Faut-il se faire vacciner pour séduire (+ décryptage de l’allocution de Macron) ?

A l’heure où des sites comme Meetic demandent de cocher la case « vacciné(e) ou non », à l’heure où les bars et boîtes de nuit ne laisseront entrer que les personnes ayant un pass sanitaire, nous sommes en droit de nous poser la question suivante : faut-il se faire vacciner pour draguer ? Faut-il se faire vacciner pour séduire ?

La réponse est simple : ça dépend pour séduire qui. Pour séduire une personne lambda qui suit le mouvement, oui, ça la rassurera que vous soyez vacciné(e). Pour séduire une personne qui est dans la résistance à tout ça, au contraire, ça la fera fuir que vous soyez vacciné(e).

Autrement dit : l’obligation vaccinale qui arrive creuse un fossé entre les français. D’un côté les « bons citoyens », d’un autre côté, les « résistants ». Liberté, égalité, fraternité.

Si vous êtes non-vacciné, je ne vous conseille pas de le dire avant de connaître la position de la fille en face. Vous pouvez aussi faire le choix de ne pas draguer une fille vacciné tout comme elle peut faire le choix de ne pas sortir avec un mec non-vacciné. Je sais bien que normalement y a un secret médical mais là on n’en parle plus trop…

Je suis pour le bien commun, je fais attention aux autres, néanmoins je ne pense pas que la France de Macron soit sur la bonne voie pour s’en sortir. Pour comprendre ma position et être tout à fait objectif (je ne suis pas antivax ni facho ni un rageur pleurnichard car je l’ai eu le covid et j’ai droit au pass), posons-nous et regardons les chiffres. Je suis pour l’esprit et la liberté de penser donc essayons de réfléchir ensemble. La politique actuelle nous a mené où nous en sommes actuellement, doit-on continuer dans la même voie ? C’est à réfléchir et je ne pense pas détenir la vérité, juste vouloir réfléchir et poser les faits.

 

Les chiffres du Covid

Dans le monde, il y a eu 4,04M de morts pour 187M de cas. Soit un taux de létalité de 2,16%. En France, 111000 morts pour 5,81M de cas soit un taux de létalité de 1,91%. (N’oublions pas que Macron annonçait 300000 morts en novembre dernier, histoire de faire bien peur).

Les chiffres ne disent pas tout : il y a eu sûrement des cas « pas graves » qui n’ont pas été recensés et des cas de morts d’autre chose mais avec le covid qui ont été reclassées en mort covid. 0,02% selon certaines sources (Dr Kierzek chroniqueur santé de Doctissimo).

Taux de mortalité en France : 111000 / 67000000 = 0,166%.

« 93% des cas de Covid-19 décédés étaient âgés de 65 ans et plus » Santé Publique France. La moyenne des morts est de 85 ans (au-delà de l’espérance de vie) selon le Dr Kerziek toujours.

Parallèlement, depuis le début du Covid, la France a fermé plus de 1800 lits d’hôpitaux.

En ce moment, il y a environ 3000 cas Covid en France (contre 50000 lors du plus gros pic épidémique passé).

courbe covid

Est-ce le moment de prendre des mesures liberticides ?

Au Royaume-Uni, il y a beaucoup de cas du variant delta mais peu d’hospitalisations graves… il est donc moins grave contrairement à ce que l’on nous dit à la télé.

Le covid au Royaume-Uni… est-ce parce que le variant est moins grave ou parce que le pays est très vacciné ? On ne le saura probablement jamais…

 

Les textes de loi

Discrimination + Atteinte aux libertés

L’obligation vaccinale est une atteinte grave à la liberté et une discrimination. Dire que les personnels soignants payent des sommes folles en impôts à l’Etat pour être remerciés comme ça. Pour les applaudir à 20h, y’a du monde. Pour respecter leur jugement et leurs libertés, c’est une autre histoire, on dirait… Pendant qu’ils se battaient, ces héros, on était bien au chaud chez nous et aujourd’hui l’opinion les méprise et en fait des parias…

Les soignants ont été jetés en pâture au virus lorsqu’il était méconnu, sans aucune protection, leur faisant prendre des risques ainsi qu’à leurs familles. Ils ont vu le virus de plus près que la plupart des gens et le connaissent donc bien et sont donc maîtres de leur décision de manière éclairée. Leur infliger autant d’exposition avec si peu de protection et de moyens pour leur retirer leur liberté, je trouve cela indécent.

Rappelons que nous sommes soi-disant le pays des droits de l’Homme. Pour autant, nous n’avons pas le droit de décider (apparemment) ce qui sera mis dans notre corps. Où est la liberté de chacun à disposer de son corps ? Où sont les féministes qui se battent pour la liberté de faire ce qu’elles veulent de leur corps ?

N’oublions pas que vous et moi payons des sommes folles à l’Etat sous forme de taxes et  d’impôts. Pour quoi ? Pour être interdit de train, d’avion, d’aller voir sa grand-mère en EHPAD (combien de personnes âgées vont encore se laisser mourir parce qu’ils ne peuvent plus voir leurs proches ?), de centre commercial ? 👏

L’obligation vaccinale

Il y a déjà des vaccins obligatoires, certes. Pour des maladies graves comme la polio, le tétanos, etc. Ici, on ne parle ni d’une maladie grave, ni d’un vaccin à proprement parler. Il s’agit d’une thérapie génique expérimentale (à ARN messager). Faire une THÉRAPIE sur des sujets SAINS alors que l’humanité n’a aucun recul sur cette technique et que ce vaccin a été développé en un rien de temps, c’est dangereux !

