J’ai mangé du Lyon

J'ai mangé du LyonWeek-end de baise avec une lyonnaise

Le 16 mars 2014,

J’ai rien publié depuis un moment alors que j’ai des choses assez insolites à raconter : mon stylo pesait 3kg et mes mains faisaient leurs vilaines petites boudeuses. J’ai regardé la page blanche pendant deux semaines avec la même frayeur qu’un jeune Rom ferait face à Claude Guéant. Ce texte sera donc particulièrement chargé, je vais devoir faire long. Prenez une collation.

Au début du mois, la femme mariée de décembre 2012 est revenue me voir. Ce petit déplacement depuis la Bretagne lui a quand même coûté plus de 300€ + 1000€ de frais professionnels. Je me devais donc de lui en donner pour son argent au lit. Ce fut chose faite. Je songe sérieusement à me reconvertir en escort-boy de luxe ou en donneur d’orgasmes pour riches qui s’emmerdent.

La semaine dernière, j’suis allé essayer des jeans. Dans une boutique, au bout d’un moment, la vendeuse m’a dit “t’es quand même plus mignon en vrai qu’en photo.
– WHAT THE FUCK
?” je me suis retourné et ai vu une espèce de bombe de 17 ans, mince, taille moyenne, seins assez importants mais qui tiennent bien droits, des fesses comme il faut, brune avec des yeux bleus clairs magnifiques, peau claire… bref, une espèce de fille de l’Est habillée en bimbo. Elle aurait pu rendre attirantes les chiottes d’un nightclub. On a discuté un peu, elle connait mon blog et kiffe. Elle m’a montré ses deux tattoos et j’ai fait semblant d’être plus intéressé par les pantalons que par elle mais elle me troublait fichtrement, la coquine. J’ai essayé un jean et elle est rentrée dans la cabine pour me chauffer “hum tu devrais prendre celui-là, il te va bien et je sais bien en ouvrir la braguette“. J’ai pas acheté le jean, je ne suis pas si facilement manipulable. Ou alors je suis vraiment con. Elle m’a dit qu’elle n’était pas libre le soir-même mais qu’elle finissait à 19h tous les samedis (c’est une lycéenne qui fait ça quand elle n’a pas cours soit le mercredi et le samedi). Bref, j’ai dit “OK on se voit samedi prochain après mon entraînement de taekwondo en plus c’est parfait car je finis à 18h30“. J’lui ai envoyé un message le lendemain mais pas de réponse jusqu’au mercredi où elle s’est enfin décidée à mettre fin à mon calvaire :
MOI : j’ai été gentil avec toi car tu m as à moitié violé dans la cabine ce qui ne fut pas désagréable (9 mars)
ELLE : Haha, je m’investis beaucoup dans mon travail ! (12 mars)
MOI : N’ayant pas eu de réponse, je pensais que notre projet était tombé à l’eau. Dommage me suis-je dit, ça aurait pu faire des étincelles ! toujours bon pour 19h samedi ?
ELLE : Non, j’ai ma cousine tropezienne a la maison . .
ELLE : Ou alors tard quoi
MOI : tard , ça me dérange pas , si c est du sûr
ELLE : Je peux pas te dire, prevois autre chose si tu veux (21h18)
ELLE : Je te jure ma cousine debarque a l’improviste (21h29)
J’pourrais penser qu’elle m’a flaké et que notre idylle est déjà finie mais ce qui me laisse un espoir c’est le délai entre ses deux derniers messages sans que je réponde entretemps. En gros, vu que je n’ai pas répondu au bout de 11 minutes, elle s’est dit “merde j’ai peut-être été un peu trop sèche” et elle revient pour se justifier. C’est un petit Indicateur d’Intérêt. Bref, j’lui ai dit de faire une contreproposition quand ça sera du sûr. Qui vivra verra. La jeune pucelle a peut-être peur de m’affronter dans un duel au lit, moi le preux chevalier dompteur des dragonnes qui ont le feu au cul. Ensuite j’ai rejoint Virgnie (ma petite chérie) et le soir re-plan à 3 avec Padawan et 1m80. On s’y habituerait ! Mais je ne suis pas sûr que ça me fasse trop de bien… même si j’étais moins mal que la dernière fois. Ils ont pris en considération mes critiques.

