Friendzone et amitié hommes/femmes

Dans cette vidéo, nous allons parler de la friendzone et de l’amitié hommes/femmes.

Friendzone

 

 1/ Définition de la friendzone

La friendzone (« zone d’amitié ») désigne une situation sociale où une personne désire avoir une relation sexuelle (ou amoureuse) avec quelqu’un qui ne souhaite entretenir qu’une relation amicale.

Le sujet est complexe, mais concerne beaucoup de jeunes hommes un peu timides. D’ailleurs, selon certains psychologues, les hommes sont davantage susceptibles de vivre des situations de friendzone dans le cadre d’une relation avec une femme : ceux-ci auraient tendance à plus facilement être attirés par leurs amies que les femmes par leurs amis, et auraient également tendance à surestimer l’envie des femmes d’avoir une relation amoureuse ou sexuelle avec eux.

 

2/ Parle-t-on vraiment d’amitié ?

La friendzone n’a, contrairement à ce que son nom indique, pas grand-chose à voir avec de l’amitié. L’amitié est un mot bien trop fort pour ce dont on parle ici. D’ailleurs, il y a quelque chose de péjoratif dans ce terme… cela devient évident quand quelqu’un demande « c’est ton mec ? » et que la  fille répond « non, JUSTE un ami ».

Lorsqu’une femme décide de vous dire « je préfère qu’on reste ami », elle vous veut rarement comme ami : elle vous dit généralement ça parce que cela lui évite d’être trop méchante avec vous. A partir de là, vous entrez dans ce qu’on appelle traditionnellement la friendzone forcée. Dans bien des cas, d’ailleurs, votre cible s’éloignera de vous très rapidement après… Si c’est ce qui se passe, vous ne resterez pas dans la friendzone : très vite vous vous retrouverez… nulle part (c’est cruel, mais c’est comme ça).

Mais il y a des fois où votre target ne s’éloignera pas, et où vous pourrez garder contact avec elle pendant des mois et des mois. Mais ce n’est pas de l’amitié non plus. C’est une relation où une fille vous dit que vous êtes formidable, que vous être un garçon incroyable, qu’elle ne comprend pas pourquoi vous n’avez pas de copine mais où paradoxalement elle vous parle des mecs qu’elle se tape, vous appelle quand elle a besoin d’aide mais ne fait pas beaucoup d’efforts pour vous…

En fait, dans ces deux cas, vous êtes moins qu’un ami : plutôt une connaissance, un mélange de pote, de confident et de teletubby complètement asexué. Ou alors, c’est une amitié unilatérale et si vous l’acceptez dans l’espoir d’un jour sortir avec la fille… vous êtes un pigeon !

 

3/ La FZ d’un point de vue évolutionniste

Les femmes tissent des liens avec les membres de leur cercle social pour tout un tas d’autres raisons que baiser : être avec les plus populaires, être avec des mecs qui assureront leur sécurité, être avec des gens qui leur en présenteront d’autres, etc…

Si vous êtes un des leaders de la tribu, avec un certain nombre de traits faisant de vous un homme attirant, elles sortiront avec sûrement vous. Seulement parfois, un homme peut n’être pas du tout attirant mais offrir tout un tas d’avantages. Pour une femme, il n’est alors pas très intéressant de sortir avec, mais il est très intéressant de l’avoir quand même dans son cercle social. Comment avoir le beurre et l’argent du beurre ?

Puisque un tel homme est dans son cercle social, mais qu’il n’est pas son partenaire, alors il ne peut être qu’un « ami ». De plus, ce mot signifie qu’il est du devoir du mec d’avoir de gentilles attentions envers elle. Mais ces hommes ne sont pas leurs amis. Ils sont des apporteurs de ressources (ou des gens qu’elles sont obligées de voir) pour lesquels elles n’ont pas de vraie considération mais qu’elles gardent auprès d’elle « au cas où ».

 

3/ Pourquoi ?

En général, on se retrouve en friendzone avec une fille parce qu’on s’est trop comporté comme un ami « inoffensif » et pas assez comme un amant potentiel, qu’on a loupé des occasions de conclure, qu’on a manqué de charme ou de charisme…

Beaucoup de femmes ont tendance à catégoriser strictement leurs relations : soit on se présente comme ami potentiel, soit comme amant potentiel. C’est très rare qu’un homme troque une étiquette contre une autre aux yeux d’une femme. Or, si elles n’ont jamais considéré la nouvelle connaissance comme un amant potentiel, ça ne le deviendra probablement jamais.

Il y a aussi le cas de figure de l’homme qui tente timidement de faire comprendre ses intentions à une fille qui, elle, fait l’autruche par facilité.

Même si on plaisait à la fille, si on a rien tenté mais qu’on a continué de graviter autour d’elle : alors c’est trop tard parce que ne rien faire c’est faire quelque chose… « rien ». Et que quand on n’ose pas porter ses couilles, on perd de la valeur aux yeux des femmes. De plus, pour une fille, un mec qui est amoureux d’elle mais dont ELLE n’est pas amoureuse, ou par qui elle n’est pas attirée, c’est un mec qui n’a pas su être attirant. Alors, finalement, ne peut-on dire que les FZ c’est la destination des mecs qui n’ont pas assez de valeur pour que les femmes couchent avec ?

 

4/ Comment sortir de la FZ ?

A ne pas faire

Pour sortir de la friendzone, il n’y a pas 36 000 solutions. Il n’y en a qu’une et encore la méthode n’est pas infaillible : prenez sa main, et posez-la sur vos couilles ! Je rigole…

Tout d’abord, oubliez les lettres d’amour, les déclarations à froid et les petites remarques plus ou moins subtiles sur ce que vous éprouvez pour elle : déjà, parce que vous n’avez plus 12 ans, et surtout, parce que tout ça crée de la gêne. Or, la gêne est l’ennemi mortel du mec qui veut que le courant passe avec une fille.

Il vous faut comprendre que vous êtes un peu comme un frère aux yeux de cette copine que vous voulez séduire. Une femme qui vous considère comme un véritable ami aura tendance à vous ôter tout potentiel érotique, elle « assexualise » la personne. C’est confortable et rassurant pour elle.

Même si elles disent qu’elles aiment l’honnêteté, si vous êtes vraiment en FZ, il va donc falloir la jouer fine ! Soyez conscient que vous avancez en terrain miné, et que si vous brusquez les choses, ou manquez de subtilité, votre relation avec cette fille risque de se tendre, voire de prendre fin.

Un projet de long terme

N’hésitez pas à voir cette meuf comme « un projet à long terme », et en attendant que les choses se débloquent, allez voir d’autres filles pour vous entraîner et devenir plus alpha. Faire une fixation sur cette fille et tomber en obsession amoureuse pour elle serait la pire des stratégies : ça vous rendrait plus pathétique qu’autre chose à ses yeux. Montrez-lui que vous êtes un mec normal, qui sait rencontrer de nouvelles personnes, avoir des relations agréables avec elles, etc. Et surtout, arrêtez de jouer au confident, du moins pas avant de l’avoir ken.

Il faut transformer « l’amitié » en attirance sexuelle. Mais selon moi, il vaut mieux simplement ne jamais tomber en FZ, ne jamais accepter une telle frame… ça vous évitera d’avoir à essayer d’en sortir.

Parce que mine de rien, si vous êtes dans la friendzone alors que dès le départ, vous vouliez séduire la fille, vous avez permis à cette situation d’exister en ne vous présentant pas d’emblée comme un amant potentiel, donc vous avez merdé en laissant la relation évoluer vers quelque chose dont vous ne vouliez pas. C’est votre responsabilité de vous assumer plus, d’être plus francs, pour ne pas donner de faux espoirs d’amitiés à des filles !

Le cas spécial du mec en couple

Si vous avez rencontré cette fille alors que vous étiez déjà en couple, elle ne vous a probablement pas encore catégorisé. Et vous vous êtes présenté comme un mec qui est capable d’avoir une relation avec une femme. Dès lors que vous êtes célibataire, ne la laissez pas vous ranger dans la catégorie des « juste amis ».

J’ai longtemps été un abonné de la FZ, je fantasmais sur mes copines, j’étais un ami des dames… mais maintenant je n’y tombe plus du tout. Toutes mes relations avec les filles qui peuvent potentiellement m’intéresser sont sexuées dès le début.

Voici donc mes conseils pour ne pas tomber en FZ :

– Elle doit être consciente du fait que vous êtes un mec, avec les envies et désirs qui vont avec. Soyez clair sur vos intentions « je suis un homme et j’ai envie de toi ».
– Soyez intransigeant sur la frame de la relation. N’acceptez pas les frames pas assumées ou mi-figue mi-raisin. Si on les accepte alors qu’on n’en veut pas, c’est qu’on ne se respecte pas. C’est sans doute parce qu’on n’a pas assez de cibles ou qu’on ne maîtrise pas le game. Parfois je mets les meufs au pied du mur, je les sors de leur de confort pour coucher avec rapidement… mais à tout moment je suis prêt à perdre la fille pour la gagner.

– La jalousie : elle doit se rappeler que les autres filles vous plaisent, et que vous plaisez aux autres filles.
– Vous devez avoir un comportement sexué : beaucoup de mecs font de la muscu, se fringuent hyper bien ou se laissent pousser la barbe et ont une apparence sexuée… mais cela ne suffit pas ! Ce n’est même pas indispensable : je n’ai pas un physique de mannequin et pourtant je baise plus que beaucoup d’entre eux.
– Il ne faut pas faire disparaître la tension sexuelle en étant trop nerveux, trop timide, trop gêné ou trop respectueux.
– Il est très important de sexualiser (il faudra que je fasse une vidéo détaillée là-dessus) : osez la toucher, osez le regard intense, des sous-entendus, des taquineries (gentilles)… embêtez-la gentiment pour la faire réagir. Ainsi, elle ne s’ennuiera pas avec vous et sentira que vous vous intéressez à elle en tant que personne. Ne dit-on pas « qui aime bien châtie bien » ?

 

5/ L’amitié homme/femme

Le concept de FZ a été jugé misogyne par certains mouvements féministes qui estiment qu’il sous-tend la nécessité pour les femmes d’avoir une relation sexuelle pour obtenir la considération des hommes.

En fait, une amitié entre un homme et une femme peut bel et bien exister, si l’homme et la femme éprouvent chacun un sentiment d’amitié partagé. En revanche, cela ne peut pas exister quand l’un des deux éprouve de l’attirance ou des sentiments amoureux pour l’autre.

Personnellement, je n’accepte d’être ami avec une femme que si j’ai déjà couché avec elle. Parce qu’après, je ne fantasmerai plus dessus en secret et je saurai qu’elle me respecte assez pour me confier son corps. Attention, je ne deviens pas ami avec toutes les femmes avec qui je couche non plus…

J’accepte d’être ami avec une femme sans avoir couché avec si elle ne m’attire pas du tout mais qu’elle m’est sympathique. Dans ce cas, ça regarde la meuf, si elle veut être amie avec un mec à qui elle ne plaît pas. Ca peut être bénéfique de FZ une meuf, par exemple pour avoir accès à son cercle social et ses copines. Mes nombreux séjours dans la friendzone ont également probablement contribué à ma compréhension du beau sexe.

La conclusion : je n’accepte pas une relation qui me frustre simplement pour faire plaisir à une meuf. En fait la FZ c’est juste quand l’un des protagonistes voudrait plus mais se soumet à la volonté frustrante de l’autre de peur d’être rejeté.

Un petit bémol pour finir : la FZ ça se fait parfois naturellement, pas volontairement ! Il ne faut pas toujours y voir de mauvaises intentions…

N’hésitez pas à lire mon ebook sur la friendzone.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*