Sa last minute resistance a failli gâcher notre bonne baise

last minute resistance

Le 15 avril 2017,

Je suis descendu à Aix, chez mes parents pendant 8 jours, histoire de fêter Pâques en famille et de sonner les cloches à quelques bourgeoises.

Sur Adopte, j’ai branché une nana qui se prend pour une surdouée (« je suis un petit zèbre » a-t-elle même osé écrire dans sa description). Ca m’a bien fait rire alors je suis rentré dans son jeu (aujourd’hui tous les gens qui sont un peu « bizarres » se considèrent comme des surdoués pour se rassurer alors que peu sont réellement très intelligents).

Elle m’a parlé de méditation et de toutes ces choses, comme si c’étaient de véritables révolutions alors que ça existe depuis des centaines d’années.

Comme je suis un peu initié, la faire parler n’a pas été difficile et c’est sans doute ce qui l’a séduite. Elle m’a confié ne pas avoir eu de relations sexuelles depuis 3 mois parce que la pleine conscience lui suffit à se sentir bien. Je me demandais ce que ça lui ferait de vivre une séance en pleine conscience de ma bite dans sa chatte…

J’ai essayé de lui faire dire qu’elle avait envie que je la baise, mais elle n’a rien lâché. Du coup, on a convenu d’un date hier soir dans un bar, pour voir si « les énergies circulent bien entre nous » avant d’aller baiser chez elle.

Le rencard a dû durer une heure ou deux. Je lui ai fait le coup de lui caresser la main et du regard qui joue avec la tension sexuelle. Elle est devenue toute rouge… du coup, elle s’est jetée sur moi pour m’embrasser. Je ne rigole pas et, heureusement, pour le prouver, j’ai filmé tout ça… vous pourrez voir la scène dans la Formation Cyprine !

Puisque je la sentais chaude, nous avons pris ma Cyprinemobile et sommes allés chez elle. Là-bas, au moment où l’on aurait dû se jeter l’un sur l’autre pour copuler comme des animaux, elle s’est mise à manger un pamplemousse. Et, elle a bien pris son temps !!! Comment tuer l’ambiance en une leçon. Tu parles d’une stratégie d’évitement…

Puis, elle m’a sorti pas mal de conneries qui n’étaient en fait rien d’autre qu’une last minute resistance : « je ne sais pas si j’en ai vraiment envie », « je crois que je ne te connais pas assez », « je ne sais plus trop comment m’y prendre », « je n’ai plus besoin de sexe maintenant que je médite », etc.

Si vous voulez mon avis, elle a dû soudainement flipper de loger un chibre dans sa minette. Mais d’un autre côté, elle en avait envie. C’est pour ça qu’elle était déchirée entre faire l’effort de sortir de sa zone de confort pour kiffer ou bien tout gâcher par facilité. Du coup, j’ai fait ce qu’il fallait en paroles pour la calmer tout en maintenant la tension sexuelle à un certain niveau.

Par miracle, j’ai réussi à la faire s’allonger et à placer mon doigt sur son clito. A partir de là, elle ne disait plus qu’elle n’avait pas envie de sexe. Ca a été une sacrée galère de la faire jouir car elle était vraiment tendue, mais bon… j’y suis quand même parvenu !

Une fois bien chaude, je lui ai ordonné « déshabille-moi », elle a obéi et je l’ai baisée. Au début, seulement en missionnaire, mais elle s’est prise au jeu et m’a demandé de passer en levrette. Oh joie ! Cependant, durant le changement de position, l’un de nous a dû s’appuyer sur une latte ou je ne sais quoi et on a cassé son lit. C’était marrant : on a fini de baiser comme si de rien n’était pour ne pas casser « l’énergie du moment » puis on a réparé le pieu comme on a pu.

Je suis parti de chez elle assez content d’avoir accompli ma mission levrette mais, cependant, j’ai trouvé cette nana assez chiante. En paroles, elle se la joue très « femme libérée, femme accomplie » mais… en actes, ça a été une sacrée galère de parvenir à la faire se lâcher, malgré le fait qu’elle en avait très envie. La baise a été un peu kiffante mais est-ce que tous les efforts que j’ai dû faire pour en arriver là valaient vraiment le coup… ?

Le pire dans l’histoire, c’est que j’ai perdu mes lunettes. En fait, sur mes enregistrements, on me voit arriver à La Rotonde avec. Puis, je me souviens les avoir mises dans ma poche pour le rendez-vous car elles sont cassées (ce n’est pas très esthétique, je dirais même que ça fait clochard). Seulement, en partant du bar, je ne les avais plus. Je suis retourné demander au barman à 2 heures du matin s’il ne les avait pas retrouvées, mais non… Oh misère ! Bon, elles étaient vraiment en fin de vie mais ça me contrarie quand même.

Que le Dieu du Game soit avec elles !

 

Extrait du journal de la formation Cyprine

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

One thought to “Sa last minute resistance a failli gâcher notre bonne baise”

  1. Mdr l’histoire des lunettes moi aussi je les ai perdu dans une histoire semblable sa prouve bien que le matériel n’ai Que du matériel .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*