Jeudi, la lyonnaise (voir FR 6 joints ci-joint*) avec qui Padawan a couché en Novembre est venue lui rendre visite. Bon, comme Padawan vit encore avec son papa et son frère, c’est chez moi qu’elle a séjourné. Bien sûr, avant, je l’avais un peu chauffée sur FB en lui faisant la routine des 20 questions magiques (que j’explique dans Secrets pour séduire sur Internet). On lui avait prévu un programme chargé :
Jeudi 18-19h : Padawan va la chercher à la gare et l’accueille puis l’amène chez moi et va chercher la voiture pour aller au taekwondo.
Jeudi 19-20h : Je fais connaissance seul avec elle, elle est vraiment cool, bon délire, mimi, du charme, son espagnole se voit jusqu’au bout des tétons, n’a pas froid aux yeux. Elle a les jambes et l’humour, de l’esprit et de la poitrine.
Jeudi 20-23h : Entraînement de taekwondo, elle attend toute seule dans le hall et s’emmerde.
Jeudi 23-1h : Padawan rentre manger chez lui et se douche (ça dure 3h), je mange avec elle chez moi en chantant du Serge Gainsbourg. Puis elle me dit “c’est vraiment trop facile je peux t’avoir quand je veux“. On discute et elle me dit “à 3 j’aimerais essayer mais à 4 avec une fille je veux pas j’ai trop peur… ça fait trop à la fois : sexe à plusieurs et avec une autre fille, trop de nouveautés d’un coup“. Elle me cherche mais se met toujours loin de moi, comme pour jouer. Elle dit “non” quand je l’approche. Cela n’empêche pas que je gagne toujours à ce petit jeu et que je finis au bout d’une demi-heure avec ma main dans sa culotte. Elle dit “stop j’en ai pas envie…
– ton corps dit le contraire pourtant (elle est humide)
– ah merde je suis grillée
” mais je refuse toujours de l’embrasser. Le problème ici c’est de bien différencier un vrai et un faux “non”, d’où l’amalgame du violeur. Le désir monte en elle, elle se lève “moi aussi j’ai des hormones, je vais pas tenir longtemps si tu continues comme ça“. Elle court dans l’appart et je lui cours après. Fendard. Je l’attrape et la plaque contre la porte blindée : avec la main droite j’la caresse par devant et avec la main gauche je la doigte. Elle monte de plus en plus haut sur l’échelle du plaisir, à ce moment précis, elle ferait ce que je veux. Je lui demande si elle veut jouer, elle me dit “oui à quoi?” je la prend par la main, descend sa culotte, enlève mon jean et mon caleçon et la fais monter sur moi en lui retirant juste sa culotte. On se déshabille dans un désaccord consenti et je lui révèle le précieux trésor dont Dieu a doté mon entrejambe. Elle m’embrasse, “c’est pas cool pour Padawan” dit-elle en guise de résistance alors qu’elle me chevauche un quart d’heure (mais elle aime l’interdit comme certaines aiment l’argent) puis Padawan sonne en bas. Je la finis vite-fait avant d’aller ouvrir.
Vendredi 1h-5h (heure où ces attardés d’amerloques croient encore qu’on est jeudi) : Padawan arrive avec 1m80 et une bouteille de vin. Pas mauvais ce vin, mais la Lyonnaise est un peu gênée à la fois par la présence d’une autre fille et par ce qu’on venait de faire. D’ailleurs son maquillage avait un peu coulé. A un moment je vais fermer la fenêtre, 1m80 m’attrape par la main alors je l’embrasse, lui caresse les seins puis descend dans sa culotte pendant que Padawan et la lyonnaise nous regardent. Au bout d’un moment, je descends entre ses cuisses (elle était assise sur une chaise) et commence à la lécher. C’est le signal, Padawan embrasse la Lyonnaise et ça démarre. Avec 1m80 on finit par terre à se chauffer comme des petits fous et les deux autres loulous étaient sur le canap’. Je propose à ma partenaire d’aller “rejoindre nos invités” et ça finit à 6 mains et 3 langues sur la Lyonnaise. Elle n’en pouvait plus. On s’est de plus en plus mélangés et on a échangé les nanas. A cette heure-là, notre sextape méritait d’être retransmise en direct sur Canal+. Super ambiance, beaucoup d’énergie et je finis en faciale sur 1m80 bien que j’ai eu du mal à bander car je n’ai plus énormément de désir pour elle. Je ne me rends compte que ce que je viens d’écrire est aussi bizarre que Tyrion Lannister capitaine d’une équipe de basket mais je m’en fous c’est comme ça.
Vendredi 11h-13h : Je me réveille à côté de la Lyonnaise et on baise comme des fous. Je ne suis habituellement pas du genre à me la jouer virtuose du cul pour en mettre plein les yeux (ou ailleurs) aux petites bonnasses mais on a commencé dans le lit et on a fini contre mon frigo dans la cuisine. Elle n’a pas tari d’éloges “je devrais venir à Aix plus souvent“… surtout quand elle a eu un gros orgasme plaquée contre la table de la cuisine “le sexe est vraiment bon avec toi“.
Vendredi 13h-15h : on mange et j’l’a rebaise par terre. On lave ensuite les preuves de notre débauche alcoolique de la veille.
Vendredi 15h-19h : on va à la mer tous les 3 avec Padawan. Il se baigne dans l’eau en plein mois de Mars, j’sais pas comment il fait… et quand il sort avec les pectoraux gonflés jusqu’au cerveau, on dirait James Bond dans Casino Royal (seul personnage potentiellement capable de me faire douter de mon hétérosexualité) !
Vendredi 19h-21h : Je baise la Lyonnaise un peu partout dans l’appart pour finir par une levrette d’une demi-heure sur mon canap’. Elle le bouffe littéralement, tellement qu’elle n’en peut plus : elle prend trop cher. “La meilleure levrette de ma vie” me déclare-t-elle. Ca ne m’étonne pas : moi aussi j’ai kiffé. En fait, à force de la baiser et de vivre “en coloc” avec, ça crée des liens.
Vendredi 21h-4h : Padawan nous rejoint et on va tous les trois manger des sushis. J’ai failli m’étouffer, grosse boule dans la gorge, je me dis que c’est psychosomatique (j’en avais régulièrement quand j’ai fait une dépression il y a quelques années). Puis on lui fait visiter la ville (il était temps après deux jours) et on va boire un verre dans un bar puis ça finit en plan à 3 chez moi (dire que certaines le prennent excessivement mal quand je tripote leurs copines alors moi je leur laisse tripoter mon pote). On est tous morts de fatigue. Son meilleur ami l’a appelée pour lui demander ce qu’elle faisait et elle a répondu qu’elle se faisait défoncer par deux mecs. Il ne l’a pas crue.
Samedi 12h-14h : baise encore comme un fou avec elle et elle rentre à Lyon en covoiturage. J’espère qu’on ira la voir, je m’y suis attaché moi, à ses jolis gros seins.

Pendant l’entraînement samedi aprèm, j’ai failli m’évanouir, tout s’est mis à tourner. Faut croire que j’ai trop tiré sur… la corde, ces derniers temps. Mais ça valait le coup : sérieux, quel week-end hors du temps. On pourrait croire qu’on a tous rêvé, j’crois bien. Pour sa part, elle était ravie d’avoir deux amants pour elle toute seule, elle s’est prise pour l’héroïne de Savages, j’crois bien. Moi, je me sentais rock’n’roll comme Pete Doherty quand il prend Kate Moss sauvagement dans un bar underground.

Pendant ces 3 jours de folie avec Padawan et la petite, j’avais réussi à accrocher une nana sur Adopte durant les rares moments où on ne baisait ni ne dormait pas. Echanges :
– Moi : en plus j’ai une semaine stressante O:)
– Elle : Je peux toujours te proposer une petite gaterie si ca peut t’aider…
– y’a déjà quelqu’un qui t a dit non à une telle proposition ? mdr
– Oui. Mais c’était un con!
– le sexe oral (donner&recevoir ) c est quasiment c’que je préfère
– J’aime egalement le sexe oral… c’est exaltant et excitant de voir le pouvoir que l’on a sur l’autre.
– je comprends ce que tu veux dire ! oui c est vrai et tu aimes avoir du pouvoir sur les hommes ?
– En général je préfère les hommes qui prennent le pouvoir mais dans certains moments j’aime bien pouvoir commander
– commander le dessert ? mdr
– Mouahah! Non bien sur… remarque que en meme temps… un dessert et du sexe ca peut tres bien aller ensemble!
– mdr ! sexe ou avant ou après ?
– Avant, apres, pendant… les 3 me vont!
– ahah ! tu aimes jouer avec la nourriture ?
– En réalité j’ai jamais eu l’occasion de pouvoir essayer mais j’aimerais bien!
– ah oui tu prendrais quoi ?
– Chantilly… ou peu etre un coulis de framboise… et faut voir pour le nutella. Rien que d’y penser je viens de prendre 5 kg!!! :)
– mdr jte ferai faire du sport après ! ben prépare en pour samedi alors 3:)
– Ok je prépare tout ça! Petite question: tu es vraiment végétalien?
– ça dépend des jours et toi
– Selon les jours vegetarienne… mais la plupart du temps omnivore.
– omnivore c est que tu manges des hommes ? ou une partie d eux ?
– Non je mange de tout… et surtout une partie bien précise des hommes… je les mange en entier en général…
– Je suis volontaire pour te defrustrer : avec ce que tu m’écris tu dois être excitée
– Hummm trop tard… je me suis débrouiller toute seule. C’est bon pour toi demain soir?

Enfin voilà, elle m’a fait à manger ça tombait bien car j’avais plus rien chez moi et flemme de faire les courses.

J’avais déjà la bite en feu en y allant. C’était une salade de riz avec des légumes frais et du vin blanc. Très bon, tout ça ! Ensuite elle m’a embrassé alors que j’lui caressais juste la jambe l’air de rien : j’ai joué avec sa petite chatte et elle est montée sur moi. Puis j’l’ai démontée en levrette sur son canap’. Quelle bonne baise, elle a crié tellement fort ! Ensuite, j’ai fini sa salade de riz en entier et on a pris une douche. J’l’ai refaite jouir rien qu’avec mes doigts et j’ai rebandé. Cette eau chaude qui me caressait et ces cris de plaisir m’ont excité, en fait. Un miracle compte tenu de mon état général et du fait que je n’étais même pas sûr que j’arrivais à bander en venant. Elle s’est mise à genoux et m’a sucé avec son joli p’tit nez et son regard coquin. Une nana avec une prénom composé, 26 ans, bordelaise, agent immo, bien sous tout rapport à première vue mais quelle coquine à deuxième vue! Et elle sait y faire. J’ai voyagé avec cette pipe… un truc de fou l’orgasme que j’ai eu… j’ai ensuite été envahi d’énergie : je ne savais plus quoi faire pour l’évacuer alors j’ai tapé contre le mur. Trop bon, sérieux ! Elle a voulu que je dorme chez elle mais bon, ça aurait impliqué de rebaiser le lendemain et j’m’en sentais pas, sérieux. Plus d’énergie, là. J’suis rentré sor le coup de 1h et me suis fait des pommes noisettes tranquillou en regardant la fin de Kaboul Kitchen… sérieusement je suis un grand fan de la moustache du colonel Amanullah. Je pourrais regarder rien que pour ça.

Voilà, c’était les news. Que l’on ne me parle plus de sexe avant Avril svp. Saturation ! Sauf p’t’être la petite vendeuse-allumeuse là… un coup comme ça : on le prend quand on en a l’occase sinon on le regrette pendant longtemps après. D’un autre côté, vu mon niveau en ce moment, c’est elle qui aurait kiffé sa life si elle était venue hier soir mais bon… aller, j’vais lui laisser une seconde chance quand même, si elle est pas trop conne elle la saisira.

Signé : colonel bite en feu aka Kalachnikov.

Kiss les jeunes. Que le Dieu du Game soit avec vous !

Je vais faire un épilogue à cette chronique de pervers avec le FR de Padawan de novembre dernier en rapport avec la petite Lyonnaise.

 

(*) Écrit par Padawan le 27 novembre 2013,

Le 18 octobre je passais ma soutenance à Lille, j’avais décidé en redescendant de m’arrêter à Lyon pour passer voir un ami.

Il habite en cité u et je pensais pouvoir faire des ravages avec ses voisines mais il n’y avait rien d’intéressant dans le lot ! J’ai aussi fait la connaissance de ses voisins qui nous ont conseillé d’aller dans un bar/boite sympa : un rock boat, une péniche remplie de femmes qui ont faim selon eux !

Bref, le samedi soir on retrouve des gens dans la péniche. Il y a un gouffre comparé à Aix… des femmes partout ! L’ambiance est top. Je discute un peu avec les gens qu’on a retrouvé, ça bouge beaucoup.
Je me retourne dans la foule et je me retrouve nez à nez avec une brune très charmante. Elle était à la limite de me rentrer dedans, donc je lui lâche une connerie ! Je ne sais plus ce que j’ai dit à ce moment là. On se sépare et je pars retrouver mon pote.

On se cale dans un coin pour avoir de l’air et voilà que la petite revient à la charge : elle s’assoie avec une copine juste à côté de nous. Avec cette invitation à l’approche je ne peux pas résister. “Tu vas devoir te faire pardonner pour tout à l’heure !”. La conversation démarre bien! Mon pote fait le wing et s’occupe de sa copine : parfait !
Seulement elles veulent nous gratter à boire…je fais donc parler ma répartie avec une phrase choque pour cette petite impertinente : “Tu sais ce que c’est un mec qui paye à boire à une inconnue ?”. Elle est interpellée, j’enchaîne : “Un looseur !”. Ca lui plait d’avoir du challenge, la conversation continue.

C’est le moment de l’isoler… seulement, elle est venue avec pleins de potes… dur ! J’y arrive quand même en prétextant qu’on doit sauter dans le Rhône. Je la plaque contre la barrière, elle s’emballe, je me rapproche et… je passe à côté de sa tête pour faire un commentaire sur la hauteur de la probable chute. Je la sens frustrée, j’essaie de l’embrasser pour de bon et on joue à s’esquiver, puis on finit par se manger la bouche ! Trop bon.
Je tente de partir avec elle, mais elle ne veut pas et ses potes me cockblock à fond !
Elle en profite pour gratter des conso et des clopes à des mecs. On joue au couple libéré devant deux gus, des barres ! Elle fait gamer ses copines aussi en leur donnant des missions, énorme !

Bref je l’abandonne en lui disant que je pars, pour la faire réagir ! Seulement je repars en chasse… et un mec m’envoie sur sa coloc américaine qui est bien bonne ! (un vrai bro).
Au bout d’un moment la première revient à la charge. Jalouse elle m’embrasse devant l’américaine.
Bref je négocie le FC, pas moyen, elle doit rentrer chez ses parents… enfin c’était une excuse, on devait se revoir le lendemain pour baiser mais elle à fait sa flakeuse.

Seulement j’avais récupéré son numéro. Le game fut torride par sms ! Elle devait donc m’héberger un week end à Lyon en échange d’orgasmes.
Je suis donc remonté vendredi dernier pour voir mon ami et mon cousin et, bien sur, en sortant du restau je suis allé voir la miss. On s’est un peu cherché quand je suis arrivé, la tension était forte… ce fut torride ! On a baisé tout le week end.
Une femme de 19 ans qui aime sucer c’est top ! J’étais partant pour le faire plusieurs fois mais je pense qu’elle avait eu sa dose vu qu’elle s’est allongée pour récupérer. Bref le lendemain et dimanche on a remis ça, au réveil et le soir. J’étais toujours excité comme un lion prêt à dévorer une gazelle.

De plus je suis “un des seul mecs à lui avoir donné des orgasmes”, sympa ! Elle pensera à moi en se touchant ;)

Un très bon week end. Très intéressant de gamer ailleurs que dans le sud !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*