La German touch

La German touchJ’ai couché avec une allemande

Le 21 février 2014,

Retour du taekwondo vers 23h30. J’me suis fait des petites pommes noisettes en matant une connerie avec des chats sur Youtube, histoire de me remettre. Je me dirigeais enfin tranquillou bilou vers ma chambre quand, SOUDAIN, pendant que je me lavais les dents (p’t’être seulement deux minutes avant de me coucher)… mon portable vibra !!!

“T’es encore debout ?” Numéro en +336, sûrement la nana que j’ai baisée tout à l’heure me dis-je. Que me veut-elle encore à cette heure tardive, la bougresse ? J’ai cliqué sur le message et constaté que non, c’était une autre nana qui voulait ma bite. J’enregistre jamais les numéros alors c’est le bordel. Etre plus organisé aurait pu être une de mes résolutions de 2014 si j’avais été plus sérieux. Faut que je vous parle de cette nana, du coup.

J’l’avais branchée à l’arrache sur Adopte, y’a quelque chose comme deux ou trois semaines. Elle voulait bien baiser, en théorie, mais voulait d’abord aller boire un verre dans un bar. Du coup, j’l’ai envoyée chier parce que j’avais la flemme. Mais j’ai reçu un message quelques jours plus tard de 1m80 (la grande de 30 ans que j’adore qui est belle et avec qui j’ai fait un plan à 3 en Novembre dernier) :
– et maintenant je dois rassurer mes copines que tu contactes sur adopte!!! :p
– De quoi ? J’en ai choqué une ?
– pas vraiment, elle n’était pas tres sécurisé par le fait de ne pas passer par la case “boire un verre”. elle a vu que nous étions amis sur fb, elle m’a appelé et je lui ai dit tout le bien que je pensais de toi!
– Gné. C est qui ?
– eva
– Ah ouais, ça me fait Chier moi d aller boire un verre , je ne suis pas sur d y aller . Mais merci ma puce
– ;)
– Ouais j sais j suis bizarre . C est qui elle pour toi ?
– une copine
– Comment dire … À part le fait que c est une de tes copines , est ce qu elle mérite le fait que jme bouge le cul ?
– c’est une chouette nana (intelligente, marrante, sympa…) mais je ne l’a connais pas bibliquement!

Bon, ça m’a un peu motivé tout ça (je devais défendre ma réputation établie par le biais de cette formidable lettre de recommandation de 1m80) : je suis donc allé voir son profil FB. Baisable d’après les deux photos de profil… mais j’étais pas très excité. Du coup, quand elle m’a proposé de niquer mardi dernier, j’étais chez mes parents et j’ai pas fait le déplacement. Flemme encore. Balek me dis-je. Cependant, hier soir, j’avais rien de mieux à foutre si ce n’est dormir et elle s’offrait à moi sans frais de port. Alors, j’ai dit oui.

Quand elle est arrivée, j’ai pas été déçu : finalement mieux que sur ses photos. Son accent allemand lui donnait un côté sexy, ses yeux très bleus, ses cheveux et son manteau rouge aussi. Elle me rappelle Misha Cross de visage, mais en moins fine. Effectivement, elle a du charme. Je me méfie toujours quand une fille racoleuse jusqu’au bout des tétons veut vendre ses copines, c’est pour ça que j’m’étais pas monté la tête.

Elle rentrait de soirée sur le coup de 3h et voulait apparemment kiffer. “On peut s’asseoir ? me demanda-t-elle.
– Ouais, sur mon lit.” Là, on s’est allongés (cherchez pas la logique), et elle s’est mise à me parler. La German touch : même pieds nu, elle évitait de les mettre sur mon lit. Lit sur lequel ont eu lieu de surprenantes partouzes méridionales que même DSK s’est surpris à envier (sans les prostituées louées sur Amazon). Elle m’a demandé ce que je faisais comme études, ce que je voulais faire plus tard, etc. Balek quoi. Mais c’était nerveux : elle sentait la tension et elle ne savait pas comment la gérer. La meilleure chose à faire, dans ce cas-là, c’est d’être calme et à l’aise afin qu’elle devienne à son tour calme et à l’aise (conditions propices à un rapport sexuel).

Il faut aussi surveiller son propre langage corporel, c’est une des seules choses qui peut faire foirer le truc (car notre apparence a été validée par les photos sur Internet mais pas notre attitude – plus d’informations dans Secrets pour séduire sur Internet). Un autre truc qui peut faire foirer, ce sont les questions pièges. Par exemple, elle m’a demandé “tu aurais aimé étudier l’allemand?
– je sais pas, sûrement, j’aime les langues.” Si j’avais répondu “non j’aime pas les schleus” ou si j’avais mis mon doigt sur ma moustache pour imiter Adolf, ça aurait tout cassé. Enfin, vous avez compris le principe. On ne s’attaque pas à des points sensibles dans ces moments-là (sauf le point G).

Quand j’l’ai sentie à point, je lui ai caressé les jambes et elle m’a embrassé direct. Elle était pressée de succomber à mon charme gaulois. J’l’ai déshabillée et lui ai fait un petit cunni. Elle a kiffé. Ensuite elle m’a déshabillé et m’a sucé. Bonne pipe. Elle est montée sur moi “tu sais je suis allergique au latex…
– Balek, j’ai aussi des capotes sans latex, je suis équipé comme un professionel”. J’me suis fait baiser assez agréablement, puis j’l’ai renversée et lui ai donné un orgasme AVEC UN SEUL DOIGT sur son clito, comme aurait pu le faire E.T. (sauf que mon doigt n’est pas rouge ni lumineux au bout). Elle m’a dit “attends un peuh, jeuh suis sursensibleuh après leuh orgasmeuh”. Bon OK, ça tombait bien, j’étais mort. J’l’ai retournée sincèrement pour admirer son tatouage qui représente des feuilles d’automne et comme son cul me plaisait bien, je l’ai prise en levrette. J’ai été accueilli par un “oh yaaaaaaaaaaaa”. J’ai joui à mon tour et me suis endormi. J’ai rêvé que je tournais un film porno de mauvaise qualité avec un vieux téléphone portable dans une cave de Stalingrad.

Ce matin, on a un peu parlé avant qu’elle parte à son taf. Elle a fait 2 rencards Adopte. Le premier “il embrassait comme un chien qui n’aurait pas de lèvres” je cite. Le second, “il m’a fait passer comme un entretien d’embauche comme pour voir si on serait compatible sur le long-terme”. Sérieux. “D’ailleurs, c’est ce que font la plupart des gars sur le site, ils te demandent ce que tu fais comme études, ce que tu veux faire plus tard, etc. C’est toujours pareil.
– Un peu comme ce que tu m’as demandé au début, non?
– c’est vrai.” Bref, de la légèreté, bon sang. De la légèreté. Même si elles en sont pas toujours capables.

On retiendra comme règle générale qu’il vaut mieux se bouger le cul que de dormir.

Que le Dieu du Game soit avec vous.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*