Faut-il se faire vacciner pour séduire (+ décryptage de l’allocution de Macron) ?

A l’heure où des sites comme Meetic demandent de cocher la case « vacciné(e) ou non », à l’heure où les bars et boîtes de nuit ne laisseront entrer que les personnes ayant un pass sanitaire, nous sommes en droit de nous poser la question suivante : faut-il se faire vacciner pour draguer ? Faut-il se faire vacciner pour séduire ?

La réponse est simple : ça dépend pour séduire qui. Pour séduire une personne lambda qui suit le mouvement, oui, ça la rassurera que vous soyez vacciné(e). Pour séduire une personne qui est dans la résistance à tout ça, au contraire, ça la fera fuir que vous soyez vacciné(e).

Autrement dit : l’obligation vaccinale qui arrive creuse un fossé entre les français. D’un côté les « bons citoyens », d’un autre côté, les « résistants ». Liberté, égalité, fraternité.

Si vous êtes non-vacciné, je ne vous conseille pas de le dire avant de connaître la position de la fille en face. Vous pouvez aussi faire le choix de ne pas draguer une fille vacciné tout comme elle peut faire le choix de ne pas sortir avec un mec non-vacciné. Je sais bien que normalement y a un secret médical mais là on n’en parle plus trop…

Je suis pour le bien commun, je fais attention aux autres, néanmoins je ne pense pas que la France de Macron soit sur la bonne voie pour s’en sortir. Pour comprendre ma position et être tout à fait objectif (je ne suis pas antivax ni facho ni un rageur pleurnichard car je l’ai eu le covid et j’ai droit au pass), posons-nous et regardons les chiffres. Je suis pour l’esprit et la liberté de penser donc essayons de réfléchir ensemble. La politique actuelle nous a mené où nous en sommes actuellement, doit-on continuer dans la même voie ? C’est à réfléchir et je ne pense pas détenir la vérité, juste vouloir réfléchir et poser les faits.

 

Les chiffres du Covid

Dans le monde, il y a eu 4,04M de morts pour 187M de cas. Soit un taux de létalité de 2,16%. En France, 111000 morts pour 5,81M de cas soit un taux de létalité de 1,91%. (N’oublions pas que Macron annonçait 300000 morts en novembre dernier, histoire de faire bien peur).

Les chiffres ne disent pas tout : il y a eu sûrement des cas « pas graves » qui n’ont pas été recensés et des cas de morts d’autre chose mais avec le covid qui ont été reclassées en mort covid. 0,02% selon certaines sources (Dr Kierzek chroniqueur santé de Doctissimo).

Taux de mortalité en France : 111000 / 67000000 = 0,166%.

« 93% des cas de Covid-19 décédés étaient âgés de 65 ans et plus » Santé Publique France. La moyenne des morts est de 85 ans (au-delà de l’espérance de vie) selon le Dr Kerziek toujours.

Parallèlement, depuis le début du Covid, la France a fermé plus de 1800 lits d’hôpitaux.

En ce moment, il y a environ 3000 cas Covid en France (contre 50000 lors du plus gros pic épidémique passé).

courbe covid

Est-ce le moment de prendre des mesures liberticides ?

Au Royaume-Uni, il y a beaucoup de cas du variant delta mais peu d’hospitalisations graves… il est donc moins grave contrairement à ce que l’on nous dit à la télé.

Le covid au Royaume-Uni… est-ce parce que le variant est moins grave ou parce que le pays est très vacciné ? On ne le saura probablement jamais…

 

Les textes de loi

Discrimination + Atteinte aux libertés

L’obligation vaccinale est une atteinte grave à la liberté et une discrimination. Dire que les personnels soignants payent des sommes folles en impôts à l’Etat pour être remerciés comme ça. Pour les applaudir à 20h, y’a du monde. Pour respecter leur jugement et leurs libertés, c’est une autre histoire, on dirait… Pendant qu’ils se battaient, ces héros, on était bien au chaud chez nous et aujourd’hui l’opinion les méprise et en fait des parias…

Les soignants ont été jetés en pâture au virus lorsqu’il était méconnu, sans aucune protection, leur faisant prendre des risques ainsi qu’à leurs familles. Ils ont vu le virus de plus près que la plupart des gens et le connaissent donc bien et sont donc maîtres de leur décision de manière éclairée. Leur infliger autant d’exposition avec si peu de protection et de moyens pour leur retirer leur liberté, je trouve cela indécent.

