C’est l’heure de la partouze !

C’est l’heure de la partouze !

Le 29 aout 2016,

« C’est l’heure de la partouze ! » voilà ce que j’ai hurlé en descendant du tram, hier après-midi. Ça a fait marrer une meuf assise derrière, plutôt mignonne, d’ailleurs. Mais je n’avais pas le temps de la brancher, j’étais en retard.

J’allais chez La Prof parce qu’on avait rendez-vous avez une polonaise matchée sur Tinder. La nana a fait de la résistance : baiser avec un couple était son « dream » mais elle avait trop peur de venir « rencontrer » car notre proposition était « trop belle pour être réelle ». Je l’ai donc sermonnée avec la délicatesse qui me caractérise (heureusement la barrière de la langue a fait qu’elle ne s’est pas formalisée… elle s’est même un peu soumise). Enfin, elle s’est excusée d’être une telle « pain in the ass » et a proposé de venir nous voir durant son dernier jour avant de rentrer au pays des blondes super belles.

Elle était vraiment sympa et jolie, cette fille, un peu grassouillette peut-être… mais à 19 ans, tout est encore ferme, donc c’était excitant. Ce qui est très excitant aussi, c’est son accent et le fait qu’elle mélange anglais et français. Elle est vraiment très ouverte, on a pas mal parlé de cul dès le début. Elle nous a dit qu’en Pologne, sa bisexualité n’est pas du tout tolérée : elle ne peut donc pas l’y assumer. Cependant, les hommes là-bas ne sont pas beaux, d’après elle. Ou alors, ils sont « boring ». En France, nous sommes plus beaux… mais aucun homme qu’elle a testé durant son séjour ici ou ailleurs ne l’a faite « trembler », comme elle dit. Ça c’était un putain de défi pour Cyprineman (comme celle de la dernière fois qui disait ne pas jouir avec les inconnus… mais on avait réussi) !!!

On a bu un verre d’eau mais il fait encore très chaud à Lyon, donc on lui a proposé de prendre une douche avec nous. Elle était un peu mal à l’aise mais a joué le jeu. On l’a savonnée, rincée et séchée.

Puis, on lui a fait un massage à deux sur le lit. Ça l’a grave excitée. Au bout d’un moment, La Prof m’a incité à commencer à doigter la polonaise par derrière, toujours allongée sur le ventre.

Elle est bien montée vers le septième ciel au rythme de mes attaques, puis on l’a retournée et l’avons léchée/doigtée, à tour de rôle. Quand c’était moi qui léchais, les deux filles s’embrassaient. Quand c’était ma chérie qui pilotait, la polonaise tenait fermement ma bite dans sa main et la branlait, entre deux transes sexuelles. Elle a tremblé de tout son corps… et plus d’une fois. Elle est montée, montée, montée… mais n’arrivait à se lâcher totalement. Alors, on lui a demandé de se toucher toute seule, de se faire jouir devant nous.

Ensuite, La Prof a commencé à me sucer. Puis, a tendu ma queue en direction de la polonaise, comme pour lui proposer de jouer avec. Cette dernière a répondu « je n’ai jamais fait car j’ai toujours dit que je ne le ferais qu’aux garçons qui me donnent du plaisir ». Ma Prof lui a donc fait un cours pour sucer une queue… et c’était très sensuel. C’était très agréable aussi, dans la mesure où l’élève était assidue.

En guise de transition et de remerciement, j’ai léché La Prof jusqu’à l’orgasme pendant qu’elle se faisait ploter par la buveuse de vodka.

Enfin, on a fait des positions très sympas. Genre la polonaise allongée sur le dos, La Prof assise devant la tête de la polak de façon à ce qu’elle puisse la lécher et moi qui alternais entre me faire sucer par ma meuf et pénétrer la polonaise en missionnaire.

Puis, on a changé de position : la polak à quatre pattes, léchait et doigtait La Prof. Moi, derrière la bourrinais en levrette. Les débuts ont été laborieux dans la mesure où je me suis d’abord enfoncé dans son anus. Elle a crié « aaaah ça fait beaucoup de pain ». Je me suis excusé, bien sûr, lui ai expliqué que je n’avais pas fait exprès du tout. Puis, je suis allé dans sa chatte. Mais, pour ma défense, j’y suis rentré tout aussi facilement : elle avait une chatte bien dilatée. J’aurais pu tenir la journée en levrette dans ce gouffre. Je me suis d’ailleurs amusé à parler aux filles comme à des chiennes, pour m’exciter, et ça nous a tous bien fait rire. Par exemple « alors comme ça tu baises ma wife hein ? Salope.
– Ahah pardon, je croyais que le husband était en train de fucking me… »

Ensuite, ma chérie s’est allongée sur le dos, appuyée contre la polonaise. Je prenais ma meuf en missionnaire avec le bassin un peu relevé, de façon à bien taper sur le point G.

C’est là que j’ai joui. Puis la polonaise nous a déclaré qu’elle était très « lucky » car ma meuf est vraiment canon. Elles se sont embrassées langoureusement et j’ai pris une photo pour immortaliser ce moment (avec leur autorisation).

Ça fera à la polonaise un chouette souvenir de son dernier jour en France. On a pas mal discuté après : elle a dit qu’elle travaille dans son pays (en tant que libraire) pour 600€/60 heures. En France, elle touchait le SMIC et se trouvait très riche. Elle nous a aussi déclaré que la France était un pays très dangereux, qu’elle avait peur ici. C’est quand même chaud que la vie soit plus sûre en Pologne…

Voilà, j’écris ce FR en rentrant de mon premier jour dans mon nouveau taf. Pour l’instant, ils sont normaux, mais j’attends de voir…

Que le Dieu du Game soit avec vous !

PS = A quand le plan à 4 avec 3 meufs ???

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

2 thoughts to “C’est l’heure de la partouze !”

  1. Eramsus en Pologne ici, je confirme, les gars sont pas beaux, et les rares qui sont mignons sont fiancés/couchent pas avant le mariage ou au minimum avant le 5e RDV
    Hé ho, pas le temps et la flemme d’attendre un mois et demi avant de baiser!
    Résultat j’ai ken que trois fois sur le semestre, dont une fois avec un pote venu me voir xD

    Mais je confirme également, être LGBT c’est très mal vu ici (pas de bol pour moi, mais c’est rigolo parce que la première personne que j’ai chopé c’était une polonaise <3 ), et je confirme également qu'on s'y sent carrément plus en sécurité, le seul truc que je crains la nuit dehors c'est le froid haha.

    (PS: Moi ça me tentes un plan a 4 si t'as deux autres meuf sous la main ;) )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.