La fille avec des yeux de folle (et pas que)

La fille avec des yeux de folle (et pas que)Est-ce que ça vaut vraiment la peine de niquer des folles ?

Le 8 juin 2014,

Bon, j’mets VITE FAIT à jour mon journal parce que je perds sur mon blog un temps considérable que je pourrais à la place utiliser pour écrire des chroniques dans des journaux intellos, des lettres friponnes déchirées par la femme de mes rêves (qui restera dans mes rêves) ou réviser mes exams comme un gland. Bon aller, pour changer, je ne vais pas vous parler de séduction aujourd’hui… je vais plutôt vous parler de l’amour que j’ai pour moi-même. Non, je déconne.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, j’ai revu Carla (ou Clara j’sais plus). C’est la meuf qui m’avait branlé dans ma voiture lundi soir. 6 mois qu’elle n’avait pas baisé, la pauvre, c’est pour ça qu’elle était aussi enragée. Bref, son petit cul en levrette, c’était quelque chose!!! Et en plus, elle sentait bon cette fois, ça devait être son pull qui puait la clope l’autre jour… “Carla ou Clara”, c’est d’ailleurs à ce nom que je l’ai enregistrée dans mon téléphone. Histoire d’être sûr de ne pas me tromper.

Dans la nuit de vendredi à samedi, avec Virginie, on a mangé un gâteau qu’elle avait cuisiné. A la pomme en plus. Puis, dans le lit, je l’ai dépucelée de Pulp Fiction et on a battu notre record d’orgasmes. 9 entre le soir et le matin. Bim ! Sinon, elle marronne parce qu’elle n’a eu que 15.9 de moyenne en psycho, vous vous rendez compte ce drame ? Bref, j’aime les perfectionnistes comme ça.

Dans la nuit de samedi à dimanche, je comptais sortir. J’veux dire, je comptais vraiment sincèrement sortir. Mais au dernier moment, une nana avec qui je parle de temps en temps sur Adopte m’a écrit. J’lui avais pas reparlé depuis quelques semaines en fait, parce que ça ne lui avait pas plu quand je lui avait dit que je n’irais jamais la voir à Marseille (trop loin) et que donc si elle voulait ma bite, elle devrait se déplacer jusqu’à mon humble demeure à Aix.

En gros, elle m’a écrit hier soir pour me dire qu’elle sortait d’un rencard Adopte foireux. Et je lui ai répondu que c’était bien fait pour sa gueule car elle aurait mieux fait de venir baiser avec oim (c’était de la provoc à la base). Elle a immédiatement proposé de venir rattraper le coup et j’ai dit OK. Je suis un garçon facile… Si vous aussi vous voulez apprendre à faire venir chez vous des inconnues qui ont l’air bien bonnasses, je vous conseille de lire Secrets pour séduire sur Internet !

Est arrivée chez moi, une nana pas moche mais pas canon non plus. Pas grosse mais pas mince non plus. Elle était moins bien que sur ses photos, pour tout vous dire. Et avec des yeux de folle surtout, oui oui, comme ceux que décrit Barney dans How I Met. Ce légendaire regard qui te met mal à l’aise en un clin d’œil. Le premier truc qu’elle m’a dit, histoire de me détendre c’est “ah, j’aurais préféré que tu mettes une chemise“. J’avais un jean trop grand (du 92 ans) et un t-shirt noir que j’ai acheté il y a 4 ans. “Au fait, tu fais quoi tout seul chez toi un samedi soir ?” J’ai failli lui dire d’aller se faire foutre avec ses questions de merde mais bon, je suis trop gentil, encore une fois. Elle a continué “j’aime qu’on m’accueille en costume-cravate“. Bon, j’ai pas relevé. Elle a continué ses conneries “j’ai eu un accident de voiture à 140 sur l’autoroute mercredi, j’ai mal aux côtes, je ne me suis pas fait soigner.” Elle avait une petite croûte sur le nez, j’ai donc appuyé dessus pour la punir “ouch fais attention ça fait mal“. Hihihi!

