Introduction à la sexualisation

Définition

Sexualiser c’est créer une atmosphère sexuelle, tout en restant fun et correct. C’est donner envie à la femme que vous draguez de mouiller pour vous. C’est se présenter comme un amant potentiel, pas comme un nouveau meilleur ami asexué et encore moins comme un amoureux platonique. C’est faire comprendre à la fille que l’on est disposé à la baiser.

L’idée est de faire grandir les sentiments d’intimité et d’aisance physique entre vous. La sexualisation, c’est ce qui fait qu’une fille verra en vous un amant potentiel, et non pas un mec de plus avec qui il ne se passera rien. Il faudra la provoquer, pour attiser son désir et la pousser à jouer avec vous. Plus la fille entrera dans votre jeu, plus vous pourrez vous permettre d’accentuer la sexualisation.

Il existe plusieurs types de sexualisation : cela peut se faire par l’intermédiaire des mots et/ou par celui du corps.

Il en existe aussi différents degrés, parfois c’est plus ou moins ambigu, mais le but reste le même : créer de l’attraction, instaurer un climat torride entre vous, lui faire imaginer des situations coquines, être taquin afin de créer une impression de complicité, etc.

C’est grâce à la sexualisation qu’il devient possible de coucher au premier rendez-vous et d’embrasser des filles en boîte rapidement.

Par contre, si des phrases de merde comme « Je t’apprécie beaucoup, mais je préfère qu’on reste amis… » reviennent trop souvent dans votre vie, c’est très probablement que vous ne sexualisez pas assez… ou pas au bon moment. Bref, vous avez un problème avec ça !

Ceci n’était qu’une mise en bouche… nous allons étudier la sexualisation en long, en large et en travers dans cet ebook !

Sexualiser, c’est se présenter comme un amant potentiel.
C’est savoir la tenter, lui communiquer votre envie de lui donner des orgasmes !

 

Le manque de sexualisation

Sexualiser sert aussi à clarifier la situation entre les filles et vous. Plus vite vous aurez clarifié le contexte, plus vous éviterez le risque d’atterrir dans la friendzone : la pire honte pour un player serait de draguer une fille qui ne l’aurait pas compris et ne verrait en lui qu’un pote.

Si vous faites du pick-up de manière sérieuse, sexualiser devrait donc être votre priorité !

Le manque de sexualisation est le syndrome du garçon trop « gentil » ayant peur de montrer son désir (même si on peut très bien être méchant et ne pas savoir sexualiser : le résultat serait le même (sauf si c’est un tel trou du cul que les femmes n’en veulent même pas comme ami)).

La plupart des hommes ayant du mal à séduire se présentent de façon asexuée. Typiquement, les principaux symptômes sont :
– Gros manque de confiance en eux ;
– Nervosité qui saute aux yeux dans leur langage corporel en présence d’une belle femme ;
– Incapacité à parler de sexe avec des femmes (ou alors de façon très bizarre) ;
– Aucun sens du timing ;
– Ne reconnaissent pas la tension sexuelle quand ils parlent à une fille et la dissipent ;
– Trop sérieux/distants/froids ;
– Ne touchent jamais les meufs ;
– Ne communiquent pas leur désir ou le communiquent mal : par exemple, ils essaient de prendre la main de la fille et de l’embrasser à froid (sans aucun contact physique préalable) ou alors verbalisent leur désir comme au collège (en l’idéalisant).

On y reviendra tout au long de cet ebook : parler de sexe, c’est naturel. C’est d’ailleurs l’un des sujets de conversation préféré des femmes. Ce sujet ne devient gênant que lorsqu’on en parle de manière gênée (parce que les émotions sont contagieuses).

La clé est donc votre attitude !

Cependant, je comprends certaines craintes : le sexe est le sujet par excellence qui fait fuir les meufs si on ne s’y prend pas bien (d’ailleurs, même si on s’y prend bien, ce sujet fait quand même fuir certaines psychorigides). Il y a aussi le risque de se faire traiter de pervers ou de harceleur par une féministe enragée extrémiste…

En fait, beaucoup d’hommes sont paralysés par la peur de ce que les femmes pourraient penser. Cela leur coupe même les couilles !

C’est bien parce qu’il y a une asexualisation croissante des mâles, principalement due à l’hypocrisie ambiante dans notre société, que nous devons traiter ce sujet sérieusement !

La sexualisation, c’est passionnant…

L’indifférence polie, c’est fini…

Il est très important de clarifier la situation entre les filles que vous draguez et vous !

Pour un dragueur, finir involontairement dans une friendzone, c’est la honte !

Le manque de sexualisation est le syndrome du « nice guy »…

Il faut muscler son game : oser toucher, parler de cul, etc.

Regardez ce qu’Emily Ratajkowsky a écrit sur son compte Instagram. Et elle a raison.

Alors n’hésitez pas à lire ma traduction de son essai ici.

Extrait de : Friendzone & Sexualisation

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*