Donner et recevoir

Donner et recevoirLa vie vous donnera souvent que ce vous lui demanderez.

Si vous lui demandez 69€, c’est probablement ce que vous obtiendrez. Si vous voulez vivre dans la joie et la réussite, c’est ce qui a le plus de chances de vous arriver (en vous en donnant les moyens). Mais alors, ça veut dire quoi, s’en donner “les moyens” ? C’est entre “y croire”, “ne pas accepter le contraire” et “tout faire pour”.

Y a-t-il un mot plus douloureux que “non” ? Dans la drague, par exemple, pour multiplier votre CA de femmes, il faut savoir réagir devant les refus, ne plus laisser la peur du refus vous empêcher d’agir. Les meilleurs dragueurs sont ceux qui essuient le plus de refus. Ceux qui savent encaisser un “non” et s’en servir comme d’un tremplin pour aller jusqu’au prochain “oui”. C’est la même chose que les vendeurs au porte-à-porte : on démarche des femmes jusqu’à en trouver une qui nous plait vraiment, consentante.

Que feriez-vous si vous étiez sûr de ne pas échouer? Cela changerait-il votre comportement? Réfléchissez-y et essayez d’agir comme ça.

Pour réussir, vous devez apprendre à supporter les refus, à enlever aux refus leur pouvoir sur vous. Ne pas renoncer, s’entendre dire “non” vingt fois dans la soirée et niquer la vingt et unième bonnasse que vous abordez.

Combien de “non” pouvez-vous supporter ? Combien de fois avez-vous eu envie de parler à quelqu’une qui vous plaisait et ne l’avez-vous pas fait de peur d’entendre le mot “non” ? Réfléchissez aux limites que vous vous créez simplement parce que vous craignez un mot ou plutôt une énergie négative. Son pouvoir vient de ce que vous lui permettez de représenter pour vous. Que produisent des pensées limitées? Logiquement, des vies limitées.

Il n’y a pas de véritable succès sans refus (ou échec), à part si vous avez une chance plus qu’énorme… plus vous essuyez de refus, plus vous apprenez et plus vous vous approchez de ce que vous voulez obtenir. La prochaine fois que quelqu’un vous refusera quelque chose, tapotez-lui sur l’épaule. Cela changera sa physiologie. Transformez les “non” en accolades. Quand vous saurez affronter les refus, vous aurez appris à obtenir tout ce que vous voulez, d’une certaine façon. J’ai conscience que ce que je vous dis relève de la philosophie et non de la séduction mais c’est important de le comprendre.

Une fois que nous avons obtenu ce que nous voulons, la sensation de bien-être peut-être l’une des choses les plus désastreuses. Qu’arrive-t-il quand on se sent trop bien? On arrête de se développer, de travailler, etc. “N’oubliez jamais qu’un fruit vert est en train de mûrir, un fruit mûr en train de pourrir.” Ray Kroc

Apprenez également à vous juger d’après vos objectifs et non d’après ce que semblent faire ceux qui vous entourent. Vous réussissez mieux que vos amis? Cela veut peut-être simplement dire que vos amis ne réussissent pas très bien. Sachez que vous trouverez toujours chez les autres de quoi justifier vos actes, quels qu’ils soient… Donc : repérez-vous par rapport à vous-même, à ce que vous voulez vraiment faire ou être.

Vous ne devriez pas vous occuper de Pierre, Paul ou Jacques. Occupez-vous de ce que vous êtes capable de faire. Occupez-vous de ce que vous créez et de ce que vous voulez réaliser. Vous trouverez toujours des gens qui ont plus que vous et d’autres qui ont moins. Tout cela ne compte pas. Vous devez vous juger vous-même selon vos objectifs et uniquement selon eux.

Une autre façon d’éviter la complaisance : tenez-vous à l’écart des bavardages négatifs ou critiques autour de la machine à café. De ces discussions où est exposée comme dans une foire la vie des autres (problèmes au travail, de sexualité, financiers). Ces discussions empoisonneraient votre cerveau pour rien en vous faisant fixer votre attention sur ce que font les autres et sur leur vie privée plutôt que sur ce que vous pouvez faire pour rehausser la valeur de ce que vous vivez. Ceux qui bavardent ainsi essaient simplement de se distraire de l’ennui provoqué par leur incapacité à produire dans leur vie les résultats qu’ils désirent. Ce que nous proposons au monde nous revient comme un boomerang, tenez-vous donc à l’écart du côté minable de la vie (ou envieux si les autres réussissent mieux que vous). Essayez plutôt d’une façon ou d’une autre d’aider les autres.

Si vous voulez être complaisant et médiocre : passez votre temps à échanger passivement des ragots, à parler de qui couche avec qui. Si vous voulez faire la différence, lancez-vous des défis, mettez-vous à l’épreuve, faites de votre vie quelque chose de spécial.

Dernier point, peut-être le plus important : donnez toujours plus que ce que vous voulez recevoir. Commencez par donner et continuez à donner, voilà le secret de toute relation. Ne vous arrêtez pas de donner pour attendre de recevoir. Quand on commence à compter les points, c’est que la partie est finie. Dès que vous vous dites “j’ai donné, c’est le tour de l’autre”, le jeu est terminé, l’autre est parti… Et si on donne mais que l’autre donne moins ou jamais, que faire ? Il faut voir si c’est une personne négative, si cette personne est prête à faire des efforts pour vous ou si elle va simplement pomper sans vergogne votre énergie. Dans ce cas, il faudra vous blinder et ne consacrer votre temps et votre énergie à ceux qui sont prêts à la recevoir, et à vous en donner en retour… pas à ceux qui vont la gaspiller.

Non, je ne suis pas devenu niais. Il est évident qu’être quelqu’un de positif est mieux que d’être quelqu’un de négatif. A condition de ne pas se faire bouffer par les autres.

A méditer.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*