Les beaux mecs qui ne choppent pas et les naturals

Article sur les beaux mecs qui ne choppent pas et les naturals. Il y a des hommes beaux, des hommes attirants qui n’ont pas de succès avec les femmes. Parce que la clé n’est pas le physique mais le game. Le game peut faire devenir natural et même meilleur qu’un séducteur naturel qui n’aurait pas bossé à terme…

homme beau qui ne choppe pas

On me dit souvent « toi qui es coach en séduction, tu ne dois aider que des moches, des paumés etc… » et c’est absolument faux. J’aide parfois des beaux gosses, des mecs qui ont une super situation, même financière, mais qui n’y arrivent pas avec les femmes. C’est pour cette raison que les commentaires que je reçois du genre « Quand tu dis que le physique n’est pas déterminant, tu te bases sur des exceptions comme Gainsbourg pour en faire une généralité » sont déplacés et c’est ce que je vais vous démontrer aujourd’hui.

 

Les hommes recherchent un physique, les femmes une attitude

Les hommes qui pensent comme ça projettent leur désir du physique d’une femme ou leurs propres fantasmes de l’argent.

L’homme est programmé pour être attiré par la beauté, la fertilité, la santé d’une femme, mais les femmes ne cherchent pas la même chose que lui, d’où cette énorme incompréhension entre les hommes et les femmes.

Je pourrais évoquer mon propre exemple : c’est quand j’étais le plus beau gosse que je choppais le moins, j’avais 5 kilos de moins qu’aujourd’hui, j’étais bien coiffé, bien stylé, je m’habillais avec de belles fringues, mais c’est depuis que je m’en bats un peu plus les couilles, que j’ai une meilleure attitude, que je baise des meufs. Le physique n’est pas le facteur premier.

Je pourrais aussi parler de mon pote Padawan : mâchoires carrées, brun aux yeux bleus, 1 mètre 83, qui passe son temps à faire du sport, qui a des beaux abdos, un vrai modèle pour magazine ! Eh bien, quand on sortait en boîte, il ne bougeait pas, il n’allait pas vers les meufs et les meufs ne venaient pas à lui non plus. Même sur Adopte, quand il avait des rancards, il faisait des erreurs qui l’empêchaient de conclure.

Maintenant il baise grâce à mon coaching. Mais, encore aujourd’hui, après que je l’ai bien coaché, je chope beaucoup plus que lui parce que j’ai une meilleure attitude, parce que je vais vers les meufs, que je me bouge davantage le cul.

 

The Game > Beauté

Le game est supérieur au physique, à la beauté. Tout est question d’attitude, je ne vais pas me contenter de l’affirmer, je vais aussi vous montrer plus loin des études sur le sujet.

Les naturals

Parlons des naturals, c’est à dire des mecs qui sont naturellement bons avec les femmes, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont beaux mais qu’ils ont une bonne attitude pour séduire les femmes. C’est une chance d’être natural, parce que ça leur vient spontanément, mais ils sont souvent incomplets. Le mec qui va apprendre le game, qui est déterminé, qui a souffert dans sa jeunesse, celui-là va avoir énormément de volonté pour apprendre la séduction, et un jour il va dépasser les naturals. Il va implémenter des séquences, changer sa personnalité grâce aux succès qu’il va enchaîner, il sera  plus confiant. Il va devenir natural finalement, mais il aura tellement bossé la question qu’il sera supérieur à un natural de naissance qui, ayant toujours eu du succès avec les meufs, aura négligé ces questions là.

Les beaux gosses

C’est pareil avec les beaux gosses.  Un beau gosse va avoir de temps en temps une copine, par exemple au lycée, parce qu’il aura toujours des filles autour de lui, et s’il est beau, il peut pécho, mais le jour où il se trouvera dans un milieu professionnel où il y a beaucoup de mecs et peu de femmes (comptable, ingénieur), il n’aura plus de cercle social, personne pour lui présenter des meufs, certains d’entre eux vont même rester célibataires.

Le game est un style de vie

Le game, c’est un style de vie, cela ne se réduit pas à des manières d’approcher. Il y a un point sur lequel je veux insister, c’est qu’être attiré par la beauté est un truc de meufs, c’est elles qui veulent être belles. Un mec qui veut être joli, ce n’est pas séduisant, sauf peut-être pour les homosexuels, mais c’est la beauté des femmes qui attire les hommes à la base.

La société nous a conditionné à croire que les femmes cherchaient la beauté chez les hommes – d’ailleurs cette idée est en train d’évoluer, pour bientôt vendre des produits de beauté aux hommes, notre société est plus superficielle, les gens n’ont plus de vie intérieure, plus de vie spirituelle, ils sont abrutis par la télé où on leur présente des gars musclés-. Il est vrai aussi que le facteur physique remonte dans le classement de ce que recherchent les femmes, mais il n’est toujours pas tout en haut, malgré ce qu’on pourrait croire.

Étude sur ce que les femmes recherchent vraiment

Je vais parler de ce livre : « Psychologie de la séduction » pour lequel je vais vous mettre un lien si vous désirez le prendre sur Amazon et le recevoir directement chez vous. Le livre sur la psychologie de la séduction : https://amzn.to/2HKkzh0

Il s’agit d’une étude menée en 2003, et reconduite depuis 1939 aux Etats-Unis sur des étudiants d’universités. On leur demande leurs critères de choix chez le sexe opposé. Depuis 2003 beaucoup de choses ont changé : la libération sexuelle, la place des femmes dans la société, les médias, les modèles physiques, les nouvelles technologies, c’est ce qui rend l’enquête toujours plus intéressante. Il y avait 18 critères et les auteurs ont demandé de les classer par ordre d’importance : le caractère, la chasteté, l’orientation politique, le physique…

Ce qu’on observe comme résultats, c’est que la santé est devenu un critère moins important à la fois pour les hommes et pour les femmes : il est passé de la 5° à la 9° position, mais ça reste un critère important pour les hommes qui cherchent la santé et la fertilité chez une femme.

La chasteté, qui était en 10° position en 1940, a progressivement atteint la dernière position en 1996, et  remonte en 10° position maintenant chez les hommes comme chez les femmes.

L’ambition avait une position intermédiaire et aujourd’hui elle est classée en 1° position par les femmes : le premier critère d’attirance, c’est d’avoir devant soi un homme ambitieux.

L’apparence physique était un critère peu important en 1945, il l’est progressivement devenu davantage, puis est retombé en 2003 dans les dernières positions. Donc ceux qui disent que l’attirance physique est tout ce qui compte se mettent bien le doigt dans l’œil.

Les convictions religieuses convergentes se trouvaient en 12-13° position, elles sont remontées brutalement en 4°-6° position.

Chez les hommes comme chez les femmes, l’intelligence, le niveau d’éducation, qui étaient en position intermédiaire dans les années 40, sont devenus une des premières qualités recherchées.

Donc l’ambition, l’intelligence, le niveau d’éducation, voilà sur quoi vous devez bosser, avant même votre physique.

L’argent ?

Les autres composantes restent stables à travers le temps, comme la similarité des idées politiques qui restent en dernière position depuis les années 40, tandis que l’attirance mutuelle, qui n’est pas basée que sur le physique, reste dans les premières positions.

Il y a une autre étude de 2005 qui évaluait l’importance du revenu, de la beauté : les  résultats montrent que les femmes recherchaient le confort matériel et les hommes la beauté et la santé. Ce n’est guère flatteur pour l’un et l’autre, mais les chercheurs expliquent cette répartition universelle de manière logique :

« Les mâles dans la nature cherchent à disséminer le plus possible leur patrimoine génétique, il est donc normal que les capacités de reproduction de la femme soient un critère important pour les hommes. La santé et la jeunesse sont de bons indicateurs de cette capacité. Les femelles quant à elles supportent la charge de la grossesse et des soins aux enfants et doivent donc être protégées, disposer des ressources suffisantes pour parvenir à cela. Il ne serait pas étonnant que les choix des hommes et des femmes, même au plus haut degré de l’évolution animale, se retrouvent sous cette forme. L’homme doit permettre à se compagne de prendre soin de sa progéniture et il doit l’y aider par ses ressources. La femme doit pouvoir offrir la capacité de lui faire des enfants et les qualités pour les élever ».

Pour les chercheurs, il semble donc qu’un peu de la logique naturelle des espèces se retrouve dans la culture humaine. Ce qui ne veut pas dire qu’on vit dans une société dégénérée où on aura des meufs qui ne veulent pas d’enfant, ou qui vont chercher des trucs féminins chez les hommes, mais la ligne directrice, c’est celle là.

natural seduction

 

La vidéo Youtube : Les beaux mecs qui ne choppent pas et les naturals

Voilà pour les hommes beaux qui n’ont pas de succès avec les femmes.

 

Votre coach en séduction,

Fabrice JULIEN

Comment coucher avec une fille en 7 jours ?

Recevez gratuitement ce guide de séduction : dites-moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer votre formation offerte !

Adresse e-mail non valide
Je respecte votre vie privée, votre adresse e-mail ne sera jamais partagée ni vendue. Pas de spam !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *