ; « T’embrasses bien, toi ? »… une fois j’ai même serré une nana en m’amusant à imiter M. Merdocu. C’est VERIDIQUE ! Quand je  vois une nana vraiment canon et que ma petite voix intérieure me dit « laisse tomber elle est trop belle pour toi », je me force à y aller et à lui faire du rentre-dedans. Je n’y vais pas forcément pour que ça marche, j’y vais pour y aller, et je suis très agréablement surpris lorsque je baise des archi-bonnasses. Lisez mes différents Diary of a French PUA pour en savoir plus.

Voilà qui permet de comprendre que, le game dans un environnement ouvert (rue, bar, Internet), c’est comme jouer dans un casino gratuit : on a tout à gagner et rien à perdre. La clé est de s’amuser en faisant le tri entre les filles intéressées et les autres. Si possible, il faut aimer le processus (le pick-up) autant que les résultats (les KC, les FC)! Dans tous les cas, l’approche doit rester associée à des émotions positives : vous devriez être excité à l’idée de sortir, pas effrayé… mais comme on est plus souvent rejeté que sucé, on oublie parfois souvent que le game ne se résume pas à une succession de râteaux. Alors, surtout, ne perdez jamais de vue que l’important ce ne sont pas les 10 filles qui vous mettent un râteau… mais la fille que vous allez romantiquement baiser en levrette. Et n’oubliez pas que parfois même avec le meilleur game du monde vous ne vous feriez pas la fille alors que parfois avec un game moyen, vous y arriverez (mais statistiquement ça paye davantage d’avoir un bon game). Ne baissez jamais les bras !

---

Incoming search terms:

  • comment reagir à une friendzone

Fab

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre gauche . Avec ça, vous saurez tout sur le Game !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

thomas davisthomas davis