Que faire après un numclose ?

Que faire après un numclose ?

Le but de cet article est d’augmenter vos chances d’avoir un date après avoir pris un numéro.

Une fois qu’on a pris le numéro d’une fille, on suppose que les deux parties ont manifesté leur intérêt l’une pour l’autre. Donc, on s’en fout que vous ayez pris le numéro en mode direct ou en indirect.

Le délai

La première chose importante, c’est d’envoyer un premier SMS rapidement. Le lendemain du jour où vous avez pris le numéro, c’est bien.

Pourquoi ? Ça lui confirme l’impression que vous lui avez donnée avec votre pickup, ça vous rappelle à son bon souvenir.

Structure du premier message

Salut toi (ou surnom marrant) + question sur la suite de sa journée avec humour de préférence + allusion rapide au meilleur moment de la rencontre + formule pour dire au revoir.

Ca donne : « Salut espèce d’ivrogne. Tu as réussi à te rappeler où tu habitais à la fin de la soirée ? Si tu es plus gentille qu’hier soir et que tu promets de ne pas me griffer, je veux bien te revoir. Kiss. Signé : le mec vraiment cool qui t’a offert une frite hier soir »

Les salutations

Pour dire au revoir, vous avez le choix. Par exemple :
– Tchuss (pour le côté décalé si elle est cool) ;
– Bisous (seulement si elle l’a dit avant (mirroring) sinon ça fait needy) ;
– Je t’embrasse (si c’est une meuf classe) ;
– Je t’embrasse sans la langue (si vous voulez la jouer provocateur) ;
– Kiss (elle se demandera quel type de kiss : ça crée de la tension et fait marcher son imagination).

Ce ne sont que des idées pour que vous compreniez le concept. Osez ! Démarquez-vous de la masse ! Préférez les trucs ambigus.

Si elles me font un peu trop chier, je leur réponds juste « zoubis ».

Concernant votre signature, ne lui rappelez pas forcément qui vous êtes, ou alors faites-le de façon sympa.

Le choix de son surnom

Si vous la taquinez sur quelque chose de négatif, il faut qu’elle comprenne bien que vous plaisantez (challenge) sinon ça peut vous faire perdre un coup bêtement. Genre « alors, la petite coquine, ça va ? »

Par contre, quand c’est soft et inoffensif, ça passe tout seul mais ça fait quand même son petit effet. Genre « alors la buveuse de thé brûlant, ça va ta langue ? »

Téléphone ou SMS ?

Je ne pense pas nécessaire de lui téléphoner. Vous pouvez, bien sûr. Mais mon phone game se résume aux SMS. Sauf parfois au moment du rendez-vous, si on n’arrive pas à se trouver, je l’appelle. Mais je trouve les textos beaucoup moins intrusifs que les appels.

Temps de réponse

Si la meuf n’a pas répondu 48h après votre dernier message, considérez que c’est mort. Et donc ne stressez pas, parce que de toute façon, c’est mort. Si elle n’a pas répondu avant ce délai, ne stressez pas, certaines sont longues à la détente. En gros : ne stressez jamais pour ça.

Il faut savoir que chez nos amies les femmes, la cohérence n’est pas quelque chose d’inné. Ce n’est pas parce que c’était chaud la veille au soir entre vous, qu’elle sera aussi chaude avec vous le lendemain au téléphone. Ni qu’elle aura forcément envie de se bouger le cul pour vous revoir. C’est triste mais c’est comme ça…

Proposer un rendez-vous

Je ne fais pas souvent de proposition de date dans le premier message. Je préfère attendre qu’elle réponde avant. Sauf en cas d’urgence ou si on avait convenu oralement de se voir rapidement au moment de la prise de numéro. Mais il vaut mieux avoir fait un peu de comfort avant.

Pour écrire une invitation, j’aime bien ce type de structure :

« Alors, la jolie psychopathe. Ça te dit de partager un thé vendredi ou samedi soir à Bellecour ? Tu penses que tu auras assez de conversation pour tenir au moins une heure ? ;) »

Comment fixer efficacement un rendez-vous ?

Pour fixer un rendez-vous, quatre éléments sont à déterminer impérativement sinon c’est vague :
– Quel jour ? « Jeudi ou vendredi ? » Si la meuf ne peut jamais et qu’elle ne se justifie même pas, ça craint… le plus vite vous pouvez placer un rendez-vous, le mieux c’est.
– Quelle heure ou quel moment de la journée ? « Le soir après le travail, vers 19h (vers c’est mieux que à parce que ça stresse moins)? »
– Où ? « Je connais un endroit sympa où il y a du bon vin, j’espère que tu aimes ça… (sinon prenez en compte ce qu’elle dit et proposez autre chose mais pas 20 fois : si elle dit non à tout tant pis pour elle !) »
– Une (fausse) contrainte de temps : le but est qu’elle lise entre les lignes que vous vous ménagez une porte de sortie et éventuellement que ça la frustre : elle doit comprendre qu’elle devra assurer si elle veut du sexe. « Je devrai peut-être rejoindre un pote après… »
C’est typiquement le genre de trucs qu’elles font donc ça leur fait drôle quand on retourne leurs armes contre elles… Mais nous, on trouve ça jouissif !

Vous n’êtes pas obligé d’être leader dans cette partie de l’interaction (elle peut choisir l’endroit ou le moment) mais soyez déterminé, ferme et efficace. Déterminez fermement les conditions de la rencontre, afin qu’il n’y ait pas de malentendu. Par exemple, donnez un rendez-vous précis « en haut des escalators de l’arrêt Garibaldi vers 20h30… »

Pourquoi ne pas rajouter un petit teasing, genre « fais-toi belle » ou pour sexualiser innocemment (libre d’interprétation selon que son esprit est bien ou mal tourné) « si tu es en retard, tu auras une punition » ?

Prévenir les flakes (mieux vaut prévenir que d’attendre pour rien pendant 1h sous la pluie)

J’envoie un SMS de confirmation quelques heures avant un rendez-vous, pour être sûr de ne pas me faire flaker. J’envoie un truc tout bête, comme par exemple un gentil message pour lui demander si elle va bien.

Si elle ne répond pas ou si elle dit qu’elle veut annuler parce qu’elle a un imprévu, je ne vais pas au rendez-vous. Et je sais qu’il y a 90% de chances que ça soit un mensonge. Par contre, si elle répond que tout va bien, je la tease « vivement ce soir, on va bien s’amuser » ou un truc du genre pour la chauffer un peu, mais avec délicatesse.

Si elle ne répond pas à votre proposition de rendez-vous

Y’a des nanas qui ne sont pas le moins du monde franches. Elles peuvent ne pas répondre au lieu de dire qu’elles ne sont pas intéressées (bon ça c’est pas trop grave). Mais certaines vont même continuer de vous parler pour gonfler leur ego, juste en esquivant les questions qui ne leur conviennent pas. Par exemple « on se voit vendredi soir ? » Si une nana ignore la question ou répond vaguement qu’elle vous dira plus tard ce qu’elle décidera, c’est mal barré, et la frame n’est pas du tout en votre faveur.

J’aime leur mettre un coup de pression pour leur rappeler que je ne suis pas un gus lambda : « Je t’avais proposé de se voir vendredi soir, tu n’as pas encore répondu. Une autre personne me propose un truc, je voulais savoir ce qu’on fait finalement avant de lui répondre. »

Si elle ne répond toujours pas, remerciez-la pour sa politesse (ironie). Si elle dit que non, sans motiver sa réponse, envoyez un neg. Sortez de l’interaction la tête haute (mais pas d’insulte).

Orthographe

Cela va sans dire : même une meuf pas très intelligente préférera un type qui lui écrit correctement plutôt qu’un illettré.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

3 thoughts to “Que faire après un numclose ?”

  1. Bonjour Fabrice,
    Tu parles d’un neg en dernier message pour un refus simple, tu aurais quelques exemple ?

  2. @Jonathan : ça dépend un peu de la conversation avant mais un truc du genre “super réponse t’as mis du temps à trouver tous ces arguments ?” ou “merci de tes explications, tu as trouvé tes arguments toute seule ou c’est ton doudou en peluche qui t’a soufflé la réponse ?” enfin j’en sais rien je dis ça comme ça tu me prends un peu de court et dans l’abstrait lol.
    @ Marginal : Et précis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*