L’hormone de l’amour

L'hormone de l'amourL’oxytocine, hormone de l’amour

L’ocytocine est une hormone peptidique synthétisée par les noyaux paraventriculaire et supraoptique de l’hypothalamus et sécrétée par l’hypophyse postérieure (neurohypophyse) qui agit principalement sur les muscles lisses de l’utérus et des glandes mammaires.

Elle est impliquée dans la reproduction sexuée particulièrement pendant et après la naissance. Elle est libérée en grande quantité après la distension du col de l’utérus et de l’utérus pendant le travail, ce qui facilite la naissance et après stimulation des mamelons, l’allaitement. À la fois la naissance et l’éjection de lait proviennent d’un mécanisme de rétroaction maternelle positive.

Des études récentes ont commencé à suggérer que l’ocytocine pourrait avoir un rôle dans différents comportements, comme l’orgasme, la reconnaissance sociale, l’empathie, l’anxiété, les comportements maternels, etc., d’où son appellation abusive d’« hormone du plaisir » ou « hormone du bonheur » par les médias reprenant les thèses réductionnistes biologisantes. Dans certaines situations, l’ocytocine pourrait aussi induire des comportements « radicaux », voire violents pour la défense du groupe, par exemple face à un tiers refusant de coopérer. Elle deviendrait alors une source d’agressivité défensive (et non offensive). Cependant, de nombreuses données sur les comportements d’animaux non-humains et les résultats des études plus récentes sur l’homme restent encore fragiles, en raison notamment des données en apparence contradictoires, des interactions à plusieurs niveaux et des obstacles méthodologiques.

Elle est surtout synthétisée par le cerveau, mais plusieurs autres types de cellules que celles du système nerveux sécrètent de l’ocytocine. La synthèse se fait en continu, mais avec des périodes de synthèse plus importante.

Une étude a suggéré que les vocalisations émises de la mère vers l’enfant sont reconnues par le bébé. Elles induisent des processus hormonaux complexes influençant notamment l’attachement mère-enfant et le comportement du bébé en impliquant l’ocytocine (un enfant stressé, consolé par la seule voix de sa mère, activerait un processus hormonal semblable à celui qui reçoit une attention physique. La production d’ocytocine serait activée par la voix chez l’espèce humaine, alors qu’il faut chez le rat un contact physique). Toutefois, cette étude ayant examiné des dyades mère-fille ne permet pas à elle seule d’affirmer l’existence de cet effet, ni de savoir s’il est propre à la voix de la mère.

L’injection d’ocytocine par voie intraventriculaire (dans le cerveau) chez des brebis non-gestantes a permis de produire artificiellement des réflexes maternels. L’administration d’œstrogènes et de progestérone plus une stimulation vagino-cervicale (sexuelle) produit le même effet. Par contre, cet effet est annulé si la brebis est sous péridurale.

Chez les campagnols, les comportements sexuels sont en partie associés à l’ocytocine. Le campagnol des prairies présente un attachement familial profond, est sociable et monogame. Suite à l’accouplement, le couple est très uni et habite le même nid. Les deux parents sont impliqués activement dans les soins des petits pendant une longue période et le mâle défend sa compagne. À l’opposé, le campagnol des montagnes est asocial et volage, chacun possède son propre nid, la femelle ne s’occupe de sa progéniture que pendant une brève période et les mâles ne s’impliquent pas du tout dans la vie des petits. Des études pharmacologiques suggèrent que chez la femelle du campagnol des prairies l’ocytocine serait nécessaire pour développer une relation de couple et pour stimuler le comportement maternel. Ces effets ne sont pas observés chez les campagnols des montagnes, probablement à cause de différences dans la programmation génétique des circuits cérébraux associés à ces instincts. Ces derniers ont une densité plus faible de récepteurs de l’ocytocine que les campagnols des prairies.

Chez le rat, l’ocytocine a aussi des implications dans les comportements maternels après l’accouchement y compris la défense des petits contre les intrus et dans l’inhibition de la peur et de l’agressivité en situation sociale (facilitation sociale, affiliation).

Chez le primate, les effets des neuropeptides tels que l’ocytocine sont plus subtils que chez les rongeurs. L’ocytocine provoque des comportements différents selon le statut social des individus. Les mâles au sommet de l’échelle hiérarchique deviennent plus agressifs et plus actifs sexuellement, tandis que ceux au bas de l’échelle augmentent leurs comportements de toilettage social.

Chez l’être humain, l’inhalation d’ocytocine permettrait de majorer un état de confiance vis-à-vis d’autrui.

L’administration intranasale d’ocytocine pourrait améliorer le comportement social de patients souffrant d’autisme de haut niveau (HFA) ou du syndrome d’Asperger (SA). Une étude d’octobre 2010 a également suggéré l’efficacité de tels vaporisateurs sur les symptômes de la schizophrénie en association avec un traitement antipsychotique. D’autres études doivent être menées pour confirmer ces résultats.

L’ocytocine fait partie de la liste des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013).

L’ocytocine provoque des sentiments de contentement, de réduction de l’anxiété et de calme et de sécurité auprès d’un compagnon. Ca veut dire que l’ocytocine inhibe l’amygdale et donc les comportements de peurs et d’anxiété (permettant ainsi d’atteindre plus facilement l’orgasme).

Dans certaines études, un haut niveau d’ocytocine a été corrélé avec l’attachement romantique. Si un couple est séparé longtemps, l’anxiété peut augmenter par manque d’attention. L’ocytocine aide les couples séparés à tenir bon en réduisant leur niveau d’anxiété.

Extrait de : Le guide du bon coup

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.