La masturbation, une bonne ou une mauvaise chose ?

Nous allons ici parler du porno et de la masturbation. Est-ce que ce masturber et regarder  du porno c’est une bonne chose ou une mauvaise ?

masturbation

 

Le contexte pornographique

Grâce à Internet et notamment aux fameux « tubes », les pornos sont devenus de plus en plus faciles d’accès.

Le public est également devenu de plus en plus demandeur de sensations fortes. Les sociétés qui font du porno ont donc cherché à faire des trucs de plus en plus trash. C’était une véritable surenchère !

On peut facilement trouver maintenant sur le net de vidéos de pratiques qui auraient été jugées plus que scandaleuses, il y a seulement encore quelques années en arrière.

Je dirais que ces pratiques ont été banalisées et que ça a pu entraîner certaines dérives dans la sexualité des jeunes « de la vraie vie ». En effet, les mecs et les meufs peuvent être tentés d’essayer des trucs comme de la zoophilie…

Mais le véritable problème qui inquiète les sexologues c’est la place que prend la masturbation dans la sexualité des gens. Ceci dit, quand on sait que les gens souffrent de plus en plus de solitude, quoi de plus logique finalement ?

 

Le porno comble un manque

Le but premier de la pornographie est donc de combler un vide, de satisfaire même virtuellement tous les gens qui souffrent de la misère sexuelle. Mais on reste dans du consommable : les gens se connectent, sont excités par le film, se branlent en 2 minutes et retournent à leurs occupations.

Malgré cela, beaucoup d’hommes parviennent à se satisfaire de cette non-vie sexuelle. Ils matent des pornos, parfois avec des pratiques extrêmes comme la zoophilie, puis retournent à leur vie normale (et font parfois la morale à des filles qui s’éclatent vraiment ou aux coaches en séduction en les traitant de déviants).

porno

 

La masturbation est facile, la drague est difficile

Draguer, ça prend du temps et en plus c’est dangereux : on risque de se faire juger par les gens qui nous voient et on risque de se prendre des râteaux.

Je pense que la masturbation peut combler un manque mais qu’il manque toujours quelque chose : cette connexion avec une vraie femme, ses hormones, etc.

De plus, un porno ne peut pas donner d’affection, ne donne pas le sentiment d’être attirant, etc.

Pour séduire des femmes et vous épanouir dans la vie, vous allez devoir apprendre à rentrer en contact, d’une part avec les femmes, et d’autres part avec votre côté sexuel et animal.

 

Les dangers de la masturbation

En fait, le risque avec la masturbation c’est de perdre l’envie de faire l’amour pour de vrai, de perdre cette motivation.

De plus, la masturbation est une drogue, il y a des risques à trop se branler : insomnies, de perte de motivation, d’irritabilité, de dépression, d’anxiété, risques de perte de libido, d’apathie…

La masturbation est une pratique courante mais l’excès de masturbation peut représenter un risque pour la santé, il faut le savoir.

En vous masturbant trop, vous risquez de perdre les effets relaxants du sexe, de ne plus libérer autant de dopamine quand vous éjaculez, etc.

En fait la nature est bien faite : si vous pouviez éjaculer jour et nuit en ressentant toujours autant de satisfaction, certains ne s’arrêteraient plus même pas pour boire ou manger. Votre corps vous régule donc…

Alors, comment savoir si vous êtes accroc à la masturbation (et donc en danger) ? Il faut arrêter quelques temps (et pas seulement diminuer). Si vous ressentez alors des signes de manque (un peu comme un drogué) alors vous savez que vous devez travailler sur ce problème.

NoFap.

 

Comment arrêter la masturbation ?

Pour moi, la seule façon de pouvoir arrêter la masturbation et donc de perdre le besoin et l’habitude de se toucher, c’est d’avoir des résultats rapides.

Si vous arrivez à séduire des filles rapidement et à coucher avec vite, alors la masturbation et le porno ne seront pas vos seules ni votre meilleures options pour ressentir un peu de satisfaction sexuelle.

Pour apprendre à faire cela, je vous conseille de vous initier à la fast seduction, notamment grâce à des ebooks tels que La vérité (qui dérange) sur les relations hommes/femmes.

L’arrêt de la masturbation pour les drogués donne des résultats encourageants : les sujets se sentent plus énergiques, plus joyeux, ils retrouvent l’envie d’avoir une VRAIE vie sexuelle.

Peu à peu, le cerveau relance la production de dopamine mais l’habitude peut rester un bon moment : c’est comme les fumeurs. Après la dépendance à la nicotine, beaucoup ont envie de fumer juste par habitude. Il va falloir combattre cette habitude jusqu’à ce qu’elle passe totalement !

Je dirais pour finir sur ce point que la branlette de la bite c’est comme la branlette intellectuelle : ça ne mène pas à grand-chose.

nofap

 

Mon rapport à la masturbation

Personnellement, je me suis masturbé la première fois à 14 ans, sur un calendrier de Clara Morgane.

Au début, je ne me touchais pas très souvent. Puis c’est devenu quotidien pendant plusieurs années, sans que cela ne soit vraiment problématique.

Quand j’ai commencé à avoir des résultats avec les femmes, j’étais un tel excité que cela me permettait de me calmer que de me branler avant un rencard ou avant une sortie en boîte.

Depuis, je me suis calmé et c’est vrai que quand je me branle avec de sortir, depuis quelques années, j’ai tendance à moins agir, à être plus mou, moins réactif, etc. En gros, je suis moins motivé à niquer pour de vrai si je me branle avant de partir chasser.

C’est parce que je baise beaucoup que je n’ai plus besoin de me toucher, je pense. L’âge aussi joue sans doute : je n’ai peut-être plus autant de ressources aujourd’hui qu’à 20 ans.

J’apprécie de temps en temps pourtant de me faire une branlette en solo en regardant un porno mais cela reste occasionnel (par exemple quand j’ai beaucoup travaillé ou après avoir fait du sport, j’aime bien).

Mais si je me touchais tous les jours en plus de mes relations sexuelles réelles, mon corps aurait du mal à suivre, je pense.

masturbation

 

Conclusion sur la masturbation et le porno

Pour conclure, je dirais que si vous ressentez un ou plusieurs des symptômes que j’ai décrits qui peuvent montrer que vous êtes drogués à la branlette, vous devriez faire quelque chose pour vous en sortir ou, au moins, vous devriez faire le test pour voir si vous êtes réellement accroc ou non.

Sinon, il n’y a pas de mal à se toucher une fois de temps en temps, pourquoi pas…

Par contre, sauf si vous êtes un mec un peu trop surexcité avant de sortir ou d’aller à un rencard, je vous déconseille de vous toucher afin d’avoir bien faim et donc d’être plus actif, d’en vouloir plus, de prendre plus d’initiatives et donc de communiquer des choses plus sexuelles sur le terrain auprès des femmes.

Ainsi, vous aurez plus de chances de baiser pour de vrai… et on s’accorde bien pour dire que c’est mieux, non ?

D’ailleurs, je préfère généralement me faire faire une branlette par une meuf que de m’en faire une moi-même. Et vous ?

Que le Dieu de la sexualité soit avec vous !

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*