Ce qu’une fille dit, elle ne le pense pas forcément

Ce qu’une fille dit, elle ne le pense pas forcémentLa logique bizarre des filles : elles ne font pas toujours ce qu’elles disent

Ce texte est un bonus à mon Diary of a French PUA 2
—–

J’ai passé une bonne soirée, j’bois un thé et rédige une demande en mariage pour Lola Le Lann. Autant dire que j’suis en bonnes conditions pour pondre ce petit texte misogyne : Ce qu’une fille dit, elle ne le pense pas forcément. J’vous propose ici quelques exemples amusants de la célèbre « logique des princesses » (qui n’a de sens que pour elles et qui est responsable du fait qu’elles nous rendent parfois fou).

1) J’avais rencontré cette nana pour la première fois chez un ami à Marseille. On a bu, on est sortis et j’l’ai chauffée en boîte. Puis, on est rentrés à Aix en train. Dans la gare, elle m’avoua vivre encore chez ses parents et que donc je ne pouvais pas venir chez elle. J’lui ai proposé d’aller chez moi ou dans un hôtel mais « je ne suis pas ce genre de fille qui va dormir n’importe où avec un mec rencontré le soir même ». Au lieu de ça, on a fait l’amour dans le hall d’un immeuble qui était resté ouvert. J’ai même enterré la capote dans un pot de fleurs fanées (ça leur a redonné de la vigueur).

2) J’avais invité cette fille chez moi mais elle avait ses règles. On s’est donc caressés un peu, juste pour s’amuser. J’l’ai réinvitée une semaine plus tard afin de finir le taf : elle est venue et on a conclu (comme Jean-Claude Dusse). Elle a décidé de passer la nuit chez moi mais s’est plainte de ne pas avoir d’affaires de rechange pour aller travailler lendemain parce que « je ne m’attendais pas à coucher avec toi ni à passer la nuit ici… » Et mon cul, c’est du poulet, cocotte ?

3) J’avais invité cette fille à venir manger dans mon appart un soir. Elle a refusé en prétextant une soirée avec des amies. Elle a fait une contreproposition : le même jour mais à midi, c’était OK. On a passé l’aprèm ensemble et j’l’ai niquée sur la digestion. Comble du comble, on est restés ensemble tout l’aprèm et elle a passé la nuit chez moi. Qu’est-ce qui était arrivé à cette fameuse soirée entre filles ? « J’en avais pas réellement une, mais si j’étais venue le soir, je venais pour coucher avec toi comme une pute… »

4) J’avais dragué cette fille à la fac. Elle m’avait donné son Facebook en me précisant bien qu’elle n’avait pas de portable donc pas de numéro. J’ai couché quelques fois avec elle chez moi avant d’être invité chez elle. J’y ai vu un I-phone en charge qu’elle ne prend apparemment jamais avec elle ou qu’elle cache bien au fond de son sac. Je lui ai demandé pourquoi elle m’avait menti et elle m’a répondu « c’est dangereux : il y a plein de gens auxquels on ne peut pas faire confiance, mes copines m’ont donc conseillé de ne pas lâcher mon numéro à n’importe quel mec parce qu’on ne sait pas ce qui peut arriver si on tombe sur un psychopathe ». Donc : elle laisse un mec qu’elle connait à peine lui faire l’amour, elle passe la nuit chez moi dès le premier rendez-vous et me demande même de lui mettre des claques en la baisant mais n’a pas assez confiance pour me donner son numéro de portable parce que ses copines lui ont dit de se méfier des étrangers. C’est l’hôpital qui se fout de la charité ! J’crois que j’vais acheter des bonbons et en distribuer à la sortie de la fac…

5) J’avais demandé à une amie de Lyon si je pouvais venir squatter chez elle, une nuit. Elle m’a répondu qu’elle devait d’abord demander la permission à son copain qui ne serait pas là. Elle a ajouté qu’elle se sentirait coupable si elle ne lui en parlait pas et plein d’autres trucs à la con relatifs à ne pas briser la confiance au sein de son couple. C’était OK pour lui. Sur place, elle m’a offert une crêpe surgelée dégueulasse et m’a sucé. Avant de partir, le lendemain, j’lui ai laissé un mot afin de la remercier pour l’orgasme et la tentative d’empoisonnement. J’espère que son mec ne la lira jamais…

Morale : si une fille résiste une première fois mais qu’on a été à la hauteur (comme Emmanuel Moire), c’est juste par principe ou pour faire chier. Il ne faut pas abandonner mais se montrer déterminé. Par contre, il y a refus et REFUS : ne pas se transformer en lourdingue qui insiste parce qu’on pense qu’elle nous teste alors qu’on a bel et bien déconné ou qu’on est pas du tout à son goût (ça arrive– même si elles auraient à y gagner à coucher quand même avec un PUA respectueux et elles y prendraient goût mais elles ne s’en rendent pas toujours compte).

Je ne pense pas que les meufs résistent mieux que nous à la tension sexuelle. Comme nous, une belle fille nous rend fou, je pense que si un mec lui plaît : s’il met la pression sur le porteur du ballon il va souvent marquer le but.

Tout ça pour dire qu’on ne peut pas trop faire confiance à la première meuf venue, même si elle est mignonne et qu’on a envie de la croire… c’est triste et ça rompt la confiance dans les rapports hommes/femmes. Il faut le savoir pour ne pas compter sur elles trop vite quand même. Ca me fend le coeur de dire ça mais la plupart des nanas ne sont pas fiables. Alors y’a des mecs qui réagissent en ne l’étant pas. Ou c’est le contraire, c’est elles qui se défendent. Bref, c’est la meuf dont le signe astrologique est “serpent” qui se mort la queue.

Pour moi le problème c’est même pas que les meufs n’ont que de la bouche. C’est que la plupart des gens en général n’ont que de la bouche et y’a rien derrière…

Gamez pour vous, selon vos valeurs!

#Fabrice Julien, auteur de textes indécents mais pleins d’amour

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

5 thoughts to “Ce qu’une fille dit, elle ne le pense pas forcément”

  1. Et quand la fille ne cessé de te dire ” tu ne m’intéresse pas ” ” on est amis ” mais qu’elle vient dormir chez toi en petite culotte dans le même lit que toi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*