Un feu d’artifesse pour une jolie petite elfe

Un feu d’artifesse pour une jolie petite elfe

Le 16 juillet 2015,

Le 14, c’était le jour du feu d’artifice. Hier soir, c’était plutôt un feu d’artifesse pour une jolie petite. Elle en a vu de toutes les couleurs (du rouge, du vert, du bleu) ! BIM ! BAM ! BOUM !

Tout a commencé sur Internet, en ce jour férié béni du 14 juillet qui m’a fait beaucoup de bien. Ce petit repos absolument pas mérité m’a permis d’aller nager pour me rafraîchir et de brancher une coquine à l’heure de la sieste, mes cheveux volant au rythme du ventilateur.

 

1/ Le dialogue anodin et mes commentaires

Ci-dessous, une palanquée d’excuses de pucelle (je dis ça de manière affectueuse) et de shit-tests désamorcés (parce que je le vaux bien).

MOI : Salut chérie
(commentaire : je la teste d’entrée pour voir sa réaction)

ELLE : Déjà, tu es un rapide !

MOI : Ouais mais je te bats sûrement sur la longueur de plein de trucs
(commentaire : sexualisation d’entrée pour voir sa réaction)

ELLE : Je te crois volontiers quand tu dis me battre pour la longueur de pas mal de trucs, mais moi je te bas niveau seins (du moins j’espère pour toi hein)…

MOI : Mdr. Haha! Comment savoir ?! Si tu veux on comparera ! Et tellement je suis rapide je vais essayer d’enlever mes vêtements pour voir si tu fais pareil

ELLE : Il fait chaud, enlève tes vêtements, tu peux être sur que je suis… Si on était en hiver la par contre… Pas sur ^ ^

MOI : Ca y est j’ai enlevé mes vêtements. Me voici en boxer noir. Et toi ? Profitons d’être en été ;)

ELLE : Lol
(commentaire : cette réponse de merde en un mot (peut bloquer la conversation) montre qu’elle est mal à l’aise mais les réponses du dessus montrent qu’elle est intéressée alors je décide de mettre les pieds dans le plat)

MOI : Tu es timide ?

ELLE : Je ne vais pas t’envoyer du rêve je te préviens… Par cette chaleur je supporte très mal mes soutifs donc je suis en soutien-gorge de sport (pas de baleines \ o /) blanc et short noir recouvert de poils de chats. Sexy non ?
Je ne suis pas timide en temps normal, disons que n’ayant pas non plus eu beaucoup d’expérience je suis plutôt timide/pas encore parfaitement a l’aise dans l’intimité, mais bon, j’apprends vite ;-)

MOI : Les poils sont sur tes seins ou sur tes soutifs ? ;) Bof sexy, j’espère que quand tu viendras me voir tu mettras un truc assorti !!!
Tu apprendras vite alors si tu fais avec un bon mec compréhensif :)
(commentaire : je me vends un peu indirectement mais c’est vrai que j’suis particulièrement cool avec les pucelles)

ELLE : Raté, les poils sont sur le short (elle a dormi sur moi et se servait de ma poitrine comme coussin) D’ailleurs demain boulot et sport le soir, ma minette me fera la fête en me voyant quand je rentrerais…

MOI : Ahahah mon chat me manque maintenant… bravo ! Comment tu vas faire pour te rattraper ?
Tu vas faire quoi demain soir comme sport ?
Moi aussi je te ferai la fête si tu veux ;)
(commentaire : je tends des perches)

ELLE : Je ne prête pas Gaia, ça c’est sur, c’est la mienne !
Mais je veux bien te donner un de mes chocolats, t’es chanceux car je ne partage pas normalement…
Je suis dans une salle de sport, mercredi c’est cours de cardio en Danse (mieux que de la zumba, on touche à pas mal de styles) et le jeudi c’est Pôle Dance/sauna ou hamman…

MOI : Hahaha !
Ca va me prête pas ta chatte alors ;)
OK pour le chocolat, tu me donnes ça quand ? Je suis très gourmand.

ELLE : Je me demandais quand il y aurait le premier rapport à ma chatte XD trop facile ça…

MOI : C’est pas parce que c’est facile que ce n’est pas drôle
Cool pour le sauna. Encore une occasion pour moi de te voir nue !
T’habites dans quel arrondissement ? Moi le 3ème

ELLE : Petite déception pour toi, les sauna/hammam/jacuzzi sont collectifs et non nudistes XD
Je suis à la limite du 3ème, mais dans le 7e… Ligne métro D si tu vois…

MOI : Yes ! moi j’suis rue ** *** si tu vois… :)
Je m’ennuie en fait je suis tout seul et j’ai pas envie de regarder un film seul. Ca te dit de venir et qu’on le regarde en sous-vêtements (normal par cette chaleur) ? Désolé si c’est trop direct ignore

ELLE : Je ne vois pas où c’est mais bon Google est mon ami…
Raté pour ce soir je fais un truc avec mon coloc ^^

MOI : lol ok pas de soucis. Demain ça te dit?
Ca te fait au moins un ami ;)
(commentaire : là je lance une pique pour la punir de son refus)

ELLE : Demain je t’ai dis que j’avais sport ^^’ (mercredi et jeudi c’est pris jusqu’à 22h30) et j’ai déjà manqué une séance de pôle dance la semaine dernière pour obéir à mon ostéopathe donc je ne peux pas manquer la prochaine sinon j’aurais des courbatures de ouf ^^’ (c’est pas que mais ça fait mal tout ça…)

MOI : Lol tout ça pour que j’te fasse un massage ;)
Bon sérieux je vais pas insister je deviendrais lourd ! tu feras une contreproposition quand tu voudras m’inviter alors ;)

ELLE : Je ne dis jamais non aux massages mais quand je disais que ça faisait mal je parlais surtout de bleus et de frottements a cause de la barre (vas y sors une blague, j’ai l’habitude XD)
Mais bon, je suis libre samedi pour le moment, enfin je dis ça, je dis rien…

MOI : Samedi tu m’invites chez toi voir un film dans la même tenue que précédemment explicité ?
Lol pour les frottements et la barre, je m’y connais. (tu m’as forcé)

ELLE : Euh oui mais non, pas chez moi, et je ne me trimballe pas à demi-nue devant mon coloc non plus ^^’
J’ai un esprit tordu et assez pervers donc les blagues avec les barres ça a été déjà fait…

MOI : D’ac ! Mais ce WE je loge de la famille donc chez moi pas possible !
Vous n’avez pas une chambre chacun ?
Donc si vraiment tu veux pas chez toi c’est pas grave on peut continuer a tchatcher
(commentaire : comprenez que je loge une copine pendant 2 semaines, j’en ai déjà parlé)

ELLE : Chacun sa chambre si, je met en tee-shirt quand je sors de la mienne ^^’
Sinon on peut toujours sortir boire un verre, ou tu es complètement contre ce genre de sorties ? ^^

MOI : Je ne suis pas contre mais ça peut vite être frustrant après !
(commentaire : ARGHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH)

ELLE : C’est comme tu veux, ça peut toujours attendre plus tard après…
Sinon, plus sérieusement, tu proposes souvent ça à des inconnues ?
(commentaire : shit-test de merde, c’est redondant)

MOI : Seulement à l’approche de la pleine lune.

