Psychologie féminine : Comment comprendre les femmes ENFIN ?

Dans cet article nous allons parler de psychologie féminine : comment comprendre les femmes et leur psychologie profonde ? Comment pensent les femmes ? Comment expliquer certains comportements féminins ? En fait, vous êtes nombreux à essayer de comprendre la logique féminine… et c’est très noble! Maintenant, il faut connaître quelques principes de base pour pouvoir bien raisonner et être capable de comprendre une fille.

Cet article a pour but de vous aider à comprendre les femmes pour mieux les séduire… mais également à savoir comprendre une femme pour entretenir une relation de couple avec elle.

comprendre les femmes

A lire aussi : Ce que veulent les femmes

 

Principe #1 : Comprendre que les femmes ne sont pas les hommes

Le premier principe que vous devez bien intégrer c’est qu’on ne peut pas comprendre les femmes en raisonnant comme si elles étaient des hommes. Elles ne pensent pas de la même façon que nous.

Dire des choses comme « si j’étais à sa place, je n’aurais pas fait ça » ou « si j’étais une femme, je serais une grosse salope » n’a pas de sens.

En effet, si vous étiez une fille, vous subiriez beaucoup plus de pression sociale relative à la sexualité que vous n’en ressentez en étant un homme. Et il vous semblerait alors impensable de vous comporter en public comme une grosse chienne.

De même, les femmes croient souvent que les dragueurs sont des mecs désespérés qui ne tirent jamais une meuf… et que c’est pour ça qu’ils draguent ! En fait, ça peut être une raison. Mais un vrai bon dragueur drague parce qu’il aime draguer et « goûter » à de multiples femmes. Il le fait parce qu’il peut le faire.

Chose inimaginable pour une femme dont le but, si elle était capable de séduire comme un bon séducteur, serait de se mettre un couple avec le meilleur homme qu’elle puisse trouver.

 

Principe #2 : Des stratégies de reproduction différentes

Le second principe que vous devez comprendre c’est que les hommes et les femmes ont des stratégies de reproduction différentes. Il faut l’accepter !

Les hommes peuvent féconder une femme en quelques minutes puis passer à une autre. De son côté, une femme qui se fait mettre enceinte en a pour 9 mois. Une fois que vous aurez compris ça, vous pourrez tout comprendre. C’est la base pour comprendre les femmes !

Dans la nature, l’instinct féminin dicte donc à la femme d’être exigeante et de bien choisir ses partenaires sexuels afin de ne pas faire un bébé avec un loser.

L’homme est moins exigeant de nature puisqu’il préfère multiplier ses chances et semer ses graines au maximum.

Vous comprenez ainsi que « la morale », la « monogamie » et les pensions alimentaires sont des politiques qui viennent rééquilibrer les choses, en servant la nature profonde de la femme. De base, en fait, ces trucs-là rendent services aux femmes et aux mâles bêta.

Les femmes vont donc être exigeantes pour trouver un homme, puis ensuite tenter de le garder à tout prix pour elles. En effet, à l’époque lointaine où se sont forgés nos instincts, un enfant qui venait au monde et qui n’était pas protégé par un père avait moins de chances de survie.

Vous allez me dire qu’aujourd’hui la contraception change tout et que donc les femmes pourraient baiser en se prenant moins la tête. Oui, mais… les mentalités et les instincts mettent du temps à changer et à intégrer les nouveaux paramètres.

Le “progrès” va trop vite par rapport à ce que notre programmation génétique peut s’adapter.

comprendre les femmes

Pour comprendre la femme, intéressez-vous à mes écrits sur la psychologie évolutionniste. Vous comprendrez sans doute, par exemple pourquoi une femme et un homme n’ont pas le même rapport à la jalousie. Une femme est plus souvent jalouse quand son homme se rapproche d’une femme, tandis qu’un homme est plutôt jaloux quand une femme couche avec un autre, même si elle s’en fout de lui…

 

Principe #3 : La plupart des mythes sociaux sont faux

On ne peut pas comprendre les femmes en se basant sur les mythes sociaux. Certains de ces mythes ont été propagés par des femmes pour obtenir ce qu’elles voulaient des hommes. D’autres ont été mis au point par des hommes un peu bêta qui essayaient de tirer le maximum de leur femme.

Je vais traiter ici quelques mythes sociaux qui me font frémir et auxquels on devrait mettre fin le plus vite possible, pour le bien de l’humanité, si vous voulez mon avis.

Les femmes n’aiment pas le sexe autant que les hommes

Les femmes ont encore plus de récepteurs du plaisir que nous sur leurs sexes. La conclusion c’est qu’elles peuvent prendre plus de plaisir que nous durant l’acte sexuel. De plus, la plupart des femmes sont multi-orgasmiques de nature. Ce qui veut dire qu’elles peuvent aussi avoir plus d’orgasmes que nous. Enfin, elles sont plus passives pendant l’acte et surtout l’homme qui a la pression de la performance. Pourquoi est-ce que les femmes n’aimeraient pas le sexe, du coup ?

Oui, elles aiment le sexe, ont des fantasmes, ont des envies, des pulsions, etc.

Le truc c’est que la plupart des filles n’ont jamais été bien baisées. Beaucoup croient que le sexe sans amour n’a pas d’intérêt parce que les sentiments rajoutent une saveur, c’est vrai. Mais le sexe bestial présente effectivement un intérêt… c’est juste que vraiment peu de mecs sont capables de leur proposer cela. D’ailleurs, il est rare de pouvoir offrir du sexe vraiment sauvage en ayant des sentiments pour une nana. C’est possible mais c’est plus délicat : les hommes ont tendance à la “respecter” trop au lit. Plus de fessée, plus de dirty talk

Les femmes sont de petits êtres sans défense

Beaucoup de mecs pensent que les filles sont des êtres super « purs ». Et même qu’elles sont un peu plus faibles que nous (d’où l’expression « le sexe faible »). Et donc, il faudrait les aider et leur rendre service tout le temps (d’où la “galanterie”). Certains hommes, dans un élan de machisme extrême, disent même que les femmes sont moins intelligentes que les hommes.

La vérité c’est que les femmes mènent ainsi les hommes par le bout du nez. Ne dit-on pas que derrière chaque grand homme, il y a une femme ? Cette phrase montre bien que les femmes sont loin d’être moins intelligentes que les hommes puisqu’elles sont, de tous temps, arrivées à tirer parti du travail des mecs.

Je ne pense pas non plus que les femmes soient des êtres « purs ». Déjà, elles pissent, chient et transpirent, tout comme nous. C’est pas sexy mais il faut bien s’en rendre compte. Mais surtout, il faut bien comprendre que beaucoup de nanas commettent des crimes. Certaines sont également très violentes.

Y’a des femmes qui tapent leur mari, mais le tabou est tel sur la violence féminine qu’on n’en parle que très rarement. De même, les femmes sont premières sur l’infanticide et sur les crimes passionnels. En plus, on dit souvent que les femmes ont recours au poison pour tuer. Cela montre quand même un certain degré de vice.

Donc non, les femmes ne sont pas de petits êtres sans défense.

Les femmes sont intéressées seulement par l’argent

Beaucoup de mecs pensent que toutes les femmes ne s’intéressent qu’à l’argent et aux cadeaux.

Je ne dirais pas que le statut social d’un homme (ou sa situation financière) ne peut être un atout pour séduire. Mais je ne pense pas qu’il n’y ait que ça qui intéresse les femmes.

Après, pour comprendre les femmes, il faut accepter leur diversité. Y’a sûrement des nanas vénales…

Elles détestent être abordées et draguées

Le fait que les femmes détesteraient être abordées et draguées est une croyance qui se répand de manière exponentielle actuellement.

En fait, tout dépend si le mec leur plaît et si elles sont disponibles au moment où elles se font accoster. Sérieusement, quelle femme ne voudrait pas rencontrer un gars qui lui plaît, si elle est disponible ?

Je dirais même que si le gars ne leur plaît pas, elles peuvent même en tirer une certaine satisfaction. Un truc dans le genre « ah, je me rends compte que je plais, ça me fait plaisir ».

Seulement, en France, les gens aiment râler et se plaindre. Du coup, pourquoi ne pas se plaindre de choses, même si elles nous font plaisir ? On appelle ça cracher dans la soupe. Comprendre les femmes, c’est aussi comprendre cela !

Y’a aussi des lobbies féministes relayés auprès des gens « normaux » par les médias et les influenceurs/influenceuses qui viennent finir de conditionner les gens. Et n’oublions pas que derrière ce lobby, il y a beaucoup de lesbiennes qui ressentent une véritable haine envers les hommes hétérosexuels CIS.

Il faut dire aussi que certains mecs harcèlent vraiment les femmes, dans la rue, en boîte ou sur Internet. Sauf que, c’est bizarre, mais on parle moins du harcèlement dans les bars et boîtes de nuit ni de ces mecs qui envoient 150 messages aux meufs sur Internet ? Ca ne doit pas arranger les commerçant.

Les femmes détestent être emmerdées, harcelées ou agressées, oui. Mais elles ne détestent pas être abordées ou draguées de façon respectueuse et sincère. Du moins, si elles sont de bonne foi et hétérosexuelles (ou bisexuelles).

Les filles préfèrent les connards

J’ai déjà dédié un article entier à la question « est-ce que les femmes préfèrent les connards ? » donc je ne vais pas développer à l’infini (allez le lire si le sujet vous intéresse). Non, les femmes ne préfèrent pas les connards. Elles préfèrent les mecs alpha. Sauf que les connards ont très souvent des caractéristiques alpha. C’est ça, le truc.

Dans la même logique, nombreux sont les gars qui croient qu’il faut être hyper-extraverti et amusant pour plaire aux femmes. Beaucoup d’hommes qui me lisent sont timides au fond et ne veulent pas changer juste pour séduire des femmes. Je dirais qu’il n’y a pas besoin de changer, ni de devenir extraverti, juste de faire du développement personnel et d’apprendre à mieux communiquer avec les autres. Séduire des filles, c’est souvent une question de style de vie et d’attitude.

Si vous êtes très timide, vous pouvez aussi passer par Internet pour éviter la phase de l’abordage.

Elles méritent toutes leur prince charmant

Quasiment toutes les nanas ont été élevées avec Walt Disney. Elles ont toutes un peu ce fantasme du prince charmant.

Et ça leur pourrit la vie. Ça pourrit aussi la vie des mecs car on n’est pas des personnages de dessin animé.

Pourquoi devrait-on être parfaits pour avoir du succès avec les femmes ? Quand on y réfléchit, est-ce qu’elles sont parfaites, elles, ces meufs qui sont très exigeantes envers les mecs ?

comprendre les femmes

 

 

Principe #4 : Pour séduire une femme, oubliez les arguments logiques

Faites-lui vivre des émotions. Les femmes adorent vivre des émotions. Les émotions gouvernent la vie des filles.

On dit souvent des choses comme « les femmes sont compliquées ». Ou encore « elles font n’importe quoi, elles sont incohérentes ».

Comprendre les femmes : font-elles parfois des choix rationnels ?

Mais c’est grâce à ça que le mec qui n’est pas le meilleur sur le papier remporte souvent la fille. Les nanas auront tendance à choisir le mec qui a du succès avec les nanas, taquin et bon baiseur plutôt que l’homme qui lui serait fidèle, qui aurait une bonne situation financière, mais qui serait un peu soporifique. Pour un développement, lisez mon article sur les bienfaits de l’imperfection en séduction.

C’est comme ça, les nanas ont plus de mal que nous à faire des choix « rationnels ». C’est une histoire d’hormones. Il faut accepter nos différences biologiques…

Y’a quand même des femmes qui font des choix rationnels en terme de mariage. Mais il n’est pas rare qu’elles prennent ensuite pour amant un gars appartenant à la première catégorie que j’ai décrite (ceux qui les excitent émotionnellement parlant).

Comprendre les femmes : elles ne se séduisent pas comme nous

On dit parfois qu’exciter un homme c’est comme appuyer sur un interrupteur marche/arrêt tandis que pour séduire une femme, ce serait plutôt un bouton progressif.

Comment comprendre les femmes

C’est un peu vrai dans le sens où nous décidons en quelques secondes si on pourrait coucher avec une fille (surtout en nous basant sur son physique). Les femmes, elles, sont davantage séduites par une attitude et par les émotions qu’on leur fait vivre donc ça demande (un petit peu) plus de temps.

En couple c’est vrai aussi que les émotions et les instincts prennent le pas sur le logique. Certains de mes potes ont aidé leurs copines pendant leurs dépressions, supporté des caprices, des crises de nerfs, etc. Mais se sont fait larguer lorsqu’ils ont été dans une phase un peu de « moins bien ». Les femmes peuvent être cruelles, égoïstes et sans pitié.

Faut pas les idéaliser ni les mettre sur un piédestal !

 

Principe #5 : Les femmes veulent protéger leur réputation

Les femmes veulent protéger leur réputation auprès des autres hommes parce qu’une fille qui aurait connu beaucoup de bites serait étiquetée « pute ». Or, une nana qui trainerait la lourde réputation de catin perdrait de la valeur aux yeux des mecs. La pureté sexuelle d’une femme étant quelque chose de très vendeur pour un homme qui souhaite s’engager car il serait ainsi sûr que l’enfant qu’elle fait est bien de lui (c’est inconscient bien sûr… et relatif à l’instinct profond).

Les autres femmes ont bien compris cela et vous remarquerez que la plupart du temps quand les filles s’insultent entre elles, ça a un rapport avec le sexe (« salope ! ») Les filles sont terribles entre elles, elles médisent, se critiquent, même si elles font des sourires par devant. Faut bien savoir ça aussi : il y a une énorme compétition sexuelle entre femmes, bien plus féroce qu’entre hommes !

Sauf que ça ne se voit pas trop, ou plutôt disons que ça ne saute pas aux yeux car les femmes font très attention aux apparences. Soigner les apparences, c’est quelque chose de très important (c’est pour ça qu’elles adorent les secrets, les rumeurs, etc.) Pour comprendre les femmes, comprenez cela !

Pute puritaine

Il faut aussi que je vous fasse bien comprendre le principe de pute puritaine. Une femme appartient officiellement à une seule de ces deux catégories (officieusement : toute fille est une fille bien et une coquine en puissance).

La logique voudrait que soit ce sont des femmes avec qui ont s’amuse, qu’on baise de façon très hard mais avec qui on ne s’engage pas (les putes). Soit celles avec qui ont accepte que ce soit plus « plan plan », qu’on « respecte » mais avec qui ont reste parce qu’on apprécie leur “pureté”.

Pour qu’on s’engage avec une fille de type « pute », il faudrait qu’elle soit très belle ou qu’elle ait d’énormes atouts autres que sa pureté. Or, comme la plupart des femmes sont « banales » (pardon pour elles mais c’est vrai), elles préfèrent interdire aux hommes de connaître ces femmes et donc les tiennent en laisse en exerçant une véritable pression sexuelle comme ça.

C’est pourquoi les filles ne disent pas clairement les choses. Rares sont les nanas qui assumeront le véritable nombre de bites qu’elles ont sucé. Elles savent très bien que moins elles paraîtront pures, moins vous serez susceptibles de rester avec.

Ça peut vous exciter, mais de là à épouser une fille qui a baisé énormément… ? Qu’en dites-vous ?

En plus, elles subissent une certaine culpabilisation vis-à-vis du plaisir. La société arrive à faire certaines se sentir “sales”  et à les culpabiliser pour aimer le sexe…

Plus de pression sociale vis-à-vis du sexe

Connaissez-vous le principe de cohérence ? Les femmes se mettront plus facilement avec un mec avec qui elles ont déjà couché. Voilà pourquoi il faut baiser le plus vite possible !

Vous pouvez tout à fait proposer du sexe protégé, sans pression, sans juger la fille, sans sentiment, sans engagement, sans attache… et vous verrez beaucoup de femmes voudront vous revoir.

