Leçon de vie : la fois où je me suis fait agresser par quatre connards d’abrutis de merde

Leçon de vie : la fois où je me suis fait agresser par quatre connards d'abrutis de merdeLe soir où je me suis fait agresser dans la rue

Le 26 octobre 2013,

Bonjour les amis, je vais vous raconter comment une très bonne soirée a viré au cauchemar. Et quand je dis “cauchemar”, c’est genre pas un mot que j’emploie à la légère.

1) Jeudi soir, RDV avec une fille d’Adopte chez elle. C’était une interaction assez fendarde. En fait, je l’ai contactée à l’arrache dimanche 13, j’ai choppé son numéro après une conversation assez merveilleuse.
– Elle vous offre la possibilité de discuter avec elle. N’hésitez pas à lui envoyer un message pour tenter d’atterrir dans son panier !
– coucou Caro ! ah je suis content que tu me valides ! bon j’aurais bien aimé que tu fasses le premier message mais nulle n est parfaite…
– Et mon premier message ne serait-il donc pas plutôt celui-là? Jolie maîtrise du conditionnel, je te le reconnais
– première phrase censée , en plus tu me flattes , je veux bien continuer à parler avec toi :D
par contre, interdit de demander un truc genre un questionnaire : tu viens d’où, tu aimes les carottes, etc.
– Mais je préférais savoir si tu aimes les carottes, ça peut toujours servir de moyen de pression si ce n’était pas le cas, il parait que “pour le lapin, la carotte est la pire incarnation du mal”. Qu’en penses-tu?
– j’en pense que je dois être un lapin parce que les carottes me donnent des idées peu catholiques.
– n’étant pas croyante, mes idées sont on ne peut plus claires. Mais pas avec des carottes, je te les laisse, si si, vraiment.
– si je viens chez toi ce sera pour que tu me cuisines un truc aux carottes pas pour te faire l amour . viens on tchat sur facebook ce sera plus sympa.
– Ce n’était absolument pas mon propos et si j’ai envie de dire quelque chose dans ce sens, j’ai un vocabulaire qui me le permettra haha. Hélas, pas de Facebook pour moi. Twitter? Mais les msg n’iront pas plus vite qu’ici.
– ça va couper à 18h mon amour !!! (j’ai un compte gratuit) envoie un premier message original et je te répondrai 06********
Elle n’a pas répondu à mes messages pendant quelques jours. Puis m’a écrit comme si de rien n’était dimanche dernier (le 20). On a un peu discuté par SMS. J’étais inspiré alors j’lui ai proposé de lui faire un massage à lueur des bougies, je suis grave romantique ! Elle a dit OK, qu’on pouvait se voir vendredi soir. Sauf que non, j’étais busy donc j’ai négocié jeudi soir. Elle voulait qu’on aille boire un verre, j’ai dit non. Elle voulait qu’on se voit plutôt chez moi alors, j’ai dit “non chez toi”. Tous les indicateurs au vert, elle m’a envoyé un message à 8h du matin jeudi pour que j’aie son adresse. J’ai senti la meuf motivée, vraiment, pourtant j’aime pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. J’ai donc débarqué chez elle vers 20h30… sur le pas de la porte : un bisou dans le cou, j’ai pris sa main, elle l’a serrée et l’a gardée. J’ai demandé si je devais enlever mes chaussures, elle a dit oui, j’ai demandé si je devais enlever mes autres vêtements, elle a dit “pas tout de suite”. Au bout de 10 minutes je la doigtais, au bout de 15minutes elle a commencé à me sucer. Je faisais semblant de prendre un pied de ouf, j’en rajoutais pour l’encourager. C’était bien quand même. Après j’l’ai niquée sur son canapé-lit. Je me demande si elle voulait vraiment un massage à la base, héhéhé. Bref, la petite banquière en tailleur, coupe au carré, l’air un brin autoritaire (le genre de presque-trentenaire qui mérite sa dose de foutre), c’est check. Malgré avoir été bloqué chez mes parents en révision depuis fin septembre, je ne finirai donc pas Puceau du mois d’Octobre.

2) Champagne Showers en boîte avec Padawan en copilote. On a passé une très bonne soirée. Un des organisateurs qui kiffe ce que j’écris nous a fait gruger la file, y’avait 20 cagoles qui maronnaient au mètre carré. On est resté un long moment avec un groupe de meufs (c’était pas du caviar mais elles étaient pas trop mal, grandes fines et avaient faim). On les a branchées par un magnifique “tu prends du plaisir ce soir ?
– oui :D
– tu veux en prendre encore plus ?
– heu je sais pas heu
– tu t’es brossé les dents ?
– oui
– moi aussi ! on s’embrasse ?” Et là j’me suis retrouvé avec une morte de faim qui s’évertuait à me nettoyer l’espace inter-dentaire avec sa langue. Padawan juste à côté branchait sa copine mais ça ne décollait pas. J’ai dit à la grande putafrange dotée d’un décolleté hallucinant (celle que je galochais) “dis, tu veux faire un plan à 3 chez moi avec mon pote ?
– quoi ?! je peux vous avoir tous les deux ?! Ah ouais grave. (sur le ton de : c’est l’affaire du siècle !!!)” Puis, elle s’est mise à galocher Padawan… et moi, je me suis occupé de sa copine. Je lui ai refait le coup de “tu t’es lavé les dents” (j’en profite pour le copyrighter) et, ho bonheur, ça a marché. On les as bien chauffées toutes les deux puis grâce à l’énergie sexuelle, Padawan a fini par embrasser aussi la deuxième. Donc voilà, on était près du bar et on les tripotait, et on se les échangeait tout. On a donc logiquement négocié un plan à 4. Y’en avait une qui était grave chaude, la deuxième je la sentais fébrile mais elle aurait suivi car je lui ai proposé de la lécher pendant 20 minutes. Une affaire en or pour elle ! Bref, leur troisième copine a débarqué avec un mec, et elle a fougueusement embrassé ses deux amies. Du coup j’ai lancé un magnifique “moi aussi SVP” donc elle s’est tournée vers moi, a soutenu mon regard, j’ai soutenu le sien… Elle a baissé les yeux en premier. J’ai enduré plus de tension sexuelle qu’elle, elle s’est soumise, kissclose. On s’est un peu mangé la bouche, c’était sympa. C’était la seule à ma taille d’ailleurs, les deux autres était des grandes gigues. Mais bon, elle est repartie avec son mec qui captait rien. Ma foi. Bref, à un moment elles ont voulu aller aux toilettes, j’ai demandé si on pouvait les niquer dans les chiottes et elles ont dit non. J’ai demandé la couleur de leurs sous-vêtements : elles nous les ont révélées mais n’ont pas voulu nous montrer leurs seins alors on les a laissées partir histoire de les “mettre au frigo” un peu et qu’elles se rendent compte de la chance qu’elles avaient presque eue. De toutes façons, on se disait qu’on allait les revoir plus tard. Dans l’intervalle, Padawan a branché une meuf brune aux beaux yeux bleus, grande et fine. Ca s’est passé très vite, il l’a accrochée avec un “embrasse mon pote.
– non il est moche. c’est plutôt toi qui m’intéresserait.
– alors embrasse moi.
– non c’est toi l’homme, c’est à toi d’embrasser premier.” Donc voilà j’ai appris que j’étais moche. En plus, elle a rajouté que je lui faisais de la peine tellement j’étais moche. La grosse affaire : j’ai pris bien pire dans la gueule et à côté de ça j’en ai niqué des 2 fois mieux qu’elle. J’le vis bien, ce genre de remarque glisse sur moi comme un pénis glisserait dans le vagin d’une femme fontaine. Je suis dans le genre “Chuck Bass le sexuel” et Padawan est plutôt comme “Nate le pur BG” : c’est pas le même genre de charme, c’est tout. Mais c’était une connasse de toutes façons, qui est frustrée et malheureuse : quelle fille sensée dirait ça de son pote à un mec qu’elle vient de rencontrer ? Bon, je les ai laissés ensemble et suis allé parler au DJ. Après, j’ai perdu mon temps avec une nana qui me prenait la tête à vouloir me gratter des clopes et qui ne me lâchait pas. J’aime pas les fumeuses et puis bon, j’avais déjà baisé, et j’avais un plan à 4 fébrile mais un plan à 3 solide sur le feu. Le truc c’est que la putafrange (celle qui avait des gros tétés et un décolleté au ras de tétons) a sûrement dû voir Padawan embrasser la meuf aux yeux bleus car elle est rentrée… J’étais grave déçu mais bon, avec Pada on déglinguera une meuf à deux ou alors on en déglinguera 2 en même temps et on se les échangera. C’est dit! A la fin, Padawan a voulu prendre le numéro de sa connasse mais elle a répondu “on va baiser ?
– non je dors chez une copine ce soir
– alors donne ton numéro.
– je donne pas mon numéro comme ça.
– alors t’es bien bête, file, j’aime pas les fifettes qui se prennent pour des princesses.” Bon… j’dois dire que Padawan s’est bien amélioré dans son Game, c’est vraiment notable et ce n’est que le début ;)

3) En rentrant sur le coup de 4h, Padawan m’a raccompagné et on s’est calés sur le trottoir en bas de chez moi. On était assis tranquille à débriefer la soirée. Au bout d’un quart d’heure, on a vu un type qui s’approchait de nous en courant. Comme y en a plein qui nous ont gratté des clopes et tout, on n’a pas fait plus attention que ça et surtout on ne s’est pas assez méfiés vu que c’est quand même une grande avenue passante et qu’il y a de la lumière. Quand il est arrivé à mon niveau, il m’a mis un gros coup de semelle dans la tête par surprise, j’ai tapé la vitre derrière alors Padawan qui regardait ailleurs a cru que c’était juste un gars énervé qui avait mis un coup de pied dans la vitre. J’ai reçu un autre coup de pied dans la tête avant de comprendre ce qui arrivait et de crier “Padawan”. Là, il s’est levé et a engagé le combat avec cet enculé qui s’acharnait sur moi. Un laideron d’environ 1m80, grand et fin, la peau matte type arabe ou indien et les cheveux gominés en arrière par de la crasse, un sweet dégueulasse sur le dos. Je me suis relevé aussi, complètement sonné et un gros mec, du genre mi-blanc mi-arabe, 1m85, crâne rasé s’est approché de moi. Je savais pas trop ce qu’il voulait à première vue et j’étais sonné : il m’a mis un coup de poing dans le nez direct. J’ai commencé à pisser le sang, je voyais mon propre sang gicler et couler à flots mais balek, je me suis mis enfin en garde et j’ai dit “mais on vous connait pas, on vous a rien fait.
– y a pas besoin de se connaître”. J’ai réussi à parer un coup de poing, ça je le sais parce que ce matin j’ai super mal au pouce. Pendant ce temps, Padawan a bien dominé le maigrichon, j’crois qu’il lui a démonté la mâchoire. Le truc c’est que ce drogué avait les yeux grand ouverts, et ne sentait pas le douleur : il se relevait à chaque fois et Pada a fini par se faire mal au poignet à force de lui taper dessus. Padawan s’est ensuite attaqué au gros, il l’a mis par terre et j’ai pu me dégager. Il aurait pu lui écraser la gueule contre le sol mais a été gentil. Peut-être trop car ces fils de putes méritaient qu’on leur fasse passer l’envie d’agresser des gens mais faut savoir qu’en France si tu te défends et que tu fais vraiment mal au type, il peut porter plainte contre toi et tu es emmerdé (la loi dit que la réponse doit être proportionnée, dans la pratique c’est celui qui fait le plus mal qui a tort)… J’ai sorti mes clés et me suis dirigé vers chez moi, je pensais qu’il me suivait sauf qu’en fait c’était le cocaïnomane aux cheveux long. Padawan parlait avec deux autres arabes qui étaient restés en arrière (ils filmaient la scène pour Youtube) et qui lui ont conseillé “partez en courant, ils sont déchirés, ils font ça pour s’amuser”. Alors Padawan a sprinté, tandis que le gros s’est relevé et les 4 se sont mis à lui courir après. Il a heureusement assez rapidement croisé une patrouille de police “Monsieur, il faut vous rhabiller, c’est interdit de se promener torse nu.
– j’aimerais bien mais je viens de me faire agresser et ils ont déchiré mon polo.” Alors voilà, la brigade canine a essayé de les retrouver mais sans succès. Les pompiers sont venus nous chercher et on a passé 4h aux urgences de l’hôpital à faire des radios. Le bilan : Il a le poignet cassé et des griffures sur le visage. J’ai le nez cassé, deux beaux cocards sous les yeux, une entorse au pouce et ils m’ont flingué une chemise Jules. Après, on a passé 3 heures (sans mentir) au commissariat. Les keufs savaient très bien qui étaient ces gars (mais ça ne les a pas empêchés de me traiter comme si c’était moi l’agresseur en me parlant sèchement et en cherchant le moindre petit détail de mon histoire qui pourrait se contredire), c’était pas la première fois qu’ils agressaient des gens, mais ils peuvent pas les arrêter car y’avait pas de flagrant délit. Le truc c’est que d’habitude, ce groupe de 4 laisse leurs victimes KO par terre et les détroussent. Alors on peut dire qu’on s’en est bien sortis surtout que la semaine dernière ils ont paraît-il tabassé une femme enceinte. Y’a trois trucs que j’ose pas imaginer :
– si ils avaient une arme (couteau ou flingue) , c’est sûr qu’on y restait. J’ai lu dans leurs yeux qu’ils étaient prêts à tout, pas de limite.
– si ils avaient assommé Padawan par surprise au début au lieu que j’encaisse les deux coups de pied, ben j’aurais pas pu le défendre aussi bien qu’il l’a fait avec moi. J’suis pas ceinture noire moi.
– si les deux qui ont été trop lâches pour se battre étaient venus aussi, à 4 contre 2, on n’avait aucune chance… Ceux-là n’étaient pas défoncés, c’étaient peut-être leurs dealers.
– si ils ne nous avaient pas attaqué NOUS mais plutôt le groupe de filles qui est arrivé juste après dans la rue, elles finissaient violées sur le trottoir.
Alors voilà, d’un côté on peut être vraiment compétent dans la communication, la psychologie, l’influence. C’est utile et j’ai déjà désamorcé pas mal de conflits comme ça. J’ai déjà dû mettre des coups mais c’était totalement différent : une fois en boîte un mec a voulu m’agresser et comme il était bourré il est tombé tout seul quand je l’ai esquivé et une autre fois dans la rue on était 4 contre 4 et j’avais juste mis un coup de genou à un mec, mes potes avaient bien géré les autres ! Mais là, c’était une agression totalement aléatoire, c’était la jungle, et j’ai pris grave cher. Aucune logique si ce n’est la loi du plus fort. Donc voilà, faut développer aussi sont corps. Grâce à Pada, j’ai une assez bonne hygiène de vie maintenant, j’ai même pris pas mal de muscle, j’pense que c’est pour ça que j’ai si bien encaissé les coups : sérieux j’en ai pris 4 ou 5 en plein dans la tronche et je sentais rien, je restais lucide et j’essayais de trouver une solution pour qu’on s’en sorte (voilà une bonne raison de ne pas boire). Mais bon, faut prendre conscience que c’est une question de survie maintenant de devenir très musclé et de savoir se battre. Certes, j’ai un pote coach en séduction qui a eu un groupe de militaires : les mecs étaient des bêtes mais devant les femmes, ils se chiaient dessus. Sauf que j’pense que même en séduction ça peut jouer, la meuf peut sentir quand elle est vraiment en sécurité avec un mec. C’est peut-être ce qui me manque le plus encore. La fliquette qui a pris notre déposition nous a exposé son point de vue et je le partage avec vous parce que c’est intéressant “tous ces gauchos bienpensants qui disent qu’il ne faut pas stigmatiser, c’est vraiment ceux à qui il n’est jamais rien arrivé. Dimanche, un de nos collègues a été poignardé dans l’œil jusqu’au cerveau, il est décédé alors qu’il procédait juste à un contrôle d’identité. Ca on en parle pas, mais de la <pauvre> Leonarda on nous en parle hein.” La morale c’est : apprenez à vous battre, prenez du muscle, ayez une alimentation qui vous maintiendra en forme : on ne sait pas ni quand ni où ni qui peut vous tomber dessus… ni pourquoi. C’est juste une question de survie désormais avec ce gouvernement trop laxiste, et encore j’habite pas Marseille mais une ville réputée soft. Après, faut pas tomber dans le “ah ben c’est top dangereux je sors plus de chez moi je fais plus rien”, ce serait les laisser gagner. Faut juste être prudent et prêt le cas échéant à avoir du répondant face à ces sangsues qui ne vivent que pour emmerder les autres et qui ne seront même pas inquiétés par la justice, faut pas rêver. Pays de merde… et ceux qui n’ont pas conscience de ça sont des cons. La réalité c’est que c’est pas le pays des bisounours et ceux qui vous attaqueront juste pour passer le temps ne seront pas des mecs bien intégrés à la société, qui ont un taf, etc. Ce seront des haineux qui vous détestent juste parce que vous êtes propre sur vous, pour vos origines ethniques ou parce que vous avez un bon TAF et que vous êtes bien habillé ou autre. Vous cherchez à les intégrer et leur donner des sous et tout pour vous donner bonne conscience, mais eux ils vous haïssent et à la première occasion ils vous poignarderont dans le dos pour violer votre femme. Faut en être conscient. En plus ça faisait un moment que je me disais qu’en soirée, y’avait plus autant de meufs qu’avant et qu’elles se méfiaient beaucoup plus. Le field est devenu vraiment difficile par chez nous… et on ne peut pas donner tort aux poulettes : elles ne se sentent pas en sécurité avec tous les faits divers qu’on peut lire dans les journaux… et tous ceux qu’on nous cache. J’arrête pas de revivre la scène dans ma tête. C’est comme si c’était pas réel sauf qu’aujourd’hui j’ai un putain de mal de tête qui me rappelle que, non, c’était pas un cauchemar mais la réalité. Certains m’ont conseillé de déménager car ces tarés savent où j’habite. Je ne sais pas trop quoi en penser. Aussi, on doit retourner à l’hôpital pour payer une somme colossale en échange des trois pansements et des quelques radios. Bref, que des emmerdes en perspectives. J’ai grave la haine. J’ai envie de taper sur quelque chose. Ou que Virginie vienne me faire un câlin !!! Ce qui me rassure c’est que même le mentaliste est impuissant quand ça chauffe il s’en remet à ses potes costauds.

Mais j’vais essayer de transformer ma haine en un truc positif, et dès la semaine prochaine je vais faire du taekwondo avec Padawan. Ca ne me paraît plus être une option maintenant, à part si on décide de vivre en ignorant la réalité. Enfin, ça m’a p’t’être fait un électrochoc qui me fera avancer dans ma vie. Baiser des meufs, savoir quelles valeurs on recherche chez nos copines, c’est bien… mais ce n’est finalement qu’une étape du développement personnel vers un meilleur lifestyle. P’t’être même pas la plus importante. Et c’est bien CA qui est important : le style de vie. Dans “survivre et se reproduire” il y a “survivre” et tant qu’à faire “vivre bien”.

A bons entendeurs, salut. Que le Dieu du Game nous fasse ouvrir les yeux !

PS : ne venez pas me traiter de raciste parce que j’ai dit que c’étaient des arabes (un de mes meilleurs potes s’appelle Hafid). C’est juste un fait. Si ça avait été des cons de kékés typés européens ou africains ou bridés, je l’aurais dit tout pareil.

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

One thought to “Leçon de vie : la fois où je me suis fait agresser par quatre connards d’abrutis de merde”

  1. Le camp de travail, en guise de punition. La suppression du chômage, en guise de solution.
    Le gouvernement n’est pas spécialement laxiste. Il s’en contre fiche de la gueuserie populaire, c’est surtout ça. On peut très bien se faire agresser mille fois, il s’en moque éperdument !
    Le bourgeois se passe de main-d’œuvre et de plus en plus. Si on laisse le monde entre leurs mains, de plus en plus de personnes vivront en marge et dans l’illégalité, c’est mécanique. Et voilà comment la société se trouve remplie d’enculés de fils de putes antisociaux de la sorte.
    Tu fais bien de commencer les arts martiaux. Moi je me suis mis au penchak silat cette année. Et je pense me réorienter sur un truc avec plus de contact.
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*