ELLE : Ah oui… Et beaucoup de prétendantes/filles intéressées ?
(commentaire : bis repetita)

MOI : ça va je ne me plains pas. après faut voir ce qu’il y a derrière. sûrement plein qui vont se dégonfler ou me gaver d’ici bientôt
(commentaire : ici, je veux la pousser à réfléchir où est son intérêt et agir différemment de la masse)

ELLE : Ok ^^’

MOI : si tu veux demain je finis le taf vers 18h 18h30 pour boire un verre…

ELLE : Je ne veux pas faire ma relou / chieuse mais demain soir sport et avant j’ai un rdv donc bon raté ^^’

MOI : ayaaaaaaaaaaaaaaaa tu collectionnes les rencards ! bon comme j’ai fait trop de propositions c’est à toi d’en faire now moi j’en fais plus chérie
(commentaire : là elle m’a saoulé)

ELLE : Bah disons que c’est un rdv que je ne peux et ne veux pas manquer ^^’
Eh ! J’ai proposé moi aussi ! ;-)

MOI : good j’espère que tu seras dans le même état d’esprit avec les nôtres de rdv
ouais mais c’est chacun son tour

ELLE : Pas le même genre de rdv mais ouais a voir ;-)
Alors, vu que ça semble être problématique cette semaine… La semaine prochaine ;-) ?

MOI : Lol ouais à voir
Oui pourquoi pas ! On se tient au jus pour ça !
Tu entends le feu d artifesse?
(commentaire : là j’étais un peu dég car je sais très bien que je serai sexuellement indisponible pour d’autres nanas que ma relation ouverte qui me rend visite pendant 2 semaines)

ELLE : Oui on les entend bien et heureusement Gaia n’en a pas peur… Et toi ? Près de la part dieu ça doit bien s’entendre aussi…

MOI : Et toi t’en as peur ?
Lol ça y est tu m’as géolocalisé !!!
Toi tu es près d’où ?

ELLE : Peur des feux d’artifices ? Non quand même pas ^^’
Je suis pas loin de Garibaldi de mon côté

MOI : ouais on n’est vraiment pas loin l’un de l’autre

ELLE : Effectivement, puis lyon n’est pas si grand au fond…

MOI : au fond de quoi ?
tu pourrais même venir me voir après le sport du coup
(commentaire : j’aime bien faire cette blague)

ELLE : Venir après le sport ? Tu veux vraiment me voir la première fois quand je sors du sport ? C’est pas la meilleure impression a donner ^^’

MOI : mdr on prendra une douche si tu transpires trop

ELLE : T’es bizarre toi ^^’
(commentaire : là elle tente de me déstabiliser)

MOI : Non je pense pas. Pourquoi ça serait bizarre de prendre une douche quand on transpire ?
(commentaire : je reframe)

ELLE : Je suis propre donc je prends mes douches avec application, mais je disais ça par rapport au sport. La première vision “après sport” n’est pas non plus la meilleure…

MOI : Vaut mieux se voir après le sport que ne pas se voir du tout

ELLE : On peut aussi attendre un peu c’est pas non plus urgent à la minute hein ^^’

MOI : Certes mais la procrastination c’est pas top lol

ELLE : Ah mais moi je ne procrastine pas ^^ le sport va suffisamment me claquer…
(commentaire : bien sûr que si elle procrastine car est stressée)

MOI : je peux te rebooster après

ELLE : Je vais ignorer la dernière remarque ^^
Est-ce de l’esbroufe ou bien es-tu réellement un “sexpert” ?

MOI : je mens pas sinon je serais ridicule en vrai
pourquoi t’ignores ? timide va !!

ELLE : Timide pour ce genre de remarque, oui je l’avoue…

MOI : heureusement que je ne suis pas timide aussi mdr
sinon on s’en sortirait pas mdr

ELLE : J’avoue faut avoir du courage (ou être audacieux et avoir de quoi l’être) tant que je ne connais pas la personne j’ai un peu plus de mal à être moi-même…

[LE LENDEMAIN]

MOI : alors viens me voir ce soir et on essaiera que tu sois toi-même
22h30 si j’ai bien suivi ?
(commentaire : je fais le forcing mais elle me remerciera plus tard)

ELLE : Ce soir je rentrerais du sport… On dirait que tu ne veux pas comprendre ^^’

MOI : ben si, viens après justement sinon c’est remis à je-sais-pas-quand ! faut kiffer un peu la life quand on en a l’occase!!!

ELLE : Mais je ne te connais pas et ne t’ai encore jamais vu. Puis on ne parle que depuis hier… Ça fait rapide quand même…
(commentaire : que de croyances limitantes, mais bon, elle ne peut pas savoir qu’elle va tomber sur un bon coup gentil)

MOI : et alors ? je croyais que t’aimais la spontanéité ! puis trop rapide c’est mieux que trop lent

ELLE : Mais je dois être rentrée pas trop tard je bosse aussi demain et réveil tôt –”
(commentaire : florilège d’excuses à la con)

MOI : moi aussi je bosse à 8h30 ^^

ELLE : Moi réveil 6h30 je prends le train…

MOI : Yes !
Mais on n’habite pas loin !
Tu sais ce petit stress que tu ressens ne disparaîtra pas même si on se voit dans 15j !
Donc autant le surmonter tout de suite !
Puis kiffons un peu la vie quand on en a l’occase car trop de taf et pas assez de plaisir c’est lourd aussi.
Tkt tu pourras prendre la douche ici et je ne suis pas un connard hein je serai compréhensif envers ta timidité
(commentaire : joli speech faudra que je pense à le réutiliser)

ELLE : Écoute je rentre en salle sans téléphone et je te dis tout a l’heure…
(commentaire : là elle est incertaine)

MOI : lol ça veut tout dire ça … sache que si tu cèdes à la facilité tu vas juste rater une bonne occasion de passer un bon moment. Sur ce, tu marqueras des points à mes yeux si tu arrives à sortir de ta zone de confort. A toutes alors… ou pas bisou
(commentaire : suite du speech)

ELLE : Je n’ai pas d’adresse à rejoindre ;-)

MOI : cool tu viens ? ** rue ** ***

ELLE : Le temps d’attente est terminé malheureusement, je suis désormais dans le métro… J’ai vraiment trop chaud et je suis HS de mon cours. Et j’ai la dalle.
(commentaire : elle flippe au moment de passer à l’acte mais veut se donner bonne conscience donc s’invente des excuses comme quoi ce n’est pas possible de venir mais elle essaie de faire ça de façon à ce que je ne puisse pas lui en vouloir)

MOI : le temps d’attente de quoi ? bah viens j’ai à manger
je t’attends
sors à Garibaldi tu seras à côté
(commentaire : je ne me laisse pas endormir)

ELLE : A côté c’est moins proche de Garibaldi que chez moi ^^’

MOI : rien compris ! tu es là dans combien de temps ? tergiverse pas trop car après on aura plus le temps et ça sera chiant ^^ si t’en as un peu envie franchis le pas on a qu’une vie
(commentaire : speech partie 3)

ELLE : 1 condition, tu me raccompagneras jusqu’à Garibaldi ?

MOI : okay soyons fous

ELLE : Jsuis en bas je suppose

MOI : d’ac
attends je m’enfile un jean
*eme étage

Note : Je mets * pour les trucs que je veux garder confidentiels.

Note 2 : Dans la suite de mon Diary, je ne mettrai pas les conversations intégrales avec les filles (trop long). Dans Droit au FC, par contre, vous trouverez de nombreuses conversations commentées qui ont donné envie à des meufs de venir directement chez moi pour baiser.

 

2/ Une fois chez moi

Vers 22h30, sur l’écran de mon interphone high-tech, s’est affichée une jolie silhouette. Très féminine. Dans une robe sexy. Ou une tunique, je confonds toujours. En fait, je ne connais même pas la différence. Bref, ça promettait.

J’ai hésité à lui ouvrir la porte torse-nu mais j’ai finalement préféré enfiler un polo devant elle, l’air de rien, pour la chauffer.

Elle a posé son sac de sport dans le couloir et s’est assise sur un tabouret. Elle a demandé un verre d’eau et m’a dit qu’elle avait mangé une barre de céréales sur la route. OK, si c’est bon pour elle, c’est bon pour moi. On a un peu parlé de tout, de rien, de ses études (en alternance), de mon taf, de la chaleur. C’est une meuf qui se décrit elle-même comme une geekette. Elle crée des sites web, des logos, des vidéos, etc. Ce n’est pas très bien payé apparemment.

Je l’ai beaucoup écoutée. De toute façon je ne pouvais pas en placer une alors autant se résigner. Elle devait être très stressée pour parler autant. Bref, à un moment, je me suis positionné derrière elle et ai commencé à lui caresser les épaules, le visage, etc. Puis, ai fait glisser mes mains sur son ventre, ses jambes, etc.

Ensuite, je l’ai embrassée dans le cou et sur les épaules puis ai commencé à frotter son entrejambe par-dessus sa robe fine (ou sa tunique, putain). Elle ne disait plus rien tout à coup. Ça lui faisait beaucoup d’effet. Et je lui faisais la conversation comme si de rien n’était en même temps que je la tripotais, c’était marrant parce qu’elle avait du mal à être cohérente quand elle répondait. Alors je suis passé sous le tissu, ai commencé à frotter par-dessus son petit string. J’ai ensuite fait une pause quand je l’ai sentie bien humide, pour lui caresser la poitrine. Enfin, je me suis rendu sous sa culotte et lui ai caressé le clito. Elle a bien pris son pied, elle tremblait et tout et a failli tomber de son tabouret. Heureusement que je m’y attendais, je l’ai rattrapée.

Ensuite, on s’est mis debout. Je la regardais dans les yeux. Elle a de très jolis yeux en amande verts bien mis en valeur par de beaux sourcils noirs. Ses cheveux tirant sur le roux sont jolis aussi. Elle a des oreilles fines et un peu pointues comme les elfes. Si ça se trouve ça en est une. En pensant à ça, j’ai fait tomber sa robe. Elle s’est retrouvée en sous-vêtements. Un joli sous-tif blanc cachant des seins assez gros et fermes. Elle a de jolis petits tétons roses. C’est cool. Son string était noir. Je le lui ai enlevé aussi en la guidant sur mon lit.

Elle m’a dit qu’on n’était pas à égalité alors je me suis mis en boxer. J’ai frotté ma bite contre sa chatte et mon boxer est devenu trempé. Je suis descendu et l’ai léchée/doigtée. Ça l’a rendu folle. Elle se contractait de partout, le ventre et tout. Ses jambes tremblaient, elle haletait. Elle était proche de l’orgasme mais me disait « stop, stop » : ça lui faisait trop peur de perdre le contrôle. Réaction typique et habituelle de quand une meuf ne connaît pas encore son corps. Faut soit y aller d’un coup (parvenir à se lâcher) soit y aller progressivement et s’apprivoiser (comme le renard du Petit Prince).

Elle m’a avoué qu’elle n’avait pas baisé depuis plusieurs longs mois. Son dernier mec n’arrivait pas à bander. Putain, il ne sait pas ce qu’il a raté en ne la baisant pas, ce con. Son cul était vraiment pas mal. Elle m’a dit « mais où t’as appris à faire ça (en parlant du cunni) ? T’es le premier homme que je rencontre qui pense aussi à sa partenaire!
– Dans le sud ! »

Après, elle est venue sur moi, on a mis une capote et elle m’a baisé comme une folle. Sa libido s’est enflammée. Puis, je l’ai baisée en levrette comme il se doit. Ça l’a bien décrassée ! J’ai enlevé les toiles d’araignée avec mon balai et mon pschit !

Après coït, elle m’a confessé qu’elle ne savait même pas embrasser avec la langue et m’a demandé de lui apprendre. Je l’ai fait. Elle était contente de son affaire. Tant mieux !

Ensuite, elle m’a parlé de ses problèmes. De son stresse qui lui gâche la vie (elle aussi, décidemment). D’ailleurs j’ai fait une crise d’angoisse cet aprèm au bureau, ça fait chier, je ne sentais plus mes mains, je me suis senti bizarre comme si je n’avais plus de corps puis je transpirais et tout, mes jambes tremblaient, j’avais l’impression d’être dans un monde parallèle. Enfin bon, c’est passé et je ne suis pas mort (mes collègues ne se sont aperçus de rien). Le problème de cette meuf c’est qu’elle parle beaucoup d’elle mais que ça ne l’intéresse pas du tout quand tu parles de toi. Bref, c’est humain, je suppose. Balek ! Elle, c’est plutôt des TOC qu’elle a (rangement, les trucs par couleur, etc.) C’est donc ma troisième schtarbée à Lyon !!! Pour finir sur le stress, il paraît que tenir un journal aide à domestiquer ses émotions, à les accepter, les comprendre, etc. Donc je suis content d’avoir rempilé pour un Diary 3 !

Enfin voilà, elle m’a dit qu’elle ne regrettait pas du tout d’avoir pris sur elle pour venir me voir. Qu’elle était contente et que je l’avais un peu réconciliée avec les hommes. Que ça serve de leçons aux autres vierges effarouchées ! Après ça, elle avait faim. Du coup, j’lui ai donné un yahourt puis j’ai pris ma douche. Elle a mangé et est allée prendre la sienne (avec cette chaleur on transpire comme des sumos).

Je l’ai raccompagnée jusqu’à chez elle. Y’avait une petite trotte quand même. Mais, chose promise chose due. Elle m’a remercié « pour tout, vraiment tout ». Sur le retour j’avais le nez sur mon potable en marchant et j’me suis mangé un lampadaire. Comme dans une BD.

 

3/ Le LAIR de Lyon

Petite parenthèse pour finir, concernant les players de Lyon. Y’a pas de LAIR ici, en fait. Y’a vaguement une page FB inactive. Du coup, j’y ai posté un message pour signaler que je créais un groupe FB actif « LAIR privé sur Lyon ».

Y’a un gars qui m’a répondu pour m’expliquer le fonctionnement de leur LAIR introuvable. Il m’a dit « ouais non on est une bande de pote on ne sert plus du groupe on sort entre nous c’est tout ». Il a rajouté son numéro de téléphone et m’a demandé de l’appeler.

Encore un LAIR organisé comme la SNCF, ça promet ! J’lui ai répondu que je n’aimais pas le téléphone (je n’avais pas envie de passer une heure au téléphone) et il a commencé à faire son donneur de leçons genre « ouais mais tu sais le game faut sortir de sa zone de confort et tout ». J’ai failli le karchériser « ferme ta gueule mon pauvre j’ai sûrement baisé plus de meufs que toi et tes potes réunis » mais j’me suis retenu. Je fais des progrès en self control ! De toute façon, la violence, surtout verbale, ça ne résout rien.

Je lui ai proposé un Skype comme compromis et il n’a pas répondu. J’ai renvoyé un « ? » mais il n’a toujours pas répondu deux jours plus tard, alors qu’il a vu le message. Si ça se trouve, ce mec est super sympa mais maladroit en communication, c’est tout. Bref, je laisse à ce LAIR le bénéfice du doute. Et puis, il faut bien dire que je n’ai pas « besoin » d’eux même si je suis curieux et ai envie de les rencontrer. Mais attention, je ne veux  pas de rabat-joie ni de gens négatifs dans mon cercle social, j’ai assez donné !

Bande de dormeurs, les lyonnais ! Que le Dieu du Game soit avec vous quand même !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

One thought to “Un feu d’artifesse pour une jolie petite elfe”

  1. Ahh ça fait plaisir que tu reprenne un Diary ! C’est un des truc qui m’aide le plus je trouve. C’est authentique, tu es toi même et tu hésite pas à rentrer dans les détails comparé aux autres FR qu’on peux trouver.
    Bref continue mec. Tu gère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*