Cela relève de l’émotionnel. Le sexe c’est bien plus qu’un coup de bite. On échange beaucoup de choses et ça crée des liens. Encore une fois, ce n’est pas logique… mais vous pouvez ainsi griller la file d’attente et passer devant tous ces gars qui veut jouer les gentleman et les “gars bien”.

comprendre les femmes

 

Principe #6 : Protection et ressource pour survie

Dans la nature, les femmes avaient besoin des hommes pour survivre (ses ressources, sa protection). Et les hommes avaient besoin des femmes pour se reproduire.

C’est pour ça que les critères que les hommes recherchent chez les femmes sont plutôt d’ordre « beauté, santé » et que ceux que les femmes recherchent sont d’ordre « statut élevé, physique imposant, intelligence ».

Après, il faut bien voir que les enfants devront aussi se reproduire. C’est pour ça qu’un homme qui a du succès avec les femmes est séduisant : il promet à la femme que l’enfant qu’ils auront aura des facilités à se reproduire et transmettre ses gènes aussi.

Les choses qui intéressent les gens depuis l’aube de l’humanité sont et restent les mêmes : survie et reproduction.

Néanmoins, aujourd’hui, personnellement, l’intelligence et tout d’une femme, ce sont des trucs que je pense qu’on doit prendre en compte avant d’envisager de fonder une famille.

 

Principe #7 : Les femmes recherchent de la stabilité

Comme on l’a dit, la monogamie est pensée pour elles. C’est parce que les femmes ont besoin qu’on prenne soin d’elles pendant (au moins) 9 mois.

De plus, les enfants qui grandissaient avec leur père à leurs côtés avaient plus de chances de survie (les enfants qui grandissaient avec un homme qui n’est pas leur père biologique avaient plus de chances d’être tués).

Les shit-tests

De plus, les hommes sont bien plus forts que les femmes, physiquement parlant, en général. Un homme qui s’énerve trop facilement ou qui est instable dans sa tête, c’est dangereux.

Les femmes cherchent donc des hommes qui sont capables de contrôler leurs émotions. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles elles utilisent naturellement les shit-tests (en plus de vouloir voir si l’homme est vraiment aussi confiance qu’il le prétend).

Je ne suis pas là pour vous dire des trucs faciles à entendre ni pour vous faire plaisir. Je suis là pour vous faire comprendre les femmes.  Désolé si je vous heurte un peu…

L’horloge biologique

L’horloge biologique est une chose qui peut faire que les femmes renoncent à leurs principes et prennent un peu les gènes qu’elles peuvent attraper lorsque l’heure de la ménopause approche et qu’elles n’ont pas d’enfants.

Il y a un bel exemple d’attitude relative à l’horloge biologique dans le film Gazon maudit : une lesbienne regrette de ne pas avoir d’enfants alors qu’elle se fait vieille. Elle fait donc du chantage au personnage principal du film pour qu’il la mette enceinte.

Voilà pourquoi je vous conseille de toujours mettre des capotes quand vous baisez. Y’a des filles, et ça risque de vous arriver surtout si vous couchez avec des femmes qui ne sont plus toutes jeunes, qui vous mentiront sur le fait qu’elles prennent la pilule. Ensuite, vous serez obligé de verser des pensions alimentaires pour le gosse, etc.

Et vous serez baisé !

comprendre les filles

 

Principe #8 : Les femmes savent mieux séduire et se faire désirer que les hommes

Comme on l’a vu, la « valeur » biologique d’une femme était à l’époque déterminée principalement par son physique et sa santé.

En d’autres mots, les femmes devaient séduire les hommes pour avoir un accès privilégié aux ressources et ainsi avoir plus de chances de survivre.

Aujourd’hui, les choses ont changé. De manière logique tout du moins. Mais les cerveaux humains ne se sont pas adaptés et si on parle de manière instinctive, on en est toujours plus ou moins au même point. C’est pour ça que la théorie du genre n’a pas de sens, selon moi.

