Femme fatale : peut-on être une femme fatale dans la vraie vie ?

  • Fabrice 

Beaucoup de femmes rêvent de devenir « femme fatale ». C’est comme ça, c’est un concept qui en fait rêver beaucoup. Mais qu’est-ce qu’une femme fatale, en fait ? Est-ce que la plupart des nanas qui fantasment à l’idée de devenir des séductrices le savent au moins ? Et peut-on devenir une femme fatale sans se dépersonnaliser, c’est-à-dire sans jouer un rôle toute sa vie ? C’est à ces questions que je vais tenter de répondre dans cet article.

femme fatale

 

Définition de la femme fatale

Une femme fatale c’est une femme qui séduit, qui attire les hommes. Nous sommes d’accords sur ce point. Mais c’est surtout une femme qui est dangereuse pour ceux qui succombent à ses charmes… Et là, d’un coup, ça fait moins envie, je trouve.

 

La femme fatale comme personnage

La femme fatale c’est un personnage type dans les fictions (littérature et cinéma). Elle utilise généralement le pouvoir que lui confère sa sexualité pour piéger le héros.

Son charme lui permet de séduire sans se donner vraiment. D’aucuns diront que c’est une allumeuse…

Elle est généralement décrite comme très féminine physiquement et très séductrice moralement. Mais quand ça ne suffit pas pour arriver à ses fins, elle en vient parfois à mentir ou à contraindre. Eh oui, même le charme a ses limites…

Dans la plupart des cas, la femme fatale c’est tout de même une femme qui a une grosse libido et qui assure au lit. Ou, du moins, c’est la réputation dont elle jouit.

 

Le rôle de la femme fatale

La femme fatale appartient la plupart du temps au camp des « méchants ». Cependant, il arrive que les femmes fatales se repentent pour se révéler être des « gentilles », au fond.

Il y a aussi le cas des fictions présentant des anti-héroïnes qui est intéressant. La femme fatale y est alors destructrice mais sans forcément avoir de mauvaises intentions. Elle fait des dégâts sur son passage parce que c’est son rôle dans la vie et puis c’est tout.

D’ailleurs, le rôle de la  femme fatale c’est généralement d’infliger une relation toxique à son amant. De le torturer, de le laisser espérer, de ne jamais lui appartenir vraiment. Elle le pousse souvent à bout, jusqu’à parfois le rendre vraiment fou.

Perso, j’ai déjà rencontré des nanas qui se la jouaient « femme fatale » et qui rendaient pas mal de mecs fous autour d’elles. Mais le fait de m’y connaître en séduction m’a aidé à ne pas trop souffrir de mes rencontres avec ces femmes souvent un peu tarées. Il m’est arrivé que le sexe soit effectivement débridé et très bon avec ce type de femmes mais j’ai quand même décidé de mettre un terme à la relation. Elles étaient « malsaines » !

Certes, je vous l’accorde, travailler votre réputation de femme fatale peut jouer en votre faveur. Mais il faut aussi assurer réellement dans la vraie vie après et ne pas vous comporter comme une folle dingue avec les mecs que vous souhaitez garder. Sinon, vous vous retrouverez seulement avec des gars « victimes de la vie », désespérés, dépendants affectifs, dont on dirait même qu’ils aiment souffrir.

 

Exemple de femme fatale

La femme fatale par excellence, c’est Marlene Dietrich, actrice et chanteuse allemande naturalisée américaine dans les années 1920. Sa carrière illustre une forme d’apogée du concept de femme fatale.

Marlene Dietrich a réussi à créer un mythe, à se construire une identité de femme fatale à travers ses films. Elle a réussi à entretenir cette légende tout au long de sa vie.

Malheureusement, elle a mal fini (on pense qu’elle s’est suicidée). Du coup, à toutes celles qui veulent devenir des femmes fatales : méfiez-vous, ça ne me paraît pas une si bonne idée que ça !

femme fatale

Dans la vraie vie, dans une moindre mesure, Zahia a été une femme fatale pour Benzema et Ribéry. LOL.

Dans le monde la fiction, on peut citer Sharon Stone dans Basic Instinct. Il y a aussi de nombreuses James Bond girls comme Xenia dans Goldeneye ou Eva Green dans Casino Royale.

femme fatale

 

 

La femme fatale dans la vraie vie

La femme fatale n’est-elle attirante et fatale que si on ne la connait pas vraiment ?

Il est évident que la femme parfaite n’existe pas. Du coup, tout est une question d’image renvoyée. Que ce soit concernant la femme parfaite ou pour la femme fatale.

Alors oui, il est plus facile de renvoyer l’image d’une femme fatale que d’être réellement une femme fatale. Mais, tant mieux, car c’est justement cette réputation qui peut séduire pour  vous… et, comme on vient de le voir, tous les aspects de la femme fatale ne sont pas attirants non plus.

 

Caractéristiques de la femme fatale

La femme fatale attire les regards, suscite les convoitises… Pour vous construire une telle image, il faut évidemment miser sur vos vêtements : un bon look est indispensable. Il vous faut aussi jouer la carte de la confiance en soi (réelle ou simulée).

La femme fatale n’est pas forcément une bombe sexuelle mais elle prend soin d’elle et, surtout, elle vend du rêve. N’hésitez pas à faire fantasmer. Les réseaux sociaux et quelques photos accompagnées de publications bien choisies peuvent vous y aider…

Une femme a plus de chance d’être femme fatale si elle est positive, pleine de vie, indépendante. Dans la vraie vie, une nana qui déprime les hommes ou qui geint tout le temps, ça ne vend pas beaucoup de rêve. Idem pour une fille qui étoufferait les hommes.

La femme fatale est une véritable séductrice mais ça ne veut pas dire qu’elle couche facilement. Ceci dit, ça ne veut pas dire non plus qu’elle ne couche jamais. Ça veut juste dire qu’elle arrive à laisser planer un mystère sur sa sexualité réelle, tout en entretenant une réputation qui fait fantasmer les gens.

 

Les capacités d’une femme fatale

La femme fatale se doit de bien communiquer, d’avoir des qualités sociales. Elle doit pouvoir parler d’elle et de ce qu’elle aime, elle doit aussi savoir faire parler les autres. La femme fatale doit pouvoir s’en ficher du statut social des hommes et arriver à socialiser avec tout le monde. Sinon, comment tenter des hommes de jouer avec le feu ?

Certaines femmes maîtrisent l’art de la séduction de naissance ou parce qu’elles se sont assez documentées. Pour les autres qui veulent devenir des femmes fatales, il leur faudra apprendre à pleurer quand il faudra pleurer, user de leurs armes et de leurs charmes au bon moment et avec les bonnes personnes. Elles feront la moue au bon moment, elles feront les vexées quand il faut, elles maîtriseront l’art du chaud-froid, etc.

 

L’homme fatal, équivalent de la femme fatale

Personnages d’homme fatal

Un homme fatal, ce serait un homme comme Don Juan ou comme James Bond.

Ce serait aussi un personnage comme le comte Dracula.

 

Un conseil aux hommes éviter de se faire piéger par des femmes fatales

Eviter le one-itis, l’obsession amoureuse, à tout prix.

À ne pas rater !
Vous souhaitez avoir plus de succès en amour et une super vie sexuelle ?

Pour recevoir gratuitement par mail de nombreux conseils ainsi que mon guide PDF "10 choses qui excitent vraiment les hommes chez les femmes", dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous les envoyer !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *