Article de motiva(c)tion pour séduire

Article de motiva(c)tion pour séduire

Je ne dis pas que, sans le game, vous finirez forcément votre vie tout seul. Ce que je dis, c’est qu’il peut vous permettre d’avoir une femme encore plus cool que celle que vous auriez eu sans sa pratique.

Beaucoup de gens se découragent rapidement parce que c’est difficile de comprendre et de maîtriser le game. Mais si c’était facile, n’importe quel con le ferait ! Êtes-vous un homme avec des vrais objectifs ou juste une grande gueule, un partisan du moindre effort ?

Oui, ça demande des efforts et un investissement personnel (c’est plus difficile de serrer des meufs que d’attraper des Pokémon) ! Mais c’est une faculté que l’on acquière pour la vie entière : une fois maîtrisée, vous ne serez plus jamais en chien de belles meufs ! Vous en apprendrez également beaucoup sur vous-même et sur le fonctionnement des autres gens qui vous entourent. Il me semble que le jeu en vaut largement la chandelle… Que vous dit votre instinct ?

Voulez-vous vraiment être le roi du pétrole ou sont-ce des paroles en l’air ? Est-ce un caprice passager (parce que vous ne vous êtes pas branlé hier soir) ou une réelle envie ? Allez-vous laisser votre zone de confort vous gâcher la vie (vous ne savez pas quoi dire ni par quel bout attraper votre problème alors votre mental trouvera des millions d’excuses pour vous paralyser par facilité) ? Allez-vous laisser la peur vous paralyser ou bien allez-vous donner de l’amour ? Êtes-vous déterminé à réussir ?

Rien de grand ne s’est jamais réalisé en se contentant de la facilité ! Je pense sincèrement que la pire chose à faire c’est de regretter sur votre lit de mort de ne vous être jamais lancé ! D’être passé à côté d’occasions en or. N’importe quel PUA vous le dira : la vraie loose c’est de ne pas essayer. Je vous rappelle que de nombreuses philosophies de vie vous encouragent dans ce sens : Carpe diem, YOLO, etc.

Personnellement, j’aime parfois repenser à toutes les bonnes meufs que je me suis envoyées en levrette (putain à 27 ans j’ai déjà eu une vie sexuelle plus remplie que la plupart des mecs dans toute leur vie). Si ça vous est déjà arrivé, dites-vous que si vous avez été capables de provoquer votre chance une fois, vous êtes forcément capables de le refaire. Et si moi j’ai pu le faire, alors vous le pouvez aussi ! Une des principales erreurs est de constater que quelque chose fonctionne mais d’arrêter de le faire par flemme (respectez-vous) !

Arrêtez d’anticiper négativement, arrêtez de vous chercher des excuses… pour réussir, il vous faudra de l’audace, pas de la perfection et encore moins jouer la carte de la sécurité. Or, l’audace c’est à la portée de tout le monde ! Sortez de votre zone de confort (ce conditionnement qui pousse à rester planter et à regarder les autres avoir une vie extraordinaire pendant que vous maronnez), arrêtez de remettre les choses au surlendemain ! Les gens qui réussissent (peu importe le domaine) sont ceux qui s’en donnent les moyens ! Les solutions miracles, c’est qu’au cinéma !

De quoi avez-vous peur, sérieusement ? Que des gens jaloux se moquent de vous parce que vous vous intéressez à la séduction ? Faites les choses pour vous, pas pour les autres ! N’écoutez pas les gens jaloux (il y a fort à parier qu’ils aimeraient bien avoir le courage de se lancer eux aussi) ! Ne vous excusez pas de vouloir ce que vous voulez, car c’est plus sain de s’assumer que de se frustrer ! Montrez-leur vos couilles et ils vous respecteront. Ne laissez pas non plus des meufs vous dire que c’est mieux lorsque vous étiez un AFC dans la Friendzone ! Vous devez être une menace sexuelle (pas au sens de violeur), vous devez être pris au sérieux, être considéré comme un gars sexué !

Tout le travail de développement personnel ne vise qu’à atteindre un objectif : être plus heureux ! Qui de censé pourrait vous condamner pour ça ? Que l’on parle de drague ou de musculation, on rencontre à peu près des problèmes de motiva(c)tion similaires (demandez son avis à Tibo InShape si vous ne me croyez pas) !

La drague ce n’est pas malsain, débarrassez-vous de cette putain de croyance limitante. Entrer en relation avec une autre personne afin de savoir si un échange d’amour est possible ou non, ce n’est pas malsain ! Que ce soit activement ou passivement, quand on n’en a pas, on cherche tous un partenaire. L’enjeu n’est donc pas de lui plaire à tout prix, mais bien de savoir si vos intentions sont compatibles. Le but du jeu est même d’être alpha sans être un connard (nous respectons les femmes).

Allez, ne me faites pas croire que vous préférez rester chez vous devant la télé plutôt que de sortir, rencontrer et baiser des meufs. Cependant, si vous ne faites rien, vous n’aurez rien ! Vous réfléchissez probablement trop… et ce n’est pas comme ça que vous allez mettre votre langue dans la bouche de la jolie Sarah, je vous le garantis. Soyez honnête avec vous-mêmes ! Et prouvez-vous que vous en êtes capable !

Certes, vous n’aurez jamais la certitude que ça va marcher avec cette fille en particulier… mais vous ne devez pas laisser le doute vous envahir, parce que le processus va porter ses fruits à terme ! Le game vous rentra optimiste ! D’ailleurs, même si une nana vous met un râteau ferme et définitif, si la fille vous dit qu’elle ne veut pas de vous, ça reste la conclusion logique d’une histoire entre vous au cours de laquelle vous vous serez comporté en homme jusqu’au bout, ce qui vous fera grandir et pourra vous rendre fier. Cela est toujours mieux que de vivre dans l’incertitude comme un puceau, vous me l’accorderez aisément.

Aborder une femme fait généralement peur car on craint une réaction négative, et parce que personne n’aime se faire rejeter. Mais vous allez apprendre à détacher votre égo des résultats et à adopter une démarche ne vous remettant pas en question à chaque interaction. Vous allez, à force de travail et d’acharnement, jouir de la faculté ultime : le pouvoir d’en avoir rien à foutre ! D’ailleurs souvent les femmes en donnant leur avis de pimbêche pensent dire une vérité générale (juste parce que ce sont des femmes elles s’imaginent connaître et comprendre les femmes en général) mais ce ne sont que des réflexions désobligeantes qui en disent davantage sur les connasses qui les font que sur vous.

Ayez confiance, vous apprendrez à vous libérer totalement de l’enjeu, à vous blinder, à vous lâcher ! En arrêtant de vouloir être parfait, vous pourrez draguer efficacement! Dire des obscénités ou être le parfait gentleman, tout est une question de style, et ce n’est pas ce qui importe vraiment. Parce que vous ne devez pas draguer dans l’objectif d’obtenir quelque chose (contrairement à 100% des morts de faim), mais simplement pour vous amuser.

Ne cherchez pas à faire compliqué, dites n’importe quoi avec un mojo de ouf. Lancez juste une perche, n’importe quoi qui sera en fait juste un test pour voir sa réaction. Est-elle suffisamment intelligente pour comprendre le second degré ?

Et puis, au pire, elle vous rejettera. Mais dans ce cas, ce sera exactement comme-ci vous ne l’aviez pas abordée. Le game c’est un jeu auquel on peut gagner le gros lot mais on ne peut pas perdre. Il faut relativiser, on se plante tous parfois mais on ne retient que ses succès, à terme. Avant, je sortais beaucoup avec un pote très beau gosse, et il se prenait plus de râteaux que moi, ça m’a franchement décomplexé !

Les théories du game sont faites pour augmenter vos chances de sortir avec des filles. Pas pour bricoler un plan imparable par rapport à une fille en particulier, censé la subjuguer au point d’être certain à 500% de l’embrasser. Ça c’est un fantasme de débutant, peut-être le pire. Ce n’est pas une question de manipulation ni un concours de qui a la plus grosse bite… mais de travail sur soi, un travail de compréhension de l’autre, d’empathie.

Sortez du moule, laissez vos complexes de côté, voyez ce que ça donne avec des inconnues. N’essayez pas de penser à leur place ni d’imaginer à l’avance ce qu’elles pourraient penser de vous (ça ne sert à rien de se torturer de la sorte).

Comme l’a dit Snipe (un très bon PUA français) dans un article sur la motivation : « c’est aujourd’hui que se dessine demain. Si vous n’agissez pas aujourd’hui, vous n’aurez rien demain. »

Respectez les règles du game et vous ne passerez pas pour un tocard, vous aurez la classe et vous baiserez. Pas toutes les meufs de la Terre (en séduction, vous êtes un produit spécifique sur un marché de niche) mais quand même pas mal. Assez pour avoir le zizi overbooké. Et tant pis si vous faites ensuite des envieux, vous apprendrez à gérer ça !

Voilà, j’espère vous avoir aidé, et surtout que vous allez vous aider vous-même grâce à votre énorme force de volonté.

Votre copilote,

Fabrice Julien

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*