Les femmes viennent au monde avec le désir de séduire. Très jeunes, elles commencent à se maquiller, à lire des magazines féminins qui leur enseignent comment séduire des hommes.

Elles ont alors très vite beaucoup plus de connaissance (et parfois d’expérience) que les jeunes hommes.

C’est un fait. Parce que leur programmation génétique les incite à se comporter comme ça. Et l’environnement est rarement capable de modifier ces comportements…

 

Principe #9 : Les femmes ont besoin d’un homme qui sait les guider

C’est pour ça qu’on enseigne le lead en séduction. Le fait de savoir proposer de faire des choses, de savoir faire des choix, d’être capable de prendre des initiatives…

Savoir prendre les choses en main c’est quelque chose de sexy. C’est une attitude de vrai homme et ça excite les femmes.

Attention tout de même, les femmes ne veulent pas d’un tyran. On parle ici juste un mec capable de prendre des décisions et d’agir.

Elles adorent se laisser porter. En plus c’est pratique, elles pourront dire après que « on a baisé mais c’est arrivé tout seul, c’était pas prémédité ».

Car oui, vous l’aurez compris, elles veulent protéger leur réputation. Elles ne sont pas des filles faciles, du moins, elles ne veulent pas que vous le sachiez ou que vous le pensiez. Et pour vous faire comprendre cela, elles sont prêtes à mentir, à être hypocrites, à dire le contraire de ce qu’elles font, à nier l’évidence, etc.

Pour faire monter encore plus leur valeur, les femmes disent souvent des choses du genre “y’a que des putes de nos jours, je suis une des seules filles qui se respecte encore”. LOL !

 

Principe #10 : Les femmes hétérosexuelles sont attirées par l’énergie masculine (même si l’homme n’est pas beau)

Y’a beaucoup d’hommes qui envoient de l’énergie masculine : le connard, le macho, etc.

Mais on peut également envoyer de l’énergie masculine si on est un mec totalement normal et gentil.

Vous devez absolument arrêter de vouloir plaire comme le ferait une femme. Vous n’avez pas spécialement besoin d’être beau pour séduire. Il faut absolument que vous compreniez que le plus important c’est d’attirer, d’exciter, pas de plaire.

A lire aussi : 10 qualités qui rendent attirant

 

Principe #11 : Les femmes choisissent (un peu) et ont plus peur du râteau que nous

Les femmes en France (où les hommes abordent) peuvent dire « oui » ou « non ». Mais leur capacité de choix s’arrête généralement là car elles sont incapables d’aborder.

Les femmes choisissent ainsi parmi les hommes qui les abordent. Vous, vous pouvez choisir d’aborder n’importe quelle femme. Vous avez donc le meilleur rôle !

Un homme qui prend un râteau est critiqué généralement sur ce qu’il a communiqué (pas assez alpha, mauvaise attitude, peur des femmes, etc.) Même si la fille dit « il est trop moche », c’est généralement sa façon à elle de dire qu’elle n’a pas été attirée, et ça n’a en réalité pas grand-chose à voir avec le physique du gars.

Or, on peut changer notre façon de nous présenter.

Une femme qui se prendrait un râteau (à part si le mec est gay ou en couple et fidèle) est critiquée sur son physique. Et elle ne peut malheureusement pas faire grand-chose pour changer cela.

C’est pourquoi un râteau fait bien plus mal à une femme qu’à un homme. Et dieu sait si ça peut faire mal à un mec…

comprendre la femme

 

Principe #12 : Les femmes sont, avant tout, des êtres humains

Toutes les femmes sont différentes. Ainsi, y’a des meufs qui se comportent comme des mecs aussi.

Le monde est abondant, tout existe. Même si vous êtes fétichiste des pieds, vous trouverez des gens avec qui vous éclater !

De plus, on est tous par exemple modelés par notre éducation, notre passé, etc. Ce qui veut dire que même si on vient tous plus ou moins avec les mêmes instincts de base, l’environnement modèle notre comportement.

Il y a une part d’inné (instinct hérité de nos ancêtres) et une part d’acquis (environnement/société) à prendre en compte. Voilà pourquoi personne n’est exactement pareil. Mais les grandes lignes sont semblables pour comprendre les femmes.

