Flirt, humour sexuel et répliques prêtes à l’emploi

Flirt, humour sexuel et répliques prêtes à l'emploiL’humour est une autre caractéristique (comme le langage corporel) que vous pouvez acquérir avant de totalement posséder le bon état d’esprit. Bon, vous le savez, la séduction est un jeu : on va donc s’amuser !

 

L’humour sexuel :

Je pense que l’objectif de tout rapport homme/femme est de psychologiquement prendre la position de force. Ainsi, l’idée c’est de faire comme si ELLE vous draguait! Dès maintenant, utilisez l’humour comme une arme pour inverser les rôles, puis je vous révèlerai plus tard des techniques encore plus puissantes pour obtenir ce que vous voulez. En attendant, vous osez et vous vous amusez!!! Ne perdez pas de vue que c’est un jeu ! Rappel : humour = aussi savoir rire de soi…

Être un enquiquineur voire un provocateur est efficace car elle ne saura pas si vous êtes sérieux… et c’est justement cette incertitude qui va l’exciter. Être un “mec fun et sexuel”, c’est-à-dire utiliser l’humour sexuel, montre que vous n’avez pas besoin de lui faire plaisir par vos propos parce que vous êtes désirable pour ce que vous êtes au fond. Mais attention à ne pas la rabaisser gratuitement. Ce qui se passe implicitement ne doit pas être mentionné explicitement. Soyez “cool” !

Ne pas parler de sexe ou éviter le sujet la laissera penser que vous avez peur de ce sujet et donc que vous ne serez pas à la hauteur de ses espérances pendant l’acte. Montrez également que le contact ne vous indispose pas. Soyez ouvert! Vous êtes en confiance!

En résumé, vous êtes TAQUIN mais vous n’êtes pas LOURDO. Vous êtes sexué mais vous n’êtes pas VULGAIRE et vous êtes LÉGER mais vous n’êtes pas un GAMIN (vous évitez de parler de pipi, caca, pet…). Évitez L’HUMOUR NOIR ou MÉCHANT tant que vous n’avez pas établi de réelle complicité et que vous ne savez pas comment elle va réagir. Vous pouvez également jouer le mec un peu CYNIQUE, comme Docteur House.

 

Le flirt :

Flirter c’est allumer le feu et le maintenir en vie… et c’est votre responsabilité car la femme est conditionnée, du moins dans nos pays, pour ne pas commencer à flirter avant vous.

Pour cela, vous pouvez :
– vous moquer de quelque chose ;
– dire que vous n’êtes pas sûr que la “relation” puisse fonctionner (avant que relation il y ait) ;
– vous plaindre exagérément ;
– vous comporter comme si vous pouviez la prendre ou la laisser (et vous le pouvez en fait) ;
– lui dire qu’elle est une bonne copine ou comme une petite sœur (juste une copine) ;
– la taquiner, l’enquiquiner ;
– être sarcastique ;
– être trop sérieux par rapport à une situation donnée (créer un décalage) ;
– franchir les limites sociales acceptables de l’espace physique, en étant joueur ;
– interpréter des sous-entendus sexuels ou allusions de sa part : osez, amusez-vous !

Maintenez ensuite le feu sacré, par exemple en vous éloignant d’elle et en la taquinant. Alternez les signaux d’intérêt et de désintérêt. Faites-lui vivre des émotions grâce à votre humour, osez des choses et surtout, amusez-vous… C’est le principal ! Personnages qui peuvent vous inspirer :
– Le personnage de Chuck Bass utilise un humour sexué qui plaît aux femmes ;
– Le personnage de Damon Salvatore propose un humour intéressant de mâle en confiance.
Comme ce sont des séries, c’est bien, parce qu’il y a plus de situations et de répliques que dans un film.

