La nuit va être longue

 La nuit va être longue

J’ai dragué une femme enceinte

Ce texte est un bonus à mon Diary of a French PUA 2

—–

Hafid va se ramener, il veut sortir rencontrer des filles. Heureusement qu’il est à la bourre parce que moi aussi. J’suis encore en boxer : pas rasé depuis deux semaines, soignant ma gueule de bois de la veille en ingurgitant des bières (sérieux, ça marche). Faut que je me grouille : go prendre une douche (seul pour une fois j’essaie de vraiment me laver), puis pschitt le One Million (un vrai piège à fille ce parfum) et enfin suit up chemise noire (quand j’sais pas quoi mettre j’mets du noir).

Malgré ma flemme, je suis prêt avant qu’il n’arrive (ce mec est toujours encore plus en retard que ceux qui sont en retard). Franchement, ça ne serait pas pour lui, je serais resté chez moi au chaud à mater un porno et envoyer des pokes sur Facebook. Mais Hafidou est un vrai pote… par exemple, si ma voiture tombe en rade, je l’appelle sans hésiter LUI pour qu’il vienne me chercher (ce que je veux dire c’est qu’on n’est pas juste unis par notre relation aux nanas contrairement à beaucoup d’autres mecs). Du coup, je ne peux rien lui refuser (ou presque). « Dring dring », il débarque vers minuit avec une énergie incroyable. Putain, il a pris quoi le salop ?!

On sort dans un pub. Sourire. Entrée (sortie plat dessert). Des nanas dans tous les coins, elles boivent, rigolent, jettent des coups d’œil à droite et à gauche (elles ont envie de se faire aborder). Chacune est unique et de plus en plus enivrée par cette odeur de Paco Rabanne qui envahit la salle. Chacune renferme une infinité de possibilités d’aventures potentielles si on arrive à leur dire ce qu’il faut… et surtout à le dire de la bonne façon (langage corporel). Ça m’a toujours fasciné de réaliser à quel point il ne faut pas se fier aux apparences, à quel point le culot paye et à quel point tout est possible avec l’Humain. Des fois, y’en qui ont l’air d’être les pires connasses de la Terre mais en fait, elles sont super cools (et inversement, Iguess).

Deux bonnasses qui ont l’air grognasses (dans la vingtaine) s’approchent du bar. J’dois les aborder direct sinon j’vais me tourner les pouces toute la soirée. Hésitation… je ne suis pas chaud. Je sens la main d’Hafid en bas de mon dos qui me pousse fermement vers le duo. Ah, je déteste quand il fait ça, pourquoi il n’y va pas, lui ? D’un autre côté, c’est un formidable concept pour les mecs timides qui ont besoin d’un copilote. J’vais faire breveter la main d’Hafidou.

Si j’écoutais Marx, je rejetterais la responsabilité de mes hésitations sur la société. Si j’écoutais Freud, ce serait sur mes parents. Et si j’écoutais l’astrologie, ce serait sur l’Univers. En vrai, je pense que je suis le seul responsable de mes actes et donc de mes résultats… alors j’dois me bouger le cul, pas le choix, faut y aller. Parce qu’en fait, j’crois qu’on ne peut s’en prendre qu’à soi-même si on n’a pas eu le courage de vivre à fond, si on n’a pas écouté ses désirs, bref si on n’a pas exploité son potentiel à donf (ce qui n’empêche pas certain et certaines de se trouver des excuses pour justifier tout ça et se donner bonne conscience)… Zebbi, j’aurais dû faire des études de philo.

Je ne me souviens absolument pas comment j’ai abordé ces deux meufs, j’me souviens juste leur avoir sorti « C’est maintenant qu’on est jeunes » à un moment. Cette phrase est depuis devenue mon slogan culte. Je suis étonné qu’elles restent parler avec nous… mais j’crois que les gens sont contents de parler avec de nouvelles têtes si on les aborde correctement et qu’on n’essaie pas de leur vendre quelque chose. Perso, la seule chose que j’essaye de vendre, c’est mon corps… et gratuitement en plus, ça compte ? On a ensuite divisé la conversation et j’me suis attaqué à la grande blonde (à mon avis 1m75 + 10cm de talons) tandis qu’Hafid négociait une levrette malsaine avec la brunette sexy.

En discutant avec ma Barbie, j’apprends qu’elle est enceinte. Pas de beaucoup, mais bon… Je continue quand même à flirter parce que je kiffe le côté obscur. Je ne me prends pas pour Dark Vador ni rien (même si j’ai un beau sabre laser rose) mais j’trouve que c’est le plus intéressant, c’est tout. En effet, toutes les aventures à vivre à Aix le soir impliquent le côté obscur de la Force. Les anges dorment à poings fermés depuis belle lurette à cette heure-ci… et rêvent paradoxalement du côté obscur. Parce que plus on cherche à le faire taire, plus il se renforce… Et ouais, il attire tout le monde, comme Megan Fox. Perso, je dors comme un bébé : mes rêves sont peuplés de bisous, de crêpes et de nounours géants. Le côté obscur, pour moi, c’est de représenter la tentation aux yeux de certaines poulettes. Mais je fais ça pour leur bien. Par amour des femmes. Quelqu’un doit bien le faire !

La conversation est devenue tellement passionnante que le bar a fermé, mais on n’a pas vu le temps passer. C’est ouf, ça m’arrive aussi des fois quand je baise enfin ça j’crois que c’est normal. Genre la dernière fois, on est arrivés chez moi vers 22h avec une princesse : on a dû le faire deux fois et quand elle est partie… c’était déjà 2h du mat’. Mais « what the fuck », où est passé le temps ? Qu’est-ce qu’on a fait ? Sérieux, j’m’en serais rendu compte si j’avais limé pendant 4h… Même si on a aussi un peu parlé, on s’est chauffés, préliminaires &co… Bref, le sexe, c’est chronophage. Peut-être même plus que Facebook… Alors, faut bien réfléchir avant de se lancer (non je rigole c’est nul de réfléchir dans ces moments-là). Bref.

Du coup, elles veulent qu’on les raccompagne… Alors voilà, on est là avec Hafid à se balader bras dessus bras dessous. On les protège des loubars et des morts de faim super lourds… enfin j’arrive aux épaules de la mienne (donc c’est elle qui me protège) mais si elle s’en moque de la taille, alors moi aussi. D’une autre côté, coucher avec elle, ce serait mal. Mais je ne me dégonfle jamais, alors j’veux voir où ça va nous mener. Mais putain, elle est enceinte, merde !J’vais pas éjaculer sur un fœtus ! Du coup, j’écourte.Hafidprend quand même le numéro de la sienne avant de la laisser, puis on raccompagne la blonde jusque chez elle. Elle me fait la bise, et ça me va très bien après toutes les galoches qu’on s’est roulées ce soir. Partouser avec elle, ça aurait étéabuser.

En rentrant, la lumière de l’écran de mon ordi et le ronronnement de Chat (ainsi que celui de l’ordi) m’apaisent. Marie est connectée sur FB sur son portable, il est presque 4 heures, elle rentre de soirée et veut qu’on se voie. Comprenez, je travaille cette puce depuis deux semaines et là elle veut se ramener chez oim… Les filles aussi ont une cervelle, elle sait à quoi elle vient de s’engager en me proposant cet after nocturne.

Echange SMS magique avec elle : « au faittu as un sextoy toi ?
– non il est cassé
– ah c’est pour ça que tu m’appelles alors
 »

La nuit va être longue.Pensez à moi.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

One thought to “La nuit va être longue”

  1. C’est cool de te lire, ça fait un très bon moment que je te suis et au delà que c’est plaisant, c’est surtout très erichissant. Finalement, c’est un peu lorsqu’on prend plaisir à découvrir une personne sauf que là, tout se fait à distance et c’est à sens unique mais c’est le lecteur qui s’enrichit, toi tu donne de ta personne et de ton expérience, je trouve cela normal que l’on te rende l’appareil (comme les filles qui veulent te connaître grâce à ton blog, tu leur apporte quelque chose, donc elle veulent mieux te connaître ensuite car elle savent déjà que tu es enrichissant).
    PS: Dès que tu as parlé d’agir comme Dark Vador, je l’ai senti le coup du sabre laser mais bon, ça ne fait pas de mal de le rappeler ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*