Il faut aussi bien réaliser qu’une LSE (low self-esteem) n’agira pas comme une HB10 (fille très belle et très confiante). C’est juste pas le même délire. On dit souvent que les filles les plus belles sont aussi les moins chiantes et les plus faciles à tirer. Ca se vérifie sur le terrain : elles ont moins de complexes physiques, savent qu’elles ont autre chose que leur supposée « pureté » à offrir aux mecs… donc peuvent davantage s’amuser, etc.

Elles souffrent aussi de la misère sexuelle

Les femmes souffrent de la misère sexuelle, elles aussi, mais différemment. Pas comme les hommes. Comme on l’a vu dans mon article, elles ont des propositions qui soignent leur ego et pourraient baiser si elles le voulaient.

C’est juste qu’elles sont généralement mal baisées.

Les hommes qui ne se bougent pas le cul, eux, n’auraient aucune proposition sexuelle. Et ne baiseraient pas du tout (à moins d’aller aux putes).

Voilà la vraie différence dans la perception de la misère sexuelle…

N’hésitez pas à lire Le guide du bon coup pour devenir le meilleur coup de sa vie ! ;)

Les femmes sont des hommes comme les autres

Après, il faut bien comprendre que ce sont des êtres humains avec finalement peu de différence biologique par rapport à nous, hommes. Elles aiment aussi qu’on puisse l’aider à avoir la vie dont elles rêvent, elles aiment qu’on les fasse se sentir bien, on aime tous être dans un certain “confort”, elles ont envie de se sentir uniques, spéciales, etc.

L’homogamie : de même, comme tous les êtres humains, elles aiment plutôt ce qui leur ressemble.

Comprendre les femmes, c’est en partie comprendre les humains.

 

Principe #13 : Accepter qu’on ne peut pas tout comprendre

Comme on l’a déjà dit, chercher à comprendre les femmes est très difficile. Comprendre la femme, c’est un sujet très complexe. Les choses sont également difficiles à analyser.

Et puis y’a des folles, des marginales, des malades, etc. Ça existe ça aussi.

Y’en a qui ont des humeurs très changeantes, un ego très mal placé… comme les hommes d’ailleurs !

Beaucoup de femmes n’arrivent même pas à se comprendre, donc les comprendre est difficile!

La morale, c’est qu’il faut accepter qu’on est tous différents et qu’on ne peut pas tout comprendre dans la vie.

Parfois, on ne comprend même pas nos proches ni nos potes, même si ce sont des hommes aussi. Donc voilà…

A lire aussi : Un autre article sur comment améliorer sa compréhension de la femme.

 

Livres pour bien mieux comprendre les femmes

Avez-vous lu ces livres ?

La vérité (qui dérange) sur les relations hommes/femmes est mon best seller. Beaucoup de vérités, à lire d’urgence dans ce livre qui vous aidera à comprendre les femmes ! D’ailleurs, beaucoup de femmes m’ont ont fait des compliments et m’ont félicité sur la pertinence de mon essai.

Evopsy & Séduction : comprendre les femmes en comprenant leur programmation génétique.

Friendzone & Sexualisation : est-ce que les femmes n’aiment pas le sexe ? Est-ce que les magazines féminins ne parlent pas quasiment que de cul et de comment être belle ?

Les bases de la séduction : le passage sur pourquoi il ne faut pas idéaliser les femmes est également très intéressant pour répondre à la problématique « comprendre les femmes ».

Et bien, vous savez quoi ? Je  vous propose de faire une économie de 31% (soit 29€, le prix d’un livre) en achetant mon pack « comprendre les femmes » (cliquez sur le lien) dès aujourd’hui !

Si vous désirez vraiment comprendre les femmes pour les séduire au mieux, alors il faut vous en donner les moyens !!!

Avec du travail, vous y arriverez !!!

 

Fabrice Julien, expert en cyprine

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

2 thoughts to “Psychologie féminine : Comment comprendre les femmes ENFIN ?”

  1. Pourquoi au Canada c’est plus souvent les femmes qui abordent?
    “Comme on l’a vu, la « valeur » biologique d’une femme était à l’époque déterminée principalement par son physique et sa santé.” Pour un homme aussi, cependant ce qui est important chez la femme c’est sa fertilité, que l’homme tente de déterminer par des signes extérieurs, lèvres pulpeuses, ratio tour de taille/tour de hanches.

    C’est plutot parce qu’elle lisent des magazines et se maquille en cherchant à séduire qu’elles sont meilleures que nous? Et de notre coté il y a un taboo sur l’apprentissage de la séduction?
    Dans le principe 7, les chances qu’un enfant n’appartenant (biologiquement) pas au père soit tués sont plus grandes uniquement quand la femme n’a pas encore d’enfants avec celui-ci, une fois que c’est fait, comme les lions, ont à envie de buter la progénitures d’autrui pour que les notres n’ait pas à partager les ressources.

    Honnêtement j’aime beaucoup ce que tu fais et les efforts que tu as mis dans ton article sont à noter. là il y a beaucoup d’approximations, de récit pour tout rendre cohérent. Je te propose de lire/relire Sperm Wars, se focalisant uniquement sur le coté biologique de la reproduction et la sexualité (exit l’important coté sociale de la baise) permettra de renforcer ton récit.

    Mon opinion perso est que l’on à tous notre méthode de drague en rapport avec notre identité, et pour savoir celle qui nous convient, où placer le curseur des différents paramètres (drôles/sérieux, sexualité affirmé/sous les radars…) on doit tester, et ce n’est pas la pratique qui rend parfait, mais la pratique parfaite qui rend parfait.

    Vous les coachs en séductions vous êtes nos phares car vous nous permettez de tester votre façon naturelle de draguer de façon optimale grâce à votre expérience. On apprend à lire sans devoir créer l’alphabet quoi?
    Combler nos lacunes et tester dans la sexualisation décomplexé, émettre une aura sexuelle (la raison pour laquelle je te suis) ou la connexion social avec l’humain (comme fait La nation des 3% ou autodisciple dans sa dernière vidéo).
    Tu es une personne intéressante que j’aime voir dans ton état de drague idéal, tu as le chemin qui n’est similaire à aucun coach de séduction car tu t’es décomplexé d’un énorme taboo qui te rend magnétique. Partage nous spécifiquement ça (big love à la vidéo où t’embrasse instant dans les bars)!

    Amicalement!

    1. Salut mec, merci pour ce commentaire très construit !

      1/ Attention, ce que tu dis n’est pas vrai dans tout le Canada (voir mon article sur le Canada). C’est seulement vrai au Québec ! C’est ce que j’explique aussi dans la vidéo, y’a pas que la partie biologique qui gouverne l’humanité, l’environnement (au sens large donc la culture d’un pays) aussi.

      2/ La clé est le mot “principalement”. C’est principalement déterminé par le physique et la santé pour une femme. Pour un homme c’était davantage les ressources. Ce qui ne veut pas dire que ça n’avait pas une importance.

      3/ Elles sont meilleures que nous parce que, très longtemps à travers l’histoire de l’humanité, leur survie et leur place dans la société a dépendu de ça. Ca se traduit aujourd’hui par un apprentissage précoce via les magazines féminins oui. Et oui, chez l’homme y’a un tabou aussi, tu as raison !

      4/ J’ai pas compris ce qui va pas avec le chapitre 7. Si ils veulent pas partager les ressources ça veut dire qu’il y a plus de risques pour les enfants issus d’un autre père. Mais si la meuf n’a pas d’enfant avec lui, le gars n’est peut-être pas très chaud pour aller mettre en jeu sa santé et tout pour nourrir des enfants qui sont pas de lui.

      5/ Oui, Sperm Wars est un très bon livre de psychologie évolutionniste. Seulement, j’insiste sur ce point, l’environnement est important également. Y’a pas que la programmation génétique.

      6/ Stop avec la perfection. Ca n’existe pas.

      7/ Merci mec ! ;)

      Amicalement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.