Être beau, ça sert à quoi ?

Être beau, ça sert à quoi ?

Nous allons un peu philosopher aujourd’hui ! Je me demandais l’autre jour : « être beau, ça sert à quoi ? »

Beauté perçue ou capital beauté ?

Selon moi, il faut d’abord séparer la beauté innée de la beauté que l’on travaille. En effet, certains mecs seraient beaux s’ils étaient bien arrangés. D’autres n’ont rien besoin de faire de spécial pour être beaux. Enfin, certains sont beaux mais font de gros efforts pour l’être.

Ce que je veux dire c’est qu’il faut différencier le « capital beauté » (qui est héréditaire) et la beauté perçue. Je ne vous ferai pas l’affront ici de vous parler de la beauté intérieure (pour ça il faut aller voir dans la meuf).

Pourquoi vouloir être beau?

L’intérêt principal du fait d’être beau, c’est surtout de baiser plus facilement, non ? Bien sûr, il n’y a pas que l’aspect sexuel quand on parle de la beauté. On peut aussi vouloir être beau juste pour se la péter. Ou simplement pour faire jalouser les autres. Mais c’est surtout une question d’ego, car ce que l’on peut faire grâce à la beauté, on peut presque toujours le faire grâce à sa personnalité. C’est plus difficile mais c’est plus puissant !

Dans l’Analytique du beau, Kant explique que cette finalité ne renvoie à aucune fin effective, ni objective (la beauté n’est pas la perfection), ni subjective (la beauté est distincte de l’attrait).

Le but d’être beau, je le comprends bien, c’est d’attirer les femmes comme des mouches avec du vinaigre. Mais, et si je vous rappelais que certains mecs beaux n’attirent pas les femmes (elles les trouvent fades) ? Ce qui est important, ce n’est donc pas la beauté mais l’attirance que l’on suscite. J’ai trop longtemps maronné de n’être pas assez beau alors que depuis que je m’intéresse à la séduction j’ai bien plus pécho que si j’avais été très beau et ne m’y étais pas intéressé.

Enfin, toujours dans le même bouquin, Kant explique que nous ne trouvons en nous rien de personnel qui soit la cause de cette satisfaction, qui est donc libre, et par conséquent nous supposons que l’objet, qui nous paît, et qui n’a pourtant pas de raison de nous plaire particulièrement à nous, contient un principe de satisfaction pour tous. Nous allons donc attribuer aux autres la satisfaction que nous éprouvons, bien qu’elle ne soit appuyée sur aucun concept.

Il est en pratique impossible de plaire à toutes les femmes, même si par abus de langage, elles disent parfois que tel ou tel mec est « trop beau ». En fait, le gars en question pourrait très bien laisser de marbre une autre filles. Les meufs ont aussi besoin de comprendre que leurs goûts ne sont pas les références pour le monde entier (c’est simplement une question de réalité). Il ne faudrait jamais dire d’une personne « il est moche », ce sont des mots très durs. La formulation correcte serait : ce physique ne me fait pas spécialement d’effet. Mais il en fait sûrement à d’autres.

Alors, si le game nous permet de baiser à foison sans être beau, quel est l’intérêt de vouloir l’être ? Pitié, pas de chirurgie esthétique à moins que vous ne viviez de votre image. Et encore, parfois, je trouve que l’on peut facilement perdre un charme en voulant être trop « parfait ». Non, je pense que les marques de fringues se font déjà assez de thunes comme ça sur le dos des gens qui veulent être beaux à tout prix. Alors que, soit dit en passant : souvent, un vêtement simple vous ira aussi bien voire mieux qu’un truc de marque hyper cher. Un sport et un relooking suffisent en général…

« La beauté n’est que la promesse du bonheur ».   Stendhal

C’est le même raisonnement avec le fait d’être grand plutôt que petit. Si je peux niquer des grandes en étant petit, pourquoi regretter de ne pas être grand ? On domine plus et on intimide plus naturellement. Oui, c’est vrai. Mais si on peut communiquer les mêmes choses autrement, pourquoi maronner ?

Battons-nous à la place ! Ne nous lamentons pas ! Faisons de nos faiblesses des forces. Nous ne sommes pas des 10/10 mais nous avons une putain de personnalité qui va nous permettre de compenser et d’être meilleur qu’eux. Un glandu beau se reposera sur son apparence physique alors qu’un battant moins beau le dépassera ! C’est un peu l’histoire du lièvre et de la tortue. Trouvons dans nos complexes la motivation de réussir quand même… et mieux que ceux qui ont été plus gâtés que nous à la naissance mais qui n’ont pas de caractère!

Avantages, désavantages :

Le diktat de la beauté dans notre société actuelle semble être un concept qui touche à sa fin. Je pense à toutes ces initiatives pour montrer des femmes « normales » dans des magazines et dans des publicités. Je dirais que c’est plutôt une bonne chose quand je vois le nombre de filles qui se sont rendues anorexiques pour être comme leurs idoles (par exemple : Kate Moss) mais il ne faudrait pas que ça touche les hommes maintenant. En fait, il y a toujours un revers à la médaille : les gens beaux ont plus de chance d’être jalousés et qu’on leur mette des bâtons dans les roues. Les filles belles ont plus de « chances » d’être agressées sexuellement, etc.

On peut se demander finalement si, l’un dans l’autre, la beauté apporte vraiment quelque chose ? Etre plastiquement beau, ce n’est pas aussi important pour un homme que pour une femme (pour elles c’est 80% du capital attirance pour nous seulement 20%)… mais ça facilite quand même la vie. Par exemple, les gens nous accordent plus facilement leur confiance quand on est beau que lorsqu’on ressemble à un troll (effet scientifiquement prouvé du halo de beauté). On peut plus facilement trouver du travail, etc. Encore que ça dépend surtout de comment on présente.

C’est toujours un peu plus facile avec les filles quand on est beau que quand on est moche. Mais : d’une on y peut rien et de deux je ne crois pas que le fond du problème soit là. Vous croisez tous les jours dans la rue des belles femmes qui ont déjà couché avec des mecs bien plus laids que vous. En fait il vaut toujours mieux être beau que moche comme il vaut mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade. Mais si on ne l’est pas, va-t-on se lamenter toute notre vie ou bien faire en sorte de tirer notre épingle du jeu autrement ? Ca relève simplement de la philosophie, là.

La première étape est l’acceptation de soi. Ensuite, on peut commencer à travailler dessus. Parce que, s’il est difficile de devenir encore plus beau une fois qu’on a perdu du poids, qu’on s’est un peu musclé et qu’on s’habille mieux, il est toujours possible d’avoir plus de charme. Eh oui, le charme, ça se travaille (il y a une part innée et une part acquise).

Cela dit, quand je vois à quoi ressemble David X, un PUA célèbre (l’auteur de Relentless), je me dis qu’être beau ça sert même si on peut chopper sans l’être. Parce qu’il n’y a pas que la baise dans la vie. Il y a aussi une question d’estime de soi. Pour la partie qui dépend de vous, comme dans son cas, le surpoids, faites quand même des efforts. Je pense que vous ne devriez jamais abandonner de vouloir toujours être mieux.

Normalement, un PUA ouvre, durant son apprentissage du développement personnel, son esprit à pas mal de domaine liés indirectement à la séduction… comme l’alimentation. Une amélioration physique découlera donc naturellement du processus.

La beauté n’est, certes, que superficielle au sens où on peut s’en passer. Elle n’est pas universelle non plus. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas respecter les critères qui relèvent du bon sens. On pourrait presque dire que la beauté n’existe pas puisque c’est l’ombre de la santé, de la fécondité, de la force, etc. (voir la psychologie évolutionniste). Mais en fait, la beauté existe, elle est juste moins déterminante que votre pouvoir d’attraction sur la transmission de vos gènes.

Concrètement, comment s’assumer ?

Pour vous consoler, croyez-vous que les gens qui sont seulement beaux et admirés pour cela sont vraiment heureux ? A savoir qu’en vieillissant, ça se perd, la beauté… contrairement au charme. Et puis, c’est vachement réducteur d’être seulement aimé pour son corps. De ne pas pouvoir se permettre de se négliger, ou de prendre du poids parfois l’hiver… ça doit être super stressant de tout miser sur son image.

On a l’impression que tout marche tout seul pour les beaux gosses. Que leur vie sexuelle n’a pas de problème. Mais j’en connais qui n’en font rien. Ou qui ont tellement un caractère d’AFC qu’on oublierait presque qu’ils ont un corps sexy. Combien de fois ai-je choppé des meufs en boîte juste devant des sosies de Brad Pitt?!  Les femmes ayant un peu de jugeote (pas les meufs superficielles à fond devant Secret Story) privilégient souvent d’autres qualités.

Alors, ouais, ils peuvent dire quand on choppe leur cible « mais c’est un moche ! » Mais on s’en branle et on leur montre ainsi que l’on est au-dessus de ça ! Si la beauté n’est utile qu’à la vanité, elle n’est pas indispensable et est parfois contreproductive. Le plus important est de se bouger le cul. Les meufs n’aiment pas les mauviettes qui attendent que tout leur tombe tout cuit.

