J’ai couché avec une fille handicapée

J’ai couché avec une fille qui avait un handicap

Le 31 mars 2016,

Je ne suis plus aussi scandaleux qu’avant. A cause de mon travail, de ma dépression et du fait que je ne bois plus d’alcool, je me suis « ramolli »… Certains diront que c’est une bonne chose, d’autres que je me fais vieux. Moi j’en sais rien, c’est juste comme ça. Néanmoins, j’ai fait un truc assez fou hier soir.

J’avais dragué une nana sur Adopte la semaine dernière. Au bout de quelques messages, elle m’a prévenu être sourde. En fait, elle est née comme ça à cause d’une maladie génétique (mutation de merde d’un gène à la con). Je n’avais jamais couché avec une personne handicapée et elle était tout de même mignonne, alors j’ai ouvert mon esprit et ai continué de la draguer.

Hier soir, elle est venue chez moi, on a bu un thé, elle m’a sucé comme une affamée et on a baisé en levrette debout contre mon bureau. Comme elle était petite et légère, je l’ai même niquée dans des positions assez acrobatiques (en la portant et tout). Pour finir, elle m’a demandé de lui gicler sur le visage en disant qu’elle adorait ça. C’était sympa : j’en ai mis dans ses cheveux aussi, comme dans Mary à tout prix.

Une fois notre affaire terminée, on a mangé des pâtes ensemble et c’est là qu’elle m’a avoué que je ne suis que le troisième mec qu’elle se tape dans toute sa vie… mais elle a précisé que, pourtant, elle adore le cul. Elle m’a révélé qu’elle se touche régulièrement aussi.

A cause de son handicap, j’ai eu du mal à comprendre ce qu’elle me disait… et elle avait du mal à me comprendre… mais c’était une expérience enrichissante. Son niveau de confiance en elle était proche de zéro : j’espère qu’avoir testé ma queue l’aidera. J’ai essayé d’être très positif, compréhensif, j’ai bien insisté sur le fait qu’elle est tout de même sexy et qu’il faut qu’elle profite de la vie (beaucoup de mecs seraient ravis de baiser une jolie fille comme elle… malgré sa surdité).

Enfin voilà, tout ça pour dire que même si vous êtes handicapée, vous pouvez faire des rencontres et vous éclater.

Je pensais arrêter mon journal parce que je trouvais que toutes mes rencontres se ressemblaient toutes (et c’est un peu vrai) mais cette petite cochonne m’a montré que j’avais tort alors je vais continuer encore un peu.

De plus, comme pour m’encourager à continuer mes fables de queutard moderne : j’avais ce soir une autre rendez-vous, avec une nana de 27 ans qui m’avait branché sur Adopte.

Il s’agit d’une cavalière pas mal foutue qui travaille chez Starbucks. On a partagé un verre de vin rouge et la discussion fut très intéressante. Cette nana a un super état d’esprit. Elle aime le cul et l’assume. Elle déteste également les meufs qui font les princesses. Enfin, elle avoue que, parfois, elle se tape un mec juste pour se taper un mec parce qu’elle a très envie de cul (mais il faut qu’il lui plaise un minimum).

Elle m’a expliqué comment elle sélectionne les mecs sur Adopte : ça la fait chier de tomber sur des gens qui n’ont aucune conversation et qui n’assument pas leurs intentions (ou qui ont peur d’une nana entreprenante) alors elle accorde une grande importance à la description. Elle prétend que je suis le premier qu’elle a rencontré sur ce site… est-ce la vérité ou voulait-elle simplement flatter mon ego afin d’être sûre que je la baise ?

Elle a essayé Once aussi… mais les gars qu’elle y a rencontrés ne voulaient pas baiser tout de suite (ils faisaient leur petite meuf qui veut mieux connaître l’autre avant d’envisager quoi que ce soit) et ça l’a gonflée.

La majorité des rencontres coquines qu’elle fait, c’est apparemment en soirée. Elle se rend bien compte d’ailleurs qu’une nana un peu mignonne comme elle peut facilement s’éclater avec quasiment les mecs qu’elle veut (de toute façon, même une fille à peine jolie peut facilement se taper des mecs canons en jouant la cochonne entreprenante). Elle pense qu’elle aurait tort de s’en priver, et je le pense aussi. Son père lui a d’ailleurs donné le conseil suivant : « ma fille profite de la vie, tu t’en fous du regard des autres ». Elle témoigne aussi que la plupart de ses copines qui jouent « les saintes » devant les mecs sont autant des coquines qu’elle en fait au fond (elles sont juste plus hypocrites). Ça, je m’en étais aperçu mais ses confidences le confirment.

Selon elle, nous les hommes sommes de gros naïfs qui croyons de plus en plus à la princesse charmante. Je m’en étais aperçu aussi. Certains préfèrent même rester dans l’illusion plutôt que d’ouvrir les yeux.

On a parlé de la friendzone aussi. Elle m’a confirmé que « oui, il y a des catégories : si un mec est un pote, je n’envisage pas du tout de coucher avec lui ». Après avoir parlé presqu’une heure, on s’est embrassés. C’est là qu’elle m’a prévenu qu’elle détestait les cunnis car ça lui fait soi-dis    ant mal quand on lui touche le clito. Puis, elle est devenue très sauvage. Elle s’est déshabillée, m’a foutu à poil d’une façon plutôt violente avant de s’agenouiller devant et de me sucer. Elle m’a pompé d’une façon très puissante, en branlant très vite et en me serrant très fort. Elle faisait aussi des mouvements de succion sur ma queue : je n’avais pas souvent expérimenté cette méthode. Par contre, elle ne voulait absolument pas que je guide sa tête avec ma main.

La voir faire la chienne dominatrice comme ça m’a transcendé. On s’est enlacés, on a joué à plaquer l’autre contre l’autre, c’était bandant. Heureusement d’ailleurs qu’elle avait moins de force physique que moi. A un moment, je l’ai plaquée contre ma fenêtre et l’y ai doigtée tandis qu’elle essayait de se retourner pour me branler. Puis je l’ai prise en levrette debout, plaquée sur ma table. Sa petite chatte était hyper serrée. Elle donnait le rythme en bougeant son cul même si elle était dans une position de soumise… c’était elle qui me baisait.  J’étais très excité et elle criait comme une folle alors j’ai joui en quelques minutes.

Durant ce répit, on est allés sur le lit, on s’est réchauffés et elle m’a chevauché. Ensuite, je l’ai reprise en levrette jusqu’à l’orgasme… et elle m’a demandé d’arrêter parce qu’elle ne mouillait plus après avoir joui. « C’est dommage, tu as vu cette belle érection ? » lui ai-je dit… alors elle ma re-sucé jusqu’à ce que je vienne. Elle était très excitante, autant dans l’attitude que physiquement.

Ensuite, on a fait un petit câlin, elle s’est rhabillée et est rentrée chez elle. Maintenant, j’ai envie de me taper une actrice porno pro… mais je ne sais pas où la trouver. Ça aussi, ça ferait un field report du tonnerre… !

Aller, que le Dieu du Game soit avec moi !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*