Vous êtes ici : Accueil > Demisexuelle : qu’est-ce que la demi-sexualité ?

Demisexuelle : qu’est-ce que la demi-sexualité ?

Qu’est-ce que la demi sexualité (demisexuality) ? C’est quoi être demisexuel ou demisexuelle ?

demisexuelle

A lire : Début de relation : comment bien gérer son début de relation

 

Définition de la demi-sexualité

La demisexualité d’après Wikipedia

D’après Wikipedia, une personne est dite demisexuelle si elle ne ressent de l’attirance sexuelle qu’après avoir formé un lien émotionnel fort avec une autre personne. Ce lien peut être un lien de nature romantique mais pas exclusivement. Le mot « demisexuel » est issu de l’idée que la demisexualité se situe à mi-chemin entre asexuel et sexuel. Cela ne veut évidemment pas dire que la demisexualité est « incomplète », « à moitié développée », ou encore que l’attirance sexuelle sans un lien émotionnel est nécessaire pour une sexualité « complète ». En général, les personnes demisexuelles ne sont sexuellement attirées envers personne. Cependant, si un lien émotionnel fort se développe (qu’il s’agisse d’un sentiment romantique ou d’amitié profonde) une personne demisexuelle peut alors éprouver de l’attirance sexuelle et du désir envers ce partenaire.

Il ne faut pas confondre choix et orientation sexuelle : les demisexuels ne choisissent pas de s’abstenir ; ils n’ont simplement aucune attirance sexuelle hors d’une relation proche.

La demisexualité peut poser des difficultés dans les relations romantiques ou sexuelles avec les autres. Avec les sexuels, un demisexuel peut sembler « juste un ami » ce qui peut décourager. Avec les asexuels, une relation peut devenir compliquée car les sentiments du demisexuel peuvent devenir plus sexuels avec le temps, ce qui peut surprendre l’asexuel qui peut trouver cela inapproprié.

Les demisexuels peuvent ajouter une orientation de genre, comme « demi-hétérosexuel ».

Ma définition de la demisexualité

Nous sommes dans une ère LGBT+ où chacun veut revendiquer sa sexualité à part, où chacun veut se distinguer avec sa propre étiquette. Enfin, pas tout le monde, mais pas mal de gens quand même.

Ca rend la sexualité humaine très diversifiée, donc intéressante, mais elle s’en trouve aussi aussi très compliquée au lieu d’être simplifiée.

Les gens demisexuels, ce sont ceux qui ne ressentent presque jamais de désir sexuel même quand ils ou elles trouvent un homme ou une femme beau ou belle. Il faut à ces personnes un lien émotionnel pour ressentir de l’attirance.

C’est un peu “hors norme” car, généralement, il y a toujours une attirance physique à la base de toute séduction. C’est surprenant surtout en ce qui concerne les hommes demisexuels, quand on sait que l’attirance physique masculine se base à 80% sur de l’attirance physique au début.

Mais les personnes demisexuelles n’en souffrent, en général, pas… contrairement aux asexués qui ont parfois du mal à le vivre, à trouver leur place et qui se sentent jugés. Là, même les femmes demisexuelles le vivent en général bien.

Ce n’est pas un problème de libido, ni un problème de “j’ai pas envie de sexe” : c’est le besoin d’un lien de confiance, d’un attachement, de ressentir de l’affection pour quelqu’un avant d’envisager coucher avec.

Demisexuel et sapiosexuel

Ca me fait pas mal penser aux personnes qui se revendiquent sapiosexuelles. Être sapiosexuel c’est être excité par l’intelligence de l’autre, pas par son physique.

Y’a beaucoup de nanas qui me disent qu’elles ont besoin d’un lien cérébral avant de coucher. Sauf que je pense que c’est souvent un peu pour se la péter qu’elles disent ça car, quand je creuse un peu, elles avouent souvent être déjà sorties avec des idiots juste parce qu’ils étaient “mignons”. Et, parfois, je m’aperçois qu’elles ne sont, elles-mêmes, pas si intelligentes que ça.

Etre sapiophile, ça suppose presque que la personne qui l’est est elle-même intelligente. Ce qui n’est pas forcément toujours le cas (même s’il n’y a pas qu’une seule forme d’intelligence).

demisexuel

 

Comment draguer les filles demisexuelles ?

Comment draguer une demisexuelle ou un demisexuel ?

L’open direct ne va pas trop fonctionner sur ces personnes. Il faut donc privilégier l’approche contextuelle et prendre son temps. Ou bien l’approche indirecte et prendre son temps.

Il faut calibrer, être moins direct qu’avec une nympho, par exemple.

Ca peut être intéressant de draguer ces personnes parce que c’est toujours cool d’avoir un lien spécial avec une fille ou un mec. Ça sécurise la relation. On se dit que ce n’est pas parce qu’il ou elle va mettre Tinder ou sortir en boîte qu’il ou elle va forcément baiser ailleurs.

Ca peut éventuellement donner lieu à une relation plus sérieuse et moins superficielle. En tout cas, c’est l’occasion de quelque chose de plus cool, de plus fiable, de différent…

Pensez-vous que c’est encore une étiquette de merde pour celles qui veulent se sentir différentes ou que c’est quelque chose qui pourrait vous plaire ?

 

Votre coach en sexualité,

Fabrice Julien

Vous souhaitez devenir plus charismatique et avoir plus de succès avec les femmes ?
Recevez gratuitement 20 conseils : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre guide PDF et vos deux vidéos de formation !
Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

1 commentaire pour “Demisexuelle : qu’est-ce que la demi-sexualité ?”

  1. Mouais comme tu dis on est bien dans l’ère LGBTQ+. Je pense que si une fille se ramène en se disant demisexuelle, sapiosexuelle ou autre connerie du genre, il vaut mieux la laisser dans son trip et ne pas la draguer, c’est sûrement une névrosée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.