Rappelons que nous sommes soi-disant le pays des droits de l’Homme. Pour autant, nous n’avons pas le droit de décider (apparemment) ce qui sera mis dans notre corps. Où est la liberté de chacun à disposer de son corps ? Où sont les féministes qui se battent pour la liberté de faire ce qu’elles veulent de leur corps ?

N’oublions pas que vous et moi payons des sommes folles à l’Etat sous forme de taxes et  d’impôts. Pour quoi ? Pour être interdit de train, d’avion, d’aller voir sa grand-mère en EHPAD (combien de personnes âgées vont encore se laisser mourir parce qu’ils ne peuvent plus voir leurs proches ?), de centre commercial ? 👏

L’obligation vaccinale

Il y a déjà des vaccins obligatoires, certes. Pour des maladies graves comme la polio, le tétanos, etc. Ici, on ne parle ni d’une maladie grave, ni d’un vaccin à proprement parler. Il s’agit d’une thérapie génique expérimentale (à ARN messager). Faire une THÉRAPIE sur des sujets SAINS alors que l’humanité n’a aucun recul sur cette technique et que ce vaccin a été développé en un rien de temps, c’est dangereux !

Je le répète parce que c’est important : ce n’est pas un vaccin comme les autres (rage, etc.) Ce n’est pas un vaccin antigénique, c’est un vaccin à ARN Messager (nouvelle technologie sans recul et avec une autorisation TEMPORAIRE d’utilisation en urgence).

En cas de scandale dans quelques années (comme avec le Médiator), qui va être responsable ? Ni les labos, ni l’Etat, rappelons-le. Peut-être les médecins vont-ils encore trinquer ?

On essaie de nous dire que c’est parce qu’ils sont furieux que l’Etat donne de moins en moins de moyens aux hôpitaux que les soignants ne se vaccinent pas plus et qu’on est obligés de les contraindre comme des enfants (infantilisation). Et si c’était plutôt parce qu’ils avaient la connaissance médicale, donc comprenaient ce qu’implique réellement cette injection ?

Vous voulez que les soignants mécontents se cassent ? Il est vrai que les hôpitaux fonctionnent tellement bien et qu’il y a tellement de soignants que l’on peut se permettre d’en forcer à la démission… le risque ici est l’effondrement de l’hôpital.

 

Une politique de santé publique ?

Quid de la malbouffe, de la pollution, du tabac, des drogues, de l’alcool ? Aucune mesure n’est prise pourtant il y a bien plus de morts que du Covid.

(Sans compter les gens qui pètent les plombs à cause des restrictions et qui font des dépressions ou qui se suicident : mais il ne faudrait pas les oublier).

Masques, tests et traitement

Pour moi, quand on refuse de rembourser les tests PCR, ce n’est pas une politique de santé publique.

Quand on veut vraiment mener une politique de santé publique : on propose des protections (des masques FFP2 par exemple et non pas des masques inutiles), on rembourse les tests PCR pour détecter les malades, on les soigne (avec un traitement), etc. ON NE FERME PAS DES LITS D’HÔPITAUX EN PLEINE CRISE SANITAIRE SI ON VEUT VRAIMENT MENER UNE POLITIQUE DE SANTÉ PUBLIQUE. On ne confine pas les gens quand on sait très bien que le virus se propage en lieu clos… (dixit Olivier Veran lui-même). On investit dans des aérateurs… On ne prétend pas qu’on est les meilleurs et le pays le plus attractif quand il y a des pays qui n’ont pas pris de mesures restrictives et qui affichent les mêmes stats (ou des meilleures).

masque ffp2

Pourquoi pas mettre le vaccin en plus dans cette stratégie, pour les personnes à risque (personnes obèses, âgées, avec des comorbidités MAIS PAS POUR LES ENFANTS SAINS – EST-CE UNE URGENCE DE MODIFIER LEUR  CODE GENETIQUE ?), mais ce n’est pas la panacée à mon sens.

Cas d’un pays ayant pris peu ou pas de mesures.

Les traitements

Pourquoi les traitements ne sont-ils pas une option dans notre pays ?

Pourquoi avoir interdit la chloroquine sur la base d’une étude bidonnée (c’est officiel aujourd’hui que l’étude du Lancet était truquée) ? Pourquoi ne pas avoir ré-autorisé les médecins à la prescrire ? Et surtout, pourquoi avoir pris la peine de financer une fausse étude ?

Apparemment, le médicament serait toxique. Mince alors, il est prescrit depuis 1955 à des millions des personnes à travers le monde et on ne s’en apercevrait que maintenant ? C’est bien sûr une excuse pour l’interdire.

Pourquoi autant de médecins péremptoires sur les plateaux télé alors qu’ils ont des liens d’intérêt de plusieurs dizaines de milliers d’euros avec les labos pharmaceutiques (qu’ils ne déclarent pas) ?

Pourquoi Brigitte Macron dit-elle au JT de TF1 qu’elle a été soignée de son Covid ??? Soignée par qui, avec quoi ?

Les mesures de confinement

Le gouvernement prétend que tous les pays ou presque ont pris des mesures de confinement… c’est faux !

Ou plutôt, pas tout à fait vrai. C’est jouer sur les mots pour enfumer ! Je suis désolé mais il n’y a pas d’autres mots.

En fait, entre ce que nous on appelle confinement et ce que les Allemands ou les Suisses appellent confinement, il y a un monde.

Fermer les magasins à 17h c’est du confinement Allemand. En fait, c’est plutôt ce qu’on appelle nous un couvre-feu.

Quand tout le monde sera vacciné, ce sera fini ?

Certains d’entre vous pensent que quand « tout le monde sera vacciné, tout redeviendra comme avant ». Je ne suis pas d’accord avec cette assertion.

Tout d’abord parce que, dans l’Histoire, quand un peuple a perdu ses libertés, il les a rarement retrouvées. Rappelons que le vaccin n’empêche pas d’attraper la maladie ni de la donner et ne dispense pas des gestes-barrières à ce jour… fonctionne-t-il vraiment ? Se vacciner est-ce vraiment protéger les autres ?

Ensuite, parce qu’il n’y aura jamais 100% de la population vaccinée, donc ce sera les 2% pas vaccinés qui justifieront les mesures totalitaires prises pour tous.

Enfin, parce que c’est l’Histoire Sans Fin : après le vaccin en deux doses, on parle déjà d’une troisième dose obligatoire. Mettre le doigt dans l’engrenage c’est se condamner à une dose tous les ans. Et puis, des variants à écouter les médias, il en sort toujours les jours des nouveaux : variant lambda, etc.

L’efficacité du vaccin

Il y a les laboratoires (Pfizer et compagnie) qui ont donné une estimation de l’efficacité de leur propre vaccin in vitro. Mais quand on sait que des centaines de milliards d’euros sont en jeu et que les géants pharmaceutiques n’ont jamais été reconnus pour leur intégrité, on peut se demander si ce sont les chiffres réels. De plus, ces chiffres sont-ils applicables dans la réalité ? Et aux nouveaux variants ?

On nous parle d’un vaccin efficace à 95% dans les médias. Or, pourquoi les pays ayant le plus vacciné comme Israël ou l’Angleterre sont-ils pleins de cas Covid aujourd’hui ?

Le professeur Raoult (qu’on aime ou qu’on aime pas peu importe) nuance ces chiffres et parle d’une efficacité plutôt de l’ordre de 50% sur les premiers variants et moindre sur le variant Delta. Il parle aussi des potentiels effets secondaires à court-terme (troubles cardiaques notamment). QUI PARLE DES EFFETS SECONDAIRES AILLEURS ? PERSONNE, C’EST LOUCHE ! (Au pire on en parle un peu et puis on change le nom du vaccin). Ce qui est tut n’existe pas ? Le risque ne vaut pas le fait le fait d’être interdit de boire un café en ville ou alors il me semble qu’il faut revoir le sens de ses priorités (société de consommation).

Quant aux effets secondaires à long-terme, on n’en sait rien. Il s’agit quand même d’une thérapie génique (expérimentale) réalisée à grande échelle sur des sujets sains et parfois jeunes (vaccination obligatoire à partir de 12 ans). Quand on joue à l’apprenti-sorcier sur l’immunité, on peut s’exposer à des risques d’effets secondaires à long-terme comme des cancers.

Enfin, rappelons que le Covid mute et d’autant plus quand il a affaire à des produits mutagènes comme le Remdesivir ou… un vaccin. Le professeur Raoult l’a bien expliqué dans une vidéo ainsi qu’une fille médecin que je date en ce moment. Autrement dit : en faisant tout ça, il est possible que l’on empire la maladie en fait.

Donc, non, il ne s’agit pas juste QUE d’une piqûre. Ce n’est pas JUSTE un vaccin.

D’ailleurs, pourquoi n’y a-t-il pas une offre vaccinale plus large (vaccin antigénique contre le Covid) disponible en France ?

Au-delà de la question médicale : en acceptant l’obligation vaccinale, on ouvre la porte à ce que tout et n’importe quoi soit rendu obligatoire sous peine de ne plus être payé ou de ne plus pouvoir travailler. Seuls des pays comme l’Arabie Saoudite, le Tadjikistan ou l’Italie ont pris de telles mesures à ce jour…

Si vous avez un problème de ce type et que vous souhaitez résister à l’obligation vaccinale vaccin, n’hésitez pas à contacter un avocat courageux comme Maître Di Vizio.

Vous pouvez aussi saisir la Cour européenne des droits de l’homme, le Conseil constitutionnel, etc. ON PEUT ENCORE FAIRE AUTREMENT QUE DE SE SOUMETTRE A CA.

Au-delà de la santé, combien d’entreprises sont mortes ? Combien de personnes ruinées ?

 

La manipulation de Macron

J’ai regardé l’allocution sidérante d’Emmanuel Macron du 12 juillet 2021 et ce qui m’a frappé (outre son regard possédé) ce sont les leviers de manipulation des foules (pour ne pas dire « propagande ») que j’ai reconnus. Je me devais d’en faire un article pour vous alerte.

Il y a 5 ans environ, j’avais écrit un article reprenant les leviers de manipulation les plus connus : https://www.diaryfrenchpua.com/lart-persuader/

Utilisons mon expertise dans la communication pour mettre à jour les leviers de manipulation utilisés par Macron (je mets ici Macron et les médias dans le même panier à cause des subventions que l’Etat leur verse et des liens d’amitié entre les patrons des médias et le gouvernement) :

La peur : les médias ont créé un climat de peur avec le Covid ce qui a rendu l’opinion très malléable. Elle a accepté de subir une coercition qu’elle n’aurait jamais acceptée en temps normal.

La répétition : les médias ont répété encore et encore les mêmes mots pour que ça devienne « la vérité ». Par exemple « le vaccin est notre seule option ». Ce n’est pas parce qu’on martèle un message que ça devient la vérité. Par contre, ça rentre bien dans la tête des gens.

La position d’autorité : si c’est le président de la république qui le dit, c’est forcément vrai, non ? Non, le Président peut mentir ne l’oublions pas. Il avait dit que l’obligation vaccinale ne serait jamais rendue obligatoire par deux fois et ça ne l’a pas empêché de la rendre obligatoire. Repensez à Macron en train de se prendre une gifle ou en train de faire des roulades et des grimaces dans le jardin de l’Elysée et vous devriez arriver à vous distancer de ses promesses.

vaccination obligatoire

Le pied dans la porte : ici, Macron a poussé les gens à se vacciner en pensant « deux doses et c’est fini » mais il a annoncé l’air de rien lors de son allocution qu’il faudrait faire des rappels (3ème dose et compagnie) pour garder les anticorps. ATTENTION MÊME LES PERSONNES VACCINÉES SONT CONCERNÉES.

La pression sociale : Macron a appelé les non-vaccinés des « récalcitrants », des « mauvais citoyens », etc. Il fait ainsi peser une pression sociale sur les personnes refusant le vaccin. Comme si c’étaient eux qui étaient responsables de l’épidémie. Comme si ce n’était pas LUI qui choisissaient de restreindre les libertés. Il culpabilise les soignants qui ont fait du prendre soin leur vocation en leur faisant croire que si des patients meurent c’est leur faute (et non pas parce qu’il n’y a plus assez de lits ni de médecins).

Le choix des mots : je trouve que le choix du mot « vaccin » est particulièrement pernicieux. En effet, il laisse ainsi penser aux gens que c’est un vaccin comme celui contre la rougeole ou contre la rage. Il n’en est rien : ce n’est pas un vaccin antigénique, c’est un vaccin à ARN Messager (une technologie expérimentale sur laquelle on n’a que peu de recul donc l’utiliser sur des malades graves pourquoi pas mais sur des enfants sains je dis non).

Les chiffres : Macron a justifié la prise de toutes ces mesures drastiques à l’aide de chiffres. Or, on peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres et aux courbes. Actuellement, il n’y a pas de reprise épidémique : il peut dire qu’il fait ça en prévention d’une 4ème vague et si la vague arrive quand même ce sera la faute des non-vaccinés, mais si elle n’arrive pas, il dira sûrement que c’est grâce à lui. Il dit que le vaccin protège à 95% du covid et diminue la contagion de la maladie par 12 : d’où sortent ces chiffres ?

N’oublions pas que tout est fait officiellement « pour le bien publique » comme dans 1984 d’Orwell et son fameux Ministère de la Vérité.

Le principe de précaution justifie les mesures coercitives… mais il ne s’applique pas au vaccin apparemment…

 

Le complotisme

Encore un mot qui sert à manipuler les gens !

Soit ce sont des « bons citoyens », soit ce sont d’horribles « complotistes ». Or, personne n’a envie d’être un méchant complotiste. Donc les gens acceptent les mesures sans broncher.

Juste un truc : le complotisme d’hier se vérifie chaque jour un peu plus aujourd’hui…

Certains diront « la vraie dictature c’est la Corée du Nord » : le fait que Corée du Nord soit une dictature ne signifie pas que l’on est censé laisser ça s’installer chez nous…

 

Conclusion

L’incompétence de l’Etat ? Je n’y crois plus ! Ça fait trop d’erreurs grossières répétées. Sans compter les mensonges d’Etat éhontés.

Je pense que l’on est tous plus ou moins d’accord pour dire qu’on est manipulés. Mais pour la bonne ou pour la mauvaise cause ?

Le gouvernement veut notre bien ? Je n’y crois plus non plus, surtout depuis que j’ai vu la vidéo de Jean Castex disant d’un air énervé  et méprisant « ils n’avaient qu’à se faire vacciner ! »

Attention c’est une fuite en avant dans l’autoritarisme selon moi !

Le premier effet terrible c’est que cela divise les Français. (Pour mieux régner ?)

Ensuite, faudra-t-il des doses à l’infini toute la vie ? C’est la porte ouverte à n’importe quoi. Par exemple : pourquoi ne pas vacciner les animaux bientôt ?

Une puce implantée dans l’injection pour nous tracer comme du bétail ? Je n’y crois pas (pas aujourd’hui en tout cas).

Éliminer la résistance ? Trop compliqué…

Créer des problèmes de fertilité et donc réduire la population mondiale ? Ce n’est pas totalement exclu.

Soit ils font ça juste pour le profit (mais ça peut être une catastrophe sanitaire dans 10 ans). Je pense que c’est l’explication la moindre pire.

Soit il y a quelque chose de bien plus grave derrière qui se joue (mais on ne sait pas encore quoi).

Juste une chose est sûre : je pense que ce n’est plus une politique de santé publique pour le bien commun depuis longtemps (contrairement à ce qui est proclamé officiellement).

Faites attention à vous.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Pensez par vous-même.

SVP, ne rejouez pas les collabos/la résistance/le régime de Vichy à la sauce 2021.

Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

2 commentaires sur “Faut-il se faire vacciner pour séduire (+ décryptage de l’allocution de Macron) ?”

  1. “Sans compter les gens qui pètent les plombs à cause des restrictions et qui font des dépressions ou qui se suicident : mais il ne faudrait pas les oublier).”

    Exactement j’ai un pote qui a fait une tentative de suicide alors qu’il a la vingtaine et est en parfaite santé physique mais son équilibre mental à été complètement mis à mal à cause des restrictions (télé travail toute la semaine, pas moyen de sortir dans les bars le week-end pour rencontrer des gens)
    Je n’aurais pas aimé faire mon changement de ville en ce moment.

    “Fermer les magasins à 17h c’est du confinement Allemand. En fait, c’est plutôt ce qu’on appelle nous un couvre-feu.”

    J’ai passé une bonne partie du 3ème confinement au Portugal histoire d’esquiver et je dois dire que je suis entièrement d’accord avec ça.
    Vivre un confinement au Portugal est beaucoup plus agréable que de le vivre en France et comme tu dis il faut bien ce que l’on définit derrière ce mot.
    D’un endroit à l’autre dans le monde c’est une toute autre définition.

    “Créer des problèmes de fertilité et donc réduire la population mondiale ? Ce n’est pas totalement exclu.”

    Je trouve cette explication très pertinente, quand on revient sur les fait ça se tient…

    “Pour comprendre ma position et être tout à fait objectif (je ne suis pas antivax ni facho ni un rageur pleurnichard car je l’ai eu le covid et j’ai droit au pass)”

    Il me semblais qu’une injection était nécessaire malgré que l’on ai déjà eu la maladie ?
    Comment a tu réussi à avoir droit au pass ?

    1. Salut Rémy !
      Merci pour tes retours et ton soutien !
      Au moment où j’ai écrit l’article, il était annoncé que les personnes ayant eu le covid dans les derniers 6 mois auraient droit au pass. Tout simplement. Je ne l’aurais pas pris, mais j’y aurais eu droit.
      Dans les faits, il paraît qu’ils ont perdu tous les documents avant le 20 avril attestant les cas de covid donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *