L’estime de soi

L’estime de soiC’est quoi cette putain d’estime de soi dont on parle tout le temps ? A quoi elle sert et de quoi se nourrit-elle ?

Pour Reasoner W.-Robert : « L’estime de soi est la conscience de la valeur personnelle qu’on se reconnaît dans différents domaines. »

Pour le dire autrement, c’est s’apprécier à sa juste valeur. Et j’insiste sur le mot JUSTE. Pas en dessous comme ont tendance à le faire certains de mes lecteurs. Quant à choisir, peut-être un tout petit peu au-dessus de la réalité : c’est bon pour le moral.

L’estime de soi se nourrit principalement de :
– Votre réussite (le succès ce que vous entreprenez)
– Votre réussite sociale (la reconnaissance, se sentir apprécié par les autres)

Evidemment, votre niveau de confiance en vous est lié à votre estime de vous-même. Les éléments sus-cités (suce-cité) viennent renforcer les croyances positives à propos de vous-même : ils vous les rappellent et les renforcent.

Tout cela est logique… Cependant, et c’est un gros cependant (genre CEPENDAAAAAAAAAAAAAAAAAAANT) : il est dangereux de faire dépendre votre stabilité d’éléments extérieurs à vous-mêmes.

«Notre salut et notre perte sont en nous-mêmes.» (Epictète)
«Cherchons nos biens en nous-même, autrement, nous ne les trouverons pas.» (Epictète)

Il est donc nécessaire de faire un petit travail introspectif pour trouver votre liberté et votre mieux-être. Essayez de mieux comprendre comment vous fonctionnez, vos qualités, défauts, forces, faiblesses, identifiez vos peurs pour pouvoir les dépasser, etc.

Le but est que votre confiance en vous ne fasse plus des va-et-vient entre lorsque vous baisez une meuf et lorsqu’une connasse bourrée vous met un râteau en se foutant de votre gueule.

Ce travail introspectif vous permettra d’être plus authentique avec vous-même et avec les autres, notamment les femmes. En gros, vous y verrez plus clair dans votre vie.

Les stratégies d’évidement et les comparaisons avec d’autres mecs n’auront plus lieu d’être. La plupart de vos croyances limitantes disparaîtront. Vous vous sentirez mieux dans votre peau…

Selon vous, quel est votre juste niveau ? Sûrement supérieur à ce que vous imaginez en ce moment : vous pouvez taper dans de la plus belle gosse encore ! Vous pouvez faire des plans à trois ! Vous n’aurez plus besoin de vouloir prouver quoi que ce soit à qui que ce soit. Vos intéractions deviendront plus authentiques. Et ce shit-test de merde « est-ce que tu dis ça à toutes les filles ? / ça marche ça avec les filles d’habitude ? » n’aura plus lieu d’être. Il vous fera peut-être même sourire.

La phase de « comfort » dans la Mystery Method c’est ni plus ni moins qu’un phase d’authenticité. Cela est donc essentiel pour plaire et séduire. Du moins, si vous souhaitez établir des rapports vrais avec les femmes, des rapports pouvant déboucher sur des relations amoureuses saines et enrichissantes. Pourquoi ne pas privilégiez l’honnêteté et l’échange aux petits jeux de manipulation psychologique ?

Le but de se lancer dans ce petit travail :
– développer votre confiance en vous, avec des bases solides, qui sera la clé de vos succès avec les femmes et dans d’autres domaines ;
– apprécier vos succès parce que vous les avez mérités, je veux dire le vrai vous, et ne pas dépendre d’eux pour vous sentir bien.

Pourquoi ne pas vivre mieux avec soi-même et avec les femmes qui sont dans votre vie ? Tout le monde s’en portera mieux. Qu’avez-vous de si grave à cacher, au fond ?

 

Exemples :

Certains luttent contre l’anxiété pour aborder une femme. S’ils prenaient du recul là-dessus, ils se rendraient compte à quel point c’est ridicule. Ils se diraient « j’y vais, je ne suis pas une petite bite ! »

Certains ont été maltraités par une ex qui les a pris pour des cons. Ils multiplient donc les conquêtes car ils ne veulent plus donner d’emprise sur eux à une femme. Ils sont obsédés par la jalousie dès qu’ils fréquentent trop une femme. Ces comportements les déçoivent eux-mêmes. En les identifiant, ils se maîtriseront mieux.

Certains mentent à leurs partenaires en ayant plusieurs relations « sérieuses » en même temps. Ils ont donc aussi un manque de conviction et d’assumer ce qu’ils veulent vraiment. Il serait peut-être temps de faire un point sur sa vie, ça soit être stressant de mentir à tout le monde comme ça avec la peur de se faire griller.

Certains basent leur pseudo-confiance du jour dans l’alcool ou dans un coach mais redeviennent introvertis le lendemain. Ils se ruinent le foie… quand d’autres descendent au bar du sous-sol avec un modjo étrange et pénétrant, sombre et terriblement sensuel. Une aura sexuelle les entoure et les accompagne lorsqu’ils s’adressent à des femmes. S’ils ont eu un passé de grand timide, c’est désormais un lointain souvenir.

To be continued

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

4 thoughts to “L’estime de soi”

  1. MDR. Je t’attendais sur ce coup-là, et, pour une fois, je ne t’ai pas devancé, je t’ai laissé venir ! Ça n’a pas raté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.