Il faut être naïf pour croire que les nanas ne jouent jamais sur plusieurs tableaux en même temps

Il faut être naïf pour croire que les nanas ne jouent jamais sur plusieurs tableaux en même temps

Le 9 novembre 2015,

Vendredi soir, une nana d’Adopte est venue chez moi. Le truc original c’est que, le lendemain, elle avait rendez-vous avec mon pote Le Gentil Géant (mais elle ne savait pas que je le connaissais). Il faut être très naïf pour croire que les nanas ne jouent jamais sur plusieurs tableaux à la fois !

Préliminaire heu préambule : Je l’avais tellement chauffée par SMS qu’on avait convenu que je la recevrais dans la pénombre et qu’on baiserait tout de suite.

Pour m’exciter, elle m’avait écrit des trucs coquins aussi. Voici un extrait de sa prose « Tu m’inviteras chez toi, mais lorsque tu m’ouvriras la porte, tu n’auras que quelques minutes pour me regarder car je ne perdrai pas de temps avant de te pousser contre le mur, puis avec mon foulard je te banderai les yeux pour ensuite te murmurer à l’oreille que je te priverai d’un sens pour que les autres soient plus développés. Puis je t’embrasserai avec désir, et toi tu n’auras qu’une envie, mettre tes mains sur moi pour sentir mes courbes, mais je te les tiendrai pour t’en empêcher et ton désir pour moi montera encore plus vite… puis tout en maintenant tes mains dans les miennes contre le mur je descendrai avec ma bouche, dans ton cou, sur ton torse, ton ventre puis me mettre à genoux devant toi. Je te lâcherai les mains pour venir déboutonner ton pantalon, tu passeras tes mains dans mes cheveux, je passerai une main sur ton boxer bien moulant pour sentir combien tu me désires, pour ensuite l’enlever et commencer par te branler, ta respiration accélérera à cette sensation, je ne pourrai plus attendre pour poser mes lèvres sur ton sexe si dur, tout en continuant d’utiliser mes mains avant de le mettre en bouche : je sentirai que tu meurs de désir de me toucher mais je te laisserai seulement me caresser les cheveux. Puis, je déciderai de t’allonger sur le lit, et grimpant sur toi en utilisant mes mains pour faire encore plus frémir ton corps, j’empoignerai ton sexe pour me pénétrer, puis faire des mouvements de va-et-vient. Je prendrai tes mains et les poserai sur moi, sur ma poitrine : tu me caresseras avec délicatesse pour essayer de deviner les formes de mon corps, mes mouvements seront de plus en plus rapides, de plus en plus sensuels et tellement remplis d’excitation, que j’en gémirai de plaisir. Tu aimeras m’entendre exprimer mon désir, tu ne pourras plus attendre, tu enlèveras le foulard pour me voir et tu me retourneras sur le lit pour me prendre en levrette : la façon dont tu t’agripperas à mes fesses et mes cheveux m’excitera et me fera pousser des cris encore plus forts. Je n’en pourrai plus, je jouirai et cela t’excitera tellement de me voir prendre mon pied que tu en jouiras toi aussi… »

Juste avant de venir me voir, elle m’a demandé si je voulais connaître ses mensurations à l’avance et j’ai répondu « non on verra bien ». Elle m’a dit que ça l’avait motivée à baiser avec moi parce que, d’habitude, les mecs veulent trop tout savoir… eh oui, le PUA est l’exception, il est joueur !

Le truc c’est que le couloir du hall avant d’entrer chez moi est toujours allumé donc j’ai quand même pu voir qu’elle était pas mal avant de lui ouvrir (c’est une sorte de sas de sécurité). Elle faisait 1m70 pour 60kg… environ.

Une fois la fille chez moi « Tu veux poser ta veste ?
– Oui. »
Elle l’a jetée par terre. « Tu veux poser ton pull maintenant ?
– Oui. »
Elle m’a tiré vers elle et kiss. Elle avait faim. Tellement que je lui ai caressé le clito, les seins et mis des doigts directement dans sa chatte trempée, au bout de 30 secondes.

Ensuite, elle s’est laissé tomber à mes pieds pour me tailler une pipe. C’était impossible de lui résister, elle suce bien. Ce qui m’a vraiment rendu fou c’est qu’elle me crachait sur la bite avant de pomper…

Au bout d’un moment, je l’ai retournée comme on retournerait une crêpe pour lui mettre des doigts et lui caresser sur le clito contre le mur : ça l’a trop excitée. Elle en tremblait de la tête aux pieds.

Puis, je lui ai fait un cunni sur mon lit. Ensuite, elle m’a sucé et j’la doigtais en même temps. Je suis allé jusqu’à lui mettre trois doigts.