Je le répète parce que c’est important : ce n’est pas un vaccin comme les autres (rage, etc.) Ce n’est pas un vaccin antigénique, c’est un vaccin à ARN Messager (nouvelle technologie sans recul et avec une autorisation TEMPORAIRE d’utilisation en urgence).

En cas de scandale dans quelques années (comme avec le Médiator), qui va être responsable ? Ni les labos, ni l’Etat, rappelons-le. Peut-être les médecins vont-ils encore trinquer ?

On essaie de nous dire que c’est parce qu’ils sont furieux que l’Etat donne de moins en moins de moyens aux hôpitaux que les soignants ne se vaccinent pas plus et qu’on est obligés de les contraindre comme des enfants (infantilisation). Et si c’était plutôt parce qu’ils avaient la connaissance médicale, donc comprenaient ce qu’implique réellement cette injection ?

Vous voulez que les soignants mécontents se cassent ? Il est vrai que les hôpitaux fonctionnent tellement bien et qu’il y a tellement de soignants que l’on peut se permettre d’en forcer à la démission… le risque ici est l’effondrement de l’hôpital.

 

Une politique de santé publique ?

Quid de la malbouffe, de la pollution, du tabac, des drogues, de l’alcool ? Aucune mesure n’est prise pourtant il y a bien plus de morts que du Covid.

(Sans compter les gens qui pètent les plombs à cause des restrictions et qui font des dépressions ou qui se suicident : mais il ne faudrait pas les oublier).

Masques, tests et traitement

Pour moi, quand on refuse de rembourser les tests PCR, ce n’est pas une politique de santé publique.

Quand on veut vraiment mener une politique de santé publique : on propose des protections (des masques FFP2 par exemple et non pas des masques inutiles), on rembourse les tests PCR pour détecter les malades, on les soigne (avec un traitement), etc. ON NE FERME PAS DES LITS D’HÔPITAUX EN PLEINE CRISE SANITAIRE SI ON VEUT VRAIMENT MENER UNE POLITIQUE DE SANTÉ PUBLIQUE. On ne confine pas les gens quand on sait très bien que le virus se propage en lieu clos… (dixit Olivier Veran lui-même). On investit dans des aérateurs… On ne prétend pas qu’on est les meilleurs et le pays le plus attractif quand il y a des pays qui n’ont pas pris de mesures restrictives et qui affichent les mêmes stats (ou des meilleures).

masque ffp2

Pourquoi pas mettre le vaccin en plus dans cette stratégie, pour les personnes à risque (personnes obèses, âgées, avec des comorbidités MAIS PAS POUR LES ENFANTS SAINS – EST-CE UNE URGENCE DE MODIFIER LEUR  CODE GENETIQUE ?), mais ce n’est pas la panacée à mon sens.

Cas d’un pays ayant pris peu ou pas de mesures.

Les traitements

Pourquoi les traitements ne sont-ils pas une option dans notre pays ?

Pourquoi avoir interdit la chloroquine sur la base d’une étude bidonnée (c’est officiel aujourd’hui que l’étude du Lancet était truquée) ? Pourquoi ne pas avoir ré-autorisé les médecins à la prescrire ? Et surtout, pourquoi avoir pris la peine de financer une fausse étude ?

Apparemment, le médicament serait toxique. Mince alors, il est prescrit depuis 1955 à des millions des personnes à travers le monde et on ne s’en apercevrait que maintenant ? C’est bien sûr une excuse pour l’interdire.

Pourquoi autant de médecins péremptoires sur les plateaux télé alors qu’ils ont des liens d’intérêt de plusieurs dizaines de milliers d’euros avec les labos pharmaceutiques (qu’ils ne déclarent pas) ?

Pourquoi Brigitte Macron dit-elle au JT de TF1 qu’elle a été soignée de son Covid ??? Soignée par qui, avec quoi ?

Les mesures de confinement

Le gouvernement prétend que tous les pays ou presque ont pris des mesures de confinement… c’est faux !

Ou plutôt, pas tout à fait vrai. C’est jouer sur les mots pour enfumer ! Je suis désolé mais il n’y a pas d’autres mots.

En fait, entre ce que nous on appelle confinement et ce que les Allemands ou les Suisses appellent confinement, il y a un monde.

Fermer les magasins à 17h c’est du confinement Allemand. En fait, c’est plutôt ce qu’on appelle nous un couvre-feu.

Quand tout le monde sera vacciné, ce sera fini ?

Certains d’entre vous pensent que quand « tout le monde sera vacciné, tout redeviendra comme avant ». Je ne suis pas d’accord avec cette assertion.

Tout d’abord parce que, dans l’Histoire, quand un peuple a perdu ses libertés, il les a rarement retrouvées. Rappelons que le vaccin n’empêche pas d’attraper la maladie ni de la donner et ne dispense pas des gestes-barrières à ce jour… fonctionne-t-il vraiment ? Se vacciner est-ce vraiment protéger les autres ?

Ensuite, parce qu’il n’y aura jamais 100% de la population vaccinée, donc ce sera les 2% pas vaccinés qui justifieront les mesures totalitaires prises pour tous.

Enfin, parce que c’est l’Histoire Sans Fin : après le vaccin en deux doses, on parle déjà d’une troisième dose obligatoire. Mettre le doigt dans l’engrenage c’est se condamner à une dose tous les ans. Et puis, des variants à écouter les médias, il en sort toujours les jours des nouveaux : variant lambda, etc.

L’efficacité du vaccin

Il y a les laboratoires (Pfizer et compagnie) qui ont donné une estimation de l’efficacité de leur propre vaccin in vitro. Mais quand on sait que des centaines de milliards d’euros sont en jeu et que les géants pharmaceutiques n’ont jamais été reconnus pour leur intégrité, on peut se demander si ce sont les chiffres réels. De plus, ces chiffres sont-ils applicables dans la réalité ? Et aux nouveaux variants ?

On nous parle d’un vaccin efficace à 95% dans les médias. Or, pourquoi les pays ayant le plus vacciné comme Israël ou l’Angleterre sont-ils pleins de cas Covid aujourd’hui ?

Le professeur Raoult (qu’on aime ou qu’on aime pas peu importe) nuance ces chiffres et parle d’une efficacité plutôt de l’ordre de 50% sur les premiers variants et moindre sur le variant Delta. Il parle aussi des potentiels effets secondaires à court-terme (troubles cardiaques notamment). QUI PARLE DES EFFETS SECONDAIRES AILLEURS ? PERSONNE, C’EST LOUCHE ! (Au pire on en parle un peu et puis on change le nom du vaccin). Ce qui est tut n’existe pas ? Le risque ne vaut pas le fait le fait d’être interdit de boire un café en ville ou alors il me semble qu’il faut revoir le sens de ses priorités (société de consommation).

Quant aux effets secondaires à long-terme, on n’en sait rien. Il s’agit quand même d’une thérapie génique (expérimentale) réalisée à grande échelle sur des sujets sains et parfois jeunes (vaccination obligatoire à partir de 12 ans). Quand on joue à l’apprenti-sorcier sur l’immunité, on peut s’exposer à des risques d’effets secondaires à long-terme comme des cancers.

Enfin, rappelons que le Covid mute et d’autant plus quand il a affaire à des produits mutagènes comme le Remdesivir ou… un vaccin. Le professeur Raoult l’a bien expliqué dans une vidéo ainsi qu’une fille médecin que je date en ce moment. Autrement dit : en faisant tout ça, il est possible que l’on empire la maladie en fait.

Donc, non, il ne s’agit pas juste QUE d’une piqûre. Ce n’est pas JUSTE un vaccin.

D’ailleurs, pourquoi n’y a-t-il pas une offre vaccinale plus large (vaccin antigénique contre le Covid) disponible en France ?

Au-delà de la question médicale : en acceptant l’obligation vaccinale, on ouvre la porte à ce que tout et n’importe quoi soit rendu obligatoire sous peine de ne plus être payé ou de ne plus pouvoir travailler. Seuls des pays comme l’Arabie Saoudite, le Tadjikistan ou l’Italie ont pris de telles mesures à ce jour…

Si vous avez un problème de ce type et que vous souhaitez résister à l’obligation vaccinale vaccin, n’hésitez pas à contacter un avocat courageux comme Maître Di Vizio.

Vous pouvez aussi saisir la Cour européenne des droits de l’homme, le Conseil constitutionnel, etc. ON PEUT ENCORE FAIRE AUTREMENT QUE DE SE SOUMETTRE A CA.

Au-delà de la santé, combien d’entreprises sont mortes ? Combien de personnes ruinées ?

 

La manipulation de Macron

J’ai regardé l’allocution sidérante d’Emmanuel Macron du 12 juillet 2021 et ce qui m’a frappé (outre son regard possédé) ce sont les leviers de manipulation des foules (pour ne pas dire « propagande ») que j’ai reconnus. Je me devais d’en faire un article pour vous alerte.

Il y a 5 ans environ, j’avais écrit un article reprenant les leviers de manipulation les plus connus : https://www.diaryfrenchpua.com/lart-persuader/

Utilisons mon expertise dans la communication pour mettre à jour les leviers de manipulation utilisés par Macron (je mets ici Macron et les médias dans le même panier à cause des subventions que l’Etat leur verse et des liens d’amitié entre les patrons des médias et le gouvernement) :

La peur : les médias ont créé un climat de peur avec le Covid ce qui a rendu l’opinion très malléable. Elle a accepté de subir une coercition qu’elle n’aurait jamais acceptée en temps normal.

La répétition : les médias ont répété encore et encore les mêmes mots pour que ça devienne « la vérité ». Par exemple « le vaccin est notre seule option ». Ce n’est pas parce qu’on martèle un message que ça devient la vérité. Par contre, ça rentre bien dans la tête des gens.

