La fenêtre de tir en séduction

Je vais vous expliquer ici le concept de fenêtre de tir en séduction. En gros, pourquoi il faut absolument serrer les meufs quand on en a l’occasion et ne pas remettre bêtement à plus tard. Eh oui, c’est peut-être pas très romantique, mais c’est une des vérités (qui dérangent) sur les relations hommes/femmes

fenêtre de dire séduction

 

La fenêtre de tir, c’est quoi ?

C’est le laps de temps durant lequel une femme serait d’accord pour que les choses aillent plus loin entre vous. Seulement, comme c’est une meuf, elle attend que VOUS preniez les choses en mains. Et c’est là que ça se gâte !!!

 

Quels sont les types de fenêtres de tir ?

Il y a les fenêtres de tir pour aborder. Par exemple, aborder directement après avoir eu un eye contact en boîte. C’est sûr que si vous ne faites rien et que vous l’abordez une heure plus tard comme sorti de nulle part : votre valeur aura grave baissée à ses yeux.

Il y a les fenêtres de tir pour prendre le numéro, pour embrasser et pour niquer. Y’a des périodes ou des soirs où les femmes ont envie de s’amuser et de niquer. Et d’autres où elles préfèrent se poser en couple ou dormir avec leur doudou.

 

Pourquoi les fenêtres de tir se referment-elles ?

La plupart des femmes changent rapidement d’état d’esprit, d’humeur et d’avis.

Quand on parle d’attirance, les hommes sont plutôt binaires (c’est oui ou c’est non). Chez les femmes, c’est plutôt quelques chose de graduel, qui évolue constamment, qui change.

Et comme elles ont énormément le CHOIX des hommes, ce n’est pas grave pour elles de laisser tomber l’affaire avec vous si vous faites quelque chose qui leur coupe un peu l’envie.

 

Combien de temps dure une fenêtre de tir ?

La durée d’une fenêtre de tir dépend des circonstances et de la patience dont la fille peut faire preuve à votre égard si vous êtes un AFC. Mais ce n’est pas vraiment la durée en minutes qui compte… l’important c’est de tirer lorsqu’on a une fenêtre de tir. Comme tout bon chasseur !

Sérieux, mettez-vous à la place des meufs deux minutes. Si une nana vous chauffait hardcore pendant plusieurs jours, et qu’au moment où vous décidez que « d’accord je la laisse me sucer », elle ne faisait plus rien. Comment le vivriez-vous ?

Comprenez que beaucoup de femmes (comme bien des hommes) manquent de confiance en elles et sont très susceptibles. Elles se vexeront peut-être si vous leur donnez l’impression de vous moquer d’elles ou de ne pas être vraiment intéressé : elles s’imagineront que vous ne les trouvez pas assez belles finalement, que vous vous foutiez de leur gueule ou qu’en sais-je (elles ont parfois des idées bizarres). Elles seront agacées si elles ont l’impression que vous êtes une couille molle incapable de passer à l’action ou qui a peur des femmes.

Vous vous rendez bien compte vu sous cet angle que si vous cherchiez à donner une bonne image de vous en jouant au gentleman over-respectueux, c’est raté ! Evitez donc de laisser passer trop d’occasions à l’avenir…

En fait, il peut arriver que la fenêtre de tir ne se referme jamais ! Mais c’est un cas très rare alors ne comptons pas trop dessus. C’est quand :
– il y a une grande complicité entre l’homme et la femme,
– ils se sont rencontrés sans se draguer explicitement (ils ont été présentés par un ami commun par exemple),
– si la meuf idolâtre le mec à fond.
Et à condition bien sûr qu’entretemps la fille ne soit pas en couple et fidèle.

 

Comment reconnaître une fenêtre de tir ?

Apprenez à lire les IDI (indicateurs d’intérêt) et tout. Affutez votre intelligence sociale et relationnelle pour mieux repérer les fenêtres de tir, (re)prenez confiance en vous pour pouvoir agir, et ne laissez pas votre timidité naturelle vous paralyser.

Si vous avez raté la fenêtre de tir, l’intérêt de votre cible vous semblera chuter brutalement. Par exemple, elle était tactile et vous proposait plein de choses et puis d’un coup elle change d’attitude et devient plus froide.

 

Pourquoi les hommes loupent-ils des occasions ?

Il y a tous les problèmes du type « anxiété d’approche » et « anxiété sexuelle » à prendre en compte bien sûr. Mais pas que.