A un moment, elle s’est retournée, m’a présenté son petit cul musclé et l’a frotté contre ma bite. Au bout d’une longue minute, elle a attrapé ma queue dans sa main et se l’ai rentrée. J’étais trop excité et tout alors je me suis laissé faire (moment de faiblesse)… et j’ai encore baisé sans capote ! PUTAIN !!! Je savais sur le moment que je le regretterai ensuite. Heureusement, au moins, elle prend la pilule. Au début, j’me disais « juste un coup pour le plaisir puis je sors » et je n’ai pas pu m’arrêter… classique. Comme quoi, il y a des forces qui nous dépassent…

Bon, elle dit avoir fait des tests y’a trois mois (comme moi en fait), et avoir prévu d’en refaire début décembre (je vais rester en contact avec elle d’ici là). Si c’est vrai, ça va, y’a franchement pas de risques. Mais bon… j’ai quand même un peu peur qu’elle fasse le coup à tous les mecs, à raison de deux par week-end.

En tout cas, RETENONS LE POSITIF : la baise sans capote, c’est bonnard !

Lors du câlin post-coïtal (à Lyon ils ne connaissent pas le mot « gâté »), elle m’a demandé ce que j’allais faire ce week-end, notamment samedi soir. J’ai répondu honnêtement que j’allais sortir draguer puis lui ai retourné la question, mine de rien. Elle a répondu « juste mes cartons car je vais déménager ». Moi j’ai pensé « et te taper mon pote aussi, petite menteuse ». Oui, je suis une mauvaise langue, une langue de pute, une langue de vipère (c’est sûrement pour ça que je fais d’aussi bons cunnis)…

Sinon, elle m’a raconté que, le midi, elle rentre chez elle pendant sa pause déjeuner et se touche car elle est toujours excitée ! Elle m’a raconté aussi comment ses patrons essaient de la baiser. Autre chose : elle m’a dit que les mecs se faisaient sucer mais ne prenaient en général pas la peine de lui donner du plaisir en retour. Elle m’a dit aussi que, parfois, elle allait jusque devant chez des gars puis faisait demi-tour au dernier moment car elle ne le sentait pas… Son accent du nord pendant qu’elle me racontait sa vie m’a bien fait marrer.

En partant, elle m’a demandé quand elle pourrait revenir et j’ai répondu « quand tu veux, au pire y’aura une autre fille et on fera un plan à trois » avec mon tact légendaire. Elle m’a alors raconté qu’elle avait fait sa première fois à 13 ans avec une fille et que ça la tente bien de faire un threesome avec une copine et moi.

C’est aussi ce que ma petite prof qui m’avait amené des chouquettes voudrait, alors ça tombe bien. Justement, avec La Prof, on est sortis samedi soir. Sur une péniche-boîte-de-nuit gratuite, à la recherche d’une nana pour un plan à 3. J’adore chasser avec une meuf et a fortiori avec une bombasse. L’approche était « tu la trouves comment ma copine ? » On a eu pas mal de « jolie, sublime », quelques non-réponses et, bien sûr, on s’est fait plusieurs fois traiter de tordus. Certaines tarées se sont même senties insultées qu’on leur propose de baiser avec nous et ont fait un scandale. Ce qui était très amusant, c’est que ma pote avait beaucoup d’anxiété d’approche au début : il a donc fallu que je la coache. Elle se trouvait plein d’excuses pour ne pas aborder et tout, exactement comme un gars !

On est finalement rentrés chez elle, que tous les deux, sur le coup de 3h, et elle m’y a sucé. Je l’ai faite jouir aussi. Plusieurs fois. Puis, on a passé la journée de dimanche à baiser. C’était sympa ! Elle est vraiment trop bonne ! Entre deux éjaculations, je l’ai inscrite en tant que gouine sur Tinder pour qu’elle nous trouve une meuf pour un plan à trois ou un couple pour un plan à quatre.

Finalement… pour information, la meuf que j’ai baisée vendredi soir a flaké mon pote géant. Elle a fait le coup de pute habituel : prévoir un date quelques jours à l’avance puis ne plus répondre le jour J. Ce qui me rassure vis-à-vis des MST : elle m’a prétendu ne s’être fait que 2/3 gars depuis que sa relation de 6 ans s’est terminée en mai dernier et s’être depuis réfugiée dans le sport (surtout de la danse, quasiment tous les soirs). Je me dis que je peux peut-être la croire et être plus serein.

Au TAF, ça ne va pas trop. Enfin, sur le fond ça va, je commence à faire des dossiers tout seul sans erreur. Mais j’ai deux collègues qui ont fait des malaises la semaine dernière. Ça fait peur !

Enfin, sachez que l’interview de Snipe (Pick-up podcast) est prête à être mise en ligne, je n’attends plus que son aval (y’a rien de sexuel dans cette expression).

A+ !

Que le Dieu du Game et des MST soit avec nous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

2 thoughts to “Il faut être naïf pour croire que les nanas ne jouent jamais sur plusieurs tableaux en même temps”

  1. Ahhh pas bieeen la capote ;) !
    T’as craché ton venin se vipères ou si pas de capote ?
    Pas d’orgasme pendant le cunni ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*