Draguer sur Internet, au même titre que la drague de rue, c’est vraiment un truc de loosers

Draguer sur Internet, au même titre que la drague de rue, c’est vraiment un truc de loosersLa vérité sur la drague en ligne

Le 17 juillet 2013,

Ouh pinaise ! Je me suis connecté sur adopteunmec cet après-midi et ça m’a tellement mis la rage qu’au moment d’écrire un message à une fille, je suis entré en transe. Je vous retranscris ici cette petite œuvre d’art qui résume à peu près tous les aspects négatifs de la drague online. Bref, draguer sur Internet, au même titre que la drague de rue, c’est vraiment un truc de loosers. Je m’explique. Ci-dessous, le colis piégé qu’elle a reçu (ça vaut pour Meetic, Badoo, et compagnie).

—–

Savais-tu que, sur ce site, la plupart des profils de filles sont :
– de faux profils, destinés à nous soutirer de l’argent contre des shows coquins sur Skype ;
– des nanas qui viennent pour se rassurer sur leur pouvoir de séduction mais n’ont aucune envie de rencontrer des mecs, leur faisant ainsi égoïstement perdre leur temps ;
– des mecs, qui jouent à se foutre de la gueule des autres mecs (alors qu’eux-mêmes ne valent pas mieux) ou à les faire chanter (y’en a un qui m’a dit « ouais vas-y tkt je suis une bonasse envoie une photo de toi à poils et après je fais pareil mais qu’on voit bien ta tête hein surtout je ne sors pas avec des tapettes qui n’assument pas » cela dit si ce genre d’arnaques existe encore c’est qu’il y a des pigeons pour se faire avoir…) ;
– des hypocrites qui n’assument ni de s’être inscrites sur un site de rencontre ni d’avoir besoin et envie de faire l’amour… alors elles préviennent « pas de plans cul sale creuvard » ou « ici pour faire des rencontres amicales uniquement (cherchez l’erreur) » ;
– des nanas dont le plus grand plaisir est de se connecter et jouer à la connasse hautaine.
J’dis pas que c’est ton cas, je dis pas que tu fais partie du gang des malhonnêtes (de toutes façons même les gens les plus malhonnêtes sont persuadés d’agir pour la bonne cause), mais mon temps est précieux alors pour me prouver ta bonne foi tu vas devoir m’ajouter sur Facebook. C’est le seul endroit où j’accepterai de discuter avec une inconnue (parce que je pourrai voir si ton profil est vrai, etc.)

Crois-tu que James Bond ou Chuck Bass perdrait son temps à chatter sur Adopte avec des analphabètes dont il ne saurait même pas si ce sont vraiment elles ? Non, évidemment, parce que c’est un truc de loosers : les mecs comme les filles y sont 90% de sous-merdes. Mais il y a quand même des perles rares (j’ai fait de chouettes rencontres avec des nanas qui ne se prenaient pas trop la tête… c’est pour ça que je suis encore là), et je me suis dit que c’était peut-être ton cas, alors j’ai mis ma fierté de côté et t’ai contactée via ce réseau infâme. Cependant, ne compte pas sur moi pour y chatter pendant 3 plombes. D’ailleurs, je ne sais même pas si je m’y reconnecterai un jour. Ne compte pas sur moi pour accepter de jouer selon les règles imposées par un site de machistes : faire payer les hommes et néanmoins donner le pouvoir du choix sexuel aux femmes (ces dernières ayant tellement peur de se faire étiqueter comme « filles faciles » qu’elles ne s’en servent pas même si elles en meurent d’envie… or, c’est bien naturel de ressentir du désir pour le sexe opposé c’est juste qu’il y a trop de cons qui les montreraient du doigt). Alors, la balle est dans ton camp. Remarque juste ici la logique du phénomène : lorsqu’un site devient payant, les mecs intéressants le désertent car ils n’ont pas besoin de ça et les meufs se retrouvent face à un océan de nazes (à quelques exceptions près, c’est ça le truc). Les nanas de qualité quittent à leur tour le navire et ça donne un mélange de merdes cherchant des merdes à leur niveau.

Attention, j’dis pas que je suis James Bond ou Chuck Bass. Je dis juste que je ne suis pas le pire gus de la Terre et loin d’être un désespéré en manque de cul qui n’a que cette option virtuelle pour qu’une fille s’intéresse à lui : j’ai écrit 3 livres sur les relations hommes-femmes, je fais du sport, je mange sain, je me lave tous les jours, j’ai un chaton, je taffe dans la Finance, mon blog cartonne, je ne suis pas laid ni précoce, je n’ai pas un micro penis, etc. Bref, je ne suis pas prêt à m’abaisser à être présenté comme « un produit régional soldé… » Pff.

Ce que je dis, par contre, c’est que dès qu’une fille crée son profil, elle est immédiatement submergée de propositions. Des centaines de gars lui lancent des charmes, alors elle pense avec son cerveau de moineau qu’il serait opportun de faire la fine bouche et d’oublier les règles élémentaires de politesse. Qu’elle va pouvoir sélectionner des dizaines d’aixois virils, sexy, intelligents et drôles à la fois pour les mettre en concurrence afin de trouver son Ryan Gosling à elle (c’est sérieux, j’ai même vu un faux Chace Crawford). Mais l’homme idéal, tout comme la femme idéale (la seule croqueuse de pomme qui le mériterait) n’existe pas. Faut connecter ses neurones et redescendre sur Terre !

La vérité c’est que les gus ici sont les mêmes que ceux que tu croises quotidiennement dans la rue ou dans les boîtes (des lourdos, des cassos, des mythomanes complexés, des poètes qui copient-collent la même phrase d’accroche à tout le monde, des coincés qui se sentent pousser des ailes grâce au virtuel mais ne parviendront pas à articuler 3 mots le jour où tu les rencontreras, etc.). Je vais donc te laisser avec la masse si tu crois que :
– Adopte est un lieu miracle où tu vas rencontrer l’amour (une amitié améliorée de longue durée est plus envisageable) ;
– parce que je te contacte, c’est gagné d’avance ;
– tu vas pouvoir attendre de te faire draguer sans faire aucun effort ;
– je vais débarquer directement chez toi ou toi chez moi alors que je ne sais même pas si tu n’es pas un ignoble barbu (rencontre dans un lieu public obligatoire) ;
– tu peux me prendre de haut et faire la maligne alors qu’en face tu fermerais ta gueule (je dis pas ça méchamment mais y en a qui font les hargneuses car elles se sentent invincibles derrière leur ordi) ;
– on va se parler pendant des semaines avant de se rencontrer (désolé mais les langages corporels représentent 90% de la communication donc il est impossible de savoir si le courant va passer avec une personne avant de l’avoir vue en chair et en os. Autant s’en rendre compte le plus vite possible du coup ;
– tu crois que je vais persévérer avec une nana qui m’oblige sans cesse à la relancer, qui promet des rendez-vous puis annule au dernier moment (ce coup tu me le feras peut-être une fois mais pas deux, crois-moi… je ne respecte que les individus qui tiennent parole) ;
– tu es une flemmarde qui n’a pas compris que pour réussir dans la vie il faut se battre ;
– tu n’as pas assez confiance en toi et préfère me zapper (peur de ne pas être à la hauteur – attention, je conçois ici que je ne peux pas plaire à tout le monde mais y’a des limites) en te rabattant sur un gros lard ou un petit maigrichon sans avenir qui accepte de jouer selon les règles dictées par la société (ou selon les tiennes tellement il est désespéré et tu le manipules facilement par la bite), ou tu es trop conne pour réaliser la chance que tu as ;
– tu es autorisée à mettre 3 plombes avant de me répondre, à faire des caprices pour un oui/pour un non, etc.

Bon. J’crois que j’ai à peu près fait le tour et t’as cerné l’idée générale mais je m’aperçois que je n’ai parlé que de la drague online. Ne me confonds pas pour autant avec une tafiole qui aurait la trouille d’aborder des filles dans la vraie vie. Du SPU en tant que tel (bloquer plusieurs heures exprès pour rencontrer des femmes dans la rue) j’en ai fait mais je ne compte plus trop pratiquer. C’est trop chronophage, or le temps et le sommeil sont ce qui me manque le plus en ce moment. Donc pour draguer toute la journée sur Internet ou même dans la rue : faut être un sacré branleur qui n’a rien d’autre à foutre. Désolé mais c’est la vérité. Après, aborder de temps en temps une jolie nana dont on croise le regard et qui le soutient en retour, je dis pas… là, bien sûr, il faut avoir les couilles d’y aller…

Pour finir tant que je suis lancé, ma vision des choses : les sites de rencontres sont des lieux de consommation humaine où les individus font défiler les photos les unes après les autres en essayant de draguer les plus beaux spécimens : c’est triste (tu n’es rien tant que la fille ne t’a pas vu en vrai). La grande majorité des femmes là-bas (comme des hommes) sont des imbéciles : elles/ils cherchent LE beau/belle mec/fille, point à la ligne. Autre chose : depuis quand une femme qui dit chercher du sérieux, cherche réellement du sérieux ? Depuis quand une femme qui dit chercher un mec gentil, fidèle, cherche réellement un homme pareil ? C’est du bla-bla pour puceaux. Si la plupart des meufs se connectent c’est que leur vie est vide de sens. Elles n’ont rien à faire, elles cherchent quelqu’un pour se donner un minimum de contenance, pour vivre une histoire par procuration. La preuve, elles ont rarement quelque chose à raconter, aucune conversation, un QI à peine supérieur à celui d’une vache. Désolé mais je vaux mieux que ça. Je ne suis pas prêt à ramper ventre à terre en payant, pour parler à des tâches qui me répondront juste « lol » ? Alors ouais, certains disent « Facebook c’est pas Meetic » mais c’est justement pour ça que je t’y donne rendez-vous.

Je suis sûr que tu seras tellement surprise de recevoir ce pavé (tu m’as beaucoup inspiré) que tu feras tourner ce message à toutes tes copines avant de savoir quoi en penser. Pas grave, vas-y, répands la Sainte Parole ;)

Mon FB = Fabrice Julien

Que le Dieu du Game soit avec toi !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

4 thoughts to “Draguer sur Internet, au même titre que la drague de rue, c’est vraiment un truc de loosers”

  1. J’ai comme une impression de déjà-vu…

    P.S.: ça y est, mon premier commentaire ! ça se fête ;)

  2. Ok mais par contre de la a comparer ca au spu, mon cher remet tes idées en place c’est loin d’etre un truc de looser le spu ni un truc de smicard comme on le pense. Le nombre de mecs qui ont peu de couilles, ok admettons que beaucoup de tordus sy mettent mais combien concluent?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*