La beauté ne suffit pas… mais elle est importante puisqu’on va quand même la léguer en héritage. En fait, j’ai remarqué que, souvent, les très belles femmes accordent moins d’importance à la beauté que des femmes moins belles… car elles savent qu’elles transmettront cette qualité et recherchent donc moins cette qualité que d’autres chez leurs partenaires. Les très belles femmes sont donc des cibles idéales pour des PUA. Et être validé par des HB9, ça aide vachement à s’assumer, croyez-moi !!!

Une copine à moi (qui se reconnaîtra peut-être) n’est pas belle, un peu grasse (désolé) mais elle choppe toujours des beaux mecs en boîte. Car elle sait s’y prendre pour les chauffer et qu’il y a beaucoup de mecs beaux qui sont morts de faim (pas bons séducteurs/dragueurs). Cependant, c’est presque le seul critère qui l’intéresse, la beauté du mec, en fait. C’est donc bien un problème de complexe et de confiance en soi aussi, parfois, d’accorder énormément d’importance à un physique. N’est-ce pas un peu triste finalement ?

C’est pareil pour les grandes. Si moi, malgré ma taille très moyenne, suis arrivé à me faire plusieurs fois des nanas d’1m80, c’est bien qu’il y a qui s’en foutent et regardent autre chose. Ceci dit, il y en a qui ont très peur du regard des autres « woah je veux pas d’un mec plus petit que moi » et préféreront un moins beau à un mec beau mais plus petit. C’est leur choix mais je trouve ça con de laisser la pression sociale décider de notre vie.

La nature veut faire mourir célibataire les moches en relative mauvaise santé ou aux gènes déséquilibrés. La beauté physique est donc utile à l’espèce humaine en tant que critère de sélection naturelle. Va-t-on accepter ça passivement ? On n’a pas le choix mais on peut utiliser notre intelligence pour nous accoupler avec des belles gosses afin que nos enfants ne souffrent pas des mêmes problèmes que nous…

Sachez enfin que la beauté est subjective et que les critères dépendent des pays. Allez en Russie ou au Japon et vous verrez que vous serez probablement considéré comme plus beau qu’en France (sauf si vous êtes typé russe ou japonais). Allez dans un pays où votre physique est exotique et vous aurez plus de succès (sauf en cas de racisme). Mais allez-y juste pour prendre la confiance (dont vous vous resservirez en France) : vous n’allez pas déménager et quitter vos proches juste pour pécho des femmes… ça aussi ce serait triste.

Prouvez aux gens que vous pouvez (et vous allez) réussir malgré votre petite taille, le fait que vous soyez black, que vous avez un gros nez ou qu’en sais-je.

Concernant ce que vous pouvez changer, si vous vous respectez, perdez du poids, musclez-vous un peu, coupez-vous les cheveux, rasez-vous un peu, etc. Enfin, c’est surtout votre confiance en vous qui fera la vraie différence. Si vous êtes mal dans votre peau, prouvez à vous-même que vous pouvez y arriver, vous aussi ! Il faut ouvrir votre champ des possibles !!! Ainsi, vous vous sentirez mieux, la vie vous paraîtra plus belle et vous serez plus séduisant car dégagerez des ondes positives et aurez une bonne énergie.

Même les belles meufs qui prennent soin d’elles à l’excès manquent de confiance en elles au fond. Sinon elles se détendraient la nouille avec ça. Donc, votre force sera leur faiblesse, et vous pourrez les charmer comme ça ! D’accord ? Au travail !!! Les gens qui s’assument sont perçus plus sexy.

Conclusion :

Ma conclusion et ma philosophie et qu’il vaut mieux être sexy que beau. Et ça, c’est faisable par l’attitude. Par exemple l’acteur principal de Banshee dont le personnage est sexy mais l’acteur n’est pas super plastiquement parlant (comme Chuck Bass en fait) ! Il se tape néanmoins toutes les bonnasses de la série quand même. Travaillez votre body language, vos croyances, votre petite conversation, vos vêtements, etc.

Ce n’est pas universellement reconnu non plus que telle attitude est séduisante, mais tout le monde peut le faire. Et c’est plus universellement reconnu chez les hommes qu’un physique. Alors, pour peu que vous ne soyez pas moche, si vous ajoutez une attitude sexy, vous pourrez pécho à gogo !!! Et si vous êtes moche, vous pourrez pécho quand même un peu (on ne part pas non plus tous à égalité à la base mais il faut savoir jouer au mieux ses cartes).

J’avais vu l’exposition d’un artiste qui avait fait des statues de belles femmes… mais qui avaient des jambes et des pieds de canards. Si, si ! Malgré tout, je me demandais si je niquerais ces belles cannes-humaines. Et vous ? Alors, pourquoi ne pourriez-vous pas pécho finalement ? Vous êtes normal alors allez manger votre part du gâteau !!!

Beauté < charme

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

One thought to “Être beau, ça sert à quoi ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*