Flake, jalousie et libertinage

Le 2 juin 2016,

1/ Flake : mort de rire.

Comme je vous ai dit la dernière fois, La Prof et moi devions baiser une meuf, vendredi soir dernier. Il s’agissait d’une nana de Tinder qui nous avait bien chauffés en nous disant qu’elle faisait souvent des partouzes, qu’elle se tapait un nouveau gars quasiment chaque semaine, etc.

Elle nous a dit qu’elle nous trouvait super beaux, qu’elle était impatiente, qu’elle aimait être soumise, etc. Pour nous prouver sa « motivation », elle nous a même envoyé des photos coquines.

Enfin, surtout des photos ses seins ! Quand j’ai demandé à voir ses fesses, elle m’a teasé « tu les verras vendredi soir ». J’aurais dû me méfier mais bon, la situation m’excitait pas mal alors j’ai laissé couler.

On avait fait une conversation à trois sur FaceBook pour vérifier que son profil n’était pas un fake et tout. C’est sur celle-ci que, le vendredi midi, elle nous a confirmé sa venue vers 21h chez ma complice, La Prof.

Le vendredi, vers 19h, je sortais du boulot avec une demi-molle anticipée lorsque La Prof me demanda de l’appeler. C’était pour me dire que la fille en question, appelons-la Le Diplodocus (parce qu’elle est grande avec un long cou), lui parlait sur FB en privé.

« Son mec l’a invitée en week-end surprise. De plus, il veut quelque chose de sérieux maintenant. » Ah, elle avait un mec ? Première nouvelle. Et puis, sérieux, ça ne peut pas attendre le lendemain de la partouze, de se mettre en couple ? Saperlipopette, il l’invite en week-end surprise deux heures avant le plan à trois, le hasard fait bien les choses, non ?

Franchement elles font toutes plus ou moins ça, donc soit on est maudits soit ce sont de vils mensonges qu’elles croient crédibles.

Comme quoi, on parle beaucoup des mecs qui se vantent mais les grandes gueules existent aussi au féminin (après tout, c’est logique, un seul chromosome nous différencie). Elles se vantent tellement qu’elles se mettent la barre super haut dans leur tête sexuellement parlant (on ne leur en demande pourtant pas tant) et puis après elles n’assument pas et inventent des excuses fumeuses.

Ah et bien sûr, il n’a même pas été question de reporter puisque son excuse induit forcément qu’elle est en couple maintenant et qu’elle ne fait plus « ce genre de choses ».  Sérieux, heureusement qu’on n’avait rien préparé ni acheté de vin spécialement pour elle…

Pour rajouter au mélodrame, elle a dit à La Prof que « son mec » lui a fait un scandale parce qu’elle nous parlait. Si jamais c’est vrai, la pauvre, ça commence bien, sa putain de relation !

2/ Trois couples sont venus nous parler sur Wyylde (anciennement Netéchangisme).

Un qui vient de Bordeaux pour la semaine et qui nous propose de se voir jeudi soir. Mais avec les grèves de la SNCF et tout, ils ne sont pas sûrs de pouvoir venir finalement.

Un autre couple, nous a abordés en disant qu’ils n’aiment pas prévoir et qu’ils ne peuvent nous rencontrer avant le mois de Juillet. Franchement, quand ça commence comme ça, en direction de la procrastination, l’expérience montre que ça donne rarement quelque chose de bon.

Le dernier couple nous a dit « madame est trop belle !
– merci pour moi » ai-je répondu. Ensuite on a parlé, ils disent qu’ils baisent toujours avec les mêmes couples. On leur a donc proposé de se rencontrer et ils ont répondu « ah non mais nous on veut parler avant, on ne rencontre pas si facilement ». Allez donc vous faire foutre, sérieux, faut savoir ce qu’on veut dans la vie, nous on en a marre de papoter avec des gens qui se dégonflent au dernier moment.

Y’a eu plusieurs meufs de Tinder qui nous ont fait le coup d’ailleurs « ouais je suis trop chaude, on se voit après mes exams en juin ». Et plus de nouvelles depuis… elles ne répondent plus… Ça vous étonne, vous ? C’est juste pitoyable. C’est presque toutes les mêmes. Pourtant, il me semble qu’un plan à trois avec un couple, pour une meuf un peu aventurière qui veut jouir fort et sans engagement, y’a pas mieux comme offre. Enfin bref, on ne vit pas dans le même monde, je pense…

Ca me travaille parce que j’ai parfois un peu envie de niquer une autre meuf. Mais d’un autre côté, qu’est-ce que je suis bien avec ma chérie ! Je ne veux pas gâcher ça, cette chance qu’on a. C’est vraiment différent de tout ce que j’ai connu, comme relation, donc je ne la tromperai pas. Cette fille me comble (même si elle m’énerve parfois) et me rend fier car elle est très jolie. Je suis heureux de vivre « ça » au moins une fois dans ma vie… et on verra où ça mène.

Je suis content d’avoir profité autant grâce au Game et suis prêt à passer le flambeau, je pense que ce serait puéril et une attitude d’ado attardé que de continuer en mode PUA jusqu’à être vieux et imbaisable : j’ai envie de construire quelque chose un jour, une famille. Et pas forcément à Lyon, je retournerai sûrement dans le sud avec my wife car ça me soule d’avoir un rhume au moins de juin, sérieux.

En fait, je me dis que si j’arrivais à aller au-delà de l’aspect charnel de la chose, je pourrais être encore plus heureux. Car ce qu’il me manque, ce sont des jolies filles à baiser. Ce n’est pourtant pas ce qui manque dans le milieu libertin, mais elles sont souvent en couple. Et leur mec veut baiser ma nana en retour (c’est compréhensible).

