Cette beurette et cette BCBG voulaient se faire prendre comme des petites chiennes

Le 19 mai 2017,

Hier a été une journée plutôt rentable, en termes de fuckcloses !

J’ai commencé par recevoir la visite d’une beurette de 21 ans à 18 heures. Je l’avais branchée sur Adopte avant-hier et on s’était rapidement aperçus que l’on habitait dans le même quartier. J’ai été très clair sur mes intentions et elle m’a répondu « je n’ai pas baisé depuis 6 mois, mais j’ai décidé d’arrêter d’attendre l’amour car j’ai été trop prise pour une conne et déçue par les hommes ».

Une fois chez moi, on est passés à l’horizontale en cinq minutes. Elle savait ce qu’elle voulait, avait un joli visage et était vraiment féminine alors je l’ai baisée malgré ses quelques kilos en trop (à mon goût). Il ne faut pas croire que je baise tout ce qui bouge, faut arriver à me mettre la trique et ce n’est pas toujours une question de physique : par exemple, mardi soir, j’avais rendez-vous avec une trentenaire complexée qui n’avait pas dit sur Adopte qu’elle était un peu grasse et qui, en plus de ça, n’était pas très féminine dans sa façon de parler, avait peur du sexe et rigolait tout le temps comme une bécasse… alors je lui ai demandé de partir de chez moi et ne me suis pas occupé de son cas (aucun intérêt) !

Bref, je n’ai pas été déçu parce que la maghrébine qui s’assumait m’a demandé de la prendre « comme une petite chienne » et m’a dit plein d’autres saloperies qui m’ont excité comme un ouf.

En partant, elle m’a complimenté en disant que j’ai « des doigts de fées », qu’on ne l’avait jamais doigtée de façon à la faire jouir plusieurs fois d’affilée comme ça. J’ai apprécié son franc-parler et le fait que la baise soit facile, sans prise de tête !

Puis, mon marathon du sexe a continué à 20 heures : j’avais rendez-vous avec une petite BCBG de 21 ans qui est venue de Limonest juste pour me voir à Lyon. Elle a voulu aller boire un verre de vin dans un bar avant de se décider à passer la nuit chez moi. Qu’à cela ne tienne, ça m’a permis de filmer un rencard de plus pour ma formation Cyprine !

Ensuite, elle m’a proposé d’aller chez moi pour y faire des pâtes. Puisqu’elle était mignonne, pas mal foutue et que j’avais envie de la baiser… j’ai dit « OK ». En fait, cette fille a eu un accident de ski en février, et elle avait encore une béquille même si elle allait beaucoup mieux. A cause de son immobilisation, elle s’est séparée de son copain, avait du mal à aller en cours et n’avait pas baisé depuis plusieurs semaines.

Pendant qu’elle cuisinait, je la chauffais volontairement puis lui disais « non mais on ne fera rien là, on va manger, patience ». Du coup, je dois avouer que j’ai mangé avec le barreau et que l’on n’a pas épilogué à table.

On est rapidement allés sur le lit pour jouer à un strip – jeu de cartes. Elle a perdu alors elle s’est cachée sous la couette pour enlever son string déjà trempé.

Je me suis donc allongé près d’elle, on s’est embrassés, je l’ai doigtée et elle m’a sucé. Elle m’a dit qu’elle voulait ma bite ailleurs que dans sa bouche et que je la « défonce » (je cite).

Au début, en missionnaire, je n’y allais pas très fort pour m’habituer à la sensation de sa chatte, ne pas lui recasser la jambe et surtout pour ne pas venir trop vite… mais la belle était impatiente « mon beau, il va falloir que tu y ailles plus fort que ça ! » J’ai commencé à la bourriner puis elle m’a dit « vas-y, oui, comme ça, je suis ta petite chienne…
– Alors mets-toi à quatre pattes.
– Volontiers ! »

En levrette, j’ai retrouvé ma célèbre puissance cyprinienne et elle a joui assez fort. Puis, elle m’a excité avec ses mots doux « vas-y maintenant que j’ai mon compte, je veux que tu jouisses…
– Ce ne sera pas dur alors, il va me suffire de me concentrer sur ton cul ! »

Effectivement, cinq minutes plus tard, j’ai éjaculé. Après, je me suis allongé et me suis reposé du sommeil du juste. Sérieux, je ne sais pas ce qu’elles avaient toutes, hier soir, à vouloir jouer les canidés à tout prix (les planètes devaient être alignées)… mais le chevalier de la cyprine a, je pense, été à la hauteur !

Que le Dieu du Game soit avec nous !

 

Extrait du journal de la formation Cyprine

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

3 thoughts to “Cette beurette et cette BCBG voulaient se faire prendre comme des petites chiennes”

  1. Bah parce que sinon il aurait 300 plans cul, c’est difficilement gérable niveau EDT… remarque, ça fait un travail à plein temps :-)

    ps: merci de lire ce message au 12ème degré…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*