Y’a aussi beaucoup de mecs qui veulent « trop bien faire ». On peut dire qu’ils mettent un peu trop les filles sur un piédestal. Ils souhaitent alors attendre d’être ABSOLUMENT sûrs que tous les feux sont verts… mais comme on n’est jamais sûr de rien dans la vie, ils ne font rien, et ce putain de perfectionnisme se retourne contre eux.

Même avec l’expérience, on n’est jamais sûr à 100%… donc, dans le doute : mettons notre ego de côté, pratiquons la présomption de fille intéressée et allons-y gaiement !!!

 

Le risque

Le principal risque si on rate une fenêtre est d’avoir des regrets. Regretter des nanas dont on a pas pris le numéro et donc qu’on ne reverra jamais, des femmes qu’on a pas embrassées en boîte alors qu’on aurait pu, des filles qu’on aurait pu niquer car avec le recul on réalise qu’il y avait largement la place… mais on a rien tenté.

 

L’avantage

L’avantage de savoir reconnaître une fenêtre de tir c’est qu’on peut avoir des femmes qu’on n’aurait jamais eues sinon.

Il faut savoir qu’on n’est pas obligé de leur plaire à fond pour les niquer si on est au bon endroit au bon moment avec la bonne attitude. Même si on leur plaît « bof à la limite », on peut se les faire et ainsi griller la priorité au beau gosse de la fac qui était en train de se bourrer la gueule au bar avec ses potes pendant ce temps.

 

« Ouais mais si je vais trop vite et qu’elle se braque ? »

D’expérience, je dirais qu’on a le plus de chances de serrer une meuf dans les premiers temps après la rencontre.

Parce que :
– une certaine magie mystérieuse nous entoure ;
– on n’a pas encore  eu le temps de faire trop de la merde;
– si elle est bien, elle ne va pas rester très longtemps  sur le marché;
– si on tente rapidement et qu’on se prend un râteau, il ne fera pas trop mal.

Est-ce grave si on l’a juste embrassée parce qu’on a saisi l’occasion et qu’on ne couche pas avec après ? Ou si on a couché avec une fois, que c’était bien mais qu’elle ne veut plus nous revoir car elle n’assume pas ? Je ne pense pas que ce soit un gros problème. Disons-nous que c’est déjà ça. Qu’on est heureux de ce qu’on a eu. Faut être philosophe un peu dans la vie, putain !

Et de toute façon, rien ne laisse penser que vous auriez eu plus en prenant votre temps (si jamais vous vouliez plus). Vous n’auriez même probablement rien eu du tout. C’est une des choses que j’ai le plus de mal à faire comprendre aux débutants, ça : « Les femmes pardonnent parfois à celui qui brusque l’occasion, mais jamais à celui qui la manque. » Talleyrand

Alors méditons ensemble là-dessus.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

2 thoughts to “La fenêtre de tir en séduction”

  1. Bonsoir Fabrice,je voulais mettre un commentaire,parceque par moments,on ne sait plus trop ou donner de la tete,j ai participé à une soirée meetic(bon tout le monde fait des erreurs) et j ai réussi à aborder une fille BCBG,commerciale,qui au départ semblait bien sympa,on bien discuté,sympathisé,elle était avec son ami,qui était celibataire lui aussi, et au bout de 45 min j éssaie de proproser quelque chose mais elle me répond”non désolé ça ne vas pas le faire” je suis tombé de haut….me demandant qu est ce que j avais pu faire de travers ,meme son ami m a dit “elle est un peu cash quand meme” c est vrai que je n ai pas vu de signaux clairs,ou d interet particulier,juste un moment sympa,mais c est tout,parfois je me demande comment faire pour détecter et laisser tomber ce qui ne ménera nulle part.
    Bonne soirée.

  2. Salut Thierry ! Je voulais d’abord te remercier de ton intérêt.
    Déjà, y’a pas de mal à participer à une soirée Meetic (pourquoi pas) !
    Ensuite, il n’y a fenêtre de tir que lorsqu’il y a eu intérêt en amont et là y’en avait peut-être pas… ce qui veut dire que tu as perdu 45mn à parler avec une meuf qui s’en foutait.
    Enfin, parfois oui elles sont méchantes et tout et font des dégâts.
    Le problème c’est qu’en général on aborde beaucoup donc si une est méchante on passe à la suivante rapidement. Il est donc une bonne idée donc aller plus vite droit au but pour tester les réactions. Tendre plus de perches. Etre plus sexuellement agressif plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*