Maman et assistante sociale le jour, femme fontaine la nuit !

Maman et assistante sociale le jour, femme fontaine la nuit !

Le 5 novembre 2015,

 

Les news (mise à jour du journal) :

1) Ma mère est venue passer quelques jours à Lyon, la semaine dernière. On ne s’est pas trop pris la tête, c’est cool.

2) Puis, j’ai enchaîné avec la visite de Virginie, ce week-end. On a bien câliné et tout. Ça va mieux entre nous…

3) La cardiologue est également revenue vers moi : elle dit que je lui manque et veut que l’on se revoie à condition que je ne l’enregistre plus jouir à son insu pour mettre son orgasme sur Youtube. C’est compréhensible, mais je ne suis quand même pas très motivé pour continuer à fréquenter quelqu’un qui ne m’accepte pas totalement !

4) J’ai revu la petite prof des écoles, avant-hier ! Elle m’a dit qu’elle avait parlé de moi ainsi que de mon blog à ses copines et qu’il y en a une en couple qui a dit qu’elle aimerait bien m’essayer si elle redevenait célibataire. Il paraît que son copain a commenté « mais qu’est-ce que vous lui trouvez ? Il a l’air trop superficiel ce mec ! » Ca sent le marronnage…

Sinon, cette petite institutrice a envie d’essayer des nouvelles choses. Elle veut, par exemple, faire un plan à 3 avec une fille : elle me propose d’aller chasser une proie ensemble dans les bars. Et elle est apparemment également partante pour faire une soirée dans un club libertin/échangiste afin de baiser devant des gens.

5) Au boulot, je me fais toujours autant chier. Y’a des clientes qui me kiffent et le patron est jaloux. Il dit que ma nonchalance n’est pas professionnelle et que ça nuit à l’image de son cabinet. MAIS JE L’EMMERDE. Lui, il est bossu avec des poils qui sortent des oreilles, et passe son temps à gueuler sur ses employés… Franchement, c’est vrai que c’est super classe. QUEL CONNARD ! Le plus gros problème est qu’il est bipolaire : un coup tout va bien, tout est génial et un coup rien ne va et on est tous des merdes. Je ne pense pas être assez payé pour supporter ce genre de choses, donc j’envisage de me barrer.

Après m’être cassé une dent à cause du stress, ça fait maintenant 3 jours que j’ai mal au ventre (un point avec brûlure). Hier matin encore, le patron m’a fait un scandale car j’étais un peu en retard (la prof avait entrepris de me sucer de bon matin) ! Mais franchement, s’il croit que je vais sacrifier ma vie de PUA pour son cabinet de merde et qu’il s’en mette plein les poches sur mon dos, il se fourre le doigt dans l’œil jusqu’au coude !

Hier aprèm, un client a demandé un extrait K-bis pour sa société (ça se paye sur Internet) et cet enfoiré de patron n’a pas voulu donner sa CB ni celle du cabinet pour faire l’achat en ligne. Il a donc demandé aux collaborateurs de donner la leur. Non mais sérieux. Sachant qu’une collègue a raconté lui avoir un jour avancé 50€ et n’en avoir jamais revu la couleur, personne n’était très chaud…

Sérieux, les seules portes de sortie pour moi sont :
– vivre de mon blog (ou de mon art) ;
– devenir expert-comptable (et être à mon compte) ;
– trouver un autre taf qui me plairait.

 

L’aventure (épique) :

J’ai dragué une meuf sur Adopte, un peu à l’arrache, en début de semaine. Elle m’a invité chez elle, hier soir, du côté de Villeurbanne… j’appréhendais un peu d’y aller car c’est un coin qui a mauvaise réputation, à plus de 20 minutes en métro de chez moi !

Elle, c’est une assistante sociale de 35 piges, grande et musclée. Plutôt sexy. Un peu vieille pour moi peut-être, mais bon… En bas de chez elle, je me suis dit : « putain c’est laquelle ça déjà que je vais voir aujourd’hui ? Elle a quel âge ? C’est celle de 27 ? Ou celle de 35 ? » Franchement, avec ce rythme, je suis un peu perdu.

Elle m’a reçu dans un pull trop grand pour elle et m’a offert un verre de vin dans son salon. Elle n’avait pas de tire-bouchon pour ouvrir le nectar, alors elle a poussé le bouchon DANS LA BOUTEILLE avec un tournevis ! Quelle sacrilège !

Après que je l’aie tripotée un peu sur le canapé, elle a allongé ses jambes sur moi. C’était un indicateur d’intérêt ! Elle était quand même nerveuse : elle me posait plein de questions banales (genre sur mon métier, d’où je viens, etc.) Elle a insisté pour savoir quelle musique je kiffe… et j’ai appris que, elle, elle kiffe l’électro (mais je m’en fous en fait) !

Elle m’a dit qu’elle venait d’acheter un appartement à Lyon et qu’elle voulait fêter son futur déménagement avec un massage. True story ! On est donc allés sur son lit et elle s’est dézappée sans faire d’histoire. Elle a même réclamé que je me mette dans la même tenue qu’elle ! J’aime bien quand ça va tout seul droit au but comme ça !

Massage, cunni (mais pas trop longtemps car elle était vraiment poilue) puis doigtage. C’est alors qu’elle a réclamé que je lui mette plus de doigts. 2 puis 3 puis 4… sans rire. Au bout de quelques minutes, j’ai senti un truc bizarre et j’m’en suis pris plein la gueule. Ça m’a surpris !!! Elle venait de m’éjaculer dessus !

J’ai recommencé à la doigter en me positionnant sur le côté et elle a encore éjaculé : putain de femme fontaine ! Maman et assistante sociale le jour, femme fontaine la nuit ! Compte tenu de la tournure des événements, elle est allée chercher des serviettes pour ne pas trop tremper ses draps.

Ensuite, elle m’a demandé de venir sur elle, a mis sa main dans mon caleçon et a commenté « tu te vantes beaucoup mais t’as pas une énorme bite non plus
– ET ALORS ? »
J’ai une bite de taille moyenne et je ne complexe pas, je ne vois pas l’utilité de ce genre de remarque… franchement, quelle salope ! Je suis un mâle alpha bon coup, ça devrait suffire. Surtout qu’on ne peut pas changer la taille de sa queue, mais on peut changer la façon dont on s’en sert.

Elle m’a quand même sucé, elle suce très bien par contre. Quel pied ! Puis je l’ai baisée : missionnaire, levrette… deux orgasmes avec éjaculations féminines ! A chaque fois, elle me demandait de sortir juste avant qu’elle n’éjacule pour que la sensation soit optimale pour elle!

Puis j’lui en ai donné d’autres avec ma main. Elle a fini par dire « t’as pas une énorme bite mais t’assures quand même ! » A un moment, elle a capté que ça m’amusait énormément de la faire jaillir comme une source… alors, elle a commencé à complexer surtout quand j’m’en suis pris une dans la gueule et que j’ai explosé de rire (sérieux, cette éjac’ était surpuissante). Elle a dit qu’elle s’était sentie comme une bête de foire et que ça lui avait coupé l’envie (quelle susceptibilité).

Alors voilà, on a un peu parlé de l’éjaculation féminine. Ça fait 2 ans que ça lui arrive et sa vie a changée grâce à ça ! Elle l’est devenue du jour au lendemain et prend beaucoup plus son pied depuis « je préfère avoir 35 ans que 25 » m’a-t-elle confié! Avant, quand elle jouissait, elle sentait que quelque chose ne sortait pas, comme une envie de faire pipi ou quoi, c’était incomplet (c’est normal : beaucoup de femmes ont une éjaculation rétrograde… celles-là, avec du taf, pourraient devenir éjaculatrices). Selon elle, c’est très psychologique tout ça, elle pourrait même éjac’ rien que si on lui caresse ses jolis petits seins qui pointent ou grâce à des fessées sur ses fesses musclées par la gym’ suédoise ! Le tout étant qu’elle se sente à l’aise…

C’était déjà (ou enfin) l’heure du dernier métro mais elle voulait que je la renique (car elle aime trop la bite par rapport aux doigts) puis que je dorme chez elle mais j’ai dit non. Franchement, après les remarques désobligeantes qu’elle m’a faites, j’ai déjà été gentil de lui donner 10 orgasmes… je me suis donc barré avec la ferme intention de ne plus la revoir (elle m’a déjà recontacté ce matin). Et j’ai bien fait car, aujourd’hui, le manque de sommeil se fait affreusement sentir ! C’est normal, c’est jeudi, le pire jour de la semaine !

Elle, elle a fini d’écluser sa bouteille de vin avec ses clopes. Je l’ai laissée à moitié inerte sur son lit tellement elle a pris cher.

Que le Dieu du Game soit avec nous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

7 thoughts to “Maman et assistante sociale le jour, femme fontaine la nuit !”

  1. Salut Fabrice,
    J ai une question ou je aimerai avoir ton point de vu.
    Une collègue de travail que je connais depuis peu m’à dit ouvertement que je suis un “dragueur” car j’observe et remarque certain détail chez les femmes.
    D’ou ma question:
    Que pense tu de cette remarque ? Bon ou mauvais?
    merci de ta réponse

  2. Plutôt bon je dirais (même si je connais pas le contexte). Je pense qu’il vaut mieux être un dragueur qu’un puceau asexué lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*