Je suis allé sur le balcon, elle m’y a rejoint. J’ai commencé à la tripoter, elle s’est laissée faire 2 minutes puis est allée s’assoir toute seule sur le canapé. “Je peux fumer ?” Là, elle commençait à m’emmerder sérieusement. Ensuite, “je boirais bien un truc.
– désolé j’ai rien à part de l’eau.
– COMMENT ?! JE VIENS ET T’AS RIEN A M’OFFRIR ? JE TE SIGNALE QUE CA M’A COUTE 10€ LE TRAJET DONC TU ME REMBOURSERAS.
” Complètement tarée la meuf. J’suis allé voir dans le frigo si par hasard il ne resterait pas un truc. Y’avait une bière bio, qui datait de je-sais-pas-quand. Je lui en ai servi un verre. Elle a dit “ça a un goût bizarre, goûte“. Effectivement, on aurait dit de l’eau, mais de l’eau bizarre. Elle a continué à me parler pour me dire des trucs de merde genre “j’ai un enfant tu sais, avec mon mari, on est en union libre“. En gros, elle le trompe et il le sait (pas), mais bon j’y crois pas plus que ça, ça fait belle lurette que j’n’écoute plus que d’une oreille ce qu’elles racontent. Elle m’a sorti qu’elle s’est tapé son voisin, marié, en laissant un mot sur sa voiture “appelle-moi au 06XXXXXXXX”. Elle m’a raconté qu’elle se tape régulièrement un mec dont elle sait qu’il mythonne sur son âge et son taf, juste pour essayer de le démasquer. Entre deux histoires de merde qui ne m’intéressent pas, elle m’a attrapé la tête et m’a embrassé tout en baladant ses mains sur mon torse de virtuose des mots. Complètement incohérente la meuf. J’ai résisté un peu. Puis, j’ai recommencé à la tripoter, je suis passé partout sur son corps, elle se laissait faire passivement. En guise de sous-vêtement : un maillot une pièce humide. Surprenant. Elle m’a demandé “bon, qu’est-ce que tu me racontes sur toi ? J’aime bien discuter et qu’on apprenne à se connaître avant“. J’avais rien envie de lui dire, j’la trouvais chelou relou et même pas canon, et en plus elle commençait à me faire chier. J’me souviens d’un autre truc qu’elle a dit et qui m’a pas plu “tu sais ce qui me mine ?
– non.
– les préservatifs
“. Non mais genre j’vais prendre le risque de me croiser avec une meuf comme elle ou de me chopper une MST pour elle alors que c’est la galère pour se débarrasser d’un papilloma virus, non mais elle n’est pas bien !!! A un moment, après un blanc, elle a gueulé “c’est pas toi qui décides, c’est moi“. Va savoir de quoi elle parlait, sûrement du cul. Elle m’a dit qu’elle n’avait fait qu’un seul rencard-baise-directe comme ça, mais que le mec était canon. Je ne sais pas comment je dois le prendre. Ensuite, elle m’a tâté le bras comme pour évaluer la marchandise. Une meuf superficielle exigeante on va dire : “j’aime pas les yeux bleus ni les mecs petits“.

Elle a continué de m’agresser “toi tu te tapes n’importe quelle meuf qui vient chez toi nan?
– heu non, il faut qu’elle me plaise quand même.
– et comment tu sais qu’elle va te plaire ?
– je sélectionne bien.
” En tout cas, sur ce coup là j’ai pas sélectionnée, j’ai accepté à l’arrache de la voir et je l’ai payé cash. Au bout d’un moment, j’ai manqué d’air. J’ai le cœur qui est monté monté monté en vitesse. En tant qu’hypocondriaque parano chevronné, j’ai cru qu’il y avait de la drogue (ou une autre merde) dans la bière périmée dont j’avais bu une gorgée. Je suis sorti sur le balcon, tout tournait, du mal à respirer. Ca a dû la stresser car elle m’a dit qu’elle se sentait mal aussi. Elle a voulu descendre pour prendre l’air. J’ai remarqué qu’elle prenait ses affaires. Tant mieux!

Une fois en bas, ça allait mieux. On s’est re-embrassés, cette fois plus intensément, plus sauvagement et elle m’a sorti “je sais pas si j’ai envie“. On a continué “non finalement, j’ai pas envie ce soir.
– Ah OK.
– Tu m’en veux ?
– Non, du tout.
” C’était vrai en plus, je m’en foutais complètement, ça me soulageait limite. J’avais l’impression que je l’aurais niquée plus par automatisme que par envie. “Bon ça va alors, je te ferai pas payer l’autoroute. Bon, je te laisse, j’ai un autre plan à voir à Aix “. Incompréhensible la meuf quoi. Pourquoi elle m’embrasse si je ne lui plais pas ? Et si je lui plais, pourquoi elle me sort qu’elle va en baiser un autre ? Elle est bien capable de me rappeler un jour ou l’autre pour me dire qu’elle a envie finalement mais elle ira se faire foutre bien profond (pas par moi) ! J’n’ai plus envie d’essayer de comprendre les tarées comme ça. Sérieux, je ne sais même pas son prénom. Je déconne pas ! Faut que j’arrête mes conneries… ce genre de nana ne me mérite pas.

A la réflexion, j’crois que mon cœur s’est mis à battre si fort sous l’effet du malaise et de l’énervement. Et comme le malaise est communicatif, elle l’a ressenti aussi. A partir de là, elle a voulu partir. Ou alors, c’était une pure mytho, et elle s’est fait dessus à l’idée de jouir trop fort et s’est dégonflée… ce ne serait pas la première. Bref, on n’en saura jamais rien mais ça m’a fait réfléchir. A quoi bon perdre mon temps avec ces pauvres connes alors que j’ai l’habitude de nanas comme Virginie qui sont bien mieux qu’elle et avec qui il y a une vraie connexion ? Certes, ça ne m’aurait rien enlevé de la niquer, mais ça m’aurait rapporté quoi en fait ? Rien du tout, je pense. Je la sentais malsaine cette meuf. Je suis bien content que ça ne se soit pas fait finalement. C’est la première fois que je ressens ça, peut-être que j’avance dans mon Game ou alors peut-être qu’elle était vraiment naze. En tout cas, la logique du nombre est un peu foireuse. J’veux bien que ce soit instructif de niquer plein de nanas mais y’a des spécimens qu’il vaut mieux éviter (des mecs aussi je pense). Bref, 5 ans que j’avais pas fait de crise d’angoisse, que je pensais m’en être sorti, et là ça me reprend en plein date. Je suis dégoûté ! En espérant que ce ne sera qu’un accident passager…

En tout cas, à sa place je réfléchirais : UN rencard foireux je veux bien, mais DEUX dans la même soirée, c’est bien qu’elle véhicule de mauvaises choses.

Que le Dieu du Game nous épargne toutes ces folles à l’avenir.

NB : pour quitter son premier rencard, elle a fait semblant d’avoir mal à la tête (surtout ne pas être franche). Et, genre, 1h plus tard, le mec lui a envoyé un SMS “ça va mieux ta tête ?” Quelle naïveté. Surtout qu’elle a commencé à parler mal de lui devant moi “et ben, il m’écrit même pas une heure après, ça doit être un pauvre gars n’a pas d’autres plans dans sa vie, j’ai bien fait de le zapper“. Conclusions : ne pas croire tout ce qu’elles nous disent ET envoyer un petit mot comme ça même si c’est par gentillesse revient à s’humilier. Quelle tristesse !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

One thought to “La fille avec des yeux de folle (et pas que)”

  1. On c’était parlé sur fb, franchement ta la bonne philosophie (de baise) c’est fou comme c’est amusant avec les filles ces être si innocent depuis que je lis tes ebook gratuit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*