4 types de textos à ne jamais envoyer

4 types de textos à ne jamais envoyer

Quelles sont les 4 erreurs les plus communes que font les mecs dans leurs textos ?

Les erreurs qui suivent annihilent toute attirance et communiquent que le gars qui les envoie est sexuellement désespéré. En faites-vous certaines?

Si vous évitez dorénavant ces 4 erreurs répandues dans vos premiers échanges avec les femmes, vous verrez qu’elles vous répondront davantage et que votre taux de succès augmentera.

 

Erreur n°1 – Envoyer des messages courts mais pas originaux

Je pense aux messages genre « salut ça va ? » Ou encore « quoi de neuf? »

Je dirais presque qu’il vaut mieux ne rien envoyer que d’écrire ça tellement ça communique de mauvaises choses sur vous.

C’est tellement commun… tellement banal ! Je vous rappelle que dans Pick Up Artist, il y a le mot « artiste ». Je vous conseille donc d’essayer de faire mieux que la masse, ne serait-ce que par principe. Vous devez être différent !

C’est par contre une bonne idée de relancer la conversation sur quelque chose de positif dont vous avez parlé lorsque vous avez rencontré la fille. Si c’était sur un site de rencontre, c’est même encore plus facile : vous pouvez continuer la conversation comme si de rien n’était. Faut juste pas répondre à son dernier message sur le site mais par SMS directement après qu’elle vous ait donné son numéro et la transition sera bonne (la meuf aussi je vous le souhaite).

 

Erreur n°2 – Poser trop de questions

S’il y a plus de deux « ? » dans votre texto, alors c’est trop. Ca ferait vachement trop needy après.

Trop de questions et la fille aurait l’impression de passer en « mode interview ». Sachez qu’elles détestent toutes ça dans un contexte de drague. D’ailleurs, moi aussi je déteste quand une fille essaie de forcer la conversation en me le faisant.

Vous pouvez par contre faire des affirmations ou des questions détournées. Comme par exemple : « Je me demande si tu aimes les pâtes. » Ou encore « J’espère que tu as bien joui hier soir » (j’rigole mais vous avez compris l’idée).

 

Erreur n°3 – Etre needy et niais

Les mecs needy ne baisent pas beaucoup. Point final !

Alors, oui, vous avez peut-être la sensation que cette fille est spéciale et donc que vous pouvez lui ouvrir votre cœur rapidement. Mais putain, peu importent les circonstances : vous devez résister à l’envie de lui dire prématurément à quel point vous la kiffez.

Les femmes normales n’aiment pas être mises sous pression comme ça et si vous faites des « Ted Mosby », sachez que ça va les faire fuir. Cette expression vient de How I Met Your Mother, car dans un épisode avant de baiser une nana, Ted croyait maximiser ses chances en lui disant « je t’aime ». Résultat : il ne l’a pas baisée car elle a pris peur.

Ça me rappelle aussi le reportage sur Jérôme le puceau de 28 ans qui pensait enfin baiser une fille. Elle était chez lui et tout allait bien mais au lieu de la démonter, il a brisé la tension sexuelle en disant « je commence à être amoureux de toi »… alors qu’il la connaissait depuis moins de 48h. Ça n’a, encore une fois, eu pour effet de que la faire fuir.

Putain mais dans une situation de but, ne commencez pas à vouloir trop bien faire en repensant à la fois où votre maman vous a dit « nous les femmes cherchons l’amour et un bon mari ». Peut-être que oui, mais dans de telles circonstances, une meuf veut surtout un bon coup de bite.

 

Erreur n°4 – Envoyer des textos trop longs

Les premiers SMS étaient limités à 140 caractères et c’était très bien ainsi.

Les filles ne veulent pas lire un essai, du moins pas au début de votre relation. Surtout si vous écrivez comme une chèvre. Envoyez plutôt des petits textos accrocheurs et faites parler les femmes !

Si vous arrivez à les faire écrire plus que vous (en quantité et/ou en nombre de messages) alors vous prendrez la main dans l’interaction. Ce sera très bon signe !

 

Exemple concret

Je vous donne maintenant un exemple de premier SMS que j’ai envoyé à une fille que j’ai rencontrée dans la rue et que j’ai ken après. J’ai écrit le surlendemain du numclose « Du coup tu fais tes études à St Etienne et tu reviens le WE à Lyon si j’ai bien suivi ? Moi je suis au bureau là… j’espère que tu as passé un bon we et que le bar où vous êtes allées samedi soir était bien J »

Analyse : J’ai relancé la conversation directement sur ce dont on avait parlé et je pense avoir communiqué des choses plutôt positives. J’ai aussi tâté le terrain pour voir quand on pourrait se déshabiller mutuellement. Elle a répondu en me décrivant sa soirée et en me disant quand elle serait sur Lyon puis m’a posé des questions sur moi. On a textoté toute la semaine au rythme d’un ou deux messages par jour et je l’ai zeb le week-end d’après.

N’oubliez pas ce conseil que je donne très souvent : battez le fer tant qu’il est chaud et proposez-lui de vous revoir rapidement ! Vos chances décroissent en général avec le temps.

 

Ah, oui, j’allais oublier : ce n’est pas la peine de signer votre texto avec votre nom. Elle est censée se rappeler de vous. Du moins, vous ne devez pas paraître en douter car vous êtes censé être un mâle alpha qui a l’habitude qu’on se souvienne de lui.

Ah et ça va sans dire mais n’envoyez pas 50 textos à une fille qui ne vous répond pas.

Voilà, c’est la fin de ce petit cours sur les textos. C’était très basique mais ça ne peut pas faire de mal de temps en temps de revenir aux fondements. A bientôt !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

3 thoughts to “4 types de textos à ne jamais envoyer”

  1. Je le dirai jamais assez : j’aime quant t’es court et vas à l’essentiel. C’est ce que te disent les femmes que tu “zeb” aussi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*