Soyez original, utilisez :
– l’humour pince sans-rire ;
– le stoïcisme ;
– l’indifférence ;
– le sérieux ;
– le mystère ;
– la tension ;
– la provocation ;
– la confiance et l’aisance.
Soyez ferme, arrogant et drôle : vous êtes ce qui se fait de mieux, et vous le savez.

C’est vous qui provoquez les choses. Soyez dans un état émotionnel calme et serein et les autres vous suivront. Battez-la à son propre jeu : ne soyez pas impressionné par ses qualités (quitte à bluffer) et donnez-lui des petits surnoms rigolos.

N’oubliez pas que vous pouvez vous en aller à n’importe quel moment car vous maîtrisez le jeu et parce qu’en tant que dominant, vous avez de nombreuses autres options sexuelles. Ainsi, elle n’aura pas facilement la sensation que vous pouvez être dompté, acquis, possédé…

REGLE : VOUS PRENEZ DU PLAISIR LORS D’UNE INTERACTION.

Si vous faites quelque chose qu’elle aime, utilisez la technique du marche/arrêt/marche/arrêt car la tension et l’anticipation amplifient l’attirance. En effet, l’attirance se développe dans l’imagination pendant l’absence.

Elle doit chercher à vous divertir : accusez-la de faire des sous-entendus ou moquez-vous de ses petites erreurs. A la limite, foutez-vous d’elle… mais toujours gentiment ! Ne répondez pas sérieusement à ses questions/tests afin qu’elle ne puisse pas vous cerner. Faites toujours de l’humour sous-jacent afin qu’elle s’interroge sur vos intentions. Pensez à un commentaire politiquement incorrect et rendez-le drôle. Soyez déstabilisant mais surtout pas un mec lourd qui se défoule. Ayez un peu trop confiance en vous tout en faisant rire les autres. Ne vous arrêtez pas si elle dit qu’elle est contrariée mais n’allez surtout pas trop loin. Avec l’expérience, vous apprendrez rapidement à faire la part des choses!

REGLE : VOUS AFFICHEZ DE LA CONFIANCE EN VOUS, VOUS ASSUMEZ LE FAIT QU’ELLE VOUS PLAIT ET DE LUI PARLER DE SEXE.

En fait, les femmes adorent que l’on joue avec leurs émotions (toutes leurs émotions). L’humour est alors l’une des meilleures façons de le faire. Si elle doit aller dans la salle de bain, dites-lui qu’elle a votre autorisation. Si elle est perdue dans ses pensées, demandez-lui si elle pense ENCORE à vous. Si elle répond sans développer (en un seul mot par exemple) “c’est une réponse très intéressante, ça”.

Vous avez compris que taquiner une femme (être joueur et dominant) communique que vous n’êtes pas ennuyeux a contrario des autres mecs. Évitez donc de donner à la fille des réponses positives directes. Surprenez-la! Elle doit se dire que vous êtes différent. En fait, les femmes n’ont pas de logique jusqu’à preuve du contraire (Sigmund Freud). La conclusion c’est que si vous agissez de manière logique (ou du moins d’une manière qui VOUS paraît logique), elle vous rendra fou en réagissant de manière insensée. Par contre, si vous agissez de manière incontrôlable, elle agira davantage de manière logique. Petit truc à savoir aussi, souvent de la plaisanterie jaillit la lumière donc étudiez avec quoi les gens plaisantent et vous en apprendrez beaucoup sur ce qu’ils pensent vraiment.

Soyez intransigeant et donc le premier à clore une conversation. Si elle n’a pas le sens de l’humour : continuez en lui expliquant à chaque fois. Si elle se braque : accusez-la de ne pas être drôle. Après tout, il y a toujours des filles sans humour, des rabat-joies, etc. Celles-là sont, en général, de très mauvais coups. Vous ferez ainsi plus rapidement le tri. Puis y’a aussi les gens qui ont tellement une vie merdique que ça les fait chier de rencontrer quelqu’un qui leur paraît bien dans sa peau, en confiance, etc. Ceux-là essayeront de vous tirer vers le bas, pour vous mettre à leur niveau.

Si vous rencontrez une fille dénuée d’humour, dites “je plaisante” ou “je te taquine”. Riez quand elle offensée. Puisque les filles adorent jouer les offensées quand on les taquine, vous devez faire la part des choses afin de ne pas paraître en recherche d’approbation. Faites des pauses entre les phrases ou avant un mot-clé pour créer du suspens et cassez-la de temps en temps mais pas sur un sujet trop sensible. Lorsqu’une fille vous drague secrètement, jouez les “dur à avoir”. Étonnez-la, montrez-lui qu’elle vous désire, repoussez-la. Ne soyez pas trop sarcastique non plus, ça les repousserait trop. Soyez un mec amusant qui véhicule des émotions positives. D’un point de vue féminin, trop d’émotion et de délicatesse chez un hommes est synonyme de faiblesse… pensez à l’ami James Bond!

“Pourquoi ce gros sac, tu transportes quoi?”
“Tu as mis des talons hauts, tu avais peur de ne pas être à ma hauteur?”
Soyez sûr de dire un truc marrant : si elle ne sourit pas, c’est pas bon. Achetez un livre sur le l’humour si besoin est. Faites des remarques marrantes d’un air détaché. Ne répondez pas sérieusement à ses questions, mais faites-la rêver :
“Tu fais quoi dans la vie ?
– Je suis mannequin pour Calvin Klein”.

– Interrogez-la sur votre look “Avec ou sans lunettes?”
– Imitez-la.
– Faites des jeux de rôle.
– Cassez-la.
– Parlez des tabous. “Ce soir, je vais te corrompre”.

Si elle vous fait un reproche, dites “merci” ou “OK, et après?”. En gros, vous contrôlez tout et restez de marbre face à ses tests.

Interprétez mal ce qu’elle dit ou cherchez-y des insinuations douteuses. Évitez de vous marrer ou de sourire à vos propres réflexions. Faites des choses et accusez-la de les faire. Flirter, c’est envoyer des messages mélangés. Si elle vous prend la main, dites “oh vraiment, déjà ?!” ou “j’aime les filles entreprenantes”.

Elles aiment quand vous êtes sérieux et que vous continuez avec une blague, quand vous êtes dur verbalement et tendre physiquement. Embrassez-la puis mordez-la, une chose tendre alternée avec une chose violente. Mettez-lui une claque sur les fesses puis dites-lui “bravo : tu embrasses bien”. Soyez imprévisible… mais pas instable comme un fou. Vous avez compris le principe !

Ah oui, et une meuf qui fait l’enfant ou qui profite d’un jeu pour vous chauffer “innocemment”, c’est pratiquement gagné. Y’a plus qu’à oser !

Pour mieux saisir le concept, quelques répliques prêtes à l’emploi :

(Elle ne répond pas à votre SMS) Est-ce que tu fais déjà la fille inaccessible? parle moi

(Gainsbourg dessinant une modèle) C’est le soutien-gorge, je ne sais pas le dessiner. Peut-être qu’on pourrait l’enlever?
(Toujours avec ce modèle) Lucien, embrassez-moi sur la bouche… avec la langue…
– Ah bon, si vous insistez, après il faudra poser, je ne veux pas vous payer à rien foutre!
(Gainsbourg) Pervertir la jeunesse, j’aime bien.
(A Jane Birken) Tu crois que c’est une petite rosbeef comme toi qui va m’apprendre l’élégance?
(A Bambou) Tu corresponds à mes critères esthétiques.
(A Bambou) Sur le plan horizontal, personne n’a jamais eu à se plaindre de mes services.

(A une fille qui pose une question que l’on peut interpréter de manière ambiguë) C’est une avance ou une proposition?

(Elle vous accuse d’avoir dit un mensonge) Tu sais, j’ai dit beaucoup de choses, alors je ne me souviens plus.

(La complimenter en lui laissant une marge d’amélioration pour la motiver) De belles jambes, des fesses parfaites, je te donne ma note la plus élevée… 9/10!

(Elle cherche trop les compliments) Attention chérie, tu vas à la pêche aux compliments là, tu risques de te mouiller.

(Elle drague) Je me trompe ou il y a une légère odeur de flirt qui flotte dans l’air?

(Lui proposer un RDV) Si ça te dit, on peut se revoir? En tout cas moi, je suis pas contre.

(Elle demande si “ça va?”) Très bien, comme toujours (à part un léger rhume.)

(En se quittant) Cordiale poignée de main ou tendre baiser?

(“Cigarette?”) Je fume pas, je fais du sport.

(Elle propose une date pour vous revoir) Je m’arrangerai.

(Elle vous chauffe un peu) Alors, à quel point es-tu consciente de ton effet sur les mâles?

Qu’est-ce qui te fait croire que je vais te draguer?

Il est trop tôt pour dire si tu me plais.

J’aime quand tu bois, ça te rend séductrice. Et sûre de toi.

Je veux prendre un verre avec toi! Pour commencer…

“Voici mon numéro, mais n’en profite pas pour me harceler” ou “fais-en bon usage”.

(Elle) Est-ce que tu vas me pardonner?
– Peut-être plus tard quand je serai très très vieux.

(Si on doit être enfermé dans la même pièce qu’une fille) Tu crois que tu vas pouvoir t’empêcher de me toucher?

(Elle vous fait un compliment) Sérieux… tu me trouves “mignon tout plein” ?! Il va falloir trouver mieux que ça!

(Lui mettre la pression) La seule chose que je veux c’est t’embrasser. Et ce n’est pas ici (bouche) que j’ai envie de t’embrasser… (cunni).

(Une fille vous traite de pervers) Wooo, j’aime quand tu es grossière.

(“Merci”) Si tu cherches un moyen de me remercier, j’ai quelques idées.

(Elle vous chauffe, il faut l’encourager) Toi, tu as un talent fou.

(Jouer) Je te propose de parier, si il appelle : je te laisse tranquille pour de bon… si il n’appelle pas : tu passes la nuit avec moi. Je croyais que tu étais sûre de toi?

Elle : Est-ce que tu m’aimes?
Lui : Précise “aime”.

(Je sais que t’as envie de moi) Tu dis ça comme si c’était mal…

(A la piscine) Un maillot zéro pièce t’irait beaucoup mieux!

(“On fait quoi?”) Enlevons nos vêtements et admirons-nous!

(Elle vous a attendu) Si tu pensais que ça c’était long, alors tu n’as aucune idée de ce qui t’attend.

Tu as ma parole, pour ce que ça vaut.

(Vous lui faites une proposition indécente) C’est exactement… ce que tu penses que c’est !

(Elle dit qu’il fait chaud) Oh, il ne fait jamais TROP chaud.

(Elle dit qu’elle vous fait la gueule) Je devrais me faire pardonner.

(Le soir par SMS) Bisous bonne nuit mais ne t’habitue pas à ce que je dois gentil comme ça tout le temps.

(Elle dit que vous êtes petit) Je m’en fous, je suis déjà sorti avec des filles plus grandes que moi… et que toi… plusieurs fois!

(Lui envoyer un SMS au réveil) Debout, feignasse !

On va faire un tour de magie, je vais essayer de deviner à quoi tu penses………………………. Oh, tu sais si tu veux me voir tout nu, tu devrais plutôt faire preuve de franchise ! ;)

Je suis un garçon facile.

(Elle vous complimente) Oh, tu veux me faire rougir? Crapule !

Enfin voilà, vous devez les adapter à votre style !

PS : pour plus d’idées de réplique, lisez 1000 répliques d’humour sexy alpha !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*