Keski se passe dans l’espace ?

Keski se passe dans l'espace ?Apprendre la séduction m’a aidé à avoir le poste que je voulais

Le 11 juillet 2015,

J’avais passé 4 entretiens pour du boulot, 1 à Paris et 3 à Lyon. J’ai été pris dans 2 sociétés et j’ai choisi celle qui me plaisait le plus a priori.

Depuis mon dernier post, j’ai donc déménagé dans le centre de Lyon. Bien que mon psy dise que les anxieux ont des problèmes pour oser déménager, je pense être plus fort que ça. Bienvenue dans le 69, c’est un chiffre qui promet… C’est une belle ville. Les filles y font toutes du vélo donc elles ont un cul de ouf. Sérieux, j’en vois beaucoup avec des belles jambes. C’est bandant (cependant y’ a pas que des bombasses y’a aussi des bombes H). Dans le métro, y a affluence de phéromones. Avec cette proximité entre les gens, à mon avis, on doit tous avoir le feu au cul. Sinon faut s’faire anesthésier, ça rend fou autrement.

Les gens ici sont beaucoup plus calmes, plus sociables, plus sympas, plus ouverts que dans le Sud. Y’a pas de comparaison ! Quelle bande d’excités malpolis et pas ponctuels dans le sud à côté ! Et je parle également des commerçants et tout… C’est un autre monde ! Par rapport à Paris, je compare même pas, ici c’est cool, là-bas j’ai l’impression que c’est une bande de prétentieux complètement abrutis qui sont persuadés d’être le centre du monde. J’suis pas anti-parigots mais la boîte où j’ai passé mon entretien là-bas, c’étaient des putains de péteux. Je me suis d’ailleurs barré en claquant la porte. Et cet enculé m’a traité de “branleur de sudiste“. Tout ça parce qu’il a vu sur mon CV que j’ai été plagiste près de Saint-Tropez.

Bref, ici dans le 69, j’ai commencé par loger chez mes cousins, un peu à l’extérieur de la ville. C’était pas très pratique, je l’avoue, mais c’était sympa à eux de m’accueillir. Je faisais plus d’une heure de transports pour aller au boulot. J’avais vraiment la vie de merde “métro-boulot-dodo”. Je plains les gens qui font ça toute leur vie même si parfois on n’a pas le choix.

Histoire de me remonter le moral un peu, j’ai branché sur Tinder. J’ai eu un rencard la première semaine avec une infirmière. Pas mal mignonne mais un peu grassouillette… ici ils connaissent pas l’huile d’olive, ils foutent de la crème et du beurre partout. Ville de la gastronomie avant tout alors que moi je viens de la ville de la kalachnikov ! En plus ils connaissent pas le verlan ici… “reum” par exemple, mes collègues ne comprennent pas.

Bref, par SMS, elle me disait qu’elle avait envie de me sucer mais qu’elle avait ses règles. Alors, on s’est vus dans un bar. Je me suis dit que ce serait un investissement de long-terme… mais grave erreur! J’ai essayé de l’embrasser dans le cou, elle se reculait. J’y suis quand même arrivé mais bon, elle était bizarre. Chaude en paroles, distante en actes. Elle a fini par me confesser avoir un copain et que finalement, elle ne se sentait pas de le tromper blablabla.

Du coup, j’lui ai dit de me recontacter lorsqu’elle aurait cassé (parce que ouais avec une telle mentalité ils vont bientôt rompre). Et j’ai joint une photo de mon torse nu. C’est un peu prétentieux, mais bon. J’aime pas qu’on me fasse perdre mon temps de la sorte, je trouve ça irrespectueux, donc je le suis en retour. Surtout que le temps c’est ce dont je manque le plus, après le sexe, en ce moment. Le truc c’est que je suis rentré chez mes cousins à 22h après ce date : il a encore fallu manger et tout alors que le sommeil/repos… c’est ce qui me manque le plus en ce moment.

Bon, c’est pas tout perdu hein puisque j’ai quand même passé un bon moment et découvert un bar sympa sur les berges du Rhône. Y’a plein de monde qui sort là bas et qui fait des apéros sur les pelouses à côté des péniches. Ca a un côté romantiquement sexuel. Sérieux la densité de population, c’est 10 fois Aix. Dès que j’aurais retrouvé la pleine santé (j’espère bientôt) je pourrais easy faire du 4FC/mois, je pense. Pour l’instant, je ne suis pas trop angoissé ici mais j’ai déjà pris 2 kg. Faut dire que je bouffe n’importe quoi, faut que ça change! Restau tous les jours… j’ai encore mon stress post-traumatique par contre. Quelqu’un courait hier dans la rue derrière moi: mon poing s’est fermé, je me suis retourné et j’ai failli l’emplâtrer… quand j’ai vu que c’était une enfant je me suis calmé et j’ai pris conscience que j’avais toujours mon traumatisme.

Trêve de digressions. J’ai branché 2 autres meufs par Tinder et j’ai eu droit à des photos de leurs seins et de leurs jambes. Pas encore de leur cul. Mais bon, c’est déjà ça. Une est en vacances en Avignon. L’autre est partie passer un moment chez ses parents en Normandie. C’est le grand écart entre les deux ! J’espère qu’elles le font aussi au lit !!!

La semaine dernière (j’ai pas eu le temps d’écrire depuis désolé), je suis allé chez une nana qui est vendeuse à H&M. On a discuté pratiquement depuis que je suis arrivé à Lyon sur Tinder. Puis, un jour béni, elle m’a balancé son numéro de but en blanc : j’ai répondu “on se parle en chiffres maintenant ?
– ce sera plus pratique
.” Alors, chaque jour par SMS, je lui demandais de quelle couleur étaient ses sous-vêtements, et elle répondait, c’était marrant. Parfois, elle me disait qu’elle dormait nue… et ça m’excitait. Ne m’en voulez pas, je ne suis qu’un homme hétéro! Je lui ai envoyé une photo de moi torse nu pour passer le temps et elle a répondu “miam“. OMG ! Mon détecteur de cyprine (jus de l’amour) s’est affolé !

Dans le genre SMS cultes que je lui ai envoyé “c’est dur aujourd’hui au taf et je parle pas de mon zizi” ; “j’aurais eu bien envie de te faire l’amour ce matin avant le taf” ; “je suis tout dur tu es toute mouillée ?” ; “j’ai une érection assez incroyable à l’instant c’est dommage de la gâcher” ; “si tu ris à ma blague tu es à moitié dans mon lit
-haha haha alors je ris deux fois comme ça j’y suis entièrement.

Un jour, elle m’a dit qu’elle allait se faire dépister tous les 6 mois car aimait sucer et avaler. J’ai répondu que j’aimais lécher. Elle m’a invité chez elle, le WE suivant. C’était donc pas une petite chatte qui chatte avec des mecs pour passer le temps puis qui flake parce qu’elle a la trouille de trop prendre son pied !

Le soir-même du jour convenu, j’ai envoyé “j’arrive dans 14 minutes à l’adresse que tu m’as donnée
– très précis.
” En fait je suis arrivé 45 minutes plus tard. Le parcours avait l’air plus petit sur le plan.

Ca tombait bien que je sois en retard, son coloc gay venait juste de partir travailler dans son hôtel hanté. Il paraît qu’il lui raconte des trucs qu’il voit parfois la nuit et ça lui fout trop la trouille. Moi je n’avais plus qu’à la réconforter derrière. Les gays sont nos amis !

