La première fois que j’ai fait un massage érotique

As-tu déjà entendu parler de “massages érotiques” ? Que la réponse soit oui ou non, je suis sûr que la curiosité te poussera à lire ce récit.

Il faut savoir que, pour beaucoup de femmes, un massage du Yoni est ce qui se rapproche le plus de l’extase ultime.

Celles qui ont déjà tapée « massage érotique » sur Pornhub savent de quoi je parle : après avoir vu une jolie fille se tortiller de plaisir suite à un tel massage, leur esprit a du mal à ne pas fantasmer. A partir de là, l’imagination prend le relai et elles aimeraient bien jouir entre des mains expertes… que ce soient celles d’un homme ou d’une femme !

Si c’est ton cas, surtout ne culpabilise, c’est tout à fait normal.

Il faut trop que je te raconte l’histoire de Laure, une grande fille aux cheveux châtains, assez jolie et plutôt bien foutue.

Je l’ai draguée il y a quelques mois, et lors d’un rendez-vous autour d’un verre de vin chez moi, c’est elle qui m’a parlé du massage du Yoni, en disant qu’elle laissait régulièrement sa main s’égarer autour de son intimité en regardant des vidéos où une belle femme se faisait intégralement masser jusqu’à atteindre l’orgasme.

Je n’avais jamais entendu parler d’une telle pratique alors nous avons alors regardé ensemble un film porno qui nous a mis dans l’ambiance. Puis, étant de nature gentil, serviable, et expérimentateur, j’ai décidé de réaliser son fantasme.

Je la sentais capable de se détendre et de s’abandonner en toute confiance dans mes bras alors je lui ai directement proposé de se déshabiller… complètement. Elle a accepté à condition que je fasse de même.

Je dois avouer qu’à partir de ce moment-là, la température dans la pièce a semblé monter d’un cran. Elle s’est installée sur mon lit, sur le ventre, et j’avais une vue imprenable sur ses fesses ainsi que sur sa plus profonde intimité.

J’ai tamisé la lumière et ai commencé par un massage « classique » pour l’aider à se détendre totalement. Ça avait l’air de fonctionner : elle a commencé à fermer les yeux, bien installée sur ma couette confortable. Je n’avais pas à me plaindre non plus, sa peau était très douce et agréable à caresser.

Peu après avoir commencé à m’occuper d’elle. J’ai mis de l’huile sur son corps, sur tout son dos, ses bras, sans oublier ses fesses fermes et rebondies… puis je suis passé sur ses cuisses, qu’elle a écartées pour me faciliter la tâche.

En survolant son sexe, je me suis aperçu qu’elle mouillait. C’était sûrement l’effet de la sensation de mes mains posées sur son dos, proche du sommet de ses fesses.

L’huile sentait très bon, je faisais des mouvements souples et fluides, doux mais toniques. Une puissante énergie sexuelle envahissait ma chambre. Je massais ses bras, ses mains puis revenais sur son dos et descendais. Puis, une de mes mains s’est égarée entre ses fesses et a effleuré son petit trou. Un frisson l’a parcourue : ça avait l’air de lui plaire. Je me suis donc attardé un peu sur son anus et l’ai caressé brièvement avant de m’apercevoir que son sexe était devenu délicieusement chaud et humide.

Mon but à ce moment-là était de l’amener à un lâcher-prise total. J’ai donc repris mon massage de son dos et de ses fesses mais mes gestes se rapprochaient lentement et inexorablement de son sexe qui semblait de plus en plus accueillant. Je la sentais prête à s’abandonner à moi.

Alors, je suis passé à l’étape supérieure : j’ai massé énergiquement ses fesses, ce qui a eu pour effet d’ouvrir et de fermer son sexe. Ses lèvres frottaient ainsi l’une contre l’autre, ce qui lui procurait de fortes sensations de bien-être.

A ce moment-là, le massage a pris une tournure beaucoup plus sensuelle. J’ai massé tout autour de sa chatte, douce et humide. C’est alors qu’elle a gémi en me disant qu’une vague de chaleur avait soudain envahi le bas de son ventre. Son sexe était désormais entièrement ouvert et trempé.

Pour la faire languir, j’ai repris l’air de rien un massage plus conventionnel. Puis, la sentant s’impatienter, je suis retourné m’occuper de son intimité. Cette fois, mes caresses étaient plus affirmées : mes doigts sont passés entre ses lèvres pour caresser délicatement son clitoris. J’ai fait des va-et-vient sur sa chatte, j’ai tripoté ses lèvres dans tous les sens, allant même jusqu’à empoigner tout son appareil génital pour le rentre plus sensible.

La sentant complètement prête à prendre son pied, je me suis totalement allongé sur elle pour que ma bouche s’approche de son oreille pour lui murmurer doucement de se retourner pour se mettre sur le dos… tout en lui faisant sentir que ma queue était toute dure.

Elle a obéi le plus simplement du monde. La voilà donc sur le dos, sa poitrine et son sexe exposés à mon regard coquin.

Après lui avoir massé ses seins gonflés par le désir pendant quelques minutes, je alors allé me positionner entre ses cuisses pour la lécher et la titiller. Mes doigts l’ont pénétrée alors que ma langue la caressait. Pendant un instant, elle a essayé de parler mais je ne comprenais rien, je sentais qu’elle était complètement ailleurs ! A un autre moment, je l’ai vue mordre un coussin parce qu’elle voulait dissimuler son envie de crier.

Je sentais que sa respiration s’emballait, que son cœur tapait fort dans sa poitrine et elle se tortillait devant moi sur le lit… vraiment vulnérable.

Je n’ai pas cherché à faire durer son calvaire et ai intensifié mes mouvements. Son corps s’est alors tendu. Je la sentais au bord de l’explosion. Mes doigts la pénétraient tantôt sur son point G, tantôt sur son deep spot. Sur son clitoris, j’alternais entre succions et coups de langue, tantôt directement dessus, tantôt autour.

C’est après quelques secondes à peine que l’orgasme est arrivé ! Très puissant ! Ses contractions l’ont faite crier. Son corps entier s’est cambré. Elle s’est mise à trembler durant ce qui m’a semblé une éternité.

Puis, elle m’a déclaré qu’elle était vidée, que c’était un orgasme comme elle n’en avait jamais eu. J’ai alors sorti mes doigts de son vagin tandis qu’elle redescendait de son petit nuage.

Après avoir récupéré quelques minutes, elle a avisé mon sexe dressé et a décidé me rendre la monnaie de ma pièce…

One thought to “La première fois que j’ai fait un massage érotique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *