Vous êtes ici : Accueil > Blog > La honte en séduction et le dégoût de la sexualité

La honte en séduction et le dégoût de la sexualité

honte seduction

Ici, nous allons parler des principales hontes que rencontrent les mecs en séduction et aussi du dégoût vis-à-vis du sexe.

Les hontes les plus répandues en rapport avec la séduction sont :

  • La honte d’avoir été trompé ;
  • Se faire larguer ;
  • La honte de passer pour un con ;
  • Celle de se prendre un râteau ;
  • Avoir un petit sexe ;
  • La honte d’être précoce, impuissant, d’avoir pannes sexuelles ;
  • La honte d’être stérile ;
  • La virginité tardive : la honte d’être puceau ;
  • La honte de ne pas trouver de petite amie ;
  • La honte de regarder du porno sur Internet ;
  • Enfin : la honte d’être homo ou bisexuel.

Les dégoûts les plus répandus en sexualité sont :

  • Dégoût d’embrasser ;
  • De faire un cunni ou une fellation ;
  • Dégoût de l’organe sexuel.

honte seduction

 

Pourquoi on a honte ?

La honte est une émotion qui vient de l’intérieur de soi. On se dit que la manière dont on est ou dont on a agi ne correspondent pas à ce qu’est un bon être humain.

On présuppose donc ici qu’il existe une bonne manière d’être un être humain et qu’il faut absolument en être un.

Cela est bien sûr faux, on est juste humains tous. Il faut bien le garder en tête. Vous méritez de vous aimer et d’être aimé par d’autres tel que vous êtes. Vous n’avez pas à avoir honte d’être juste un être humain avec ses points forts et ses points faibles.

Ca ne veut pas dire qu’il faut faire n’importe quoi mais vous n’avez pas à avoir honte d’être trop petit, trop gros, etc. Tout le monde peut plaire à quelqu’un ! Il y a des femmes qui n’aiment pas les hommes grands ou les maigres, par exemple. On ne connait pas l’histoire des gens qui définit leurs goûts, donc c’est impossible d’être dans leurs têtes mais toutes les meufs ne finissent pas avec des mecs parfaits physiquement.

Après, il y a un sens à ressentir de la honte.

Si vous avez honte de faire caca dans Carrefour, c’est une bonne émotion car vous permet de garder une chance de socialiser avec les gens qui font leurs courses là-bas.

Quelqu’un qui aurait zéro honte aurait sans doute du mal à s’intégrer dans la société car agirait de manière déplacée.

Après, il ne faut pas avoir tout le temps honte de tout et de rien et donc ne jamais agir ou s’affirmer parce qu’on subit un sentiment de honte permanent.

 

Demandez-vous pourquoi vous avez honte ?

La honte spontanée peut-être salvatrice. Comme on l’a déjà dit, si vous avez honte à l’idée de faire caca au milieu du dancefloor, cela sauvegarde vos chances de pécho des meufs non scatophiles lol.

Mais il faut bien différencier la honte spontanée de la honte chronique qui, elle, est limitante.

Tout d’abord, quelle est votre honte ? Nous allons prendre ici la honte d’avoir un petit sexe comme exemple mais adaptez cela à votre cas.

Demandez-vous quels sont les avantages vis-à-vis de vos valeurs, de ce qui vous inspire, d’avoir un petit sexe ? Comment vous pouvez voir les choses de manière positive ? Comment vous pouvez gagner du temps, de l’énergie, des relations, des opportunités, en faire une force, opportunités, ne serait-ce que pour aider les gens qui vivent la même chose ?

Par exemple, un petit sexe fait moins mal qu’un gros aux nanas et on peut donc baiser plus fort et plus longtemps en levrette.

Je n’ai pas un gros sexe mais je le vis bien car cela permet à tous les mecs « normaux » qui ne sont pas acteurs porno de pouvoir s’identifier à moi et apprécier mes conseils en sexualité.

Après on est jamais sûr de rien à 100% dans la vie tout existe. Pour ce qui est de la honte d’être stérile, j’avais rencontré une fille qui se décrivait comme un miracle de la vie. Sa mère était censée être stérile mais elle est née sans que les médecins ne sachent comment.

A lire aussi : Deux heures de drague de rue pour lever une meuf

Laissez un commentaire ci-dessous avec votre honte et expliquez comment vous faites pour vivre ça bien. Faites de votre problème une opportunité pour la communauté.

honte seduction

 

Honte de votre addiction

La honte permet d’apprendre à s’aimer tel que l’on est, pas seulement sous un seul aspect.

Une fille qui a honte de sortir sans maquillage, par exemple, est en fait addict au fait de montrer son meilleur visage. Elle a aussi sans doute un petit manque de confiance en elle et peur de se montrer comme elle est vraiment au monde (le bon et le moins bon). Sa gêne lui donne des pistes d’amélioration personnelle.

Quelqu’un qui est addict au fait de passer pour quelqu’un d’intelligent, par exemple, aura honte quand il se sentira bête. Mais la vérité c’est qu’il est intelligent et bête dans certains domaines… comme tout le monde !

On s’aime peu si on se montre de manière biaisée au monde. En fait, ça démontre qu’on a une attente irréaliste vis-à-vis de soi-même. On veut n’être QUE performant, QUE beau, QUE gentil… mais ça n’est pas possible. On est juste humain.

Apprenez à voir les opportunités au fait d’être moche ou bête par exemple. Les gens vous mettent moins sur un piédestal. Vous fréquenterez plus de personnes « normales » que des opportunistes. Etc.

Ce que je voudrais c’est que vous continuiez à faire des efforts pour vous améliorer mais que vous n’ayez pas de honte de qui vous êtes au fond, à l’origine.

 

Comment ne plus avoir honte ?

Il y a des gens qui cachent les choses qui leur font honte. Et il y en a d’autres qui cassent la honte en osant parler des sujets qui fâchent.

En osant parler de certaines choses autour de vous, vous n’en ferez plus un sujet tabou, vous donnerez l’opportunité aux autres de vous aider, de réaliser que ce n’est pas si grave… et même, parfois, vous réaliserez que les autres vivent la même chose que vous !

Il y a des gens qui ont honte d’avoir envie de tromper leur copine. Qui ont honte de douter que c’est la bonne avant d’emménager avec. Dites-vous bien qu’en en parlant autour de vous, vous verrez que la plupart des gens vivent ça ou ont vécu ça aussi.

Ils vous diront « merci d’avoir eu le courage d’en parler ». Vous allez vous libérer et libérer parfois aussi les autres de leur propre honte.

Imaginez un mec qui dirait avec un grand sourire  « la mienne elle te fera pas trop mal » ! Il en a une petite mais il est indestructible et affiche une grande confiance ! Il assume ses points faibles, ce dont il devrait avoir honte selon les diktats de la société, et les nanas peuvent être impressionnées par ça. Elles se diront peut-être « s’il n’en a pas honte, c’est qu’il doit bien s’en servir ! » Effectivement, ça doit aider ce gars à être moins stressé et donc à plus assurer.

En n’en faisant pas toute une montagne, il aide aussi les autres à s’en foutre.

La honte d’être venu trop vite

Parfois, des mecs jouissent trop vite et s’en veulent. Ils ont honte d’avoir été précoce.

Parfois les mecs ne sont même pas précoces habituellement mais ça peut arriver à tout le monde de temps en temps.

Le trucs dans ce cas-là, quand on vit une honte dans un domaine où on ne la vit pas d’habitude, c’est de se dire « OK, j’ai fait ce que j’ai fait, qu’est-ce que j’en tire maintenant ? »

Comme faire de cela une bonne chose ?

Bah, vous allez bien lécher la fille, lui faire prendre son pied puis rebander et lui offrir une super partie de jambes en l’air. Votre honte vous aura alors transcendé en super amant !!! Ce n’est qu’une suggestion. Plutôt que de se mettre à pleurer et se confondre en excuses, c’est mieux de ne pas en faire des caisses et de se “rattraper”.

Honte d’avoir été trompé

Au début, j’avais très peur d’être trompé par ma meuf (ex- maintenant). Je me disais que j’aurais honte.

Mais les soirées libertines m’ont fait apprendre à accepter cela et c’était libérateur.

Je me disais que soit on aurait une sexualité de plus en plus plan-plan et on perdrait en attirance avec les années. Ce serait perdant-perdant.

Soit on ferait des soirées libertines, je l’autoriserais à tâter d’autres queues et je baiserais d’autres bonnasses. De la sorte, on garderait une bonne libido, on partagerait un truc de plus en tant que couple, etc.

(Le fait qu’on ait cassé n’a rien à voir avec les soirées libertines, bien au contraire.)

Cela a été dur au début, j’étais jaloux, parfois elle me dégoûtait, et puis j’ai pris en confiance en moi et j’ai grandi sur ce plan-là. Ce fut libérateur !

J’ai appris à l’aimer ELLE et pas seulement le sentiment de pureté que j’avais en étant le seul à la sauter.

La honte de faire comme moi

Il y a des mecs qui font comme moi. Ils draguent comme moi, ils parlent comme moi, ils veulent être experts en séduction comme moi, ils s’habillent comme moi, font les mêmes photos, etc. Un vrai fan club lol.

Et, parfois, j’vois des gens dire « c’est la honte, il fait tout comme toi. » Pourquoi ? Si ça l’aide au début, y’a pas de souci. Il reproduit ce qui fonctionne ou ce qui lui fait plaisir et c’est même un honneur pour moi de servir de modèle, d’aider et d’inspirer des gens.

N’ayez pas honte et je vous autorise à faire comme moi au début, pour prendre confiance et trouver ensuite votre propre style.

 

Le dégoût autour du sexe

Je ne vais pas parler ici du dégoût du caca ou du pipi qui est assez commun. Effectivement, peu de personnes ont envie de se faire chier dessus et c’est « normal ». Mais il y a des gens qui sont dégoûtés à l’idée d’embrasser, de faire un cunni ou une fellation, etc. Et là, c’est plus gênant dans la sexualité de tous les jours.

Souvent, c’est lié à des croyances de la famille ou des expériences dans le passé.

Par exemple, en cas de viol, le sexe de l’homme est associé au mal pour toujours et peut dégoûter. Il faudrait alors faire une bonne thérapie de type EMDR.

Ou alors si votre mère vous a répété « tu devrais avoir honte de t’intéresser aux filles, tu es un porc comme ton père ! »

Dans tous les cas, vous pouvez et devriez selon moi, changer votre perception de la sexualité si cela vous fait souffrir ou vous limite dans votre bien-être.

Dites-vous que le sexe, ce n’est pas sale !

Que l’organe sexuel c’est beau car ça permet de créer la vie !

Si ça vous énerve ce que je dis, c’est normal, c’est pas fait pour être agréable mais c’est fait pour vous faire avancer !

Pour aller plus loin, vous pouvez checker mes formations de séduction et sexualité !

Misez à fond sur vous-même et donnez-vous les moyens de réussir ! Vous le méritez ! ;)

degout sexualite

degout sexe

 

J’espère sincèrement que cela vous aura aidé !

Votre coach en séduction et sexualité qui aime traiter des sujets comme ça,

Fabrice Julien

Vous souhaitez devenir plus charismatique et avoir plus de succès avec les femmes ?

Recevez gratuitement 20 conseils : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre guide PDF et vos deux vidéos de formation !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *