La 6ème fille en 6 jours

La 6ème fille en 6 joursLe grand chelem : j’ai couché avec 6 filles en 6 jours

Le 26 février 2014,

Avant de commencer, en guise d’avertissement pour les 17 lecteurs qui me lisent encore, je tiens à préciser que chaque page de ce Field Report est paraphée d’un de mes spermatozoïdes. Quel gâchis, quand on sait qu’au moins un de ces embryons aurait probablement été l’auteur d’un best-seller mondial d’ici 30 ans!

“Tu es chez toi, tranquillement installé devant la télé, quand ça tape à la porte. Surprise, c’est moi ! Je m’approche de toi et t’embrasse, et l’envie monte tout de suite. Tu te rends compte que j’ai encore ma veste quand tu me l’enlèves, re surprise, je ne porte que des sous-vêtements. Je pense que j’ai eu l’effet escompté ;) Tu me plaques contre le mur et viens me dire à l’oreille que tu as envie de moi. Je t’emmène puis t’allonge sur le dos. Je commence à t’embrasser dans le cou, sur le torse, passe ma langue un peu partout sur toi. Je sens ta respiration s’accélérer, tu savoures. Je mordille, lèche, embrasse, partout. Je descends encore et y reste, longtemps, parce que j’adore… prendre ton sexe en bouche, jouer avec, accélérer puis ralentir, passer mes mains ou ma langue sur tes testicules. Tes jambes tremblent, tu t’accroches à mes cheveux, essaies de bouger à ma place. Quand je remonte, tu me retournes et me prends d’un seul coup ! Ca me fait crier. Faut dire que ça m’a pas mal excitée tout ça. Tu me prends comme j’aime, fort, tu me retournes dans tous les sens. Puis je te sens accélérer, un peu plus, plus encore, et jouir avec soulagement… Décidément, j’ai bien fait de venir.”

Comme c’était un message un peu long, je l’ai reçu sous forme de MMS et non SMS. Du coup, je lui ai répondu “ahahah quand j’ai vu UN NOUVEAU MMS j’ai cru que tu m’envoyais une photo coquine mais c’est bien aussi“. En gros, j’ai fait germer l’idée dans son esprit au lieu de lui en demander directement une comme un lourdaud. Quand elle a commencé à effectivement m’en envoyer, je lui ai répondu par deux-trois photos torse-nu en lui disant bien que ce que je voyais me plaisait (pour l’encourager). Au final, j’l’ai eue à poils. C’est cette technique que j’utilise toujours pour obtenir des photos de meufs nues sans risquer de perdre un coup parce que je passerais pour un gros pervers. Je n’aime pas passer pour ce que je suis. Vous savez, y’a plein de nanas qui ont un côté narcissique que ça éclate de voir l’effet que leur joli corps peut avoir sur nous autres, pauvres mâles obsédés ! Avec elle, un autre truc m’amusait bien : chaque jour au réveil je lui demandais de quelle couleur étaient ses sous-vêtements !!! Ca crée des liens… ;)

Quelques jours plus tard, elle m’a écrit un autre texte. “Tu arrives chez moi et à peine la porte passée, tu me sautes dessus. Je sens tes mains dans mon cou, sur mes seins, mon ventre, mes hanches, mes fesses, tout ça pendant que tu effleures ma bouche de tes lèvres. J’essaie de t’embrasser mais à chaque fois que je m’approche, tu fais un pas en arrière, je deviens folle. Quand tu te laisses enfin faire, je pousse un soupir de plaisir. Je t’enlève le haut pendant que ta tête est dans mes seins, que tu m’embrasses dans le cou. Je passe ma main dans tes cheveux, ton dos, sur tes fesses (putain ce que j’aime vos fesses) et te pousse jusqu’à la chambre où j’achève de te déshabiller. Rien qu’à la vue de ton sexe déjà dur, je suis excitée. Histoire de le rendre encore plus dur je m’attarde dessus, passant mes lèvres, ma langue un peu partout, tes jambes sont prises de spasmes et je me régale à continuer encore un peu. Je finis quand même par la prendre dans ma bouche et entend que tu soupires de soulagement. Je continue encore un peu puis remonte en mordillant chaque morceau de peau que je croise. Tu bascules sur moi sans me pénétrer et te frottes contre moi. Ca me rend folle parce que j’ai qu’une envie c’est que tu me prennes, et tu sais l’effet que ça me fait. Tu me mets sur le ventre et t’allonge sur moi, tout en continuant ton petit jeu. Tu m’embrasses dans la nuque, joue avec moi puis finis en fait par me prendre dans cette position (au passage, c’est ma préférée) alors que je soupire de plaisir. On fait l’amour comme ça pendant un moment, alternant les positions, avec un seul objectif, se faire du bien mutuellement. J’adore ces moments.”

In real life, ça s’est passé un peu différemment. RDV fixé à 15h aux allées provençales. Arrivé à 15h30, je lui ai fait deux trois blagues contextuelles en forme de caresses “l’amygdale c’est une araignée” (c’est une glande mais je ne sais plus pourquoi on a parlé de ça) et “je n’embrasse pas au premier rdv, je baise au premier rdv“. J’ai donc fait la connaissance d’une jolie fille, grande (presque 1m75), blonde naturelle, bonne tête mignonne, mais surtout très douce et gentille (elle fait des études de vétérinaire, ça dit tout). J’avais vraiment hâte de la faire crier avec l’excroissance de chair explosive qui m’encombre quand je veux courir… comme le ferait Pierre Woodman avec une jeune et innocente actrice polonaise qu’il auditionnerait en lui chatouillant les cordes vocales à l’aide de son pipeau turgide.

On est allés chez moi directement, sans verbaliser la chose. J’ai encore croisé la vieille concierge, c’est la 5ème fille qu’elle me voit ramener à la maison en une semaine ! Dans l’ascenseur, j’ai posé ma main sur son ventre (pas celui de la concierge), l’ai caressée jusqu’aux seins en m’approchant de sa bouche… mais sans l’embrasser. Elle était joueuse IRL comme sur Adopte. Une fois dans mon appart, je l’ai plaquée contre un mur, l’ai tripotée comme il faut dans le respect des conventions de Genève puis je l’ai retournée et lui mettais des doigts par derrière avec ma main gauche pendant que je lui tripotais le clito par devant avec ma main droite (je mordais aussi ses fesses). Elle a essayé d’attraper ma bite mais je l’en ai empêchée “tu joueras avec plus tard” pour l’obliger à se concentrer sur son propre plaisir. C’est un peu ce qui nous a manqué dans les plans à 3 de la semaine dernière : les meufs donnant et recevant en même temps, ça leur permettait de trouver un dérivatif à leur plaisir et de ne pas se laisser complètement aller. Nom d’un cunni sec d’une pipe molle !

Bon. Comme ça m’excitait trop, j’ai ensuite baissé sa petite culotte rose pour la prendre en levrette debout contre ce même mur. Je l’ai prise de dos, mais vu qu’elle avait de belles fesses rebondies, on pourrait dire que c’est son meilleur profil. Puis elle est montée sur moi sur le canapé du salon (j’en ai profité pour lui enlever ce soutien gorge qu’elle avait depuis trop longtemps) et l’ai finie en missionnaire. Je ne savais plus à quel (gros) sein me vouer. Trop trop bon, son corps est très confortable, c’était une bonne baise : il y a connexion (sûrement une histoire de longueur d’onde ou qu’en sais-je en tout cas quelque chose qui nous dépasse, nous autres pauvres mortels). Pour l’anecdote, elle a gardé ses grosses lunettes à la mode tout le long. On a ensuite un peu papoté pour se remettre de ces acrobaties qui si pratiquées trop souvent sont un coup à finir le cul coincé dans un fauteuil roulant – nous aimons vivre dangereusement.

Dans un second temps, on est allés sur mon lit, je lui ai fait un massage, puis un cunni. Elle a joui. Sa chatte est très bonne. Elle m’a ensuite fait un massage à son tour puis m’a retourné et m’a sucé de A à Z en utilisant mon sexe comme une brosse à dent (pour ceux qui ne le savent pas, je suis sponsorisé par l’agence de la santé buccodentaire donc amenez votre carte vitale quand vous venez me voir). J’ai eu un bon orgasme, ça faisait longtemps qu’on ne m’avait pas sucé jusqu’à la fin comme ça. J’crois bien que c’est ce qui me fait le plus prendre mon pied. Je pourrais me nourrir exclusivement de turlutes (et elle aussi – c’est bio et sans gluten).

J’m’attendais pas à une fille comme ça… Je veux dire qu’elle me faisait envie mais je savais pas trop à qui j’avais affaire car lorsqu’elle m’a dit qu’elle n’avait couché qu’avec 10 mecs et qu’elle m’a demandé avec combien de meufs j’avais couché : elle a fait une drôle de tête quand j’ai annoncé un chiffre pourtant inférieur de 2/3 à la réalité… alors je lui ai demandé si elle trouvait que ça faisait beaucoup ou pas. J’en sais plus rien moi à force. Perte de repères. Sinon, elle est bon délire et a déjà fait un plan à 3 avec deux mecs (deux potes rencontrés sur Adopte). Finalement, elle m’a demandé si j’allais la rappeler ? Sûrement. Sauf que je vais l’ajouter sur FB entretemps et que voir mon blog va peut-être la refroidir (ça arrive souvent). Ce satané journal complique ma vie de jeune baiseur hétéro et faussement sans cœur… mais c’est pour la bonne cause. En plus, comme certaines légendes qui aiment draguer avec une fausse moustache, j’aime me mettre des handicaps.

Enfin voilà c’était la 6ème fille en 6 jours, elle est comme une sorte de bonus à la fin du DVD du mois de février. Sauf que mon truc à moi, c’est plutôt les livres (comme Secrets pour séduire sur Internet dans lequel j’enseigne comment se faire envoyer des photos des filles nues et y explique aussi comment leur donner envie de vous écrire des choses érotiques avec certains textes tout prêts que vous n’aurez qu’à leur copier-coller pour leur donner envie de baiser avec vous – vive le placement de produit).

Que le Dieu du Game soit avec vous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*