Dans l’idée, je ne suis pas contre (y’a du progrès) mais je ne me sens pas tout à fait prêt… Certes, je me taperais aussi la sienne, et si elle est bonne aussi (partons du principe que je ne ferais pas trop une moins-value) ça pourrait satisfaire mon bas instinct de PUA pendant un moment.

En gros, ça pourrait être libérateur mais je ne sais pas comment je réagirais, ça me fait un peu peur. Tout ça me ravive des souvenirs, ça me fait penser à mon premier Padawan : lui, ça ne lui faisait rien d’encourager ses meufs à se faire sauter ailleurs et à les emmener dans nos partouzes. Arriverais-je à faire la part des choses ? Ou bien, va-t-elle juste me dégoûter et est-ce que ça va foutre en l’air notre relation ?

D’un autre côté, si j’arrivais à me libérer complètement de ce poids qu’est la jalousie, ça me soulagerait. Je me marrerais bien en repensant à ses exs dorénavant, ça ne me ferait plus rien et en plus je continuerais à me faire des bonnasses de temps en temps tout en gardant ma chérie et en étant honnête avec elle. Et il faut bien se dire que, si un jour par malheur, on n’est plus ensemble, je regrettai d’autant plus de n’avoir pas essayé en temps voulu.

Y’a pas de notion d’honneur ou de cocu si tu te tapes la meuf du gars en retour et si c’est dans un cadre prédéfini. En plus, ce style de vie semble justement pouvoir éviter l’adultère, le vrai. Alors de quoi ai-je peur ? Qu’il baise ma meuf mieux que moi ? Y’a peu de chance. Et puis même, ce n’est pas un concours. C’est juste de l’assouvissement de pulsions, de fantasmes, dans une bulle, une parenthèse hors de notre vie. La plupart des couples libertins sont d’ailleurs généralement très amoureux.

Pour ceux qui ramènent leurs meufs dans les gang bangs, je ne comprends pas trop comment ils y trouvent leur compte, mais bon, c’est leur droit.

La plupart des gens qui voient le monde du libertin de loin croient que les meufs y sont des putes gratuites, des pures chiennes. Mais ce n’est pas du tout ça le concept, ça c’est plutôt le fantasme des frustrés ignorants.

Enfin de toute façon, sur Wyylde, de ces couples qui laissent leur femme baiser sans rien demander en retour, on n’arrive pas à en trouver. Quant aux femmes seules, elles ne répondent pas ou alors elles ne nous plaisent pas. Devrait-on changer de stratégie pour en trouver ? Peut-être essayer les bars gay-friendly alors…

En fait, le mieux pour nous, ce serait quand même de se faire une nana à deux car ma chérie aime les femmes aussi. Donc ce n’est pas égoïste de ma part de vouloir ça : elle se ferait également plaisir.

Sinon, je me suis renseigné sur les soirées gays. Pas pour me faire sodomiser, mais pour voir les prix et tout. Sachez que c’est moitié-prix pour les gars en dessous de 25 ans. Donc, je suis déjà périmé. C’est assez drôle de voir que même eux aiment la jeunesse chez les hommes, jeunesse qui est un critère également pour les hétéros qui préfèrent en général les jeunes femmes. Alors que les femmes préféreront peut-être des gus un peu plus âgés…

Je me demande si j’aurais mon petit succès dans une soirée gay ? D’ailleurs, si vous plaisez à des gays, qui sont plus démonstratifs que les nanas, c’est que vous êtes baisables et donc que vous pouvez vous faire des femmes sans trop de difficultés. C’est un bon indicateur et ça fait du bien à la confiance. J’étais déjà allé dans un bar gay-friendly à Aix, et c’est sûr que j’aurais pu y tirer un coup le soir-même… mais avec un homme !

Il paraît que les soirées les plus chaudes dans les clubs libertins, ce sont les soirées 100% couple du jeudi soir. Il n’y a que des couples et des femmes seules. Donc un bon ratio ! Mais le problème c’est que ce n’est qu’en semaine et que c’est 50€ par couple. Enfin bon, à tester quand même ! Ce qui était un peu chiant dans les soirées où on est allés c’étaient les mecs seuls « en chien » ne demandaient quasiment jamais à ma meuf s’ils leur plaisent. Ils venaient me voir directement en demandant si je voulais bien faire un trio avec eux. Ou si je permettais qu’ils baisent ma copine. Je me souviens d’un gars super lourd qui disait « oh elle me plait trop ta copine, si tu veux demain je reviens avec une MILF de 40 ans et tu la baises mais ce soir je peux niquer ta copine stp ? » Non mais il me prenait pour un con lui ou quoi ?

3/ Comment ça se passe au boulot ?

Sinon, au boulot ça va un peu mieux. Je me suis un peu calmé. J’arrive mieux à gérer les caractères des gens là-bas. Et puis, la chaleur revient, les jolies jambes des filles causent des accidents de voiture et jouent avec mes taux d’hormones, tout ça doit jouer dans le fait que je me sens mieux.

4/ Les suggestions d’amis bizarres sur Facebook

Pour finir, voici l’explication officielle du mystère des suggestions d’amis de Facebook dont je parlais la dernière fois (que je trouvais bizarrement trop bien ciblées) : apparemment ils te proposent les gens que tu as dans tes contacts mails et dans ton téléphone. MAIS AUSSI, les gens qui t’ont dans leur téléphone et dans leurs contacts mails sans que tu ne les aies forcément. Ca explique une grande partie des suggestions qu’on a… mais pas toutes tout quand même. Je reste perplexe. Je pense qu’on ne nous dit pas tout (quelle surprise) !!!

A bientôt les queutards ! Que le Dieu du Game soit avec vous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*