Une belle blonde m’a ouvert la porte. Sérieux, vraiment pas mal, la meuf! Elle voulait m’embrasser sur le palier mais j’ai fait durer en esquivant pour faire monter la tension sexuelle. Je lui ai fait un bisou dans le cou. On est allés dans sa chambre. Y’avait un rat. Sérieux. Encore une chtarbée. Ca fait déjà deux tarées à Lyon. Mais bon, j’étais trop en manque de cul. Et puis elle était bonne alors bon, pour ce que j’en avais à faire…

On s’est embrassés et tout : j’ai commencé à la doigter, elle avait trop chaud alors elle a enlevé son haut. Je la comprends, faut savoir que c’est la canicule ici, il fait quasiment 40°C… en plus avec la pollution, on étouffe, c’est pas facile… bref. Le sud pour la chaleur c’est quand même mieux, y’a un peu d’air au moins !

J’ai fait de même avec mon polo puis lui ai enlevé son shorty (elle m’a ouvert en t-shirt shorty la coquine pour être sûre que je la baise). Je l’ai léchée un bon moment puis elle a joui. Après, elle a dit “moi quand je jouis ça me met KO“. Elle m’a ensuite sucé (c’était trop bon on voit qu’elle a de l’expérience) puis s’est allongée, m’a tourné le dos et s’est endormie. J’ai pris une photo de son cul puis je me suis barré. Je fais pas des trucs de pute comme ça d’habitude mais là j’ai trouvé qu’elle abusait de me traiter de la sorte. Et je l’aurais bien baisée après mais bon je préfère les pipes à la limite alors ça va… je suis satisfait. Puis j’avais trop besoin de décharger, ça fait vraiment du bien! C’est effarant comme j’ai le temps de rien entre les trajets, le boulot, la fatigue, la natation que je continue un peu malgré une grande difficulté pour la caser dans mon emploi du temps, etc. Il devenait urgent de m’organiser autrement sinon il y aurait eu un PUA de moins sur cette planète!

En rentrant, j’ai bien flippé : je suis passé par un quartier où y’avait que des arabes dehors et que des mecs. C’était le soir d’un jour de ramadan donc ils avaient dû s’y donner rendez-vous pour se murger. Mais ils n’étaient pas trop agressifs, pas comme chez nous. Donc ça va. Y’en a bien qui sifflaient les meufs mais comme j’ai pas de chatte, je suis tranquille de ce côté là. Je suis rentré chez moi pas trop tard alors j’ai pu dormir pour rattraper mon sommeil en retard.

Hier, je lui ai envoyé un texto pour lui demander si elle avait eu le résultat de son dépistage mais elle n’a pas répondu la connasse. J’ai le droit de savoir pourtant, non ?

Sinon, j’ai trouvé un appart à 10 minutes de mon TAF. Je viens de m’y installer jeudi soir et là j’ai reçu ma box, c’est pour ça que je ne vous écris qu’aujourd’hui. Chez mes cousins de Lyon, on était 5 sur la connexion donc c’était bien le bordel. J’y faisais le strict minimum. Je matais même pas de porno… :)

Je vais donc peut-être pouvoir avoir une vie hors du boulot même si ça ne sera pas facile car on fait quasiment 45h au cabinet (et pas de la figuration – ça me change moi qui me levais à midi avant mais bon c’est comme ça qu’on fait fonctionner le pays, qu’on contribue, bref qu’on devient un homme à part entière qui mérite ses droits sociaux)… je vais peut-être même pouvoir faire du sport et sortir le WE pour draguer! J’ai hâte que mon organisme s’habitue à ce rythme de vie. Là je m’occupe de pas mal de trucs encore comme la banque et plein d’autres formalités !

Je vais également continuer à draguer sur Internet puisque ça marche bien. Enfin bon, c’est statistique ça : Lyon est bien plus grand que Aix donc y’a beaucoup plus de cibles. En plus c’est un autre état d’esprit ici, je dis pas qu’il n’y a pas de casse-couilles, mais bon. C’est autre chose et comme j’arrivais à saturation ça me fait du bien de changer d’air. Ca me fait du bien de voir d autres être humains comme moi, sortir de ma campagne est rassurant et me remet bien en face de la réalité.

Au travail ça se passe bien. Mes collègues sont cool. Enfin, la plupart, car y’en a quand même deux que mes collègues qualifient de “grosses connasses”. Moi elles ne m’ont rien fait alors j’attends de voir. Une Vipère (à qui je mettrais bien mon anaconda ou mon boa constrictor) et une “Fat”ma en mode tornade. La vipère est assez sexy avec ses lunettes de cochonne mais c’est, selon les autres membres du cabinet, une grosse salope qui rapporte tout au patron. De toute façon, elle fait le ramadan donc je ne peux même pas la baiser.

Enfin bon, de toute manière, j’avais dit que je ne le ferais pas trop au boulot. On ne mélange pas les torchons, les serviettes et les strings. En attendant, je me marre bien avec mes collègues (certains clients aussi, un m’a appelé et dit “keski se passe dans l’espace avec ma déclaration de TVA ?“) et je veux surtout pas mêler le game à tout ça. Ce sera mon jardin secret. Bien tondu.

On peut dire que mes skills de séduction m’ont aidé à m’intégrer au TAF et à avoir l’appart’ que je voulais malgré la concurrence, etc. La communication/psychologie aide pour tout.

Ici, ce que je kiffe c’est que personne ne connaît mon blog donc j’ai fait un nouveau FB que je compte garder bien propre. Et surtout, les 3 connards qui passent leur vie à bander sur mon blog et à me harceler ne pourront pas m’y retrouver comme ça. Soit dit en passant, je leur mets un bon gros doigt dans le cul. Voire deux doigts. C’est des bâtards qui s’amusent à signaler mes comptes FB, à m’envoyer des lettres de menace (enfin à Aix) pour exiger que je ferme mon blog, etc. Par SMS ils m’envoient des trucs comme quoi je suis un gobelin à double menton etc. ça tourne en boucle, ça n’a aucun sens c’est des purs relous frustrés. Y’en a un qui me mythone qu’il travaille dans un groupe de traders, qu’il a les meilleurs avocats avec lui donc que je ne peux rien faire contre lui, qu’il encule les grecs et qu’il gagne 15000€ par mois… MAIS BIEN SUR ! Un tel boulet… c’est chaud ! S’il était vraiment un mec comme ça, il ne casserait pas les couilles au monde entier.

Enfin voilà, j’connais pas encore grand monde sur Lyon même si je suis déjà sorti avec 5 ou 6 meufs qui y sont (avant de m’y installer) et que j’y ai un bon pote. Je vais essayer de rencontrer des mecs qui sont dans le game aussi mais je compte bien éviter les boulets ou les immatures ou quoi. Ici, je voudrais être plus normal.

Cette semaine, Virginie va venir. En fait, ses parents déménagent et ils vont tous s’installer à Grenoble sauf qu’ils n’ont pas encore trouvé d’appart. Elle ne sait donc pas trop où dormir pendant la fin du mois de juillet alors je vais coucouner avec ma chérie. En août, j’aurai 3 semaines de vacances : je compte bien retourner à Aix au moins deux semaines voir mon chat et mon chien qui me manquent trop (et aller à la mer pour qu’une meuf en mode sous-marin suce ma bite salée en avalant de l’iode). Pour moi le game sérieux lyonnais commencera en septembre. En attendant je ferai en dilettante.

