Comment la ramener à la maison

Comment la ramener à la maisonLa ramener chez vous

Vous avez interrompu la conversation au café. En chemin pour chez vous, continuez de la faire parler pour maintenir son excitation. Elle ne doit pas avoir le temps d’appeler une amie ni de trop réfléchir : pas de silence à ce moment-là.

L’excuse que vous allez utiliser pour vous retrouver seul avec elle (intimité) n’a pas d’importance. Pour le faire mine de rien, dites “je n’ai que quelques minutes car je dois me lever tôt demain mais si tu veux monter…” Soutenez son état émotif (excitée après le rencard) et apaisez son cerveau (elle ne veut pas passer pour une salope). Ceci dit si elle veut expressément du sexe ne mentionnez pas de contrainte, cela pourrait la bloquer, ne soyez pas sado-maso! Montrez-lui la maison puis asseyez-vous sur le divan. Si elle vous laisse caresser l’extrémité de ses cheveux en parlant, c’est qu’elle vous suit.

N’attendez rien, sinon vous seriez stressé et déçu si jamais rien ne se passe. Faites-lui bien comprendre que quoi qu’il se passe « c’est super » (vous marquerez des points en ne passant pas pour un mort de faim). Restez partant et prenez un peu de recul. Les filles sont attirées par la force mais vous devez rester flexible. Vous restez donc dominant mais pas abusif. Vous êtes joueur, vous la faites se sentir comme une petite fille. Vous êtes autoritaire mais pas menaçant. Vous êtes sincère, vous ne vous excusez pas et vous n’hésitez pas… rien que ça : c’est persuasif et très puissant.

Sinon, vous pouvez également l’attirer en l’invitant à dîner (seuls tous les deux). Les pâtes sont faciles à cuisiner et se marient très bien avec du vin et des bougies. Mettez la nana sur le canapé avec un verre de vin, sinon elle peut venir vous tenir compagnie à la cuisine. Si vous avez une recette de gâteau au chocolat pour le dessert, c’est parfait! Ca va un peu à l’encontre de ce que je disais sur la bouffe, mais une fois en passant, ça n’a jamais tué personne…

 

Accessoires

Si vous allez chez elle, extasiez-vous devant son appart, les bibelots qu’elle a. Ou montrez-lui les vôtres : votre appartement est propre, souvenez-vous que vous êtes toujours prêt à l’action! Ne l’appelez pas “la chambre à coucher” ni “le baisodrome” mais plutôt la salle de relaxation (évitez l’alerte au pervers). C’est sympa d’avoir un livre du type Les secrets de l’extase de Nick Douglas et Penny Slinger ou de savoir faire de la magie.

 

La chauffer

Sexuellement, les femmes chauffent plus lentement que nous. Touchez légèrement son épaule de la main, et retirez-vous pour créer du manque… Plus tard, touchez-la mais plus fermement… si vous l’intéressez, elle viendra se blottir contre vous. Sinon, vous réessayerez plus tard.

SEXE = ELLE VOUS APPRÉCIE + ELLE SE SENT A L’AISE + ELLE SE SENT EN SÉCURITÉ + INTIMITÉ.

Agissez :
– tenez-lui la main ;
– passez votre bras autour d’elle ;
– caressez ses cheveux, entortillez-les autour de vos doigts, respirez-les ;
– faites ce que vous avez déjà fait ensemble jusqu’à présent.

Zones érogènes :
– cheveux ;
– crâne ;
– intérieur des coudes ;
– peau entre les doigts ;
– oreilles (soufflez doucement dedans, touchez le contour et le lobe) ;
– épaules ;
– pieds ;
– orteils.

Si elle ferme les yeux et ouvre la bouche alors que vous approchez vos lèvres des siennes : elle pense “embrasse-moi, beau gosse”. Maintenez la tension, embrassez-la, plongez votre main dans ses cheveux et accusez-la d’être trop directe. Vous restez sensuel en l’embrassant (cou, oreilles, épaules) jusqu’à ce qu’elle soit excitée (respiration rapide, cœur accéléré). Patientez afin qu’elle soit demandeuse sexuellement. Reculez-vous et laissez-la venir à vous. Continuez de la sentir. Vous êtes patient… l’anticipation est une arme très puissante!

Quand vous la regardez dans les yeux, venez doucement caresser sa lèvre inférieure qui est légèrement entrouverte (ne l’embrassez pas directement) puis, ensuite, laissez-la succomber. Ne lui enfournez pas direct votre langue dans la bouche, attendez qu’elle commence à utiliser la sienne puis répondez-lui. Les baisers sont peut être la seule pratique sexuelle où il faut lui laisser les commandes. Détendez-vous et suivez-la (imiter). Au bout d’un moment, il faudra peut-être la décoincer en la taquinant avec votre langue.

Lui demander avant de la kiss (méthode indirecte) : “Quelle note mettrais-tu à tes baisers sur 10”?

Une façon de caresser grâce à la PNL est de supposer que la personne vous caresse comme elle aimerait qu’on la caresse!

Les filles d’aujourd’hui veulent toujours autant de sexe que les filles d’autrefois mais il y en a un peu plus qui l’assument. Le sexe est vendeur! Regardez la jeunesse qui est inspirée par des exhibitionnistes comme Lady Gaga ou bien lisez les paroles des chansons de Katy Perry (c’est très sexué en général). Les chansons en vogue sont révélatrices comme I make some good girls go bad ou encore Girls just wanna have fun.

 

Connaissances sur l’excitation

Les résultats d’une étude de Chivers et al. (2010) ont montrés que l’esprit et le corps de la femme ne réagissent pas forcément de la même manière que chez l’homme où les réactions sexuelles du corps et de l’esprit sont plus en harmonie. On peut en conclure qu’il y a une sorte de scission entre le corps et l’esprit de la femme.

En gros, les mecs quand ça bande, ça bande… et puis c’est tout. Chez les filles, par contre, une excitation physiologique ne signifie pas forcément une excitation psychologique. C’est probablement de là que vient la « résistance de dernière minute » : elle est chaude et puis « oh non chéri, je ne suis pas prête ».

Pour réduire cet écart, il est conseillé d’exposer la femme à plus (en quantité) de stimuli sexuels : le comportement, la voix, le décor, la musique (visuel, auditif, kinesthésique…)

Vous la tenez dans vos bras de façon à pouvoir toucher toutes les parties de son dos. Vous lui retirez doucement son haut : vous déboutonnez un bouton puis continuez à l’embrasser. Vous en déboutonnez un second puis vous revenez à lui caresser la main en respirant son cou puis vous lui caressez les cheveux. Puis son ventre, puis vous revenez à une étape antérieure comme lui rouler une pelle sensuellement. Vous avez le temps car vous êtes un dominant et puis vous aimez prendre votre temps… dans tous les domaines !

Caressez-lui les seins puis revenez à son ventre. Glissez maintenant vos mains dans le soutien-gorge un petit moment puis enlevez-le-lui. Revenez à une étape antérieure puis embrassez-lui les seins, les tétons… L’étape suivante est le cunnilingus, en effet, si on lui insère la langue ou un doigt, on est presque sûr de pouvoir lui insérer son pénis. Si elle se méfie, dire “je n’arrive pas à bander ce soir, tout ce que je veux faire est te lécher”. Ne pas aller trop vite avec les préliminaires. Si elle dit qu’elle ne veut pas, la désarmer verbalement c’est-à-dire abonder dans son sens en paroles mais agir différemment “tu as raison, on ne va pas prendre autant de plaisir le premier soir, ce n’est pas moral.” On rétrograde “on va se contenter de ce qu’on a fait jusqu’ici”. On continue jusqu’à arriver à nos fins (et les siennes!) ou jusqu’à ce qu’elle dise “non” sérieusement. Persistez, c’est viril et elle sera contente. Il est même fort possible qu’elle ATTENDE cela de vous. Un vrai homme sait ce qu’il veut !

VOUS PERSÉVÉREZ CAR VOUS ÊTES DÉTERMINÉ.

Attention à la vue des préservatifs qui peut alerter la partie de son cerveau qui lui dit qu’elle ne devrait pas céder si facilement. Mettez-le sans en faire une histoire par exemple discrètement pendant que vous la léchez et elle fera de même (elle n’y fera pas attention). Pour cela, vous pouvez en mettre dans la poche arrière de votre jean.

Lorsque vous l’embrassez, ne faites pas l’erreur de rester trop longtemps sur sa bouche. Le cou, les épaules, etc. Utilisez également vos mains pour la caresser ou la serrer! Enfin, vous pouvez utiliser d’autres trucs que les bisous : la lécher brièvement ou la mordiller gentiment…

 

L’après-sexe

Le lendemain, vous devez lui téléphoner. Souvent, elles veulent des coups d’un soir mais même si vous voulez une histoire sérieuse, le sexe est le meilleur point de départ qu’on puisse espérer! Si vous êtes en mode “copine de baise”, évitez de la voir plus d’une fois par semaine, sinon vous deviendriez un petit ami potentiel (risque moindre). Si vous ne voulez plus la revoir et bien appelez-la quand même car elle ne doit avoir ce qu’on appelle « le remord de l’acheteur » (l’impression de s’être faite… baiser… mais dans le mauvais sens du terme). Ainsi, elle pourra recommencer avec vos confrères dragueurs. On se doit d’être solidaires entre nous…

 

Leçons générales

Résistances: Toujours comprendre rapidement d’où viennent les résistances et les verbaliser. Ex : vierge ?

La sensualité et les émotions sont toujours plus importantes que le sexe en lui-même. Ne pas surévaluer l’importance de coucher effectivement avec elle ou non. Il est plus important d’avoir une bonne connexion émotionnelle.

Ne pas se fier à ce qu’elle dit et toujours tester ses résistances sexuelles.

Beaucoup de femmes adorent être dominées.

Beaucoup de filles se disent attirées par les filles.

Beaucoup de filles aiment qu’on leur parle de manière autoritaire au lit ou même plus salement.

L’utilisation du téléphone (la chauffer au préalable) pour mettre à l’aise la fille pour un plan à plusieurs est redoutable.

Une fille peut avoir l’air très timide, et malgré tout être très chaude au lit.

Pour faire un plan à trois, ne jamais demander l’avis de la fille (car émotionnel > logique), se mettre d’accord avec l’invité, et tester les réactions de la fille en la mettant face au fait accompli. Certaines pourraient dire “non” si on verbalisait l’idée mais être très contentes si la situation se présentait “comme ça”.

Une fille qui dit ne pas vouloir coucher le premier soir peut quand même se laisser tenter.

Une femme qui sort d’une rupture qu’elle a initiée est plus susceptible de se laisser tenter par de la nouveauté.

Il est possible de mettre un cadre de relation libre dès le début de la relation. C’est même souhaitable. En effet, l’instaurer après coup serait délicat.

Le processus de séduction se fait par étapes. Une fois que les étapes ont été passées, on peut passer à l’étape suivante directement sans avoir à revenir en arrière.

A partir du moment où une femme vous invite chez elle, c’est qu’elle est motivée.

Ne pas aller trop vite et toujours chercher à la mettre à l’aise. Ne soyez pas trop pressé.

Une fille qui se braque au moment des préliminaires a peu de chances de revenir.

Beaucoup de filles sont ouvertes pour des plans à plusieurs.

Les femmes ne sont pas toujours très fidèles, quand bien même elles sont amoureuses.

Evitez d’aller chez des filles qui ont des animaux de compagnie car ils sont très jaloux et désagréables si vous n’avez pas un bon feeling avec les animaux.

Toujours bien faire attention au temps qu’il vous reste pour conclure.

Ne pas se fier tout de suite à ce qu’elle dit lorsqu’elle dit qu’elle est indisposée ce soir.

Après une relation longue, et passée la trentaine, certaines femmes étouffées dans leur couple ne recherchent surtout pas une relation sérieuse.

Ne pas prendre ses objections pour argent comptant.

L’isolation est toujours importante pour passer du rapport social au rapport intime et sexuel.

Les préliminaires sont toujours très importants pour les femmes. Le fait de lui embrasser les seins permet de la rendre réceptive et de lui donner envie d’aller plus loin.

Les doubles massages avec votre wingman permettent d’introduire de manière progressive les plans à plusieurs (à 4 ici) tout en testant sa réceptivité sexuelle.

Les soirées entre amis informelles permettent de faire connaissance avec les amies de ses amis et d’envisager plus si affinités respectives.

Malgré le fait qu’une femme soit très ouverte et libérée sexuellement, elle peut se montrer très attachante et amoureuse.

 

Idées de répliques

Qu’est-ce qu’un bon coup pour toi ?

Quelles sont tes zones érogènes et tes positions préférées ?

Est-ce que tu échangerais ton homme pour une nuit ?

Est-ce que tu aimes te faire embrasser partout ?

Je t’embrasse partout, est ce que tu aimes ?

Comment es-tu habillée ?

J’enlève ton pantalon et je commence t’embrasser les jambes, puis je remonte. Qu’est-ce que tu sens ?

Je continue, et je m’approche de ta culotte, je l’enlève, et je commence à te lécher le clitoris avec ma langue ?

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*