Application de la méthode “10 minutes seduction” de Brad P

Application de la méthode "10 minutes seduction" de Brad PComment coucher avec une fille au bout de 10 minutes ?

Le 28 mars 2015,

J’ai enfin testé cette technique de Fast Seduction que je tiens du séminaire de Brad P (pas Brad Pitt mais un PUA amerloque qui a pris ce pseudo). Enfin, je l’avais testée avant mais disons que c’est la première fois que ça a si bien marché ! Je me suis fait envoyer chier plusieurs fois par le passé en essayant cette méthode mais bon je m’en balek donc j’ai persévéré. Et là, ça a marché donc je suis très fier de partager cette aventure avec vous !!!

Je vous remets dans le bain : je suis sous Zoloft (antidépresseur) depuis quelques semaines. Au début, c’était très dur car j’avais lu la liste des effets secondaires et je me les provoquais tous. Au début, rien que de prendre le cachet me déclenchait une crise d’angoisse (peur de l’empoisonnement – vous savez que je suis le genre de dude qui ne prend même pas d’aspirine quand il a mal à la tête). Mais, petit à petit, je me suis mis à aller mieux, je n’ai pris que 2 ou 3 quarts de Lexomil, le traitement de fond étant suffisant… par contre j’en ai pour au moins 6 mois. J’ai repris le sport (natation – 1km trois fois par semaine – brasse coulée, crawl, dos) même si j’étais persuadé au début que je mourrais en plein effort. Le conseil simple de mon psy de Marseille : “vis carpe diem et accepte la mort”. Je passe mon temps à m’ausculter car à cause de tous les symptômes bizarres que j’ai, je ne suis pas encore intimement convaincu de ne pas avoir de maladie. Donc, voyant que j’allais mieux quand même (j’ai encore des acouphènes, des spasmes, des peurs irrationnelles, des vertiges et de la tachycardie), ma mère a décidé d’accélérer le processus et m’a payé un WE dans un espèce d’hôtel SPA avec massages et tout pour que je me détende bien. Oui, ma mère n’a pas que des défauts !

C’est dans cet hôtel que c’est est arrivé. Le vendredi, j’avoue, j’ai juste sympathisé avec les quelques meufs qui travaillaient là (comme Dolteau le ferait). Mais le samedi soir, vu que je me barrais le dimanche matin : j’en avais plus rien à foutre alors j’ai tenté le tout pour le tout (méthode de Brad P – 10 minutes seduction).

A la fin de la journée de samedi, j’ai demandé à une des masseuses avec qui j’avais quand même établi un bon eye contact et avec qui j’avais eu une discussion plutôt axée sur le cul (de manière assez abstraite jusqu’ici je l’avoue) “j’ai vraiment envie de me masturber après ça, tu pourrais me conseiller un endroit discret ?”

J’ai demandé d’une manière virile mais pas menaçante : il y avait quand même de la douceur dans ma voix. Je voulais qu’elle comprenne que même si elle ne m’aidait pas à trouver un endroit, j’allais me branler quelque part quand même. Elle m’a conseillé des toilettes ultra-propres avec un petit sourire… du coup, j’ai enchaîné “savoir que tu me mates rendrait la chose beaucoup plus excitante, ça te dirait de venir avec moi et de regarder ?”. Elle a dû comprendre que pour moi le sexe était juste un hobbie et que je ne la jugerais pas parce qu’elle a émis quelques objections de pure forme mais a fini par venir “j’ai jamais fait ça sérieux c’est fou
– moi non plus… mais la vie est courte et pleine de souffrances alors profitons-en”. J’y croyais pas ! Sensation d’irréalité.

C’est vrai que ça sentait bon dans ces toilettes (c’est ça les hôtels consacrés à la détente… en plus ELLE ça devait la changer des vieux qu’elle masse d’habitude). J’ai donc commencé à me branler, et elle se tenait un peu distante mais je lisais dans ses yeux que ça l’excitait ! Alors je lui ai demandé si elle voulait me donner un coup de main… et ça a fini en fellation. Enfin, d’abord, elle l’a prise dans sa main et tout puis elle s’est mise à genoux et l’a gobée. Ne venez pas m’insulter, à aucun moment je n’ai forcé cette fille : que des questions et des suggestions. Son excitation venait de mon pouvoir naturel de corps d’homme sur son corps de femme, c’est tout, j’en parle bien de ça dans La vérité qui dérange sur les relations HF. Elle a pris le pas sur sa logique.

Elle m’a avoué que ce qui l’excitait c’était surtout que je sois un total inconnu. Que je sois vulnérable dans certains domaines mais si confiant sexuellement. Et qu’elle avait un mec mais qu’au lit c’était un peu la routine alors que je lui avais offert la possibilité de réaliser un de ses fantasmes : voir un homme se toucher… Je ne me sentais plus et j’ai osé pousser le bouchon “ça serait mieux d’avoir un lit la prochaine fois, non ?
– oui, j’avoue. Mais j’aime bien faire l’amour debout aussi.” Putain moi aussi j’aime trop ça !!!

Enfin : je comptais l’emmener dans ma chambre et la savourer toute la nuit (quel romantique je suis) mais j’ai finalement eu droit à une levrette debout dans ces mêmes toilettes. Elle adorait le dirty talk. C’était vraiment trop excitant, en plus elle était pas moche la coquine. Je lui ai dit “ça doit être trop bien d’être en toi… j’en ai vraiment envie là tout de suite comme dans une bulle hors du temps et de nos vies…” je pense que ça a été le déclencheur. Après, ça dépend des filles : l’important c’est d’être fixé tout de suite… soit elle dit oui, soit elle dit non et on passe à autre chose (ou à la suivante). Faut accepter le rejet comme quelque chose qui nous rapproche d’un “OUI”. En tout cas, c’est ma philosophie de game. Ce que je veux dire c’est que si on se base sur les statistiques et qu’on a disons 1% de chances que ça marche, ça ne veut pas dire qu’on va échouer 99 fois avant de réussir, ça veut dire que sur 100 essais, ça va marcher en moyenne une fois mais peut-être lors d’un des premiers essais. Alors voilà, chaque échec aussi violent soit-il (certaines furent très offensées par ma requête de me regarder me masturber) nous rapproche d’un “oui”. Et c’est ça être un pick up artist. Point final. Vous ne baiserez jamais toutes les meufs de la Terre, vous ne les séduirez jamais toutes, mais vous êtes assez intelligent pour jouer sur les statistiques (et augmenter votre taux de réussite par certains trucs comme une maîtrise de votre langage corporel) et ainsi accomplissez des exploits que la plupart des gus trouvent incroyables. Mais ça demandera du courage, comme d’attraper les 151 pokémons… parce que vous en prendrez parfois plein la gueule en cours de route : certaines, au lieu d’apprécier le genre de mec aventurier que vous êtes, essaieront de vous humilier!

Les filles ont un pouvoir sur nous (tout comme on en a sur elles mais ceci est un sujet tabou). Et ce genre d’exploits sexuel me booste, ainsi je pense que le game peut m’aider encore une fois à me sortir de mes angoisses. Ou du moins à me changer les idées. J’ai envie de revoir mes potes, c’est déjà bien… enfin, que ceux qui ne se sont pas éloignés pendant ma dépression. Par exemple Hafid.

Aller, la prochaine fois j’essaie en demandant à des meufs si je peux les accompagner aux toilettes pour les regarder faire pipi et je les démonte en fait. (Ouais je suis chaud et complètement désinhibé, c’est peut-être un effet secondaire du Zoloft). Je précise que je rigolais là, je trouve ça un peu glauque le coup de la pisse.

Sinon, good news : Virginie s’est mise à me faire de très bonnes pipes et je l’ai initiée au 69, elle adore ça. Comme quoi, tout arrive ! Je la lèche aussi dans toutes les positions (dessus, dessous, devant, derrière, sous la douche, sur le lit, debout, allongée, assise sur une chaise, dans sa fac…)

En conclusion je dirais que ce qui m’intéresse c’est pas tant de niquer des meufs, je ne suis pas un malade mental, sinon je m’en tiendrais à la même méthode encore et toujours pour baiser. Mais ce qui m’intéresse c’est d’essayer plein de trucs et de comprendre en profondeur les femmes. Parce que je les aime. Je ne les hais pas, je ne veux pas prendre ma revanche sur elles. Je les aime c’est tout et je veux le leur montrer en leur donnant du plaisir. Et en leur donnant de bons souvenirs.

Que le Dieu du game soit avec vous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

3 thoughts to “Application de la méthode “10 minutes seduction” de Brad P”

  1. En tout cas les antidépresseurs n’empêchent pas ta queue de se dresser ! C’est déjà ça, merde…

    Sinon j’ai toujours du mal avec ce décalage de date. Mais là c’est mieux parce que c’est plus proche. en fait je crois savoir ce qui me gêne : tu parles au présent mais l’histoire appartient au passé et du coup maintenant on sait pas où tu en es.

  2. Tu avais un preservatif a portee de main pour la levrette ou tu as fait sans ? Je me pose souvent la question en lisant tes histoires :) je juge pas, j’ai deja “oublie” aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.