La position d’autorité : si c’est le président de la république qui le dit, c’est forcément vrai, non ? Non, le Président peut mentir ne l’oublions pas. Il avait dit que l’obligation vaccinale ne serait jamais rendue obligatoire par deux fois et ça ne l’a pas empêché de la rendre obligatoire. Repensez à Macron en train de se prendre une gifle ou en train de faire des roulades et des grimaces dans le jardin de l’Elysée et vous devriez arriver à vous distancer de ses promesses.

vaccination obligatoire

Le pied dans la porte : ici, Macron a poussé les gens à se vacciner en pensant « deux doses et c’est fini » mais il a annoncé l’air de rien lors de son allocution qu’il faudrait faire des rappels (3ème dose et compagnie) pour garder les anticorps. ATTENTION MÊME LES PERSONNES VACCINÉES SONT CONCERNÉES.

La pression sociale : Macron a appelé les non-vaccinés des « récalcitrants », des « mauvais citoyens », etc. Il fait ainsi peser une pression sociale sur les personnes refusant le vaccin. Comme si c’étaient eux qui étaient responsables de l’épidémie. Comme si ce n’était pas LUI qui choisissaient de restreindre les libertés. Il culpabilise les soignants qui ont fait du prendre soin leur vocation en leur faisant croire que si des patients meurent c’est leur faute (et non pas parce qu’il n’y a plus assez de lits ni de médecins).

Le choix des mots : je trouve que le choix du mot « vaccin » est particulièrement pernicieux. En effet, il laisse ainsi penser aux gens que c’est un vaccin comme celui contre la rougeole ou contre la rage. Il n’en est rien : ce n’est pas un vaccin antigénique, c’est un vaccin à ARN Messager (une technologie expérimentale sur laquelle on n’a que peu de recul donc l’utiliser sur des malades graves pourquoi pas mais sur des enfants sains je dis non).

Les chiffres : Macron a justifié la prise de toutes ces mesures drastiques à l’aide de chiffres. Or, on peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres et aux courbes. Actuellement, il n’y a pas de reprise épidémique : il peut dire qu’il fait ça en prévention d’une 4ème vague et si la vague arrive quand même ce sera la faute des non-vaccinés, mais si elle n’arrive pas, il dira sûrement que c’est grâce à lui. Il dit que le vaccin protège à 95% du covid et diminue la contagion de la maladie par 12 : d’où sortent ces chiffres ?

N’oublions pas que tout est fait officiellement « pour le bien publique » comme dans 1984 d’Orwell et son fameux Ministère de la Vérité.

Le principe de précaution justifie les mesures coercitives… mais il ne s’applique pas au vaccin apparemment…

 

Le complotisme

Encore un mot qui sert à manipuler les gens !

Soit ce sont des « bons citoyens », soit ce sont d’horribles « complotistes ». Or, personne n’a envie d’être un méchant complotiste. Donc les gens acceptent les mesures sans broncher.

Juste un truc : le complotisme d’hier se vérifie chaque jour un peu plus aujourd’hui…

Certains diront « la vraie dictature c’est la Corée du Nord » : le fait que Corée du Nord soit une dictature ne signifie pas que l’on est censé laisser ça s’installer chez nous…

Je pose juste une question complotiste : comment ça se fait qu’en 2009, Bachelot (encore présente dans l’exécutif) a tenté de faire croire qu’il y aurait des centaines de milliers de morts en France du H1N1 ? Elle avait lancé à la va-vite déjà des campagnes de vaccination avec des produits réalisés rapidement. Rappelons que c’est elle-même qui a mis un coup dur aux hôpitaux en imposant la tarification à l’acte.

 

Conclusion

L’incompétence de l’Etat ? Je n’y crois plus ! Ça fait trop d’erreurs grossières répétées. Sans compter les mensonges d’Etat éhontés.

Je pense que l’on est tous plus ou moins d’accord pour dire qu’on est manipulés. Mais pour la bonne ou pour la mauvaise cause ?

Le gouvernement veut notre bien ? Je n’y crois plus non plus, surtout depuis que j’ai vu la vidéo de Jean Castex disant d’un air énervé  et méprisant « ils n’avaient qu’à se faire vacciner ! »

Attention c’est une fuite en avant dans l’autoritarisme selon moi !

Le premier effet terrible c’est que cela divise les Français. (Pour mieux régner ?)

Ensuite, faudra-t-il des doses à l’infini toute la vie ? C’est la porte ouverte à n’importe quoi. Par exemple : pourquoi ne pas vacciner les animaux bientôt ?

Une puce implantée dans l’injection pour nous tracer comme du bétail ? Je n’y crois pas (pas aujourd’hui en tout cas).

Éliminer la résistance ? Trop compliqué…

Créer des problèmes de fertilité et donc réduire la population mondiale ? Ce n’est pas totalement exclu.

Soit ils font ça juste pour le profit (mais ça peut être une catastrophe sanitaire dans 10 ans). Je pense que c’est l’explication la moindre pire.

Soit il y a quelque chose de bien plus grave derrière qui se joue (mais on ne sait pas encore quoi).

Juste une chose est sûre : je pense que ce n’est plus une politique de santé publique pour le bien commun depuis longtemps (contrairement à ce qui est proclamé officiellement).

Faites attention à vous.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Pensez par vous-même.

SVP, ne rejouez pas les collabos/la résistance/le régime de Vichy à la sauce 2021.

 

Mise à jour du 22 août 2021

Il s’en est passé des choses depuis la rédaction de cet article à chaud le 13 juillet dernier.

Comment peut-on encore faire confiance au gouvernement Macron ? De manière objective, on nous a menti depuis le début. On nous a menti sur le fait que le virus n’arriverait pas en France, on nous a menti sur l’utilité/inutilité des masques et des tests, on nous a prévu 400’000 morts en France pour novembre dernier, on nous a menti sur le fait que la vaccination ne serait pas rendu obligatoire, on nous a menti sur le fait que le pass sanitaire était inenvisageable, Macron a menti sur sa date de vaccination (ce qui laisse soupçonner qu’il ne l’est pas)… Récemment Macron a été surpris en train de donner la consigne « il faut dramatiser ». Pas étonnant que 43% des français estiment être en dictature (sondage le JDD pourtant habituellement pro-Macron).

On s’aperçoit de plus en plus que le mensonge de la propagande s’effrite tandis que les gens « moyens » obéissent (voire font du zèle) non par peur du virus mais par peur de la répression de Macron ou parce qu’ils se sentent « un petit pouvoir ». On voit des médecins refuser des soins à des non-vaccinés violant ainsi l’obligation de soin du serment d’Hippocrate. Quand même, on voit que les gens ne sont pas mieux qu’en 40 : regardez les droits des juifs en 1940 sous le régime de Vichy et vous verrez des parallèles avec restrictions appliquées aux non-vaccinés. Attention, on parle ici ni plus ni moins que de violation du secret médical, de discrimination et pourquoi pas même d’apartheid. Sachant que le vaccinés testés positifs au covid conservent leur pass… c’est n’importe quoi !

La propagande, elle, bat son plaint (rappelons que les publicités pour des médicaments sont interdites en France normalement – ah et offrir des burgers ou des bières ou de l’argent aux vaccinés c’est juste fou aussi). Les médias tentent une diabolisation des antipass en les associant abusivement à des antisémites (ils espèrent sans doute avoir une promotion en étant des bons toutous). Demander « qui ? » a intérêt à cette crise sanitaire ne vise pas du tout les juifs. Tandis que, ironiquement, la vaccination n’est pas obligatoire pour travailler chez Pfizer. Au fait, saviez-vous que Pfizer a été condamné pour 60’000’000 de dollars de corruption (médias, politiques, médecins) en 2012 ?

Ce président, pour moi le pire de la cinquième République, a ruiné la France et notamment les restaurateurs. Il a tué le système de santé qui n’allait déjà pas très bien en faisant démissionner (il préfère engager des vigiles) certains et en continuant de fermer des lits alors que nous sommes soi-disant au cœur d’une crise sanitaire. Il fait en sorte que les honnêtes citoyens aient peur des flics (par exemple s’ils n’ont pas leur masque lors d’une balade en forêt).

Il a mis des centaines de milliers selon les sources officielles (ou des millions selon les sources officieuses) de personnes dans la rue. Et apparemment, il s’en balek puisqu’il traite cela par le mépris.

Le vaccin, devenu quasi-obligatoire, ne protège donc pas des formes graves (les seules données indépendantes en France à l’IHU de Marseille ne montrent aucune différence significative sur la mortalité entre vaccinés et non-vaccinés). Le vaccin n’empêche pas d’attraper ni de donner le virus (source : Anthony Fauci pour les USA, Virginie Masserey pour la Suisse, Pr Parola et Lascola pour la France).

Et on parle pourtant déjà d’une 3ème et 4ème dose aux Etats-Unis. C’est bien connu si 2 doses ça ne marche pas, pourquoi pas en prendre 10 ? 10 fois zéro = zéro… Sans parler des milliers de cas d’effets secondaires connus et/ou cachés. On a entendu parler des effets à court-terme, on attend les effets à long-terme (cancers, stérilité, baisse du système immunitaire naturel).

Prenons les données d’Israël, vacciné à plus de 90%, ou encore de Gibraltar, de l’Islande, îles bien bien vaccinées… cela n’arrête en rien l’épidémie (on ne devrait pas parler de « pandémie » en fait parce que ce n’est pas si mortel que ça comme virus) ! C’est le rêve perdu d’une immunité collective fantasmée. En France, on aurait mieux fait d’écouter des gens compétents et non-corrompus comme Raoult plutôt que de les insulter, les museler et essayer de les virer de leurs fonctions.

En ce moment, on nous fait peur avec des nombres de cas, mais il y a peu de morts en France dans les faits. Et non, il n’y a pas que des non-vaccinés en réanimation il faut arrêter la propagande ! La perle par Le Monde : soi-disant les vaccinés qui meurent décèdent de formes moins graves. Ptdr, moins grave que quoi ? C’est comme parler de talibans modérés ça ! ;)

En donnant des chiffres faussés, les médias poussent les gens à se vacciner… mais attention à l’Etat, il ne suffit pas d’écrire « j’ai reçu un consentement éclairé » sur une feuille de papier pour que le consentement soit réellement éclairé. Les accords de Nuremberg prévoient qu’on ne puisse violer l’intégrité du corps humain et c’est grave car c’est ce qu’on fait.

Les vaccinés pensent être sortis d’affaire alors qu’ils peuvent attraper et contaminer les autres (et faire des formes graves) : mais se pensant protégés, ils ont plus de comportements à risque.

Pourquoi nous faire autant peur ? Pourquoi les journalistes prennent-ils partie au lieu d’être impartiaux quand ils interviewent des anti-pass ? Pourquoi ne pas autoriser des vaccins qui ne soient pas à ARNm ? Et enfin, pourquoi vouloir vacciner les enfants en passant parfois outre l’autorisation parentale avec un vaccin qui n’empêche ni d’attraper, ni de contaminer, ni de faire une forme grave (et si ça diminue un peu les chances c’est non significatif) ? Voilà des questions à se poser !

9 morts du Covid chez les 10/19 ans (au 15 juillet 2021) tous avec comormidité. Dans ces conditions la vaccination des collégiens et lycéens n’est aucunement justifiée par leur interêt. Ni par celui des plus âgés puisque être vacciné n’empêche pas d’être contaminé. Alors pourquoi?

Une autre question à se poser : a-t-on envie de scanner notre pass sanitaire à chaque fois que l’on va quelque part ? Il y a le fait de scanner tout le temps et partout, et puis il y a le fait que ça rend possible un suivi à la trace des gens. ATTENTION ! De plus, qui dit que plus tard, pour avoir votre passe sanitaire actif, vous ne devrez pas faire ci ou ça (n’importe quoi que veuille le gouvernement) ? Le plus dur était de mettre en place le système. Maintenant, virons complotiste, du QR code sur une feuille volante ou sur son téléphone, à la puce sous la peau, il n’y a plus qu’un pas (hé oui, c’est plus pratique et on ne la perd pas comme ça – j’avoue que je n’y croyais pas au début mais maintenant tout est possible).

A la télé, ils disent qu’il y a un pass sanitaire partout dans le monde mais dans les faits ils jouent sur les mots. Par exemple, le passe sanitaire en Suisse par exemple c’est seulement pour aller en boîte de nuit ou à un événement de plus de 1000 personnes, donc ça n’a rien de comparable. Il y aurait des dizaines d’autres possibilités de gérer la crise (mieux et de façon peu contraignante).

Je pense que le monde d’avant ne reviendra jamais, faisons une croix dessus. Et je pense qu’obéir à ces injonctions ne fait pas « un bon citoyen ». Et ma grand-mère, 102 ans, jamais eu de téléphone portable, elle est censé faire comment ? Beaucoup de français se sentent paradoxalement « solidaires » en traitant tous ceux qui n’ont pas de pass comme de la merde. N’oublions pas comment le marketing peut retourner le cerveau : le bien devient le mal, l’amour devient la guerre, etc. Faites très attention au lavage de cerveau, même si je sais que c’est dur de résister !

Dernier point pour aujourd’hui : il y a régulièrement eu des purges de l’humanité (guerres, maladies). Mais la purge ne se fera pas cette fois-ci par le covid, en tout cas par le microbe directement puisqu’ils semble muter comme beaucoup de maladies vers des formes moins grave (la première grippe a été un carnage et maintenant c’est anodin). Je pense que l’on est dans un forme de nouvelle guerre mondiale mais c’est la guerre de certaines élites contre son peuple. ATTENTION à ce que l’on fait, l’Histoire nous regarde. En espérant qu’elle jugera sévèrement les coupables. Pour ma part, je suis désolé, je fais mon job de manière impartiale et là, ça sent fort l’embrouille donc je vous alerte. A vous de juger. Vous me remercierez plus tard. Pour ma part, mon corps et l’état de santé de ma descendance valent plus que de boire un café en terrasse (car en fait le vaccin n’arrête pas l’épidémie comme démontré plus haut).

Mise à jour du 8 octobre 2021

Nous y sommes, les tests antigéniques et tests PCR ne seront plus remboursés pour les personnes non-vaccinées. D’ailleurs, on se demande bien pourquoi les personnes vaccinées ont peur des non-vaccinées ? Et pourquoi les personnes vaccinées devraient encore faire des tests ou porter le masque ? Car c’est une réalité. Pour prendre l’avion, par exemple, vacciné ou non, il faut un test. Autant vous dire que si le peuple accepte cette DISCRIMINATION, c’est la porte ouverte à n’importe quoi : les fumeurs ne seront plus remboursés en cas de bronchite, les personnes en surpoids ne seront plus remboursées en cas de diabète, etc. Voyez plus loin que le bout de votre nez SVP : ça dérive et ça peut dériver encore tant qu’il n’y a pas de réaction.

Nous y sommes, la troisième dose arrive en France. La 4ème en Israël. Bientôt, les personnes ayant 2 doses seront considérées comme non-vaccinées et leurs pass sanitaires seront désactivés (comme c’est déjà actuellement le cas en Israël attention c’est pas de la science-fiction). Ceux qui disaient, il y a quelques mois, que c’était complotiste de dire ça devraient se réveiller. Je suis pas particulièrement complotiste, mais quand la réalité est qu’un gouvernement se fout de notre gueule ouvertement, j’ai quand même les yeux ouverts. Je sais que c’est plus facile de faire l’autruche et suivre comme un mouton mais bon… D’ailleurs, si vous vous intéressez à l’actualité internationale, regardez ce qu’il se passe en Australie, laboratoire du mondialiste et de l’oligarchie mondiale occidentale. C’est terrible, on dirait Black Miror. Vous voulez vraiment ça chez vous ? Si la réponse est non, alors n’acceptez plus rien du gouvernement Macron et consort.

Nous y sommes, l’obligation vaccinale pour tous en France a été proposée au Sénat… par un député de gauche en plus, même pas par un Macroniste. C’est quand même incroyable : ceux qui sont censés représenter l’opposition s’y mettent aussi… comme quoi, il faut absolument arrêter de voter pour ces gens du système qui pensent qu’à leurs privilèges et plus du tout au peuple qu’ils sont censés représenter. Je ne voterai pour aucune personne n’ayant pas dit clairement qu’il ou elle est contre le pass sanitaire.

Nous y sommes, la France a créé son ministère de la Vérité (comme dans 1984 d’Orwell). Soi-disant « ministère contre le complotisme ». Avec, à sa tête, un monsieur qui traîne quand même pas mal de casseroles. Qui a dit tous pourris au pouvoir ?

Nous y sommes, Gabriel Attal, Olivier Veran, Jean Castex et Emmanuel Macron souhaitent faire des nous des QR code en prolongeant le pass sanitaire jusqu’à l’été 2022.

Pendant ce temps, Renaud Muselier (député LR) se félicite d’être doublement vacciné parce qu’il a fait une forme grave. Il est persuadé que sans son vaccin, il serait mort. J’y vois une autre lecture : son vaccin ne l’a pas empêché de faire une forme sévère. Je trouve que ça tourne à la religion cette histoire, et c’est très inquiétant !!! Avec ce genre de sophisme, même devant l’évidence, ils arrivent encore à faire croire que ça marche leur truc.

Pendant ce temps, le Royaume-Uni a enlevé toutes ses restrictions Covid et publié une étude montrant que plus de 70% des personnes en réanimation sont vaccinées 2 doses. Ils ont aussi sorti une étude montrant qu’1/8 femme enceinte perd son bébé après une injection. A part ça, tout va bien…

Pendant ce temps, la Finlande, le Danemark et la Suède retirent le vaccin Moderna du marché car il y a trop d’effets secondaires chez les jeunes hommes (par jeune, on entend trentenaire) avec des attaques cardiaques. Et il y a aussi des troubles menstruels chez les femmes.

Où en est le covid, concrètement ? Heuuuuuu, en France 40 morts/jour officiellement et en Suisse 5 morts/jour à la date d’aujourd’hui. Je pense que ça serait intéressant de comparer ce nombre de morts avec le nombre de suicides, d’accidents de la route, de cancers, les grippes, etc.

J’ai honte de ce peuple qui ne réagit pas. Honte de ce peuple sans esprit critique. Honte de ce peuple qui pense à son petit confort et qui lâche complètement les autres en espérant être tranquille (vous ne serez jamais tranquilles avec Macron). Souvenez-vous de ces soignants qui ont travaillé sans masque, sans moyens, alors qu’on ne connaissait pas encore la maladie à l’époque, avec un plan blanc. Aujourd’hui, le peuple leur a tourné le dos (après les avoir applaudis tous les soirs pendant les confinements), les a laissés soit face au chantage de l’obligation vaccinale, soit se faire suspendre sans salaire. Dans quel monde vous trouvez ça normal, en fait ? Sur la télé Africaine, il se fichent ouvertement de nous : j’ai vu une émission où ils disent que Macron est un pire tyran que certains à qui il a envoyé l’armé pour les destituer.

Un petit mot pour ceux qui se font les relais de la propagande tels des perroquets sur les réseaux sociaux : non, être vacciné ne vous rend pas supérieurs. Or, en faisant la pub du vaccin et en mettant la pression aux autres, je suis désolé mais vous êtes indirectement responsables des morts de l’injection. Je pense notamment à Sofia, 16 ans d’Aix-en-Provence, Maxime Beltra 22 ans, de Sète et beaucoup d’autres.

Pour terminer, je tiens à féliciter les habitants des îles qui ont fait sauter l’obligation vaccinale. Ils ont fait reculer le gouvernement en étant très peu nombreux à céder au chantage et en bloquant notamment les aéroports. FÉLICITATIONS A EUX. Honnêtement, ils ont connu l’esclavage et tout, et ils veulent pas revivre ça. Ils sont plus lucides que les bobos de la Métropole. Désolé, mes mots sont durs, mais ils ont plus de couilles là-bas que la plupart des gens en Métropole.

N’oubliez pas une chose : votre inaction est une action. Cela signifie que vous acceptez tout ça. Et si vous revotez pour le poudré, vous allez même valider ce qu’il a fait. Par comparaison, en Suisse, il y a très peu de restrictions et les gens ne prennent pas trop la tête avec ça (à part les villes près de la frontière qui sont d’influence française mais sinon c’est tranquille). Il y avait moyen de faire autrement. Et la seule mesure ayant clairement montré qu’elle fonctionne contre l’épidémie, comme le souligne le gouvernement suédois, c’est de se laver les mains. Point barre. Ciao

 

Mise à jour du 4 novembre 2021

Aujourd’hui, c’est le #pfizergate. C’est-à-dire qu’on apprend que Pfizer a bidonné les fameuses études in vitro à partir desquelles ils ont obtenu l’autorisation conditionnelle de mise sur le marché et vacciné des millions de personnes.

La presse n’en parle pas beaucoup mais Twitter, oui !

Pour les effets secondaires du vaccin, myocardites et péricardites « pas graves (selon le gouvernement) », problèmes de règles et de fertilité pour les femmes qui remontent pas mal, des maladies sous-jacentes qui reviennent (scléroses en plaques, cancers) et même des maladies à Prion et autres maladies de la vache folle.

Certaines études officielles venues du Royaume-Uni parlent même d’un affaiblissement de l’ordre de 40% du système immunitaire des personnes vaccinées.

Croyez bien que je suis navré ! C’est pas faute d’avoir prévenu et d’avoir eu tout le monde sur le dos…

Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

4 commentaires sur “Faut-il se faire vacciner pour séduire (+ décryptage de l’allocution de Macron) ?”

  1. “Sans compter les gens qui pètent les plombs à cause des restrictions et qui font des dépressions ou qui se suicident : mais il ne faudrait pas les oublier).”

    Exactement j’ai un pote qui a fait une tentative de suicide alors qu’il a la vingtaine et est en parfaite santé physique mais son équilibre mental à été complètement mis à mal à cause des restrictions (télé travail toute la semaine, pas moyen de sortir dans les bars le week-end pour rencontrer des gens)
    Je n’aurais pas aimé faire mon changement de ville en ce moment.

    “Fermer les magasins à 17h c’est du confinement Allemand. En fait, c’est plutôt ce qu’on appelle nous un couvre-feu.”

    J’ai passé une bonne partie du 3ème confinement au Portugal histoire d’esquiver et je dois dire que je suis entièrement d’accord avec ça.
    Vivre un confinement au Portugal est beaucoup plus agréable que de le vivre en France et comme tu dis il faut bien ce que l’on définit derrière ce mot.
    D’un endroit à l’autre dans le monde c’est une toute autre définition.

    “Créer des problèmes de fertilité et donc réduire la population mondiale ? Ce n’est pas totalement exclu.”

    Je trouve cette explication très pertinente, quand on revient sur les fait ça se tient…

    “Pour comprendre ma position et être tout à fait objectif (je ne suis pas antivax ni facho ni un rageur pleurnichard car je l’ai eu le covid et j’ai droit au pass)”

    Il me semblais qu’une injection était nécessaire malgré que l’on ai déjà eu la maladie ?
    Comment a tu réussi à avoir droit au pass ?

    1. Salut Rémy !
      Merci pour tes retours et ton soutien !
      Au moment où j’ai écrit l’article, il était annoncé que les personnes ayant eu le covid dans les derniers 6 mois auraient droit au pass. Tout simplement. Je ne l’aurais pas pris, mais j’y aurais eu droit.
      Dans les faits, il paraît qu’ils ont perdu tous les documents avant le 20 avril attestant les cas de covid donc…

  2. Aujourd’hui un petit gars infirmier m’a dit « je veux pas payer avec mes impôts les soins pour des pas vaccinés comme toi ! »
    Mouais, en gros, il paye 1000-2000 euros par an d’impôt, soit 40 fois moins que moi, et moi j’aurais pas le droit de choisir si oui ou non je veux me faire injecter ptdr

  3. Bonjour Fabrice,
    Super article, ça résume bien ce que nous pensons ma femme et moi. Malheureusement je le lis trop tard (le 03/09/21) car nous avons dû nous faire vacciner tous les deux, étants personnels hospitaliers sans possibilité de subvenir aux besoin de de notre famille de 4 personnes sans nos salaires… Tout ce que tu dis se tient, j’avoue que le 12 juillet dernier j’ai vraiment regretté de ne pas pouvoir quitter la France immédiatement. Ma femme me prenait pour un doux rêveur quand j’ai commencé à lui parler d’indépendance financière, maintenant, elle regrette que je n’ai pas pu avancer plus vite. Le plus âgé de mes enfants a eu 7 ans, mon objectif est de pouvoir partir de ce pays avant ses 12 ans. Un de mes mentors dit souvent « on ne peut pas sauver tout le monde », du moment que je peux mettre les miens à l’abri de toutes ces conneries ça me suffira.

    J’ajoute un petit truc en plus pour enfoncer le clou de ton article : en février 2020, l’armée de l’air à procédé au rapatriement de ressortissants français depuis le Wuhan. Au retour de l’avion à la base aérienne de Creil (Oise), aucune mesure de quarantaine n’a été prise… Or dans l’Oise, Creil a été l’un des premiers et des plus importants foyer épidémique (cf Le Point 29/02/20). On a importé ce virus. Tu l’as peut-être déjà lu mais si ce n’est pas le cas, le livre du professeur Christian PERRONNE est édifiant (« y-a-t’il une erreur qu’ils n’ont pas commise ? »).

    Pour le mot de la fin, je ne reproche absolument rien aux gens qui veulent ou non se faire vacciner, en ce qui me concerne je respecte les choix de chacun.
    Quoi qu’il en soit prenez soins de vous et de vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *