Les mecs sur Tinder : décryptage de leurs profils

Après toute une soirée passée sur Tinder à regarder les profils des mecs, je peux vous dire que ça ne vole pas haut.

Je crois que c’est important de voir ce que les autres font afin de pouvoir se démarquer efficacement.

Nous allons donc voir les types de profils qui fleurissent sur Tinder à travers 15 catégories (parfois certains appartiennent à plusieurs catégories). Je vous dirai quels profils sont des bonnes idées (vous font marquer des points) et lesquels sont à éviter (vous font perdre des points) au sein de chaque catégorie.

Si vous cherchez de l’inspiration pour créer votre profil ou si vous ne matchez actuellement pas avec beaucoup de filles, cet exposé vous éclairera sûrement. Si vous avez déjà du succès, alors, les mauvais exemples vous feront juste rigoler (c’est bon pour la santé) ! Précisons ici qu’il ne s’agit pas d’être médisant ni rien, et que parfois si on n’a pas été sensible à un profil, d’autres peuvent l’être.

Les filles ont le droit de donner leur avis dans les commentaires mais elles ne sont pas à l’abri de faire l’objet d’une étude future, elles aussi ! ;)

profils tinder hommes

 

Les profils type :

1/ ceux qui écrivent un truc drôle comme phrase d’accroche

Là, ça passe ou ça casse. Il est tout de même conseillé d’éviter tout ce qui fait weirdo.

Poser une question après sa blague peut-être une bonne façon d’initier un dialogue, de recevoir des messages spontanés de filles.

Attention : l’autodérision, c’est bien, mais à condition de ne pas se dévaloriser.

Bons exemples :
« on m’appelle l’éléphant. J’ai une énorme… mémoire. »
« si tu fai dé fote d’ortografe on va pa s’antandre.. »

 

2/ ceux qui assument

Même si on cherche un plan cul, il est conseillé de ne pas le dire explicitement à cause de la pression sociale. Soyez clairs sans être vulgaires.

Dans ce cas là, la photo, ça compte vachement.

Soigner l’orthographe aussi, absolument.

Et enfin, quand on assume, assumer jusqu’au bout… surtout sur le t’chat après avec la fille. Rien n’est plus ridicule qu’un gars qui se dégonfle !

 

3/ ceux qui n’assument pas

Ce sont ceux qui essaient de rassurer les filles, en parlant comme si elles n’aimaient pas les plans cul (donc en se basant sur des croyances limitantes), tout en crachant sur la gueule des personnes qui sont un peu libérées… ne méritent pas notre respect car, en plus, ce sont souvent des hypocrites. Ce sont ceux qui disent « j’suis pas un chien, je vaux mieux que ceux qui pensent au cul ».

Mes conseils :

– Ne pas mentir sur ses intentions parce qu’on croit que les meufs n’aiment pas le sexe.

– Il faut aussi arrêter de rabaisser les gens qui sont sur Tinder, surtout quand on est aussi dessus. Ne pas dire qu’on est là « juste pour voir ».

– Ne pas demander aux filles d’envoyer le premier message. Si on est sur Tinder, autant jouer le jeu.

– Assumer est une des clés de la séduction, donc cette catégorie est contre-productive.

 

4/ ceux qui croient à la princesse charmante 

Sur Tinder j’ai constaté un truc affligeant : les mecs se mettent à jouer les saintes-nitouches, comme les meufs. Ils ont été contaminés…

Mes conseils :

–  Arrêter de renier ses pulsions sexuelles, de faire genre que le sexe, c’est sale. Surtout que la plupart des mecs disent que le sexe c’est mal pour passer des gentlemen… pour en fait baiser les meufs !

– Ne pas montrer qu’on est désespéré. Même si on est sincère dans sa démarche ! Donner une image de soi plutôt positive, vendeuse !

– Ne pas mettre des trucs tristes pour essayer de passer pour un romantique (« j’suis un homme blessé… »)… mais qui en fait ne servent qu’à montrer qu’on n’a pas oublié notre ex.

 

5/ les « pas originaux »

Par exemple, les nombreux qui disent « ne t’inquiète pas, on dira qu’on s’est rencontrés au bar à vin/musée/supermarché, etc. »

Ce genre de trucs montre surtout qu’on n’assume pas.

Ceux qui disent « je suis beau riche et intelligent, et je cherche une meuf qui comprend le second degré », c’est pareil !

Ces trucs partent peut-être d’une bonne idée mais on été trop relayés par la masse et témoignent maintenant d’un manque d’originalité.

Eviter les trucs de geeks. Et les trucs trouvés sur des sites de séduction bas de gamme.

« Je ne mords pas… ou alors gentiment ! » Encore un truc qu’on retrouve sur des milliers de profils !

 

6/ ceux qui sont trop exigeants 

Ce sont ceux qui se permettent d’écrire une liste de critères : il faut qu’elle soit belle (blonde, 1m70, 90C…), intelligente (mais moins que moi), qu’elle aime tel artiste, tel cinéaste, qu’elle ait le sens de l’humour et qu’elle envoie le premier message. Mais si elle me dit « salut ça va ? », je la nexte direct.

Mes conseils :

– Ne pas être agressifs d’entrée.

– Ne pas paraître trop prétentieux.

– Avoir une liste de critère à remplir vous fera passer à côté de beaucoup de rencontres enrichissantes.

– Une rencontre, c’est une adaptation mutuelle. Chacun doit faire un effort, y mettre du sien.

 

7/ ceux qui feraient mieux de ne rien écrire

C’est toujours mieux d’attirer l’attention en écrivant quelque chose, mais parfois c’est mieux de ne rien mettre si on n’est pas capable de faire un truc correct.

Mes conseils :

– Ne pas commencer par « je ne sais pas quoi dire » surtout si on a des choses à dire après.

– Eviter tout ce qui peut laisser penser qu’on n’a rien à dire.

– Ne pas écrire des choses négatives sur nous. Comme par exemple qu’on ne gagne pas un rond ou qu’on n’utilise Tinder qu’aux toilettes, ça donne une mauvaise image ! Même si c’est assez drôle.

– Ne pas faire d’énormes monologues ni des pâtés de texte. C’est décourageant.

– Ceux qui ne mettent pas de photo, ou pas une photo d’eux, sont mal barrés aussi. Putain, il faudrait que la fille soit zoophile pour liker la photo d’un émeu !

 

8/ ceux qui la jouent « mots-clés »

Au moins comme ça, y’a pas de phrases à faire : difficile de faire des fautes dans ces conditions (même si certains y arrivent).

Le succès de ces profils dépend sûrement de la mentalité de la meuf qui le voit, si elle est du genre « génération hashtag », pourquoi pas. Mais ce n’est pas idéal !

C’est déjà moins chiant à lire que les gros pâtés.

 

9/ ceux qui ne savent probablement pas écrire alors qui utilisent des émoticônes à la place (les émoti-cons)

A éviter, ce n’est pas très vendeur et ça fait vraiment « kikoolol ».

En plus ça n’a pas toujours de sens.

 

10/ ceux qui utilisent des citations parce qu’ils ne savent pas parler par eux-mêmes, ou n’ont rien à dire

En tout cas, bien assumer que ce sont des citations en mettant des « guillemets ».

Le bon côté c’est que ça permet de trier si les gens connaissent tel ou tel film. Qui se ressemble s’assemble : même culture = points communs = sujets de discussion.

Eviter ce qui fait beauf type chanson paillarde.

Quand c’est des trucs hyper connus qui sont utilisés, ça montre juste que le mec ne sait pas parler par lui-même et qu’il n’a aucune inventivité.

Bien choisir sa citation par rapport au contexte, sur Tinder. Y’a des citations de développement personnel qui sont bien adaptées. Exemple : « la meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer » à l’attention des meufs passives qui attendent que le prince charmant fasse tout le travail à leur place.

 

11/ ceux qui avancent des arguments de poids

Ce sont ceux qui, pour se vendre, mettent en avant une qualité bien choisie sensée faire craquer les filles.

Mes conseils :

– Eviter les « salut ça va » et les « je ne suis pas méchant ».

– Quand on dit qu’on sait bien faire la cuisine, surtout les crêpes ou les pâtes, savoir que c’est assez commun de dire ça.

– Je ne suis pas fan de mettre sa taille et son poids dans la description. Ca fait soit vantard, soit complexé.

 

12/ ceux qui la jouent « poètes »

Eviter le cliché des points de suspension :  « … »

Même si on peut dire des choses vraies, ça fait souvent ridicule. Ne pas écrire des trucs qu’on ne pourrait pas assumer devant nos potes.

 

13/ ceux qui la jouent « rebelles »

Ce sont ceux qui veulent prendre le contre-pied des profils classiques en utilisant l’ironie. Il faut que la fille puisse interpréter les propos comme étant du second degré alors mesurez-vous.

Mes conseils :

– Ne pas afficher sa haine ou sa frustration en profil sur Tinder.

– Le mieux c’est quand c’est simple, drôle et percutant, genre « j’aime les épinards de la cantine. »

 

14/ ceux qui jouent la carte du mystère

Mettre des photos où on ne voit jamais son visage, ce n’est pas très vendeur.

 

15/ ceux qui ont dû lire mes ebooks et qui la jouent « PUA »

Pour plus de conseils, voir mes ebooks sur la drague online : Secrets pour séduire sur Internet et Droit au FC !

 

PS = les nombreux screenshots qui servent d’illustrations à l’article sont disponibles dans la version vidéo (où ils sont commentés par une pitchoune et moi) :

Cyprineman

Écrivain scandaleux, prof de Game et expert en relations hommes/femmes. "Coach en séduction", ça n'existe pas. Ou alors, montrez-moi un diplôme. Je ne vends pas de méthode spécifique, parce que ça reviendrait à fermer les autres portes : je m'intéresse à tout ce qui fonctionne. J'aime faire des essais, des expériences et y aller au culot. J'adore également mettre les pieds dans le plat. Ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que vous voulez entendre : je préfère dire les choses comme elles sont (selon mon expérience) mais je dois vous prévenir que, parfois, la vérité dérange. En d'autres mots : je ne fais pas dans le politiquement correct pour vous prendre pour des cons et vous prendre aussi vos sous par la même occasion. J'espère que vous apprécierez ! Mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête. Mes produits se veulent complets, exhaustifs et efficaces tout de suite. Si vous voulez améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé, je vous propose une gamme de produits payants variés complémentaires des nombreux produits gratuits : si vous êtes intéressé(e), rendez-vous dans la rubrique "mes travaux" dans la barre de droite. Avec ça, vous saurez tout sur le Game (le jeu de la séduction et de la drague) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*