Malgré ma dépression, j’ai quand même baisé une trentaine de meufs cette saison donc, si vous voulez devenir un PUA dans mon style (chacun son style) voici tous les produits que j’ai écrits à ce jour :
La vérité qui dérange sur les relations hommes/femmes
Secrets pour séduire sur internet
Comment sublimer votre langage corporel
Plus de 1000 répliques d’humour sexy alpha
Diary of a French PUA
Le manuel de développement personnel qui va vous botter le cul
– Mes traductions de Ross Jeffries et Cajun et Sinn
– Pour rire : Ne me lis pas
– Roman érotique : Une histoire de cyprine
– En projets : Diary of a French PUA 2, un recueil des articles-conseil 2015, un manuel pour la faire jouir comme un Dieu, une vulgarisation de la séduction selon la psychologie évolutionniste, un manuel pour inter-personnellement communiquer de la sexualité, un ebook destiné aux femmes pour qu’elles puissent comprendre et différencier un mec alpha d’un trou du cul pour tirer au mieux leur épingle du jeu…

Que le Dieu du Game et du Travail soit avec nous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

3 thoughts to “Keski se passe dans l’espace ?”

  1. Sympa et varié, ça devient un vrai journal intime ton blog, pas seulement un rapport de tes baises. Personnellement j’aime mieux ça.

    Et je suis bien d’accord : ce métro-boulot-dodo nous flingue putain…

  2. Sympa ton blog ! ( Je découvre par hasard, une amie d’amie facebook parlait de “Diary of a French Pua” alors ça m’a interpellé)

    Je me retrouve pas mal dans ce que tu écris dans ta partie “A propos”.
    Je connais la communauté depuis 2004 mais j’ai jamais adhéré aux différentes “techniques” toutes faites. (haha la MM de l’époque). J’ai préféré rester naturelle, apprendre de mes erreurs et me développer personnellement à tous les niveaux.

    Aujourd’hui 11 ans après (pfiou le coup de vieux), je suis devenu plutôt bon (heureusement haha) même s’il me reste une bonne marge de progression (on est jamais parfait, il faut être exigeant avec soi-même)
    Jamais testé le “online”, je suis un adepte de l’open DG que ça soit dans la rue, le métro, le carrefour du coin voire même la boite de nuit..ça doit être mon coté Parisien “toujours pressé, pas de temps à perdre” haha

    Pourquoi je décide de réagir ici ?
    Ton post à refait surgir une question que je me pose depuis toujours : Pourquoi la (vraie) Parisienne est plus chiante que la moyenne ?
    Quand je voyage à l’étranger ou en Province (ma copine habite Lyon au passage), j’ai l’impression de jouer en mode “easy”, quoi que je fasse, quoi que je dise, bordel on finit au pieu en deux fois moins de temps qu’il me faudrait avec une Parisienne !
    Alors j’aime le challenge (et je suis un peu maso) donc je continue à chopper de la Parisienne évidemment mais quelle perte de temps non ?

    De ton expérience, as tu constaté la même chose ou je suis en plein délire paranoïaque ?

  3. Salut dude !
    Merci pour ton message !
    Marrant que ta copine de Lyon parle de ça je suis plutôt discret ici
    Pas comme à Aix où ça avait bien buzzé

    Ce qu’il ressort de me périgrinations et échanges avec les autres c’est que les gens pensent toujours que c’est mieux ailleurs, plus facile pour les autres, etc.

    A Paris il y a l’avantage du nombre, qu’il n’y a pas forcément ailleurs.

    Après, la fameuse mentalité fermée, c’est pas une légende. On avait un peu ça à Aix. A Aix ça existe aussi peut être un peu moins mais y’en a quand même…

    Maintenant je t’avoue que j’ai un game plus facile ici peut être est ce l’excitation du début, de la nouvelle ville, etc j’en suis déjà à 11FC et pas les plus moches mdr

    Enfin voilà j’espère avoir répondu. A Paris y’a un super avantage c’est le nombre. Et le renouvellement.

    Pour le reste oui moi ça m’a pas plu Paris quand j’y suis allé.

    Ca se peut que dans des villes spécifiques plus au nord le game soit bien plus facile pour de bon. A vérifier.

    A l’étranger par contre pas de doute autant y a des pays plus puritains autant c’est pas la folie autant qu’on aimerait nous le faire croire en France…

    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*